I-Run.fr


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

  • tiktok

Chaussettes Ski Compressport – Parfaites pour le ski de rando !

Chaussettes Ski Compressport – Parfaites pour le ski de rando !

Armez vous des chaussettes Ski Compressport pour partir à l’assaut des sommets ! Nous vous présentons aujourd’hui les trois paires dédiées à la pratique du ski chez la marque suisse Compressport.

Trois versions précises, minutieuses, pour correspondre parfaitement à votre façon d’appréhender la neige.

En plein coeur de cet hiver, vous trouverez forcément la paire qui vous convient entre ces trois produits, selon vos exigences et votre pratique.

Ski de rando, en version plus ou moins engagée, ou plutôt ski alpin, ces chaussettes se destinent à des pratiques bien précises, pour vous offrir le meilleur rendement possible.



Conditions du test des chaussettes Ski Compressport

  • 2 jours ski de rando dans le Beaufortain 
  • 1 jour ski de rando du côté de Chamrousse, en Isère. 
  • 1 jours de ski de rando en Belledonne
  • 1 jour de ski de fond sur le domaine de la Feclaz
  • 2 jours de ski alpin sur le domaine de Valmorel. 
Chaussettes Ski Compressport

Ski de rando dans le Beaufortain

Vidéo de présentation des chaussettes Ski Compressport

La gamme ski chez Compressport

La marque suisse, spécialiste du textile de compression, propose trois modèles distincts pour la pratique du ski. 

Chaussettes Ski Compressport

  • Une paire Ski Mountaineering Full Socks, testée par Noëllie.
  • Une paire Ski Touring Full Socks, testée par Corentin.
  • Une paire Alpine Ski Full Socks, testée également par Corentin. 

La compression pendant l’effort – Vision de kinésithérapeute du sport

Les trois paires de chaussettes Ski Compressport ont un point commun : la compression, spécialité de Compressport. L’idée est de mettre en place une compression multigraduelle, du pied vers le haut. Avec plusieurs effets à la clé :

  • amélioration de la circulation sanguine et du retour veineux
  • maintien musculaire optimal avec réduction des vibrations musculaires. 

Ces paramètres se retrouvent sur les trois paires. 

Notre avis là dessus est assez mitigé. Le maintien musculaire est certes efficace, permettant de diminuer les vibrations musculaires, c’est une certitude.

Maintenant, est ce vraiment intéressant ? Le ski n’est pas un sport où les mouvements musculaires sont nombreux et peuvent créer des lésions.

Autant en course à pied, ce maintien peut avoir un intérêt, mais en ski de rando nous sommes un peu plus dubitatifs. De toute façon, la compression est quelque chose d’assez personnel.

Et le meilleur moyen pour savoir si vous adhérez ou pas, c’est de tester !

Le deuxième point concerne l’amélioration de la circulation et du retour veineux. Pourquoi pas, cela ne peut pas faire de mal.

Mais au final, si l’effort que vous faites doit créer des courbatures, il le fera, compression ou non. Vous l’aurez compris, nous ne sommes pas « fans » de la compression pendant la pratique.

En course à pied nous ne l’utilisons jamais d’ailleurs. Par contre, en post sportif, c’est une toute autre histoire. 

Néanmoins, il est important de tester pour se faire sa propre idée, chacun ayant un avis bien différent là dessus. Nous vous présentions récemment sur ce lien les chaussettes Compressport pour la pratique du trail running.



Ski Mountaineering Full Socks

Fiche d’identité technique 

>> 45 euros <<

>> Poids : 58 grammes <<

>> Pratique : ski de rando <<

>> 2 coloris : noir/rouge ou doré/noir <<

>> Disponible en 4 tailles, du 35 au 48 <<

Résumé : Paire légère, fine et respirante, pour progresser vite en ski de rando, tout en profitant des bienfaits de la compression et des zones de protection. Le modèle le plus fin et léger, pour aller vite ! 

Ski Moutaineering Full socks

Thermorégulation optimale pour ces chaussettes Ski Compressport

L’objectif numéro 1 de ces chaussettes est de pouvoir progresser vite et bien sur vos skis, dans un but compétitif. Elles sont pensées pour aller vite !

Faire un gros effort, avec de la transpiration… qu’il faudra évacuer ! Les chaussettes sont hautes, avec des zones de protections molletonnées, mais elles n’en restent pas moins extrêmement respirantes.

Avec 58 grammes la paire, il s’agit du modèle le plus fin et léger de la gamme ski. La respirabilité est clairement l’atout principal de cette paire Ski Mountaineering. 

Chaussettes Ski Compressport

Tissu très fin et léger pour cette paire.

Apport thermique limité

Logiquement, l’apport thermique sera limité, les chaussettes étant fines et légères.

Quoi de plus normal, une chaussette ne peut malheureusement pas cocher toutes les cases, et des choix doivent être faits selon votre pratique.

Si vous êtes frileux des orteils et que vous n’avez pas prévu de trop transpirer sur votre sortie, cette paire ne sera peut être pas la plus adaptée.

Vous risquez d’avoir froid, il faudra alors plutôt s’orienter vers les deux autres modèles de chaussettes ski Compressport. 

Protection adaptée

Les chaussettes Ski Mountaineering sont conçues pour rendre plus confortable votre pratique. Elles renferment plein de petits détails pour améliorer votre expérience sur les skis.

Par exemple, vous trouverez le long du tibia une bande de protection, créant un amorti sur le devant de la chaussette.

Chaussettes Ski Compressport

Avec un tissage en zigzag, cette zone forme un épais coussin pour adoucir le contact de votre tibia contre la chaussure.

Cela fonctionne plutôt bien, je n’ai pas ressenti de gêne à ce niveau là. Alors qu’en règle général, la première sortie de l’année n’est pas très agréable, ça tire partout dans la chaussure !

De même, les patchs en coton éponge sur les malléoles font bien le travail. 

Chaussettes Ski Compressport

Tissage épais pour protéger le tibia

La technologie 3D Dots (des points rembourrés, comme vous pouvez le voir sur les photos) est présente et placée efficacement sur des zones stratégiques : tendon d’achille et talon, notamment.

Cela crée une adhérence optimale du pied dans la chaussure, et augmente le flux d’air dans la zone, pour une meilleure respirabilité.

Cette chaussette est donc un savant mélange entre zone de protection et zone de respirabilité. Une conception très technique… et efficace ! 

Chaussettes Ski Compressport

Technologie 3D Dots pour protéger le tendon d’Achille

Chaussettes Ski Compressport

Respirabilité augmentée sous le pied

Compression parfois gênante

J’ai un seul reproche à formuler sur ces chaussettes. Au niveau du coup de pied, il y a une bande de compression, et ensuite les orteils sont laissés libres.

C’est agréable de ne pas avoir de compression sur les orteils, ils peuvent bouger sans souci à l’intérieur de la chaussette.

Par contre, j’ai trouvé la bande de compression sur les métatarses (en noir sur mes chaussettes) trop efficace, à tel point que ma circulation sanguine était limitée.

Comme si la compression était trop forte et qu’au bout d’un moment, mes orteils recevaient moins de sang. J’ai un pied assez large, c’est peut être la raison à ce problème. 

Bande de compression sur les métatarses



Ski Touring Full Socks 

Fiche d’identité technique 

>> 48 euros <<

>> Pratique : ski de rando <<

>> Poids : 63 grammes <<

>> 2 coloris : noir et bleu (mon modèle), ou noir et gris <<

> Disponible en 4 tailles également <<

Ski touring

Résumé : assez proche des Ski Mountaineering, avec un peu plus d’apport thermique. Le modèle intermédiaire ! 

La paire jumelle des Ski Mountaineering

Ce modèle est assez proche des Ski Mountaineering, à peine plus « lourdes », et pourtant j’ai l’impression qu’elles sont encore plus fines !

En effet, on ne retrouve pas la zone de protection avant sur le tibia, qui ajoutait un peu d’épaisseur au modèle présenté juste au dessus. Ici, tout le haut de la chaussette est fin, avec simplement les patchs 3D Dots présents le long du tendon d’achille. 

Chaussettes Ski Compressport

Protection avant moins épaisse que sur la paire précédente

Les patchs éponge sur les malléoles sont aussi présents, ainsi que la bande de compression sur les métatarses.

Contrairement à Noëllie, j’ai un pied assez fin, et je n’ai ressenti aucune gêne avec cette bande de compression. Le pied ne bouge pas dans la chaussure, cela évite les frottements… et donc les ampoules.

Chaussettes Ski Compressport

Patchs éponge sur les malléoles

Pas pour les frileux !

La chaussette est fine et respirante, c’est un modèle intermédiaire entre les deux, mais tout de même destiné à la vitesse. Car la priorité est encore une fois donnée à la respirabilité.

Ce fut un problème pour moi, car l’apport thermique est vraiment limité. J’avais un peu cette crainte en passant les chaussettes, malheureusement cela s’est confirmé pendant ma sortie. 

Je souffre d’un syndrome de Raynaud, une affection qui perturbe la circulation sanguine aux extrémités (doigts et orteils) en cas de froid.

Les orteils deviennent blancs et très douloureux lorsqu’ils ne sont pas assez protégés du froid. C’est un syndrome très courant, vous en souffrez peut être également.

Sans aucune gravité, mais qui peut parfois s’avérer très chiant (désolé du mot) quand on pratique des sports outdoor. Si je ne gère pas bien mes gants ou chaussettes, je le paye directement.

Et ces chaussettes fines Ski Touring n’ont pas eu l’apport thermique escompté pour moi, j’ai souffert du froid sur les orteils. Et pourtant, le tissu autour des orteils semble plus épais que sur les Ski Mountaineering. 

Chaussettes Ski Compressport

Tissu vraiment fin !

Du coup, lors d’une session en ski de fond, j’ai tenté de porter les Ski Mountaineering. En théorie, une chaussette de ski de rando est trop chaude pour faire du ski de fond…

Et pourtant, c’était très bien ! Ce sont des chaussettes hautes, plutôt adaptées pour les chaussures de ski de rando, mais elles sont fines donc pas de soucis pour enfiler mes shoes de ski de fond.

Et surtout elles sont très respirantes, donc je n’ai pas du tout ressenti de surchauffe, au contraire j’étais vraiment bien avec. Pas de problème de circulation à cause du froid, elles m’ont apporté le confort thermique idéal.

Et la respirabilité a parfaitement fait je job. 

Un choix à faire selon votre pratique, et votre frilosité

Partant de ce constat, deux options s’offrent à vous : si vous êtes un frileux comme moi, partez sur le modèle Alpine Ski que je vous présente juste après, sinon foncez sur ces Ski Touring.

Elles ne tiennent pas chaud (ce n’est pas vraiment leur but), par contre elles sont légères et très respirantes pour une pratique sportive confortable.

Les zones de protection, moins présentes que sur le modèle précédent, permettent tout de même de pratiquer sans gêne.

J’ai eu froid aux orteils avec cette paire, et c’est bien dommage, car en dehors de cet aspect, j’aime beaucoup les autres caractéristiques : protection, adhérence, respirabilité.



Alpine Ski Full Socks

Fiche d’identité technique

>> 50 euros <<

>> Pratique : Ski alpin <<

>> Poids : 84 grammes <<

>> 3 coloris : noir et grise, noir et bleu, ou noir et jaune fluo (mon modèle) <<

>> Disponible en 4 tailles également <<

Résumé : paire dédiée au ski alpin, donc bien plus épaisse pour un meilleur apport thermique. Protection renforcée sur le tibia et le tendon d’Achille pour s’adapter à la chaussure serrée du ski de descente. Le modèle le plus chaud ! 

Alpine

Apport thermique des chaussettes Ski Compressport

Ces chaussettes, contrairement aux deux autres modèles, se destinent au ski alpin. Pas de montée, donc un effort physique moindre… et donc beaucoup moins de transpiration.

En parallèle, cela veut aussi dire plus de temps passif, assis sur les télésièges ou sur les tires fesses. Partant de ce constat, Compressport a donc logiquement conçu un produit qui mise sur l’apport thermique.

Ces chaussettes Alpine Ski sont en conséquence bien plus épaisses que les modèles précédents. Elles résultent d’un mélange de laine merinos et de fibres de soie de murier, pour constituer un tissage épais. 

Chaussettes Ski Compressport

On sent nettement la différence sur ce point ! Alors que j’ai souffert du froid avec les Ski Touring, je n’ai ressenti aucun problème avec cette paire, dans des conditions assez similaires. Quel plaisir d’avoir les pieds au chaud.

Respirabilité

La respirabilité est moindre, mais ce n’est pas très grave, car l’excès de transpiration est rare en ski alpin. Et encore ! Vu que cette paire tient bien chaud, j’ai tenté de les prendre sur une sortie ski de rando.

Je me suis dit, au moins j’éviterai le coup de froid, même si je risque de transpirer un peu des pieds à la montée. Et bien j’ai été agréablement surpris, la respirabilité n’est pas mauvaise, loin de là !

Si vous n’êtes pas craintif du froid, privilégiez les Ski Touring qui sont tout de même plus adaptées au ski de rando. Mais si vous êtes frileux des extrémités comme moi, les Alpine Ski peuvent devenir vos alliés. 

Chaussettes Ski Compressport

J’utilise les Alpine Socks en ski de rando… et c’est très bien !

Protection

L’apport thermique est la priorité, mais la protection n’est pas en reste. Il vaut mieux, car la chaussure de ski n’est pas le meilleur ami de votre pied en général.

Contrairement au ski de rando, où vous passez 80% du temps avec les chaussures bien ouvertes, le ski alpin met une compression quasi constante sur votre pied, avec une chaussure bien serrée.

Compressport a donc apposé des éléments de protection en fonction de ce paramètre. Ainsi, la technologie 3D Dots est bien plus présente que sur les autres paires, tout le long du tibia, et sur la base du tendon d’achille.

Des zones osseuses, sans « coussin » musculaire, qui peuvent vite devenir douloureuses si elles sont en compression dans la botte de ski.

Chaussettes Ski Compressport

3D Dots tout le long du tibia

Adhérence des chaussettes Ski Compressport

En haut, un large ourlet vient faire une bande de pression pour un maintien parfait de la chaussette.

A l’opposé, au niveau des orteils, peu de compression à nouveau, mais un maintien serré de la voute plantaire, et une adhérence renforcée sous le pied.

Ainsi, le pied accroche à la chaussure, et ne navigue pas à l’intérieur de cette dernière. Vous pouvez, grâce à cette adhérence, relâcher un peu la pression sur vos boucles de serrage, et ainsi éviter de couper la circulation dans vos orteils. 

Chaussettes Ski Compressport

Mon avis au sujet de ces chaussettes Ski Compressport Alpine Socks

J’ai apprécié cette paire, que l’on sent bien plus molletonnée, et donc protectrice, que le modèle Ski Touring. Ces deux produits sont vraiment différents, et je n’hésiterai pas à jongler entre l’un et l’autre.

Pour des sorties « bourrins », en mode entrainement, où le but est de grimper le plus vite possible et de redescendre illico, les Ski Touring seront mon premier choix.

Je les utiliserai également en ski de fond. Pour des sorties balades, avec de nombreuses pauses, sans pression, je miserai plutôt sur l’apport thermique et protecteur des Alpine Ski.

Elles sauront garder mes petits orteils en vie, et c’est déjà un sacré plaisir !

Pour ce qui est du ski alpin, puisqu’il s’agit tout de même de leur fonction primaire, les chaussettes Alpine Socks font le job. Apport thermique et protections sont parfaitement au rendez vous !

Concernant le confort, je n’ai pas grand chose à leur reprocher. Aucun frottement, ni douleur à déclarer. La chaussette tient bien en place et ne bouge pas au cours de l’activité.

La qualité est au rendez vous. Je n’ai malheureusement pas assez de recul concernant la durabilité de ces produits, il faudra voir après plusieurs hivers. Pour l’instant, pas de trou ou déchirure dans le tissu.



Chaussettes Ski Compressport

Des conditions de test idéales !

Conclusion générale au sujet des chaussettes Ski Compressport

La gamme ski chez Compressport se déclinent en trois modèles différents, adaptés à votre pratique. Les Ski Mountaineering et Touring sont plus fines, axées sur la respirabilité.

Elles se destinent donc à une pratique du ski de rando, en vitesse, avec du confort mais peu d’apport thermique. Les Alpine Ski sont différentes, adaptées pour le ski alpin et donc résolument plus chaudes.

Le confort n’est pas en reste sur cette paire. Et surtout, malgré leur aspect molletonné et épais, la respirabilité n’est pas mauvaise, c’est pourquoi je fais le choix de les utiliser également en ski de rando. 

Compressport propose ainsi trois produits complémentaires et très techniques, remplis de détails spécifiques à la pratique du ski. La qualité est au rendez vous, et crée un confort quasi irréprochable !

Maintenant, à vous de choisir quelle paire sera la plus adaptée pour vous, et foncez sur les skis !

Corentin teste

Je n’ai pas skié comme cela, je vous rassure 😉 Chaussettes testées, validées et approuvées ✅

Où acheter les chaussettes Ski Compressport ?

>> Les chaussettes Ski Compressport sont disponibles en cliquant sur ce lien <<



 

🏃‍♂️ NOS PARTENAIRES AFFILIATION – VOS ACHATS NOUS PERMETTENT DE CONTINUER L’AVENTURE TRAIL SESSION – SINCE 2012 🚲

 

Partenaire affiliation numéro 1

http://i-Run.fr – Partenaire Affiliation Running, Fitness & Outdoor

Partenaire affiliation n°2

Matériel Vélo, VTT, Route, Running et Outdoor | Alltricks – Partenaire Affiliation Cycles, Running & Outdoor


Trail Session Ukraine

©Trail Session Magazine – Janvier 2024

Author

Corentin Crouzet, 26 ans, masseur kinésithérapeute du sport sur Saint Etienne. Passionné de montagne, de voyage, de course à pied (entre 10 et 25 km de préférence), trekking, cyclisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coros Pace 3

⌚️ COROS PACE 3 EDITION ELIUD KIPCHOGE - 269€ CHEZ ALLTRICKS 🔥


pub