OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
La 25ème édition du Festival des Templiers dans tous ses états !

La 25ème édition du Festival des Templiers dans tous ses états !

Pour son 25ème anniversaire, le Festival des Templiers est passé d’émotions en émotions à l’image du relief des Causses Noirs. Cette année encore, une forte affluence était au rendez-vous sur place tout au long du festival.

Pas moins de 13 000 participants se sont inscrits sur l’une des 14 courses programmées.

La fête n’a pas pu être totale… La faute aux conditions météorologiques instables le dimanche qui ont obligé l’organisation à annuler le Grand Trail des Templiers.

 

Malgré tout, le Festival des Templiers, fort de son succès depuis maintenant 25ans, reste comme un des évènements phares de la scène running au plan national et international grâce à toute une équipe de bénévoles aussi souriant que motivés et bien évidemment la présence aux commandes de Gilles BERTRAND et Odile BAUDRIER. TRAIL SESSION MAGAZINE aura vécu l’aventure 2019 depuis l’Intégrale des Causses comme un retour aux sources de l’aventure au sens propre !

3 jours merveilleux…

Le village du Festival des Templiers a ouvert ses portes le jeudi. C’était le moment pour les premiers traileurs de récupérer le dossard et de profiter de cette ambiance festive avant de prendre part aux épreuves.

C’est aussi le moment pour moi de récupérer mon dossard pour participer à l’Intégrale de Causses, course de 62km et 3000mD+ et surtout sans barrières horaires! Autant dire au menu une course sans stress et un parcours sauvage! Car oui l’Intégrale des Causses est considéré comme la course intimiste et « sauvage » de ce long w.e de courses !

Mais « sauvage » au sens noble du terme tant cette course permet à ses participants de bénéficier d’un terrain de jeu sublime sur les causses.

Autant dire de l’excitation me concernant de participer à une course de fin d’année sans le terrible couperet de la barrière horaire !

Côté course, le festival a donc débuté en fanfare avec le départ le vendredi matin (4h00) de l’Endurance Trail. Les 950 participants tombés du lit se sont élancés sur les 105km du parcours qui reste la distance la plus longue de ce festival.

Les courses se sont ensuite enchainées toute la journée et jusqu’à tard dans la nuit : L’Intégrale des Causses, Le Marathon du Larzac et La Midnight des Templiers.

Arrêt sur image sur l’Intégrale des Causses…

L’Intégrale des Causses est une course sauvage par excellence avec un dépаrt dе Peyreleau (à 17 km dе Mіllаu, dаns lа vаlléе du Таrn) incluant un trаnspоrt dеs cоurеurs pаr bus.

Sеuls 400 dоssаrds sont dіstrіbués pоur cette course аfіn dе gаrdеr lе côté іntіmіstе dе l’éprеuvе. Définitivement une course pоur lеs аmоurеuх dе lа sоlіtudе еn cоurаnt, pоur еncоrе mіеuх prоfіtеr dе lа bеаuté dеs cаussеs.

Après une 1ère boucle plutôt pépère au-dessus de Peyreleau pour étaler le peloton (avec les 1ers partis comme des balles de fusil !) et aborder la belle piste longeant la Jonte en toute quiétude, j’aborde la course sans stress, juste l’envie de m’amuser et profiter de mon ravitaillement personnellement que j’ai ramené avec moi dans mon sac… (et oui autant mêler le sport et le plaisir).

Le reste du parcours est une succession de montées sympa comme celle de l’Ermitage St Michel pour grimper sur le Causse Noir pour ensuite emprunter le non moins célèbre sentier des corniches qui une fois le jour levé offre des panoramas exceptionnels sur la vallée de la Jonte.

S’ensuit une alternance de chemins plutôt roulant aux paysages magnifiques comme celui du champignon préhistorique. Là franchement la foulée est plutôt tranquille car les pistes forestières sont un véritable régale à aborder et régale surtout pour mes pieds !

Ma petite pause « interview France  3 Région » permet de témoigner de mon coup de cœur pour ce format de course (bon avec 2 journalistes il faut dire un peu surpris mais amusés par mes 2 doudous devant mon sac à dos et mon bob cochonou !)

Bon et que dire des bénévoles et des ravitaillements qui sont vraiment parfaits et pour le moins très complets! Malgré mon ravitaillement personnel, le taboulé, les tranches de pain avec du bon roquefort sont autant de douceurs pour mes papilles et un vrai temps mort sur ce 62km…

Le parcours permet relativement rapidement de retrouver le circuit classique de cette Intégrale avec La Roujarie, St André, Montméjean, Roquesaltes et la Roque, que du grand classique (et je dirais même du solide et validé!) avant d’aborder la partie Larzac et ses fameuses falaises du Pompidou.

Après un dernier arrêt « eau » (oui au final il y aura eu 3 ravito solides…même très solides et quelques points d’eau), on grimpe la dernière grosse difficulté de cette course après une descente intégrale sur Massebiau par le ravin du Roubelier puis la montée au Cade et bien entendu le passage au sommet de la course, la Pouncho d’Agast avant de foncer sur l’arrivée en franchissant bien entendu la grotte du Hibou.

Bref vous l’aurez compris, je ne peux que parler de cette course avec mes mots de passionnés car vraiment ce format sans barrières horaires permet de revenir à un format simple de course, non élitiste, ouvert à tout le monde (bon moyennant quand même un certain entraînement pour aborder au mieux les quelques difficultés). Cette course est vraiment une belle parenthèse enchantée dans le paysage du trail !

Pour les épreuves du samedi, un grand ciel bleu a fait son apparition et les participants à la Boffi Fifty ont ouvert la route. Toujours dans un esprit de fête, les courses se sont suivies au fil de la journée et toujours dans des conditions optimales.

Les derniers coureurs du samedi arrivèrent tandis que le vent commençait à se lever pour devenir l’acteur majeur des prochaines heures.

… Mais la sécurité avant tout

En 25 ans, le Festival des Templiers n’avait jamais reporté le départ d’une course. Cette année, la météo et le bon sens ont amené l’organisation à annuler la course reine du dimanche, le Grand Trail des Templiers.

Du vent, de la pluie et de forts orages ont fait leur apparition dans la région de Millau dès le samedi soir. Ces conditions n’ont fait qu’empirer de minutes en minutes.

C’est aux alentours de 22h00 et après quatre heures de réunion entre les organisateurs, les services de secours, le médical et la ville de Millau, que la décision d’annuler le Grand Trail des Templiers a été actée.

C’est une immense déception pour les participants et pour toute l’organisation après les trois jours merveilleux qui se sont passés mais la sécurité de tous les traileurs ne pouvait être mise en jeu.

Un 25ème anniversaire qui se finit donc  sur une note un peu “orageuse” mais qui ne remet absolument pas en cause l’énorme succès de ce festival depuis maintenant 25ans grâce à la main passionné de Gilles BERTRAND et Odile BAUDRIER et bien entendu toute l’équipe de passionnés derrière eux sans qui rien ne pourrait se faire !

Article réalisé par Sébastien REMOND

SUR APPUI DE LA SOURCE SUIVANTE : COMMUNIQUE DE PRESSE AGENCE EPIC

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Octobre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *