OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
Hivernale des Templiers 2018 : une confirmation !

Hivernale des Templiers 2018 : une confirmation !

Alors que la fin de l’année arrive et que les 1ers flocons ne sont pas encore tombés sur les magnifiques plateaux du Larzac, l’Hivernale des Templiers revient pour sa 2nde édition, pour un nouveau défi de taille au pays du Larzac.

Après une 1ère édition bien fraîche mais qui aura su conquérir et réchauffer les plus frileux d’entre nous, le pays des Grands Causses, des Cités Templières et Roquefort, accueille plus de 3000 coureurs de nouveau sous le signe du terroir et de ses traditions. Pour cette nouvelle édition, l’organisation vous propose de repartir sur 4 formats de course :

– L’Astragale Trail, un parcours de 60 km chargé d’histoire – 2600 m D+

– L’Orchis Marathon Trail, un parcours bosselé de 36 km – 1900 m D+

– L’Adonis Trail, un parcours époustouflant de 22 km – 1300 m D+

– La Carline Trail, un parcours accessible de 11 km – 545 m D+

Avec une petite dernière-née pour vous surprendre :

– Les Illuminés de Roquefort, nouveau venu pour cette édition 2018 – 7 km, 240 m D+

Trail Session va maintenant vous permettre de replonger dans cette 2ème édition de la l’Hivernale des Templiers avec en toile de fond le paysage du Larzac.

Me voilà donc parti le samedi 03 décembre depuis Bordeaux direction Millau Via Montpellier (Logistique au top gérée par l’Agence EPIC et ALTRA RUNNING) ou arrivé sur place je suis récupéré par Nathan de l’Agence Epic et deux confrères (Vincent et Nicolas).

Et hop direction Millau où l’on arrive un peu avant 17h30 à l’hôtel « Domaine Saint Estève » (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est la magnifique base d’arrivée du festival des templiers chaque année).

Une fois sur place, quel plaisir de voir que tout a été géré d’une main de maître par l’Agence Epic, ALTRA RUNNING et évidemment  Gilles Bertrand et Odile Baudrier au travers de l’association « Templiers Events ». Récupération Dossard (ah oui j’oublie de dire que je participe au Marathon de l’Orchis, 37km pour 1900mD+), quelques petits cadeaux, bref le top d’avoir déjà tout.

Soirée plutôt tranquilou (bon ok je n’ai pas pu m’empêcher d’aller sortir mes petites Altra Lone Peak 4 pour leur faire prendre la température sur une petite virée de 8 km…) avec mes 3 compères, au Restaurant le Plat d’Etain – Hôtel Cévenol où je fais la connaissance de Odile Baudrier, vraiment adorable et aux petits soins pour nous malgré sa fatigue de devoir être sur tous les fronts pour ce w.e festif mais fatiguant !

Je fais également connaissance à Table de Zinzin Reporter (qui me fera d’ailleurs comprendre que finalement mes objectifs ne sont pas si élevés que ça quand on voit que le sien serait de participer au Tor des Glaciers (450km pour 32km de D+)… Aie ça pique grave là !!!)… Bref après cette sympathique soirée à discuter projets et courses, il est maintenant temps de rentrer se coucher pour se reposer un peu et préparer la course de façon la plus sereine possible (mouai enfin dans mon cas, comme d’habitude no soucy niveau stress lol).

Bingo ! 4h15 du matin, on est dimanche, jour de la course. Je rejoins Nathan, Nicolas et Vincent pour le petit déjeuner.

Nicolas et Vincent participent au 66 km donc plutôt que de faire 2 A/R, on part tous ensemble pour prendre la température de la course dès 6h30 pour les accompagner sur le départ. Là franchement gros pied déjà car on reste sur des températures plutôt clémentes et franchement je ne vais pas m’en plaindre après la 1ère édition qui devrait rester dans les annales des courses façon « mister freeze ».

Quand on arrive à la Couvertoirade (village absolument magnifique juché sur les hauteurs), on s’aperçoit directement du « pourquoi l’organisation est si réputée ? » : aussi bien d’un point de vue parking qu’accueil, les bénévoles sont vraiment au top et tout est rôdé comme du papier à musique…. direction le départ du 66 km où les coureurs sont chauds bouillants pour envoyer la sauce sur ce super parcours (pour ma part l’ayant déjà fait l’an dernier, je ne peux que les envier sur la beauté des paysages qu’ils vont rencontrer).

Une fois les coureurs lancés, Nathan et moi partons direction Roquefort (vous savez la ville où le fameux fromage ne laisse généralement pas indifférent 😉) sur le lieu du départ du Marathon de l’Orchis… Une fois sur place, même accueil = GÉNIAL !!! Il s’agit du lieu d’arrivée donc j’observe déjà les bénévoles s’affairer à la préparation de l’arrivée des différentes courses au fil de la journée…

De notre côté, après avoir pris un  bon petit café, on se dirige vers le départ pour se préparer quelques minutes avant. Bon pas de bol car le beau temps n’est pas vraiment au rdv!!! Et c’est clairement plutôt l’inverse même avec de la pluie qui vient un peu perturber le départ. Bref pas grave on n’est pas en sucre… d’autant que je pars vraiment bien équipé et rassuré avec ma super veste CIMALP STORM 2H PRO (pour laquelle j’ai fait un article il y a quelques semaines et là je confirme une évidence = elle est plus que top!!!).

Je pars donc sur un rythme plutôt tranquilou pour essayer de profiter au maximum des paysages ! La 1ère partie est plutôt pas mal et tranquille avec un peu de gras au programme mais bon rien de bien méchant quand on voit ce qu’il a plu… Les montées s’enchainent plutôt tranquillement, sans stress et avec des paysages vraiment jolis mais malheureusement un peu bouchés par le brouillard.. Vraiment dommage car pour les avoir traversés en partie l’an dernier sur le long, les paysages sont plus que magiques ! … j’en profite quand même pour me faire quelques selfies dont j’ai le secret histoire de garder de bons souvenirs.

Les ravitaillements (2 au total) sont vraiment des plus complets !!! Du salé, du sucré, de l’ambiance, de la bonne humeur, des encouragements = pas de doute tout est rodé et même très bien rodé ! Personnellement j’avoue être fan du Roquefort, donc « malheureusement…) » la gentillesse des bénévoles doublée de ma gourmandise bien connue, me forcent à faire quelques minutes sup sur les ravitaillements ;)…

Pour le reste, je garde un souvenir émouvant de mon passage au travers de tunnels dans lesquels je me suis senti bien seul pendant quelques minutes, ayant eu la lumineuse idée de ne pas prendre de frontale !!! (l’idée du siècle je vous le dis !!!). Heureusement ma bonne étoile et mon téléphone m’auront aidé pour ne rien me casser sur les voies de chemin de fer…

Excepté ce petit passage plutôt rigolo, aucun souci sur le parcours ou éléments notables et améliorables à conseiller pour l’an prochain… bon peut-être demander au soleil de percer un peu beaucoup plus mais à part ça 😉 Et quand au terrain très gras, mes Altra Lone Peak 4 m’auront été de la plus grande aide (ultra confort bien que pour ma part pas toujours stables sur les portions très irrégulières et grasses du parcours)…

Après 4h37 (et on va dire 30min de pause sur le parcours à selfiter, discuter, filmer, et surtout profiter) j’arrive à la Couvertoirade et je passe la fameuse arche de l’arrivée ! Accueilli superbement par les bénévoles dans une superbe ambiance, on me remet ma superbe médaille et ma planche à fromage (ou saucisson) avant d’aller déguster quelques bonnes tranches de cake au Rochefort (ha ça il est vrai que pour celui ou celle qui n’aime pas ce fromage, ce n’est pas de chance car il y a presque que de ça ;)…

Non j’exagère, l’organisation nous propose un buffet vraiment complet, alliant charcuterie, formage, sucré et boissons rafraîchissantes)…. J’ai même droit à un petit mot d’Odile Baudrier une fois la ligne d’arrivée passée ! Vraiment une gentille attention de sa part !

Après avoir récupéré mes 2 compères sur le long, et surtout Nathan alias ‘speedy’ (bon ok qui m’aura attendu environ 1h dans sa voiture) on rentre à l’hôtel pour se changer et surtout se préparer à passer une dernière soirée au Restaurant le 16 où on se régale de bons produits du terroir accompagnés d’une bonne bière et d’un bon verre de vin !

Fin de ce 1er voyage de presse (pour ma part). Merci encore à l’Agence Epic, à Altra Running et à l’association « Templiers Events » qui auront permis de nous accueillir dans les meilleures conditions possibles… un grand bravo à tous les coureurs et coureuses qui pour cette 2ème édition n’auront pas eu un temps idéal mais auront néanmoins su faire fi des conditions pour profiter au maximum de l’instant présent, du parcours et de l’organisation mise en place pour les accueillir comme il se doit. Vivement l’édition 2019 !

Près de 3 000 coureurs se sont lancés dans cette aventure 2018 :

4 parcours étaient proposés :

– départ à 6h45 de l’Astragale de La Couvertoirade (62 km)

– départ à 9h du marathon de l’Orchis (35 km)

– départ à 10h40 de l’Adonis (24 km)

– départ à 11h40 de la Carline (12km)

Classement des épreuveshttp://www.tempscourse.com/fr/resultats-2.php?id=5641

Astragale (64.8 km) :

1- Antoine Dhaynaut en 5h59 et 24s

2-Sebastien Janiaud en 6h06 et 14s

3- Donatello Rota en 6h07 et 14s

Marathon de l’Orchis (35,3 km) :

1- Christophe Bassons en 3h07 et 37s

2- Laurent Lefebvre en 3h08 et 1s

3- Quentin Jaillard en 3h13 et 23 s

Adonis Trail (24,1 km) :

1- Benjamin Bellamy en 1h55 et 21s

2- Quentin Raissac en 1h57 et 37s

3- William Dupuis en 2h03 et 12 s

Carline Trail (12,5 km) :

1-Maël Alric en 57 min et 34s

2- Maël Allaire en 58 min et 9s

3- Loïc Ayral en 1h01 et 19s

Récit de Course par Sébastien REMOND

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Décembre 2018

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *