OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
Hoka Challenger ATR5 : Vous allez apprécier les nouveautés apportées à ce modèle !

Hoka Challenger ATR5 : Vous allez apprécier les nouveautés apportées à ce modèle !

Au printemps 2018, je vous faisais part de mes impressions sur la Hoka Challenger ATR4. Aujourd’hui, je reviens vers vous pour vous dire ce que j’ai pensé des évolutions apportées sur la dernière version : les Hoka Cahellenger ATR5, disponibles depuis cet hiver ! Un modèle toujours plus polyvalent et désormais plus robuste.

Quand on teste un modèle qui a subi quelques évolutions, c’est un peu comme quand on retrouve une vieille copine : on est rassuré de constater qu’elle n’a pas changé et on prend plaisir à découvrir ce qu’elle nous raconte de neuf !

Commençons donc par ce qu’il ne fallait pas modifier et que l’on retrouve avec plaisir sur ce modèle ATR5. Tout d’abord c’est une vraie chaussure faite pour la combinaison « route et sentier ». Le modèle que je teste, challenger ATR5, en taille 39, 1/3 affiche 230g sur la balance et des crampons de 4mm. Des caractéristiques qui seront donc parfaitement adaptées à 95 % des trails et courses natures qui rythment ma saison.

Donc franchement ce n’est pas trop grave si à priori, elles trouveront leurs limites sur le seul trail très technique sur lequel j’aurais décidé de m’aventurer ! Comme le Killian Jornet qui sommeille en moi semble parti pour hiberner encore très longtemps, je suis comme beaucoup à la recherche avant tout d’une chaussure polyvalente.

Une accroche rassurante couplée à une certaine souplesse et une légèreté sur les passages routes ou autres parties roulantes de sentiers, c’est avant tout ce que je demande !

Dès les premiers essais, je suis ravie de retrouver ses qualités sur ce modèle ATR5 : du dynamisme sur les parties roulantes et de l’accroche sur les parties plus techniques.

Une des nouveautés majeures de ce modèle provient de sa robustesse avec un mesh double couche en Cordura. Cette matière, habituellement utilisée pour des confections d’éléments de bagagerie ou de vêtements militaires, est particulièrement reconnue pour sa résistance à l’abrasion et aux déchirements. Un vrai plus pour la dernière version de ces Challenger ATR5. En effet, il n’est pas besoin de se retrouver sur des parcours très techniques pour se retrouver les pieds dans les ronces et autres arbustes qui laissent souvent des traces sur l’empeigne : la simple sortie d’entrainement suffit !

Au rayon de ce qui ne change pas, le modèle ATR5 vous propose toujours un drop de 5mm, avec 27 mm au niveau du talon et 22 à hauteur du méta. Par contre vous trouverez des changements au niveau des crampons. La forme et l’orientation ont été modifiées, marquant la volonté d’en faire un modèle vraiment conçu et optimisé pour des traces mixant routes, chemins et sentiers un peu plus techniques.

On retrouve par ailleurs avec plaisir la forme élargie au niveau de l’avant pied pour le confort de vos orteils. Le pare-pierre a été largement réduit sans que son efficacité ne semble altérée. Par contre, à mes yeux, il est certain que cette décision impacte de façon positive l’esthétique de la chaussure.

J’ai également retrouvé avec beaucoup de plaisir la signature Hoka au niveau des semelles avec cette forme incurvée et son effet bascule vers l’avant toujours aussi entraînante pour la foulée. Par contre, contrairement au modèle précédent, je suis moins gênée par l’instabilité latérale que j’avais ressentie sur les parties de sentiers en dévers. Je pense que cela provient notamment d’un meilleur maintien ressenti sur le modèle ATR5, du talon jusqu’au méta.

Côté laçage, la marque est restée sur des lacets plats et une large et épaisse languette afin que rien ne bouge et ne provoque de frottements. Cependant le modèle n’intègre toujours pas de poche à lacets, c’est peut-être la seule chose qui manque.

En conclusion, il semble que le fabriquant ait apporté les évolutions nécessaires pour accroître la robustesse et augmenter la durée de vie de votre chaussure. Les efforts sont aussi portés pour renforcés la polyvalence afin de vous accompagner au mieux tout au long de vos sorties.

Au bout de près de 200 km parcourus dans le sable, sur le bitume et autres sentiers avec mes Hoka Challenger ATR5 aux pieds, je constate que rien n’a bougé : aucun décollement le long de la semelle, aucune entaille sur le mesh, pas d’usure prononcée des crampons : vous pourrez donc comptez sur leur efficacité pendant de nombreux kilomètres !

Hoka Challenger ATR4 soldées !

Hoka Challenger ATR5 Femme bientôt disponible sur i-Run.fr

Article réalisé par Emilie pour Trail Session Magazine

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Janvier 2019

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *