KALENJI Sac Trail Ultra 15L Noir : Un véritable couteau suisse de portage à moindre coût !

KALENJI Sac Trail Ultra 15L Noir : Un véritable couteau suisse de portage à moindre coût !

Si le choix d’un sac est vraiment subjectif (avec des marques qui savent rivaliser d’imagination et de technicité pour nous offrir des produits en phase avec les exigences des courses), on s’aperçoit surtout que les prix peuvent rapidement s’envoler.

On ne change pas un sac comme on peut changer un textile… il doit s’agir d’un choix réfléchi tout en ayant une part de coup de cœur tantôt pour le design tantôt pour le confort.

S’il n’est pas la peine de présenter la marque KALENJI, bien connue par le grand public sportif, il est juste utile de rappeler son créneau : proposer des produits de qualité à un prix abordable !

Sans dénigrer les autres marques qui proposent des produits très techniques, et pour lesquels j’ai mes propres coups de cœur, j’ai été plus qu’intéressé quand on m’a proposé de faire le testing de ce sac d’Ultra-Trail.

Et pourquoi donc ? Car pour être franc j’avais beaucoup d’aprioris sur la marque il y a quelques années, notamment sur le fait d’acheter des produits certes pas chers mais hélas qui ne duraient pas dans le temps…

Et tout à voler en éclat quand j’ai eu l’opportunité il y a plus d’1 an de tester des chaussures MT2 où je n’ai pu que faire le constat qu’il était possible de coupler « Technicité / Durabilité / Prix ».

Voilà pour la petite histoire. Alors qu’en est-il de ce KALENJI Sac Trail Ultra 15L Noir ? Et bien clairement un véritable couteau suisse de portage à moindre coût !

TRAIL SESSION MAGAZINE va maintenant vous faire le retour testing de ce sac qui hormis quelques petits détails techniques d’ajustements (mais inhérents à tous les sacs) devrait plus que vous combler à ce prix-là !

Votre couteau suisse du portage = 15L pour 15 poches !

Pour reprendre les mots de la marque KALENJI :

« Courir un ultra-trail c’est un challenge incroyable, qui peut paraître presque inaccessible… Mais quand on s’y intéresse et que l’on pratique, on se rend vite compte que c’est surtout une question d’exigence et d’analyse. Dans le travail de conception, c’est pareil : avec de l’observation, de l’exigence et surtout et  une équipe ultra motivée, on peut atteindre n’importe quels objectifs… »

Je voulais volontairement commencer par cette introduction pour vous montrer pourquoi ce sac a été aussi bien pensé pour nous les Traileurs ! On a tous et toutes le même but, à savoir : une solution de portage légère, fonctionnelle où l’on puisse même en étant fatigué avoir accès à tout ce dont on a besoin !

Alors bilan de ce KALENJI Sac Trail Ultra 15L ?

D’abord un sac au design vraiment réfléchi (avec un super style « camouflage ») et au fit vraiment parfait ! Comme une 2ème peau et là je retrouve clairement la même sensation qu’un équivalent chez SALOMON.

Un sac léger qui sait se faire oublier (360gr pour info, donc vraiment pas grand-chose pour un sac de cette contenance), disponible en 3 tailles (XS/S, M/L, plus XL disponible sur internet et en bornes magasins), et facilement réglable (pour ma part faisant 1m81 pour 72kg la taille M/L est parfait !).

Vous pouvez régler la hauteur des 3 sangles frontales ; et les 2 sangles placées dans les poches latérales vous permettent d’ajuster le serrage de votre sac.

Au final c’est un sac qui reste vraiment stable et se fait vite oublier pendant la course, avec une excellente tenue sur le dos.

A noter que les sangles de compression lui permettent clairement de garder un équilibre même à vide, ce qui permet de l’utiliser autant pour un Ultra-Trail qu’un Trail format court où l’on n’a pas forcément besoin d’amener beaucoup de choses sur soi.

Au niveau de l’hydratation, avec la poche à eau 2L incluse (fixable avec un crochet) et les emplacements pour 2 soft flasks 500 ml, vous avez normalement de quoi tenir même en plein soleil 😉 (comme c’est le cas en ce moment).

Personnellement j’ai eu ce sac pendant ma CELESTRAIL du w.e dernier qui était une course de 85km et 5000mD+ et il m’a permis d’être complètement autonome entre les bases de vie (à quelques fontaines près 😉).

L’aimant pour le maintien du tuyau d’eau est vraiment un gadget bien pensé et pratique (en gros le tuyau se remet en place tout seul quand vous le lâchez !).

2 bémols néanmoins avec une difficulté pour glisser les flasks une fois pleines dans les poches ; et surtout le fait que le sac ne soit pas isotherme.

Le contact direct avec la peau (au mesh du sac) augmente évidemment la température de l’eau et ne permet pas de la garder fraiche pendant 5h.

Niveau maintien, même avec les 2 flasks et la poche à eau pleine, aucun souci avéré de ballotement, un sac vraiment bien équilibré.

Passons à la contenance ! Comme je vous l’ai annoncé, 15L pour 15 poches ! Donc de quoi TOUT stocker intelligemment (notamment TOUT le matériel obligatoire sur des courses telles que l’UTMB par exemple et j’en ferai d’ailleurs le test en août sur ma TDS) !

Voilà en gros la contenance, dans le détail ça donne clairement une répartition uniforme entre les poches avant et arrière, avec un accès vraiment facilité sur les 8 poches devant et les 7 derrière (bon alors attention car quand je dis « facilité pour l’arrière », ça demande quand même de retirer le sac pour avoir accès aux différents compartiments).

  • A l’avant, 8 poches pour un accès rapide pendant la course :

– Emplacements pour 2 soft flasks de 500 ml

– Poche zippée (avec évidemment le précieux petit sifflet) pour smartphone ou gels/barre ou mouchoir etc…

– Poche scratchée pour petits éléments comme gels/barres/mouchoir/poche déchets…

– Poche filet pour vos déchets

– Porte bâtons : 2 sangles élastiques présentes de chaque côté du sac pour fixer à la verticale vos bâtons de trail (3 brins pour ma part).

A noter quand même un constat que j’ai pu faire pendant ma course du w.e dernier. Il n’est en pratique pas vraiment simple de bien insérer les flasques pleines si on range également son portable dans la poche zippée (comme vous pouvez le voir sur la photo plus haut dans l’article, et je peux vous dire que ça ne s’améliore pas quand on est fatigué et que l’on perd patience car l’on prône plutôt la réactivité sur la remise en place des flasks).

  • A l’arrière, 7 poches pour un rangement compartimenté et réellement bien étudié :

Vous l’aurez compris au travers de la photo globale, clairement une place pour chaque chose et chaque chose a sa place ! Formule gagnante et surtout parlante !

En clair vous pouvez tout mettre… après à vous de le faire de façon astucieuse, mais moi, personnellement, un compartiment pour la partie jour/nuit (grande poche pour y mettre vos affaires de rechange, pantalons, et autres textiles que j’estime comme imposant),

un compartiment pour la partie « froid », la poche kangourou pour un accès simple pour récupérer une veste par exemple ou un buff ou des manchons voire de la nutrition au besoin.

Quoi qu’il en soit le but est de ranger intelligemment pour avoir une bonne répartition de la charge. Libre à vous de composer comme bon vous semble, avec 15L il y a de quoi faire !

Pour finir avec ce descriptif qui je l’espère vous aura permis de faire le même constat que moi, à savoir que malgré quelques ajustements à faire (selon moi donc ça reste subjectif évidemment) et l’absence de la vérification d’une éventuelle étanchéité de l’ensemble (mais à ce prix-là il ne faut pas rêver non plus et rester réaliste sinon le produit risque de faire très très mal à ses concurrents !), on est vraiment sur un véritable couteau suisse du sac à dos et je trouve pas mal plutôt qu’un grand discours de vous montrer par une vidéo comment remplir ce sac en pratique.

Cette vidéo de KALENJI est plutôt pas mal faite pour voir concrètement la répartition des différents éléments :

Conclusion

Avec une contenance de 15L pour 15 poches, on a vraiment entre les mains un véritable couteau suisse du portage proposé par KALENJI avec un matériel vraiment à portée de main, un fit vraiment au top !

Certes j’y retrouve quelques améliorations à apporter (que ce soit sur la partie hydratation que sur la partie contenance avant) pour l’avoir testé en conditions de course pendant 20h (ok j’ai un peu trainé j’avoue…) mais globalement pour le prix, on est en présence d ‘un produit plus que top et répondant vraiment aux critères des courses longues distances avec un côté compartimenté qui doit être souligné.

Alors je n’irais peut-être pas dire (comme le fait KALENJI) qu’on peut partir sur un 300km (surtout moi qui part avec 3 fois trop de matériel) mais en tous cas, sûr sur un 170km format UTMB ! La vidéo que je vous ai montrée juste avant le démontre, et en pratique je l’ai vérifié.

 

Test réalisé par Sébastien REMOND

 

Disponible sur le site decathlon.fr au prix de 60€

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Juillet 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *