ULTRA TRAIL DE COTE D’OR, UNE AVENTURE A TAILLE HUMAINE !

UTCO

Et voilà, ce fut sous un soleil radieux du mois de Mai que la 2ème édition de l’Ultra Trail de Côte d’Or s’est déroulée. Trail Session était sur place pour vous et en voici le récit…

.

Frédéric Buisson a donc pu mettre en place de superbes courses : 9/15/29/45 et 105km ont pu être parcourus en ce samedi 31 Mai.

“J’ai pour ma part effectué mon 1er Trail 2014 (Enfin après de longs mois d’arrêt forcé…) sur le 29 km qui fut un parcours de faux plats et de belles montées bien hard comme on les aime, avec des belles descentes limite en rappel pour ne pas finir sur les fesses ! Bref tout ce qu’il faut pour avoir un trail dans cette Bourgogne vallonnée !”

L’UTCO fait partie aussi du Trail Tour National où la jolie Laurence Klein s’est imposée sur le Trail des Hautes-Côtes (45km) en 4h29 devançant, la toute aussi jolie, Sylvaine Cussot qui prend la 2eme place en 4h35. Du côté masculin c’est le Dijonnais Emmanuel DAVID qui l’emporte en 3h38. Sur le 105km ce fut une belle bataille de 9h40 pour Desplanches Frederic qui prend la 1ère place de  cet ultra technique. Nous avons eu, Jérôme et moi, la chance de voir beaucoup de monde, de suivre le 45 et le 100km et de recueillir les propos de certains …voyons un peu ce qu’en pensent ces 3 coureurs…

.

Sylvaine Cussot (Team Asics)

sylvaine2“Plusieurs motivations à prendre un dossard sur le Trail des Hautes Côtes ce samedi 31 mai dernier : découvrir de nouveaux terrains de jeu dans une région encore inconnue pour nous, participer à une nouvelle manche du TTN long, ou encore cibler un trail plutôt roulant avant d’entamer des trails un peu plus montagneux pour la suite de la saison. Et bien nous n’avons pas été déçus ! En plus d’avoir une météo idéale pour prendre un maximum de plaisir, nous avons évolué sur un tracé vraiment surprenant, à la fois technique sur certaines portions, mais également roulant et permettant d’allonger la foulée à d’autres moments. Une belle satisfaction de réussir à accrocher Laurence Klein sur une partie du parcours et vraiment heureuse de retrouver du plaisir en compétition, 2 mois après mon accident sur l’Eco Trail de Paris. Je me suis régalée du départ à l’arrivée et cerise sur le gâteau, je termine 2ème féminine et empoche donc quelques points pour le classement au TTN long avec un chrono plutôt encourageant pour la suite de la saison !”

.

Jean-Claude  (premier 100 km pour lui !)

“L’organisation vous propose, au départ de Marsannay,  à 1h du matin, une navette qui vous emmène, après ¾ h de route en bus, à Chagny. Accueil sympa à la mairie avec café. 3h du matin, après un débriefing avec l’organisation, le départ est donné pour mon premier 100 km. La portion de singles de nuit avec la lampe frontale, j’ai adoré, pour arriver au premier ravito à Pommard au 25ème km.  S’ensuit une grande partie roulante à travers la forêt. 2 eme partie du parcours avec du plat dans les champs de moutarde, la montée vers Curtil – Vergy et une ligne droite dans la forêt de Corboin qui n’en finit pas (5km, dur pour le mental). La suite devient de plus en plus technique avec des montées et des descentes abruptes dans des combes et encore des combes… L’arrivée à Marsannay se fera après 17h10 de course sous les encouragements des spectateurs et  avec la joie immense d’avoir réussi ce défi. Conclusion : un beau parcours varié en pleine nature qui vous fait découvrir cette belle région pour la maudite somme de 35 euros.  Qui dit mieux ?”

.

Florent Marichez ( partant sur le 105km)

“L’UTCO, c’est une course à part en ce qui me concerne : j’y ai fait mes premiers pas de trailer il y a 3 ans, avec juste un marathon à mon actif. Cette année j’avais envie de refaire cette course. Enchanté par le souvenir de ma précédente expérience, bien préparé globalement, j’ai toutefois pris le départ de cette course avec une fatigue latente très installée, dû à un contexte personnel et professionnel très chargé. Je n’en ai donc revu que le début, en compagnie des premières féminines. C’est un chemin magnifique à travers les vignobles, gratifié du lever de soleil en approchant Pommard, acclamé par le chant des “early birds”. Je ne l’ai fait qu’une fois : pourtant ce parcours m’avait tant plu que chaque sentier me semble familier ! Malheureusement, juste à la sortie de Pommard, mon organisme et son manque de sommeil s’est rappelé à mon esprit, exigeant l’arrêt immédiat de cette folie. Pris de vertige, la course s’arrête pour moi à Savigny lès Beaunes. Eh oui, on a beau être capable de certaines prouesses, on reste des amateurs, et il est difficile de courir trop de lièvres à la fois ! Place maintenant à un relatif repos, pour mieux repartir vers de nouvelles aventures !”

.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=jalhJeF7N5o&list=UUBmTBrae8acY4GK7xtDchDg&feature=share&index=6[/youtube]

.

http://www.ultratrail21.com/

.

TS

Céline Demmerlé, Trail Session Magazine, 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *