OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
Brooks Running Hyperion : légères comme une plume, rapides comme l’éclair !

Brooks Running Hyperion : légères comme une plume, rapides comme l’éclair !

Je vous présente aujourd’hui les Brooks Hyperionde vraies petites bombes prêtes à faire exploser vos chronos sur vos courses routes !

Du style et de la légèreté, une fois de plus la marque américaine tape juste et fait fumer le bitume. Voici mon retour test, avec les caractéristiques de ce modèle, ses points forts, et ses points faibles.

Fiche technique

  • Usage : route ou séance piste

  • Poids : 180 grammes (!!!)

  • Coloris : noir/ gris jaune fluo, ou rouge/orange vert fluo (voir photos)

  • Drop : 10 mm

  • Prix : 130 euros

Technologies (énoncées sur le site Brooks)

ADN

Structure moléculaire variant instantanément en fonction du poids et de l’impact au sol du coureur, apportant plus d’amorti et de dynamisme en s’adaptant à la vitesse

Biomogo ADN

Système d’amorti écologique personnalisé sous l’intégralité du pied. L’amorti et le retour d’énergie s’adapte au poids et à la foulée de chaque coureur.

Propel me

Rapides et conçues pour la vitesse, ces chaussures propulsent votre performance au niveau supérieur.

Mon retour test

Voilà pour la fiche technique de ces Brooks Hyperion, je vais maintenant essayer d’analyser tout ça dans le détail et vous donner mon avis après utilisation. 

Le poids 

180 grammes ! Vous pouvez quasiment arrêter de lire ce test après avoir vu ça ! L’essentiel est ici, c’est LA caractéristique de cette chaussure, et son gros point fort par la même occasion.

Les Hyperion sont des poids plume comme on en trouve rarement. C’est un régal, je suis comblé de ce coté là. La science a prouvé l’intérêt d’un poids léger pour être plus performant et courir de façon plus économique, mais on trouve encore aujourd’hui de nombreuses paires qui pèsent plus de 300 grammes, alors quel plaisir de profiter d’un tel produit 🙂

Evidemment, un tel poids implique une composition de chaussure un peu particulière, notamment au niveau du mesh.

Le mesh 

On dirait que la chaussure est vraiment divisée en deux parties : la semelle, un peu classique et légèrement épaisse avec un drop de 10 mm (j’y reviendrai) et quelques technologies, puis un mesh uni qui ne pèse absolument rien, et qui est extrêmement fin.

Tout le poids est clairement gagné là dessus, il n’y a pas de renfort, si ce n’est une légere protection au niveau du talon et une autre au niveau des orteils. C’est assez impressionnant lorsqu’on tient en main la chaussure, la partie mesh est vraiment ultra fine.

C’est une belle prouesse réalisée par Brooks, qui nécessite néanmoins d’être précautionneux. Car évidemment cette partie peut se révéler fragile, vu sa légèreté. Ne vous amusez pas à partir sur les chemins, vos chaussures ne feraient pas long feu… clairement ces chaussures sont destinées à un but précis : la vitesse sur du plat et sur sol dur, type route ou piste. Toutes les caractéristiques sont orientées dans ce sens là.

Il y a quand même ces deux petits renforts devant à la pointe des orteils et derrière vers le talon pour ne pas tout craquer trop rapidement, mais c’est tout, donc attention. Finalement, je vous conseillerai même de ne pas trop les utiliser pour des footings, conservez les précieusement pour vos séances de vitesse ou vos courses sur route type 10 km ou semi. 

Autre point, ce mesh ultra fin a pour résultat une chaussure très aéré, qui respire bien !

Aération et mesh ultra fin

Le drop

Autant le mesh est le plus « simple » possible, autant la semelle elle n’a pas été délaissée, loin de là ! Drop de 10mm, c’est assez élevé, surtout pour une chaussure de ce type, tellement légère qu’on est très proche du minimalisme.

Ce choix m’a un peu étonné au départ, mais finalement ce n’est pas une mauvaise chose : cela permet à tous les coureurs d’utiliser ce type de chaussure.

Pas besoin d’être un pistard avec une foulée parfaite pour utiliser ces chaussures sans se blesser ! J’ai déjà souvenir pour ma part d’avoir couru avec des chaussures aussi légères mais en drop 4mm, je n’ai pas pu faire plus de 45 min de footing avec car mes tendons devenaient douloureux…

Alors qu’avec cette paire je cours facilement 1h30 sans avoir fait une grande période de transition auparavant.

Donc vous pouvez très bien profiter de ces poids plume grâce à ce drop confortable pour « réduire vos forces d’impact au sol », même si vous avez tendance à courir en attaque talon.

Un drop à peine plus bas aurait été parfait selon moi, type 8 ou 6mm, mais on est vraiment dans le détail, et au vu du poids excellent de la chaussure, le drop n’est pas forcément un défaut finalement. 

Les technologies de la semelle et la flexibilité 

Autant annoncer la couleur dès le départ, de façon générale, je ne suis pas du tout fan des technologies de semelle censées soutenir l’appui et la foulée. Je pense qu’au final cela représente plus une contrainte, c’est la chaussure qui décide de l’appui et non plus le pied, ce qui est embêtant !

Avec ces Brooks on ne passe pas à travers malheureusement, néanmoins les technologies sont assez limitées et n’interagissent pas sur la flexibilité de la chaussure qui reste très bonne. La chaussure se tord bien, et laisse votre pied réaliser ses propres micro mouvements sans le contraindre. C’est un point positif. 

Voici les technologies présentes et ce qu’elles apportent :

ADN

Structure moléculaire variant instantanément en fonction du poids et de l’impact au sol du coureur, apportant plus d’amorti et de dynamisme en s’adaptant à la vitesse

Biomogo ADN

Système d’amorti écologique personnalisé sous l’intégralité du pied. L’amorti et le retour d’énergie s’adaptent au poids et à la foulée de chaque coureur.

Bon tout cela me semble bien ambitieux, et en pratique il est très difficile de dire si ces effets sont réellement existants ou pas ! Ce que je retiens en tout cas, c’est que ces technologies sont là pour améliorer le dynamisme et la réactivité de la chaussure, et non pas pour corriger la foulée ou contraindre l’appui, donc c’est très positif !

Au mieux ça améliore la chaussure, au pire ça ne fait rien, mais vous n’aurez pas un effet néfaste comme on peut le voir sur certains modèles truffés de structures correctives qui cassent toute la flexibilité de la chaussure. 

Le confort

On est pas sur de la chaussure typée ultra trail, donc forcément le confort de la chaussure est un peu laissé au dépourvu. Comme expliqué plus haut, le mesh est ultra fin, donc pas de zone épaisse, de mousses ou autre matériel superflu de ce genre.

Ces Hyperion ne sont pas des pantoufles, mais peu importe après tout… puisqu’elles sont destinées à des efforts courts et intenses !

Néanmoins, le pied est bien tenu, le chaussant est assez étroit mais ne comprime pas non plus les orteils, bref vous tiendrez 1h30 2h avec sans problème.

Coloris

Assez sobre, gris et noir, juste quelques rappels jaune fluo pour faire apparaitre la marque et le logo, ainsi que les lacets en jaune fluo. A chacun ses goûts, pour ma part je trouve cela assez réussi et j’aime bien le design global de ces chaussures. 

Pour ceux qui préfèrent la couleur, un deuxième coloris est disponible. 

Prix 

130 euros sur le site de Brooks. On va dire qu’il s’agit du prix classique aujourd’hui pour une paire de running, c’est cher mais le marché est fait comme ça. 

Conclusion 

Une vraie bombe ! Honnêtement j’adore cette paire ! Avec, vous l’aurez compris, un point fort incroyable : son poids plume de 180 grammes ! Et pas de panique si vous avez peur de vous blesser avec ce genre de chaussure, le drop de 10mm vous apporte quand même un certain amorti et ne vous oblige pas à adopter une foulée parfaite !

C’est le résumé de cette chaussure : un poids ultra réduit, comme si vous étiez pieds nus, mais pas besoin d’avoir une foulée type minimaliste grâce à sa semelle et l’amorti qu’elle procure. 

Attention elles se destinent à un type de course bien particulier : la route ou la piste, pour vos entrainements fractionnés ou vos courses. Si vous êtes un coureur en recherche de performance, de vitesse, avec un vrai entrainement fractionné pour progresser sur vos chronos, alors ce produit est assurément fait pour vous et vous allez vous régaler avec ! 

Corentin Crouzet pour Trail Session Magazine

 

Disponible sur i-Run.fr

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Novembre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *