OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
Ultra Triathlon Napoléon: Ce fut une Aventure de Folie! Trail Session revient sur cet événement!

Ultra Triathlon Napoléon: Ce fut une Aventure de Folie! Trail Session revient sur cet événement!

Le 16 juin paraissait dans TRAIL SESSION, un article de cet ultra de fou. 15kms de natation, 600 kms de vélo, et 200 kms de course à pieds, tout ça pour un seul homme. Sébastien Truchi devait accomplir la traversée des bouches de Bonifacio à la nage, le tour de Corse à vélo et le GR20 à pieds, les trois épreuves l’une derrière l’autre. Retour sur cette superbe aventure!

« Ne limite pas tes défis, défie tes limites » le leitmotiv de Seb!

Le premier jour :

Il est 5h du mat, Sébastien part pour relier la Sardaigne à Bonifacio, il était prévu 15kms mais la mer en a décidé autrement, emporté par les courants, il fera comme il dit « un petit crochet ».

Tout a été mis en place, astuce pour nager la nuit et sécurité.

image03photo-5

Arrivé à Bonifacio à 10h25 il repart une heure plus tard pour enchainer sur le vélo. Au bout de 100 kms il commence à ressentir les effets de tant d’heures de natation, ses jambes semblent lourdes, le manque de sommeil se fait ressentir. Deux nuits sans dormir, le manque de lucidité s’installe….

Pour sa sécurité et pour aller au bout, c’est une évidence pour lui et son équipe, il doit dormir.

Il se posera à 02h00 du matin après 250kms de vélo pour repartir vers 06h00. Sa fatigue est  telle qu’il est obligé plusieurs fois de s’arrêter sur la route pour faire des micro siestes de 5mins pour ne pas s’endormir sur le vélo.

image04photo-4

Complètement épuisé, il s’allonge plusieurs fois sur le bord de la route. L’équipe commence à avoir des doutes sur ses chances de réussite. Il a du mal à rester en selle, à appuyer sur les pédales, il se sent mal, mais sa motivation pour l’association Adrien lui booste le mental et il tient le coup en se disant que de poser le vélo et repartir sur un autre sport relancera sûrement la machine.

image05photo-3

20h30 du deuxième jour :

550 kms de vélo en 32h28 il arrive enfin à destination. Une nuit de repos s’impose à lui avant d’attaquer le GR20 un dernier gros morceau.

05h20 troisième jour :

C’est l’heure du départ, la première pause se fait à 10h où il mange  « deux gros paninis sans aucun état d’âme » (rires). Après ce ravito direction les Aiguilles de Bavella. Il passe par le refuge d’Usciolu, accède à celui de Prati de nuit avec vent intense et gros brouillard. Après quelques heures de sommeil au col de Verde il se remet en route au lever du jour, il arrivera à Vizzavone en milieu de la journée relativement frais au bout de 07h30 de trail…

image06photo-2

“Je ne veux pas vous raconter toute la durée de cette magnifique épreuve (et preuve de son soutien pour l’association Adrien). Je peux juste vous dire qu’en lisant son récit, j’ai vécu une fabuleuse aventure un mélange de sentiments. Pendant cette lecture on passe de la peur à la joie, du rire aux larmes…

Une épreuve comme on en vit qu’une fois dans sa vie et que Sébastien  partage avec nous.

Je vous invite donc à retrouver son récit complet sur www.sebastientruchi.com sous l’onglet Média et par la même occasion faire connaissance via son blog avec cet énorme personnage.” Dixit MamZelleK (Stéphanie Kecir)

Au total l’Ultra Triathlon Napoléon c’est :

16.4 Kms de natation en 5h 21.

550 Kms de vélo en 32h28.

201 Kms de trail en 79h34.

Soit 5 jours, 7 heures et 54 mins de sa vie d’efforts sportifs pour l’association Adrien.

Des souvenirs à jamais gravés dans sa mémoire.

Merci Seb pour ce partage!

image01photo-7

Rédactrice : Stéphanie Kécir

Trail Session Magazine, Octobre 2016

banner-uglow-articles-ok



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *