Rudy Project Defender : Légèreté, Protection, et Esthétisme !

Rudy Project Defender : Légèreté, Protection, et Esthétisme !

Que ce soit pour le running, le trail mais surtout le vélo, le port de lunettes de sport présente plusieurs intérêts. Le premier, bien entendu, est celui de vous protéger des rayons UV.

Mais dans ma pratique l’un des points importants c’est la protection oculaire. Protection contre les insectes, le vent, le sable éventuellement et la poussière. Si en plus de tout ça on peut frimer avec une jolie monture, légère et personnalisable, alors là c’est le top !

Rudy Project propose une gamme de lunettes de sports allant du vélo à la course à pied, en passant par les sports extérieurs, les sports d’hiver et même les sports de plage.

La force de Rudy Project se trouve dans des produits de qualité dotés de technologies innovantes et à des prix abordables. La firme italienne propose également des lunettes plus haut de gamme comme la Defender que je vais vous présenter.

Inspiré par plus de 30 ans d’expérience de Rudy Project, Defender associe une attitude de course innée à la technologie de lunetterie la plus avancée pour offrir un confort inégalé aux athlètes et aux guerriers du week-end. Protège-nez et branches ajustables, champ de vision ultra-profond, tampon de protection souple et système de ventilation Power Flow extraordinaire rendent Defender extrêmement confortable et sûr.

PRESENTATION 

Dès l’ouverture de la boîte on ne peut qu’être agréablement surpris par le packaging. Rudy Project n’a pas négligé son produit jusqu’à offrir un étui rigide massif et rassurant estampillé du logo de la marque.
Accompagné d’un étui en toile il permettra de protéger vos lunettes lors de vos sorties.

Le modèle Defender existe en plusieurs modèles (09) dont une version avec un verre photochromique et une autre en Graphene. Le Graphène est un matériau plus léger que le carbone, mais plus rigide que le diamant, il possède des propriétés moléculaires multifonctionnelles uniques.

Pour ce test nous avons la chance de vous présenter le modèle avec verres photochromiques qui se nomme : ImpactX Photochromic 2 Laser Black.

Entièrement conçue et fabriquée en Italie, les équipes de R&D ont travaillé cette paire de lunettes dans les moindres détails pour offrir un niveau de conception, à mon sens, de très bon niveau.

On aime ou on n’aime pas les lunettes imposantes, elles ont le mérite d’offrir l’une des meilleures protection pour son utilisateur.

VENT CONTROLLER et POWER FLOW VENTILATION SYSTEM

Afin de limiter l’apparition de buée, le modèle Defender est doté du sytème exclusif “vent controller”. Cette innovation est conçue pour régler le débit d’air afin de réduire les chocs thermiques et de prévenir la formation de buée.

Je dois bien le dire : je n’ai eu aucun problème de condensation, et ce malgré des variations de températures dues à ce début de saison printanière.

Le système de ventilation et de gestion des flux d’air vient compléter la technologie anti buée évoquée ci dessus. Composé de 20 aérations (6 sur les verres, 8 sur le pont, 4 sur les bumpers et 2 dans les branches), le système Power Flow joue parfaitement son rôle pendant l’effort.

Pendant la séance le flux d’air se ressent sans gêner la vision. Pour expliquer, il faut s’imaginer dans une soufflerie où les flux d’air supérieurs qui passent au niveau du pont de la monture sont évacués au dessus des sourcils et les flux inférieurs sont déviés par les orifices des bumpers situés sur le côté.

Confortables et personnalisables à souhait. (via sytème Quick change)

Au-delà des aspects techniques qui sont indéniables, ce qui m’a le plus plu c’est son confort et sa personnalisation.

Il y a tout de même un aspect qui m’a un peu dérangé et que je trouve dommage : les frais de port compte tenu du poids infime des accessoires. J’y reviendrai plus loin.

Confortable donc. Oui en effet, ayant le visage fin, il m’est souvent difficile de trouver lunettes à mon nez. Les Defender (comme beaucoup de lunettes de la marque Rudy Project) sont dotées d’un embout nasal doux et ajustable en thermoplastique pour un grip total. Il faudra tout de même quelques réglages afin de trouver l’ajustement optimal.

Les embouts de branches sont également ajustables et assurent un ajustement personnalisé. Comme pour l’embout nasal, il suffit d’ appliquer simplement une légère pression pour ajuster ces embouts dans n’importe quelle direction.

Je vous disais donc que l’un des gros points fort de ces lunettes c’est la personnalisation. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’au vu du tarif de ces dernières, je compte bien les porter pour plusieurs activités mais aussi avec plusieurs casques ou encore dans la durée. Donc si demain je change de couleur de casque, ou bien que la couleur actuelle ne me convient plus, le système quick change me permet de changer de coloris en un instant.

Pour cela il faudra regarder du côté des accessoires et si le tarif d’un kit n’est pas excessif (25 euros) les frais de port grimpent entre 12 et 15 euros. C’est un peu “chéross” quand même. D’autant plus que ce genre d’accessoire ne se trouve que sur le site officiel, ou un, voire deux autres sites web.

C’est dommage car j’aurais adoré les assortir à mon casque route, vtt mais aussi pour le trail/running adopter un style plus sobre.

Sinon, pour changer le verre par exemple, c’est ultra simple il suffit de tirer sur les tampons et tirer  légèrement sur les côtés du pont pour décrocher l’écran et le remplacer.

Les tampons n’ont pas seulement une vocation esthétique, ils participent à la sécurité car ces inserts en caoutchouc colorés sont conçus pour maximiser votre sécurité en cas d’écrasement ou de choc. De plus, les tampons sont intégrés au contrôleur d’aération pour verre afin d’éviter la formation de buée et assurer une ventilation parfaite.

MON AVIS

J’ai pu tester cette Defender sur la fin de l’hiver et le début du printemps pour une pratique principalement route. J’ai apprécié sa légèreté et sa tenue. Avec seulement 28g, le poids n’est pas ce qui vous dérangera le plus. J’ai noté cela dit qu’après de longues sorties, on ressent un léger point de pression au niveau du nez. Mais c’est anecdotique.

Le verre panoramique est d’une clarté incroyable. Il agit comme une protection efficace contre les éléments. De plus j’ai eu la chance d’avoir un verre photochromique, qui à mon sens est une option confortable. A ce sujet, le passage de l’ombre à la lumière se fait quasi instantanément, tandis que l’inverse demande une légère temporisation.

Ce premier modèle m’a fortement encouragé à regarder de plus près cette marque aux trente années d’expérience et qui se fait une place de choix parmi les cyclistes professionnels.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

Disponibles au Prix de 245€ sur le site de Rudy Project

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Avril 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *