OFF
ON
Boxed

Test comparatif Polar RCX3 GPS – Polar RC3 GPS

test comparatif RCX ET RC3 GPS (2)

.

Ce matin nous vous proposons de comparer ces deux montres très connues à savoir la Polar RCX3 GPS et la Polar RC3 GPS, sur un test au banc d’essai.

.

« Dis moi quelle montre tu portes et je te dirai quel coureur tu es »

Ce concept doit sa véracité à l’essor fulgurant du marché des montres cardio-fréquencemètres. On en trouve pour tous les goûts. Des grosses, des petites, des noires, des blanches, de celles qui vont sous l’eau à celles qui mesurent l’altitude avec précision, celles avec cardio, celles sans cardio, on en perd un peu son latin. Dans toute cette effervescence certaines marques, comme Polar, proposent des produits très similaires qui rendent le choix encore plus difficile. Ici, nous avons comparé la RCX3 GPS et la RC3 GPS. Alors qui est la plus grande des deux sœurs ?

.

La Polar RCX3 GPS

.

D’un point de vue esthétique, Polar ne change pas énormément son style sur cette montre. Fine et plate, elle est agréable à porter et reste relativement discrète sur le poignet. Le bracelet n’est pas des plus beaux mais permet une ventilation efficace du bras. De plus, Polar a décliné ce produit en blanc ce qui le rend plus attractif pour nos chères moitiés.
Le coffret de la RX3 GPS se compose de la montre, de la ceinture cardiaque, du capteur GPS externe et d’un capteur USB permettant de transférer ses données sur son ordinateur. Un bon point, contrairement à d’autres montres de la marque, le mode de transfert est compatible avec Mac.

.

test comparatif RCX ET RC3 GPS (4)

.

A l’utilisation cette montre offre de nombreuses fonctions. On retrouve bien évidemment, le contrôle de la fréquence cardiaque obtenu à l’aide de la ceinture placée sur la poitrine, tout le système « Smart Coaching » et le « Polar Zone Optimiser » qui vous permettent à l’aide plusieurs réglages de configurer vos zones cardiaques et vos entraînements afin qu’ils soient les plus bénéfiques pour vous. Tout cela est rendu possible grâce à l’interface Polarpersonaltrainer, une sorte de centre d’entrainement professionnel sur internet dans lequel vous accédez à toutes vos données personnelles, à vos entraînements  où vous configurez vos séances à venir, etc…

Je pense que sur ce point Polar détient vraiment un leadership qui est très appréciable. Une autre fonction qui me plait beaucoup avec cette marque : le « test fitness ». A votre première utilisation vous avez la possibilité d’effectuer un test, allongé au calme, qui permet d’établir vos constantes et de déterminer votre niveau de pratique. Ainsi j’ai pu obtenir une estimation de ma VO2 max et j’ai été agréablement surpris de voir que mon cœur était celui d’un « élite ». Ce test permet à la montre de vous fournir par la suite des entraînements plus adaptés si vous en avez besoin. Vous pourrez ensuite revenir faire ce test aussi souvent que vous le souhaitez.
Une fois enfilée, fini de faire joujou, il est temps de voir ce que cette montre a réellement dans le ventre. J’enfile donc la ceinture cardiaque Wearlink Polar, la montre et je fixe le capteur GPS Polar G5 à ma ceinture. C’est parti pour plusieurs séances acharnées. Premier petit souci, peut être n’ai-je pas été assez attentif, mais je ne sais jamais quand est ce que la montre a finalement détecté les satellites et quand est-ce que je peux effectivement partir (je n’ai pas envie de faire des kms pour rien moi…non mais oh !)

Ce petit détail mis à part, on retrouve toutes les fonctions habituelles de chez Polar, vitesse, fréquence cardiaque, distance, chronomètre, temps intermédiaires etc… Je n’ai pas grand chose à redire de ce système qui me convient très bien. Je constate juste deux petits manques. Le premier concerne l’altitude. Traileur dans l’âme, j’aurais bien aimé avoir un baromètre intégré pour savoir combien de dénivelé j’ai fait. Cette donnée est accessible (par une manipulation assez compliquée il faut l’avouer…) sur le site par la suite, mais semble être entachée d’un bug assez désagréable.

Il est impossible de programmer ses exercices et de les choisir sur place. Je m’explique. Sur des modèles précédents, Polar permettait de créer des exercices différents, tels que des 30-30’’ ou des 1’-45’’ où la montre bipait à chaque fois. Avant chaque séance il suffisait de choir quel exercice nous intéressait et en voiture Simone. Ici, ce n’est plus possible…

On peut effectivement programmer sa séance sur internet à l’avance mais il faut prévoir exactement son temps d’échauffement, et ensuite ses temps de passage etc…pas très pratique. Surtout que lorsque j’ai dépassé les instructions, je n’ai rien eu comme signe d’alerte puissant pour me prévenir qu’il fallait que je passe à la suite et que je modifie mon rythme.
Le GPS externe semble bien fonctionner mais… il est externe…je pense que Polar devrait abandonner cette idée qui encombre d’un élément supplémentaire le coureur. Par contre, cette solution permet d’offrir une montre fine et surtout, dotée d’une autonomie non négligeable, 20 heures, les ultra-fondus apprécieront.

Côté prix on trouve la Polar RCX3 à 279,90€endurance

.

.

.

La RC3 GPS : un best-seller ?

Voici maintenant la RC3 GPS. Proposée au même prix que la RCX3 GPS, je préfère largement ce modèle au précédent.

Tout d’abord d’un point de vue esthétique, la montre possède du caractère. Elle est plus grosse mais sans non plus dénoter. Ce qui la rend aussi plus désagréable à porter dans certaines situations (sous un blouson de moto par exemple, elle fait très mal au poignet). Les couleurs des contours en rouge sont très belles et le petit côté strié du bracelet donne un look encore plus dynamique au produit.
En terme d’utilisation, cette RC3 GPS est très proche de sa sœur la RCX3. Je vais donc axer ici mon analyse sur ses différences.
La première, de taille, est que la RC3 intègre directement le GPS à l’intérieur de la montre. Fini le petit capteur à la ceinture ou sur le bras. All-in-one, et ça c’est bon. En utilisation simultanée le capteur GPS semble aussi performant que le GPS G5 de sa sœur.

.

rc3-gps-450x450

.

Une fonction supplémentaire, très ingénieuse, a été ajoutée à la montre : le retour au point de départ. Vous vous êtes perdus, vous en avez marre, pas de problèmes ! La RC3 vous ramène chez vous. Lors du démarrage de la séance, elle enregistre votre point de départ et vous y ramène à n’importe quel moment par une flèche qui vous indique le chemin le plus court. Il suffit de le suivre pour rentrer tranquillement, un équipement que le Petit Poucet aurait sûrement apprécié. Cette fonction permet également de savoir que votre montre a bien capté les satellites et que vous pouvez vous élancer dans votre folle séance.
La RC3 possède aussi un mode de transmission direct par câble USB qui est, à mon sens, plus pratique que le mode de transmission par ondes de la RCX3.

Petit bémol, son autonomie n’est que de 12 heures. A vrai dire, son utilisation semble plus performante que ce chiffre annoncé par Polar. Une autre différence majeure, cette montre ne peut pas être utilisée sous l’eau. Contrairement à la RCX3 qui est étanche 30m, la polar RC3 GPS n’est étanche qu’à un mètre (norme IPX7), pas pratique pour les entraînements de natation.

Côté prix on trouve la Polar RC3 à 229,90€.endurance

.

.

.En Résumé …

.

La RCX3 GPS

Les +

  • Une montre fine.
  • Un prix attractif sur le marché.
  • Les fonctions d’entrainements Polar
  • Des déclinaisons de coloris qui peuvent plaire aux femmes.
  • Une bonne autonomie.

Les –

  •  Un capteur GPS externe.
  •  Pas de possibilités de programmer ses exercices.
  •  Un mode de transmission de données à revoir.
  •  Une absence de baromètre.

.

La RC3 GPS

Les +

  • Un GPS intégré
  • Un prix très attractif
  • Une fonction « retour au point de départ » très utile
  • Les fonctions d’entrainements Polar.
  • Un mode de transmission de données facile à utiliser.

Les –

  • Une étanchéité ridicule.
  • L’absence de baromètre.
  • Une autonomie qui mériterait d’être améliorée.
  • Pas toujours agréable à porter.

.

Conclusion

Chez Polar, des modèles GPS + cardio ont été développés à des prix très intéressants. Pour moi, à prix similaire, ou presque, la RC3 GPS remporte largement le duel. J’ai été vraiment séduit par ce produit qui me suit depuis plusieurs semaines et que je ne veux plus quitter. Polar a réussi une belle montre qui comprend de nombreuses fonctionnalités. L’ajout d’un baromètre, une étanchéité plus importante, et une programmation manuelle d’exercices en ferait sûrement un best-seller indétrônable.

Mickaël Mussard, pour Trail Session Magazine, 2013.

1 comment

  • Quelques remarques après trois mois d’utilisation:
    – pas d’affichage de fréquence au repos en attendant de commencer la séance.
    – pas de possibilité de faire une séance en pyramide
    – seulement 12 intervalles (bien pour du 400m mais TRES insuffisant pour du 30-30)
    – Bips beaucoup trop faibles
    -cache de connexion USB déjà oxydé, ça promet!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *