I-Run.fr et TrailSession vous présente les Running Weeks

 
 
 

Teams trail Salomon 2014, bienvenue à Florian Mairy !

1 Florian Mairy photo JMK Consult.

Les présentations continuent du Team Trail Salomon et c’est au tour de Florian Mairy de faire son entrée en scéne. Focus sur ce jeune athlète… .

Florian Mairy, 22 ans, 1,73 m, 57 kg, FCB / FCM : 43/204, étudiant en STAPS, est né à Bourgoin-Jallieu et réside en Isère à Gières. Il a pratiqué diverses activités sportives (foot kayak freestyle, escalade, spéléologie), avant de se consacrer plus assidûment au Trail (même s’il continue en dehors de cette activité à pratiquer un peu de vélo de route et de VTT, de ski de Rando et de skating, dans le cadre de son entraînement).

.

2 Florian Mairy photo Robert GoinC’est en s’adonnant aux courses enfants quand il accompagnait son Papa que le virus a été inoculé. De là, « j’ai continué et me suis tout de suite pris au jeu avec les 10 km de ma région, les raids orientation et multisports vu que je pratiquais le VTT, l’escalade et le kayak au lycée. La simplicité du Trail me ravit : on chausse une paire de chaussures et on part courir partout. Je me défoule, j’oublie et la nature me comble ! J’ai envie de monter le plus rapidement possible sur chaque sommet, de découvrir les vues qu’il offre. Ma première véritable course a été le 23 km du trail du Ventoux en 2009 et le meilleur souvenir de mes débuts reste ma participation en 2011 au Raid O’biwak avec ma copine, et en famille. Mes préférences vont vers les parcours techniques en montagne, avec du dénivelé typé skyrunning (et boueux !) : être concentré, ne rien lâcher, bien lire le terrain, les trajectoires à prendre pour être le plus rapide possible, tout en étant économe en énergie. Pour les distances, je suis resté entre 20 et 50 km, avec une préférence sur des parcours de 20 à 35 km avec du dénivelé. Je vais encore travailler sur ces distances en 2014. »

« Mes coups de cœur ? Le trail du Ventoux, auquel je participe chaque édition depuis 2009 : terrains roulants, techniques, très raides et des paysages méditerranéens, puis montagneux. Le second c’est le trail des Aiguilles Rouges : un parcours différent à chaque fois, avec des passages très sauvages, beaucoup de dénivelé et un lever de soleil magnifique sur le Mont-Blanc. En ultra le grand raid de la Réunion est une course qui me fait rêver. L’ambiance et l’engouement des habitants sont exceptionnels. Côté skyrunning, j’aimerais beaucoup participer au Trofeo Kima, une course de fou avec beaucoup d’engagement et un parcours très technique en haute montagne avec passage de cordes très raide et en petit comité. »

.

4 Florian Mairy photo Robert Goin

Florian Mairy

.

« En général, quand je porte un dossard c’est pour donner le meilleur de moi-même. Pendant la course, on peut souffrir, mais le fait de se donner à fond est un réel plaisir. J’aime me confronter aux autres, dans un joli cadre, même s’il est vrai que je regarde plus le paysage à l’entraînement que pendant une course. Au moment du départ, je redoute de ne pas avoir de bonnes sensations, de ne pas être dans un bon jour, même si le travail a été fait à l’entraînement. Je pense avoir une bonne vitesse de base et être assez fou pour pouvoir descendre rapidement. En revanche je me mets assez vite à marcher en montée et veille à y remédier. En cas d’échec, j’essaie de tout de suite rebondir pour aller de l’avant. En 2013 mon objectif principal était la National Trail Running Cup Salomon Endurance Mag. Je la remporte dans la catégorie espoirs avec deux victoires et un podium et décroche ma sélection dans le team Salomon espoir, une grande joie. Je suis également satisfait de mon top cinq sur le 26 km du Ventoux partagé avec Maël Alric, de mes victoires au scratch au trail de Glanum et de la Côtière, de ma deuxième place à la Romeufontaine et au trail des Truffières. Un petit bémol sur mes places scratch qui n’ont pas été à la hauteur de mes attentes sur le Lyon Urban Trail et le Cross du Mont-Blanc. »

« Pour 2014, après une ouverture sur le Snow Trail Ubaye Salomon en février et de belles semaines d’entraînement, j’ai ressenti une douleur au niveau du genou moins d’une semaine avant le trail du Ventoux. Rien de méchant mais cela m’a quand même obligé à déclarer forfait afin de ne pas compromettre la suite de la saison. Après quelques jours de repos j’ai repris l’entraînement pour préparer mes objectifs à venir tels que le Festa Trail mi mai, l’Altispeed en juillet et le 42 km de l’Ubaye Salomon en août. Je vais essayer de me rapprocher petit à petit des podiums scratch pour ma dernière année en catégorie espoir. »

.

Regard sur le trail ?

« Le trail est de plus en plus populaire et facile d’accès. Beaucoup de coureurs sur route en ont marre et viennent maintenant sur les chemins : cela amène de nouveaux coureurs rapides et contribue à augmenter le niveau. L’entraînement du traileur est de plus en plus cadré, donc un fossé va se créer entre la « masse » et une « élite » de plus en plus dense. On commence à le voir sur les grandes courses où des sas élite sont mis en place. Les courses en duo ou trio sont de plus en plus prisées et je pense que ce format sera de plus en plus développé dans les prochaines années. Les urban trail et les KMV fleurissent un peu partout et ce n’est pas fini. Chaque fédération veut sa part du gâteau, créer son propre championnat, l’an dernier sur le même week-end avait lieu les France FFA de KMV, les France skyrunning de KMV et une épreuve de coupe du monde de KMV. Tout cela manque clairement de lisibilité, à un moment ou un autre il faudra harmoniser tout cela. Je ne suis pas contre les primes sur les grandes courses du calendrier français tant qu’elles restent raisonnables. Elles permettent de rembourser une partie des frais et de récompenser le travail fourni à l’entraînement. Il me semble important de réussir à se contenir pour ne pas répondre à l’appel des longues distances si l’on n’est pas prêt. J’ai failli faire cette erreur et je suis content que mon entourage ait contenu ces envies. »

.

Florian Mairy

Florian Mairy

.

« En 2012 et 2013 j’étais coaché par Romain Guillot avec entraînement structuré et m’a énormément fait progresser. Cette année, j’ai commencé un travail avec Christophe Malardé et tout se passe très bien. Mes études en STAPS, facilitent ma préparation et je m’entraîne entre 5 et 7 jours par semaine en fonction du planning établi par Christophe.
En 2013 j’ai parcouru environ 2000 km en totalisant ski rando, vélo et trail sur 100 km de dénivelé positif et avec 210 heures d’entraînement. J’ai été contraint à un arrêt sur blessure de la mi-juillet à mi-septembre. J’utilise au plat ou en côte tous les types d’entraînement et d’intensité : endurance, VMA, seuil… Leur durée dépend de la période et de la course préparée. Je complète parfois avec du ski de fond ou du vélo pour les sorties longues d’endurance. Mon type de parcours préféré est un parcours en montagne avec une montée et une descente sur environ 800 à 1000 m de dénivelé positif. Une fois la montée passée, j’envoie tout pour redescendre le plus vite possible ! Cela ne me dérange pas de m’entraîner seul, c’est ce que je fais la plupart du temps. Je préfère quand même, sur les séances de vitesse, être accompagné d’un lièvre un peu plus fort qui me pousse pour suivre les allures. »
.
Temps libre…

« Entre potes, musique (en permanence, sauf en compétition pour pouvoir parler aux concurrents), lectures (polars et livres montagne), séries (trop !!!). J’admire beaucoup Kilian pour ce qu’il fait et ce qu’il représente, c’est quelqu’un qui vit à fond ses passions. Egalement Martin Fourcade (biathlon), un grand palmarès et un grand fair play sur les compétitions. En 2013 j’ai pu côtoyer Julien Jorro, un mec gentil, simple, qui ne se prend pas la tête et aime rigoler pendant et après la course tout en étant compétiteur. »

https://www.facebook.com/salomonrunning

Crédit photos : JMK Consult et Robert Goin

.

TSTrail Session Magazine, 2014.

Auteurs

  • ▲ Cédric Masip - 38 ans ▲ 👫 Marié - 1 enfant 👦 👨‍💻 Fondateur & CEO @trail_session_magazine 🇫🇷 Saint-Macaire - Gironde [33]🍷 ⏱ 42.195km [RP] 2h46’52 🏃🏻‍♂️ Runner & Cyclist 🚴‍♂️ ⇣ My Strava ⇣ → www.strava.com/athletes/18867396 ✨ Ma Philosophie ✨ "Courir sur le chemin de la vie, le plus loin possible, le plus longtemps possible. Emprunter tous les sentiers, même les impasses, le plus important est de s’y (re)trouver".

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *