Tran’s Atlantique : Le projet fou de Damien Orreteguy

Tran’s Atlantique : Le projet fou de Damien Orreteguy

“250 kms en trois jours pour relier Biarritz à Bordeaux en courant”

C’est en lisant un article sur le journal local (Sud ouest) que j’ai découvert le projet un peu fou de ce jeune basque.

Relier Biarritz à Bordeaux, sans doute beaucoup y ont pensé, Damien Orreteguy va le faire !!!


T.S. : En quelques mots, peux-tu dire aux lecteurs de Trail Session qui tu es ?

13423971_10154079356741140_5941589113661661175_n

D.O. : Je m’appelle Damien Orreteguy, j’ai 28 ans, je suis originaire de Pessac à coté de Bordeaux, je vis et travaille à Anglet depuis 2010 maintenant.

J’ai découvert l’athlétisme à l’école, puis au collège et lycée ou j’étais au départ de tous les cross, je me suis ensuite inscrit au Bordeaux Étudiant Club, ou j’y ai passé 2 ans en tant que minimes.
Lors de ces deux ans en club j’ai eu la chance de participer aux championnats de Gironde, Aquitaine et France sur 1000m et cross.
J’ai eu la chance d’être sélectionné pour participer au Décastar Talence jeune, puis j’ai dû stopper les entrainements en club et compétitions, j’ai donc commencé à faire des petites courses nature ; la première fut à 15 ans le 7km de la course des crêtes d’Espelette ou je termine 36eme, j’ai donc pris gout à ça et je me souvient d’une phrase que j’ai pu dire quand le  départ du 26km a été donné ” les mecs sont fous, 26km comme ça là ….” quelques années plus tard je me retrouve à faire des trails, puis un premier raid multi-sports de 80km en équipe où je finis 4eme, en 2011 je termine mon premier Grand Raid des Pyrénées 80km et 3 mois après je suis au départ du Grand Raid de La Réunion, où la la jeunesse et le manque d’expérience ont fait effet mais bon 75km au GRR à 23 ans c’est déjà cool.

J’ai ensuite continué à courir un peu partout des 10km au semi, Marathon, GRP 2012-2013-2015, Ultra Trail Atlas Toubkal 2012 et 2013, trail Citadelles, Euskal raid etc etc, faire quelques podiums sur des petites courses locales, et arrive 2016 où je me suis lancé un défi de 250km….la Tran’s Atlantique.


T.S. 
D’où t’es venu ce projet fou ?

D.O. : Je pense à ce projet depuis déjà trois ans, mais il y’a toujours un trail ou un ultra qui vient se caler dans le calendrier, du coup pour 2016 j’ai décidé de ne pas faire de grosses courses, seulement quelques trails et courses sur route vers chez moi et ailleurs en France (Trail de Sare, Euskal Raid 2x40km, Trail de Lodève (34)…)
J’ai donc commencé à me pencher sur le sujet en Décembre 2015, plusieurs idées : le faire en solo et en auto suffisance, en 4 jours, des étapes de nuit etc etc, au final ça sera 250km en 3 jours avec assistance.

Concernant le nom j’ai eu un peu de mal, je me suis dit que Tran’s Atlantique sonnait plutôt pas mal même si je ne longe que la cote Aquitaine.

Cela fait un moment que je pense à un tel défi. Lors des ultras trails on se dépasse, on cherche à repousser ses limites, mais on se trouve rarement seul; il y a la fatigue, on apprécie moins le parcours ; je voulais donc faire ce genre de défi afin de profiter, de courir sans barrières horaires, prendre le temps et avoir ma dose de kilomètre.
Ce qui m’a encore plus donné de motivation c’est quand Raphaël Pique de chez The North Face Bordeaux m’a proposé de faire parti des Ambassadeurs de la marque, j’ai donc dis oui de suite, qui ne rêve pas de faire partie d’un team ambassadeur d’une marque.


T.S. : 
Quel est le but de cette traversée ?
:

D.O. : Le but n’est pas juste de relier Biarritz à Bordeaux en courant et dire: “j’ai fait ça “. Le but est déjà de prendre du plaisir, car oui on peut prendre du plaisir en faisant 250km en courant.
Mais je ne veux pas faire ça juste pour moi, j’ai donc choisi de récolter des dons pour un association. Le fait de courir le long du littoral, entre les dunes, sur la dune du Pilat, sur la plage et autour de certains lacs. J’ai choisi de reverser les dons à Surfrider, il s’agit d’une association qui lutte pour la protection de la mer et du littoral.
file

Les gens ne se rendent pas compte a quel point la mer grignote le littoral Aquitain, ou que jeter un mégot, une cannette, une poche en mer cela à un impact dramatique sur l’environnement, je veux donc faire passer un message à travers cette traversée.

T.S. : Comment te prépares-tu ?

D.O. : Je n’ai pas vraiment de préparation spécifique qui se concentre sur le défi du mois d’août. J’ai fait des courses sur route et trails en montagne entre 10 et 80km de janvier à mai, plus des entrainements quotidiens, j’essaie de faire des semaines avec 100km de course à pied, parfois moins, du renforcement musculaire, du vélo et des séances en salle et des bonnes semaines de repos, pas tous les jours facile avec le travail.
En ce moment je cours régulièrement sur la plage à Anglet afin de bien m’habituer au terrain et la chaleur, des footings de 20/30km sur tapis en salle pour retrouver les sensations de footing sur les longues lignes droite qui m’attendent, surtout dans les Landes.
13419248_10154060719066140_4268244068846650933_n
Concernant l’alimentation, j’ai décidé depuis peu d’arrêter tout ce qui est produit en poudre énergétique, un collègue m’a montré lors du trail de Lodève que de l’eau + du sirop d’orange ou autres, c’est aussi efficace. Je garde quand même toujours quelques gels coup de fouet dans la poche pour les coups de fatigue et sinon: c’est pâtes de fruits, Tuc, amandes, banane et barres céréales.


T.S. : 
As-tu prévu des étapes, si oui quelles sont elles ?

D.O. : La traversée va se faire sur 3 jours, avec assistance, c’est mes parents qui seront chargés de transporter tout ce qui est affaires, chaussures de rechange, et ravitaillement.
Tout le long du parcours les gens sont les bienvenus pour courir quelques km avec moi.
Mes parents vont me retrouver sur des points stratégiques : Tarnos, Hossegor, Léon, Biscarrosse…..)

Je pars de Biarritz le 11 aout pour finir la première étape 75km plus loin, à Léon dans les Landes, là nous dormirons à l’Hôtel du Lac, histoire de bien recharger les batteries, les pieds au frais dans le lac de Léon.

Deuxième jour, Léon // Biscarrosse, là ce sera un mélange de course sur plage et sur piste cyclable, pour arriver chez Marc, à Biscarrosse, qui nous hébergera dans son mobil-home.

Concernant le troisième et dernier jour, je pense partir de bonne heure afin de profiter de “l’ascension” de la Dune du Pilat au petit matin, et arriver frais en fin d’après midi à Bordeaux. Il devrait y avoir une partie qui sera faite en VTT, la portion Facture-Biganos à Pessac, la route est pas au top pour courir, peu d’endroits sécurisés, en vélo cela passera plus vite.
Ensuite je dépose le vélo à Pessac, direction Bordeaux avec un passage par la boutique The North Face, la boutique TRAID  et terminer au hangar Darwin.
Si tout se passe bien, ce sera 250km au compteur.

D’avantages d’informations concernant mon parcours seront bientôt disponibles sur la page Facebook de l’événement.

Si vous voulez me soutenir dans ce projet je vous invite à cliquer sur le lien du Pot Commun ci-dessous. Les dons serviront à payer les frais de déplacement de l’équipe assistance et tout le reste sera reversé à Surfrider.

https://www.lepotcommun.fr/pot/khm8msbw


T.S. : 
Un dernier petit mot ? :

D.O. : On ne dirait pas comme ça, mais ce petit projet a mis du temps à se monter, trouver des partenaires, rencontrer les gens, envoyer des mails etc…

Je remercie bien sur The North Face, Raphaël Pique du shop TNF de Bordeaux, qui m’a permis de faire partie des Ambassadeurs The North Face, à la société Abatilles eau minérale Arcachon de me soutenir, à Christophe de TRAID Bordeaux qui a dit oui de suite pour un partenariat, à Tiphaine Innocente de Océania Club Bayonne pour son soutien depuis plus de 3 ans et pour ce projet.
12961581_10153940849566140_6611608953240054208_n
Merci à Sud Ouest pour les trois articles.

Je remercie également mes parents, qui eux me suivent sur ce projet et sur d’autres événements depuis très longtemps, à ma copine, qui elle aussi me soutient et m’encourage, à la famille, aux amis et à tous les gens que je ne connais pas mais qui partagent, m’envoient un message ou me témoigne quelconque manifestation. 

Et un grand merci à Loïc de Trail Session pour cette interview et j’espère faire quelques km avec toi au mois d’août.
Merci.


Rédaction et ITW : Loïc

Auteurs

  • 👨 Cédric Masip - 38 ans 👫 Marié - 1 enfant 👶 👨‍💻 Fondateur et Rédacteur en chef 🇫🇷 Saint-Macaire - Gironde [33]🍷 🔜 @parismarathon 🔒 42.195km [RP] 2h46’52 🏃🏻‍♂️ Runner et Cyclist 🚴‍♂️ ✨ Ma Philosophie ✨ "Courir sur le chemin de la vie, le plus loin possible, le plus longtemps possible. Emprunter tous les sentiers, même les impasses, le plus important est de s’y (re)trouver".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *