Asics Gel Nimbus 22 : l’assurance du Confort et de la Robustesse

Asics Gel Nimbus 22 : l’assurance du Confort et de la Robustesse

Les Gel Nimbus ce sont des chaussure populaires et LA référence chez les débutants du running. Elles rassurent de par leurs amorti et robustesse. Avec ce modèle nous en sommes au 22ème opus.

Cette fois-ci c’est le modèle femme qui vous est présenté par Anastasia. Elle les a testées sur ses premières semaines de préparation au Marathon de Paris 2020.



PRESENTATION GENERALE

Les Gel Nimbus 22 conviendront aux runneuses à la foulée universelle à supinatrice qui voudront alterner les sorties longues et courtes sur sentiers et routes.

Ce sont des chaussures très stables, bien que plutôt lourdes (280g en taille 40), et qui amortissent à chaque impact au sol. Les runneuses débutantes qui voudront être rassurées se dirigeront à coup sûr vers ce modèle robuste qui offre l’assurance d’une cheville bien maintenue.

Le mesh est très respirant et robuste lui aussi ; les pieds sont bien enveloppés et protégés. La mousse SpEVA 45 assure un certain rebond même si ce ne sont pas des chaussures vouées/destinées au dynamisme et à la vitesse.

Lorsqu’on chausse ces Gel Nimbus 22 le col et la languette offrent un confort certain. La semelle extérieure n’est pas la plus flexible qui soit, mais elle résiste à l’abrasion et au temps.

Caractéristiques

  • FlyteFoam Propel : Retour d’énergie et propulsion
  • FlyteFoam Lyte : Absorption des chocs et rebond
  • Guidance Line et Impact Guidance System : Foulée naturelle et correction de la trajectoire
  • Trusstic System : Stabilité
  • SpEVA 45 : Rebond
  • GEL à l’avant-pied et au talon : Amorti et confort
  • Empeigne en mesh : Respirabilité
  • Semelle extérieure AHAR : Résistance à l’abrasion
  • Rainures de flexibilité : Foulée fluide
  • Col et languette rembourrée : Confort
  • Coque talonnière : Soutien
  • Semelle intérieure amovible : Hygiène et confort
  • Drop : 13 mm
  • Poids : 280 g en taille 40



LE TEST TERRAIN

Courir en Asics était pour moi une nouveauté. Je viens de la porter et de la tester sur ces 4 premières semaines de préparation au Marathon de Paris 2020. Au début c’est leur poids qui m’a surpris. Je les ai trouvées lourdes.

Au premier enfilage, le côté rembourré de la tige et de la languette m’ont procuré une sensation de confort. C’est vrai j’ai eu l’impression de mettre des chaussons. Je mesure 1m66 pour 50kg donc par contre dès les premiers pas je ne vais pas cacher que me concernant ce côté massif et lourd m’a un peu gênée.

D’un côté esthétique, j’ai bien aimé, c’est un modèle sobre et élégant dans ce coloris bleu nuit métallisé. J’ai décidé de les porter sur le début de cette préparation car je ressentais depuis quelques semaines des douleurs aux périostes.

La question du Drop de 13mm sur ce modèle va rassurer beaucoup de runneuses débutantes, mais il peut interloquer beaucoup d’adeptes et spécialistes de drops réduits.

Dans les faits et sur le terrain, j’ai été agréablement surprise : ces chaussures amortissent et rebondissent. Ce ne sont pas “des bêtes de dynamisme” mais elles propulsent tout de même de l’avant via le FlyteFoam Propel.

Le célèbre GEL situé sur l’avant-pied et le talon (partie rosée sur ce modèle) amortit et soulage les articulations. Dans mon cas, elles ont été une bonne transition sur des sorties de 50min à 1h à faible allure.

Elles m’ont permis d’engranger du foncier pour mon marathon sans traumatiser mes articulation ni accentuer mes douleurs aux périostes.

L’association des mousses FlyteFoam Propel & Lyte propulsent donc, via la première, et absorbent les chocs via la seconde.

C’est la mousse SpEVA 45 qui propose ce rebond plutôt surprenant pour des chaussures si lourdes (enfin je le précise : lourdes pour moi, pour mon profil de runneuse je tiens à préciser).

Après un peu plus de 4 semaines de protocole test et 2 à 3 runs par semaine avec aux pied, ces mousses ne semble pas s’être dégradées.



Je me dois de parler du rembourrage de ces chaussures, mais aussi de leur grande respirabilité. Lorsque je parle de modèle massif plus haut, ça peut laisser entendre que le pied ne va pas respirer, que ça va être lourd.

Il n’en est rien de tout ça, et au même titre que le rebond la surprise vient de la qualité du chaussant et du chausson 🙂

L’empeigne mesh tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, laisse circuler l’air et il n’y a donc aucune sensation de surchauffe. En plus je n’ai jamais eu les pieds mouillés car elles évacuent à merveille l’humidité.

Le col et la languette rembourrés procure une sensation de molletonnée qui enveloppent à merveille le pied. C’est assez surprenant de confort, et même si leur poids me freine encore, je vais aller les essayer sur la sortie longue de 1h45.

Aussi cette coque talonnière c’est l’atout sécurité sur le plan de l’amorti. Moi je n’ai pas raffolé en toute sincérité, mais il ne fait nulle doute que les plus frileuses de l’impact au sol vont adorer cet aspect technique de ces Gel Nimbus 22.

La prise d’appui est clairement soutenue et la foulée reste stable et secure en toutes circonstances. Lorsque je dis que je n’ai pas spécialement “raffolé” c’est parce que c’est sur cette partie que j’ai trouvé ces chaussures un peu lourdes à certains moments…

La semelle outre la semelle extérieure qui accroche à merveille sur sol sec, mouillé, détrempé… est dotée de technologies telles que Guidance Line et Impact Guidance System.

L’association de ces deux deux technologies se traduit pas une foulée naturelle et des trajectoires et virages que vous pourrez aborder en toute quiétude.

Là encore la stabilité y trouve toute sa définition. C’est le Trusstic System, qui, sur le papier, permet à ces chaussures de procurer cette assurance de stabilité.

Pour moi, et ce n’est que mon avis, ok c’est stable, par contre ce n’est pas le modèle plus flexible qui soit, mais après on ne peut pas tout avoir.



La semelle extérieure ne glisse pas du tout, c’est un autre très gros point fort de ces Gel Nimbus 22. Le matériau AHAR est gage de résistance, ce qui rend ces chaussures durables et résistantes dans le temps.

Les multiples rainures que vous pouvez voir sur les photos permettent un bon déroulé du pied, et peut être que si les chaussures s’assouplissent au fur et à mesure des kilomètres, elles deviendront plus flexibles et moins “raides”.

CONCLUSION

Les Gel Nimbus 22 c’est la certitude d’être en possession d’un modèle stable, confortable et robuste. C’est un modèle qui passera les 1000km d’usage, et donc des mois et des mois de pratique pour celles qui courent 2 à 3 fois par semaine.

En revanche, ce n’est pas le modèle que je préconiserais pour les compétitrices à la recherche du chrono et de la perf, cela va de soi.

Les Gel Nimbus c’est le modèle phare des débutantes, c’est le modèle qui rassure, ça peut aussi être un modèle de transition pendant une période de convalescence.

Ce n’est pas un modèle dédié à la vitesse, mais c’est néanmoins un modèle qui conviendra aux marathoniennes débutantes ayant pour objectif 4h et plus…

Leur prix pourrait en freiner plus d’une, mais sur le marché peu de chaussures peuvent aujourd’hui se vanter de passer ou même d’atteindre les 1000km…

 

Test réalisé par Anastasia pour Trail Session Magazine

 

Disponibles sur i-Run.fr

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

>> INSCRIPTIONS UTCAM06 2020 <<


pub
>> BOUTIQUE WIGGLE <<


pub
>> BOUTIQUE ALLTRICKS <<

 

©Trail Session Magazine, Février 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *