OFF
ON
Boxed

Le Belfort Trail dans les Vosges, prenez de la hauteur !

Belfort Trail.

Le dimanche 20 octobre avait lieu le BelforTrail. Au coeur du Territoire de Belfort (90), il était proposé de venir découvrir de nouveaux parcours inédits avec, au programme, un Trail de 54km pour 2700m D+ à courir en solo ou en relais et un Trail de 23km pour 1200m D+… A cette occasion, Slim MERZOUGUI, coureur et raider, initiateur du projet BelforTrail à bien voulu répondre à nos questions… Focus..

Trail Session Magazine : Bonjour Slim et merci de répondre à nos questions !

Slim Merzougui : Merci à vous !

T.S.M : Depuis quand existe le BelforTrail? Et pourquoi cette création?

S.M : La 1e édition du BelforTrail a eu lieu en 2011 ; C’est donc déjà la 3e édition. Cette épreuve est née pour répondre à une demande des coureurs locaux ; pourquoi devoir aller courir à l’autre bout du massif vosgien, voire dans Les Alpes, alors que nous avions sous la main un super terrain de jeu. Il y avait véritablement un manque à combler. L’occasion de faire découvrir que la montagne franc-comtoise ne se limite pas au Jura mais englobe aussi le Sud du massif vosgien. Le déclic s’est produit de la rencontre de quelques copains, passionnés de Trail, qui ont su faire mûrir le projet. Petit à petit, une équipe s’est constituée, rassemblant des compétences diverses, tant sur le terrain que sur l’aspect plus administratif. Territoire Sport Nature était né ! C’est beaucoup de temps et de travail ; c’est aussi une belle aventure humaine, avec ses émotions (on a toujours le frisson au départ des 2 épreuves), ses problèmes (même en essayant de tout prévoir, il y a toujours LA tuile qu’il faut gérer), et parfois ses coups de gueule. Cette année a été particulièrement marquante avec les conditions climatiques très difficiles rencontrées ; mais quel plaisir de voir arriver les coureurs radieux bien que trempés et boueux !

T.S.M : Pourquoi ce parcours? (très beau malgré la pluie!!)

S.M : Après 2 années sur le même parcours, nous souhaitions renouveler le tracé pour faire découvrir de nouveaux sentiers et de nouveaux panoramas aux coureurs. Pour le 54km, nous avons choisi de «durcir» la course avec plus de dénivelées et des passages plus techniques. Nous avons aussi prolongé notre incursion vers la Haute-Saône, département franc-comtois réputé le plus plat ; demandez leur avis aux concurrents qui ont franchi le Ballon de Servance (1158m) puis enchaîné avec la montée de La Planche des Belles Filles par la croix du Choléra (650m de dénivelé sur 3 km) ! Au contraire, le tracé du 23km a été rendu plus roulant. Les retours très positifs des coureurs après l’épreuve nous permettent de constater que nous avons fait les bons choix. Malheureusement pour les panoramas cette année, le mauvais temps n’a pas permis de les apprécier ; il faudra revenir l’année prochaine.

.

Slim Merzougui (au centre)

Slim Merzougui (au centre)

.

T.S.M : Le départ de nuit et le tracé était top (lumières fluos et bougies) et c est la 1ere fois que l’on vois ça ! L’idée est de vous ?!

S.M : Un départ de nuit est toujours un moment magique que l’on a voulu rendre inoubliable par quelques animations : les flambeaux, les néons de couleur, une montgolfière illuminée ; la météo a malheureusement un peu perturbé la fête. Toutes ces idées avaient été mises en place dès la 1e édition par Cédric TROMSON, notre responsable animation. Il nous a malheureusement quitté cet été ; en hommage à son sens de l’humour et de la fête, nous avons d’ailleurs créé cette année un challenge à son nom qui récompense le déguisement le plus original sur le parcours du GiroTrail.

T.S.M : Quelle analyse faite vous de cette édition ? Beaucoup d’abandons avec cette météo ?

S.M : Cette 3e édition a été un succès ; nous avons dépassé la barre des 1000 concurrents, les commentaires sont très positifs tant sur le tracé que sur l’organisation. Bien sûr, il y a toujours des améliorations à apporter. Avec des conditions météo telles que cette année, et bien qu’il n’y ait eu aucun problèmes majeurs à déplorer, on s’aperçoit qu’il faut renforcer la sécurité par exemple ; être plus vigilants sur le matériel demandé aux coureurs. Ce parcours reste exigeant. Il y a eu une cinquantaine d’abandons causés en majorité par le froid ; c’est vrai que les conditions aux sommets des Ballon d’Alsace et de Servance étaient très difficiles avec le vent, la pluie et même la grêle. C’est ce qui fait aussi la difficulté – et le plaisir – du Trail. C’est aussi ce que les coureurs viennent chercher, en repoussant toujours leurs limites.

T.S.M : Le parcours est top, la pré-course aussi, les tee-shirts aussi et le repas après très consistant … En bref une belle prouesse pour un jeune Trail ! Quel est votre secret ?

S.M : L’équipe de Territoire Sport Nature, sans hésitation. Une équipe de passionnés qui a su se mobiliser et mobiliser autour d’elle des énergies de tous les horizons : les bénévoles, les élus, les partenaires… Une équipe qui a le souci permanent de privilégier l’aspect convivial de l’épreuve, même si celle-ci reste un vrai défi sportif !

T.S.M : Des projets Trail ?

S.M : Plutôt des projets ski avec l’hiver qui s’annonce : La Transju, avec quelques copains du club ; je l’ai déjà faite de nombreuses fois en skating, ce sera en classique cette année.

.

Belfort Trail

.

T.S.M : Qu aimeriez vous dire aux fan de Trail Session ? Un message pour les Traileurs mordus !?

S.M : Bien sûr, rejoignez-nous en 2014 sur le BelforTrail ! C’est un «vrai» Trail avec un parcours exigeant. Un beau challenge pour la fin d’année. Et un Trail qui reste à taille humaine et convivial.

T.S.M : Encore merci pour ce Trail qui offrait décor, chaleur ( des bénévoles au top), un accueil sympa et une ambiance super ! Un beau Trail qui mérite d’être connu et REconnu !

.

Site web de l’événement : http://www.territoire-sport-nature.com/

.

TS

Trail Session Magazine, 2013.

2 comments

  • Oui effectivement un vrai très bon trail. Haute-saônois de naissance, j’ai apprécié retrouvé ma “région”. Après un séjour aux Antilles, même le froid n’a pas eu raison de moi, comme quoi tout est toujours une affaire de préparation physique et matériel. Encore bravo à l’organisation!

    Reply
  • Déjà prêt pour 2014, mais avec le soleil cette fois-ci, pour profiter pleinement de la beauté du parcours. Un vrai régal, une organisation tip-top, des bénévoles sympas, un petit plus pour les ravitos peut être, mais surtout une course à taille humaine. Ne grandissez pas trop !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *