OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 

Damien Vierdet-Team Adidas

adidasdamien-vierdet2

.

Bertrand Laffont, juste avant son départ pour le Marathon des Sables, a eu le bonheur d’interviewer Damien Vierdet pour Trail Session Magazine. Zooommm sur un athlète complet.

.

Trail Session Magazine : Bonjour Damien, peux-tu te présenter en quelques lignes pour les personnes qui ne te connaîtraient pas ?

D.V : Damien Vierdet, né le 25 septembre 1971 à TROYES, Fonctionnaire de Police nationale à REIMS, 2 enfants, en couple avec la célèbre Laurence Klein. Team Adidas-Trail…31’40 sur 10km et 1h08’ sur semi marathon.

T.S : J’ai pu lire ici est là que tu es venu à la course à pieds, après avoir fait tes preuves au rugby (un point commun avec Maxime Cazajoux qui a été Champions de France, et lui aussi qui réussit dans le Trail). Qu’est-ce que cette « école de la vie » (c’est souvent comme cela que l’on nomme l’école de rugby), t’as apporté autant sur le plan physique que mental ?

D.V : Le rugby à été effectivement mon sport de prédilection jusqu’à 27 ans ou je jouais en n°6 (3è ligne) pour un gabarit de 1,80m, 88kg . J’ai connu le rugby amateur en série , l’ancienne 2è division puis le rugby pro à ses débuts. Le rugby est véritablement une école de la vie même s’il n’est pas unique à développer ses valeurs, les notions de partage, collectif, d’effort et ne rien lâcher sont très présentes, c’est mon tatouage sportif. Aujourd’hui ces valeurs me servent dans le Trail, dans ces efforts longs et endurants où l’on connaît à un moment ou un autre un passage à vide sur la distance .

T.S : Avant de parler de ta saison en elle-même, peux-tu nous dire comment planifies-tu celle-ci ?

D.V : Pour 2013 j’ai planifié ma saison en fonction de mon retour de blessure. Après avoir été à l’arrêt durant 7 mois je ne pouvais choisir de trop gros objectifs en début de saison de plus ma reprise datant de novembre ma forme optimum est programmée pour fin de premier semestre. J’ai donc fixé un gros objectif et une première soit l’UTMB en août puis quelques manches du TTN pour venir jusqu’à cette date. Car il est important de garder contact avec des compétition de haut niveau.

T.S : Cette saison ça a l’air de cartonner ! J’ai eu la chance de te voir au Gruissan Phoebus Trail, Top 10, où ça se passe pas mal pour toi, puis vient l’Eco Trail, Top 10…Bref la forme est là ? Tu sentais que cette saison allait bien démarrée ? Quels sont les gros objectifs pour le reste de l’année ?

D.V : Dire que la saison à bien démarré est un bien grand mot, je dirai qu’elle m’a réconforté dans la consolidation du tendon d’Achille , ensuite il n’y a pas eu de miracle je n’ai pas pu accrocher les podiums car il faut le temps que les entraînements s’enchaînent et fassent effet. Cependant je suis sur une phase ascendante et les bons résultats devraient suivre.

T.S : Je vais m’aligner sur la ligne de départ du MDS dans 10j, j’ai appris que tu n’en serais pas cette année, par contre j’ai pu lire que c’était un de tes meilleurs souvenir. Peux-tu nous en toucher 2 mots …?

D.V : je ne serai pas de la fête pour le MDS cette année malgré que ça reste pour moi mon meilleur souvenir du moins pour 2011, tout simplement parce que rien ne me pré-disposait à faire un beau résultat et ce fut l’inverse. Auparavant j’évoquais les valeurs du rugby et bien je les ai entièrement vécu à 100% sur le MDS, de plus accompagné de Laurence à qui je dois beaucoup pour la prépa. Car c’est Laurence qui m’a incité et convaincu de participer au MDS alors que j’étais retissant, ensuite elle m’a très bien préparé et sur toutes les coutures.

.

damien-vierdet

.

T.S : Lorsque l’on voit Damien Vierdet, souvent il y a Laurence Klein pas loin…comment se passe le quotidien, vous vous tirez la bourre ensemble ou c’est plutôt entrainement séparé ?

D.V : C’est vrai que nous sommes un couple 100% athlète et le niveau de Laurence peut faire pâlir ou rougir de nombreux hommes. En fait nous sommes complémentaires, Laurence pour la partie “route” car elle reste une grande spécialiste et on efface pas plusieurs dizaines d’année d’expérience comme la sienne sur la route; et moi pour le Trail. Donc on échange mutuellement et s’entraîne ensemble régulièrement.

.

 “Il est souhaitable que la discipline s’élargisse, attire et s’ouvre au plus grand nombre…” Damien Vierdet.

.

T.S : Le Trail aujourd’hui, c’est le phénomène à la mode, il y a des épreuves partout, avec le recul qu’en penses-tu ?

D.V : Aujourd’hui le Trail est en pleine expansion, il évolue, se démocratise, et prends de plus en plus de place dans le running. Je pense que c’est lié à notre mode de société oú l’Homme pressé comme des citrons, la sinistrose économique , la vitesse de communication et notre rythme de vie. Il arrive un moment oú l’Homme à besoin de “pauser” voir s’éloigner de ce contexte et chez le runner par exemple le Trail peut être cet échappatoire , fini le chrono, rapprochement avec la nature, l’exploit d’une distance sans limite de temps… Bien plus qu’un phénomène de mode je pense…

T.S : Tu es également dans le Team Adidas, chaque année il y a 2 ou 3 nouveau Teams, trouves tu cette concurrence saine ? N’est-ce pas trop une affaire de marketing à force, et cela ne nuit-il pas au Trail en définitive ?

D.V : L’émergence de Team ne m’affole pas, le Trail est aussi un sport donc logique que des équipes se forment, je pense que ça va aider au développement de cette discipline même si bien sûr tout ne sera pas rose mais c’est la rançon de la gloire et dans l’ensemble il est souhaitable que la discipline s’élargisse, attire et s’ouvre au plus grand nombre. Je suis tellement pour la promotion du sport en général que je ne peux qu’approuver un développement d’une discipline sportive. Certes le marketing est présent mais jusqu’à présent en ce qui me concerne avec le Team Adidas leur politique sportive est en corrélation avec les valeurs du sport et l’avis, la relation humaine avec l’athlète est très présente .

T.S : Revenons à la passion du Trail qui nous anime, si tu devais donner 2-3 conseils à nos lecteurs, quels seraient-ils.

D.V : Quelques conseils pour toute personnes désirant pratiquer le Trail, tout d’abord maîtriser les petites distances jusqu’à 30 km, éviter le +,+,+, + long, + haut, + dur…. Attention au cumul des compétitions . Choisir de préférence le profil qui vous convient.

Merci beaucoup pour ta disponibilité Damien, Trail Session te souhaite le meilleur pour cette saison 2013 !

TS MAG

Bertrand Laffont, Trail Session Magazine, 2013.

2 comments

  • bonjour a tous j ai eu la chance de faire une compétition de run in bike sur Narbonne en 2007 est Damien verdet était la j ai fini a 5 secondes de lui est 3eme sur le podium je doit dire qu il est très sympa vraiment humble est je pense un très bon camarade de course je t admire énormément pour ta place sur le marathon des sables (merci de me répondre si possible ton poids de forme est de combien vu ton passer sportif aujourd d oui pour le trail merci Cdt franck milone

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *