OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
Mizuno Wave Rider 22 : V’la l’Excellente Polyvalente !

Mizuno Wave Rider 22 : V’la l’Excellente Polyvalente !

C’est avec un immense plaisir que je vais vous présenter la 22ème version de la “WAVE RIDER” de chez MIZUNO !

Tout d’abord je trouvais sympa de vous faire partager ce petit détail de la marque peu connu : le logo original représente un drôle d’oiseau vivant aux États-Unis, bien meilleur à la course qu’au vol, et portant le nom de «RunBird » ou “géocoucou”! C’est le fameux Bip Bip des dessins animés de la Warner Bros qui court « à fond » aux côtés du Coyote !

Afficher l’image source

Mizuno Wave Rider 22

Pour le côté historique il faut savoir que la Mizuno “Wave” date de 1985 et elle est toujours en vente aujourd’hui.

Ce fût donc une belle surprise d’avoir ce modèle a tester lors de ma préparation pour le marathon de TOKYO, car je cours avec celle-ci depuis la version 15 !

Effectivement, je suis très attaché a ce modèle avec lequel j’ai couru mes 5 autres majors. C’était d’autant plus motivant de faire le test et finir mes 6 World Majors Marathon à TOKYO et au JAPON : pays d’origine de la marque MIZUNO (1906 année de création).

La rider est une des favorites de la marque, comme le dit si bien ma collègue Émilie qui a testé le modèle GORETEX : c’est la chaussure “couteau suisse” de Mizuno. Polyvalente et confortable, elle s’adapte pour tous types de coureurs avec foulée universelle. Que ce soit sur route ou chemin, elle est parfaite ! on va le découvrir dans le test.

Les caractéristiques techniques

  • Chaussure dynamique et polyvalente sur toutes distances

  • Plaque Wave : amorti et transition fluide

  • Empeigne Airmesh : respirabilité, légèreté

  • U4icX au talon : absorption des chocs

  • U4IC : durabilité améliorée et dynamisme

  • Airmesh : respirabilité

  • Semelle extérieure X10 : adhérence et résistance à l’abrasion

  • DynamicMotionFit : liberté de mouvement

  • Smooth Ride : atténuation des vibrations et flexibilité

  • Semelle interne amovible : hygiène et confort

  • Drop : 12 mm (31 mm au talon / 19 mm à l’avant pied)

Mon Test

C’est avec une immense joie et avec cette 22ème version que j’ai donc terminé le Marathon de TOKYO le 03 mars dernier dans des conditions dantesque (pluie, vent et froid) et que j’ai pu approcher de près mon record personnel en bouclant la distance reine en 02h43min55s.

Pour les adeptes de ce modèle, vous retrouverez la polyvalence et le confort. Toujours un peu rigide et ferme lorsqu’on la chausse la première fois, néanmoins vous trouverez de la stabilité et de la souplesse  très rapidement après quelques kilomètres.

Son design et sa couleur black sont plus neutre que d’habitude mais il existe toujours les versions plus “flashis” ainsi que les éditions spéciales très appréciées comme la “Osaka” ou encore cette année la “Comrades”.

La technologie U4icX au talon et U4IC utilisé pour la semelle offre un dynamisme et un amorti très appréciable ainsi qu’une absorption des chocs impressionnantes.

La semelle extérieure X10 en caoutchouc en carbone permet une adhérence très efficace. J’ai pu le constaté lors du marathon à TOKYO sur une route détrempé, je n’ai pas constaté de perte d’adhérence bien au contraire avec une accroche parfaite pour ne pas perdre en vitesse et surtout ne pas glisser (photo ci-dessous).

Ses larges rainures profondes permettent une meilleure flexion du pied et ainsi une relance plus efficace. Elle est également beaucoup plus résistante à l’abrasion et s’use moins vite lors de vos sorties sur les sentiers.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, le modèle possède toujours un drop important de 12mm. Ayant tendance a attaquer talon, cette nouvelle plaque Wave et semelle intermediaire U4icX sont parfaites pour un amorti optimal lors de mes sorties plus ou moins longues, aucune sensation de fatigue ressenti, bien au contraire de la légèreté et du dynamisme.

La languette épaisse et moelleuse procure une sensation de confort optimal comme dans un chausson, et ne provoque pas d’échauffement et ne bouge pas même au fil des kilomètres.

L’empeigne Airmesh ultra-aérée assure une respirabilité et une grande ventilation. Lors de mes sorties par temps pluvieux comme au marathon, je n’ai pas eu de sensation d’humidité ou de froid, le top du top !

Les lacets sont de longueurs a pouvoir effectuer un double tour et ne pas avoir a se soucier qu’ils ne se défassent.

CONCLUSION

Pour toutes les raisons invoquées auparavant et parce que je suis attaché a cette japonaise depuis des années, je dirai que c’est vraiment “La” chaussure a posséder, utilisable sur route, piste ou sentier, longue ou courte distance (10 au 42km), footing ou fractionné, n’hésitez plus foncez sur la “RIDER” plutôt que sur la “ninja shoes” qui doit faire un peu plus mal au pieds 😉 A vous de voir… pour moi le choix est fait !

 

Test réalisé par Julien pour Trail Session Magazine

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Mars 2019

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *