OFF
ON
Boxed
ALPINA AlpinerX : Une montre haut de gamme pour les amateurs de belles montres

ALPINA AlpinerX : Une montre haut de gamme pour les amateurs de belles montres

La célèbre marque de montres Suisses Alpina se lance sur le marché des montres connectées avec l’AlpinerX qui a cartonné lors de son lancement via une campagne Kickstarter.

Si une campagne de financement participatif paraît étrange pour une marque d’horlogerie de luxe, elle n’est pas le signe d’un besoin de financement (pas seulement), mais surtout une volonté de collaborer avec la communauté Alpina pour le design de cette dernière.

Pari réussi puisqu’à l’issue de la campagne, les contributeurs ont pu utiliser le configurateur en ligne qui leur permettra de tester près de 3,200 combinaisons possibles.

Au delà de la montre en elle même et de ses caractéristiques techniques c’est cette volonté d’ Alpina d’associer ses clients à l’évolution du produit qui m’a séduit. En effet, j’ai fait remonter trois idées de fonctions que je souhaitais retrouver et à chaque fois j’ai eu une réponse.

Conçue pour l’aventure, le concept de l’AlpinerX a plus que plu car 2,795 contributeurs ont permis de récolter 1,569,882 CHF, soit un peu plus de 1,3 million d’euros, plaçant la manufacture alpine parmi les meilleurs projets sur la plateforme américaine.

Même si effectivement cette montre n’est pas à comparer à une Suunto, Garmin ou Polar, elle plaira sans doute à quelques uns d’entre vous passionnés par le monde de l’horlogerie et des sports Outdoor, à condition tout de même d’avoir quelques sous de côté.

Je classerai donc cette montre comme une hybride et comme une visionnaire de ce qui sera peut être le futur des montres de luxe.

FICHE TECHNIQUE

Élégante jusqu’au moindre détail

La montre se présente dans un écrin solide et bien fini. Dans sa boite noire elle est présentée via un coussinet.


Dotée d’un bracelet en élastomère et d’un boitier en fibre de verre, elle est légère et se fait oublier. Son cadran dispose de deux aiguilles et d’un afficheur LCD rétroéclairé (réglable en durée et en luminosité via l’application).
La navigation se fait avec trois boutons physiques dont le principal est le bouton poussoir.

Trois boutons physiques

Points clés :

  • Boîtier : Fibre de verre

  • Lunette : Acier inoxydable

  • Largeur : 45mm

  • Type de verre : Verre saphir bombé

  • Mouvement : Quartz / Calibre MMT-283-1

  • Bracelet : Caoutchouc

  • Boucle : Déployante

  • Résistance à l’eau : 10ATM / 100m

  • Garantie : 2 ans

Cette montre se présente dans plusieurs coloris. Personnellement, je vous mets en photo la version pour laquelle j’ai craqué, c’est la version Freeride world tour :

FONCTIONS

Cette montre intègre cinq capteurs pour offrir une expérience et une analyse du terrain à mon sens complète. L’ensemble des capteurs permettent une analyse du terrain suffisante.

Un des capteurs visible avec les trois trous

Pour l’exploitation de ces données il faudra passer par l’application mobile disponible sur Apple Store et/ou Playstore. Cette application est juste géniale et comble le manque de données disponibles sur la montre. Pour bien comprendre et en résumé, votre montre vous sert de capteur et votre téléphone pour analyser tout ce qu’elle à enregistré.

On retrouve donc les fonctions suivantes :

-Suivi d’activité :

Cette fonction n’est pas nouvelle car c’est LA fonction des montres dites connectées. Rien de nouveau donc sur cette fonction qui analyse vos pas. Tout se fait sans que vous puissiez savoir ou vous en êtes de votre objectif quotidien. Il faudra donc ouvrir l’application Alpina pour en savoir plus.

-Suivi du sommeil :

Fonction sommeil avec compteur des heures

Cette fonction présente quelques particularités par rapport à ce qui se fait ailleurs. En effet, premièrement, l’AplinerX ne dispose pas de détection automatique du sommeil. Il faudra donc enclencher (comme on le ferait pour un chronomètre) la fonction et pour la désactiver, il vous suffit de vous lever et au bout de 250 pas, la montre considérera que vous êtes debout ; ou alors il suffit d’appuyer à nouveau sur le bouton et l’éteindre au réveil.

Si vous avez oublié de déclencher la fonction suivi du sommeil, Alpina à pensé à tout car vous pouvez rentrer manuellement un cycle via l’application.

Autre nouveauté, vous pouvez choisir de porter votre montre au poignet ou sous l’oreiller pour cet enregistrement. Si au départ le fait de ne pas disposer de fonction d’enregistrement automatique pouvait me sembler bizarre, j’ai préféré le déclenchement manuel car je décide vraiment du moment ou je vais dormir car si je suis dans mon lit à regarder la tv ou à lire et que l’enregistrement automatique se déclenche alors que je ne dors pas.

Soit dit en passant, c’est une fonction que l’on retrouve sur beaucoup de montres mais qui pour ma part est un peu gadget car il faut aimer dormir avec une montre et surtout ici avec un diamètre de 45mm.

– Chronomètre et compte à rebours :

Deux fonctions classiques mais un peu décevantes car Alpina à joué la carte à fond connectée et donc le réglage du compte à rebours se fait via l’application tandis que le chronomètre ne pourra offrir de fonction “enregistrement laps” par exemple.

– Suivi d’activité GPS :

Lorsque j’ai lu la fiche technique je ne comprenais pas que cette montre fasse GPS et possède 2 ans d’autonomie.

Après utilisation et décryptage, je comprend mieux. La montre sert en gros au déclenchement du mode GPS (du smartphone) via l’application en tache de fond. Cela permet de ne pas sortir le téléphone et donc permettre également à ce dernier de se recharger au font du sac via une batterie externe par exemple tout en ayant le contrôle du démarrage et de l’arrêt de l’enregistrement GPS.

Pour avoir couru avec la montre j’avoue préférer ma montre de sport. Cette fonction se destine à des randonnées par exemple.

– Capteur d’UV :

Je n’avais jamais entendu parlé d’une telle fonction sur une montre connectée. Et pourtant elle parait si utile lorsqu’on sait qu’Alpina prône l’alpinisme comme philosophie.

Une application pratique donc pour se protéger des rayons UV lorsqu’on est en montagne et qu’on à l’impression que le soleil ne tape pas trop.

– Second fuseau horaire :

Programmable via l’application il s’affichera via le marquage TMZ2. Pourquoi pas les initiales des villes beaucoup plus pratique et déjà vu sur d’autres montres, je me le demande.

– Boussole :

À mon grand étonnement, une montre à aiguille peut faire office de boussole. Comme par magie les aiguilles s’alignent et indiquent donc le nord. J’ai adoré cette fonction qui peut se révéler pratique quand vous serez perdu en pleine montagne.

– Pression atmosphérique :

Fonction à mon sens indispensable pour se faire une idée du temps à venir. Le graphique sur l’application est très ludique et donne même la moyenne, la valeur haute et instantanée. J’aurais aimé une alerte météo en cas de changement de conditions et je suis persuadé que via une mise à jour les développeurs vont nous la mettre.

– Température :

Comme beaucoup de montres outdoor, la fonction température est bien présente et il faut porter la montre hors du poignet pour avoir une information précise. Un Graphique présent sur l’application vous permettra de voir l’évolution de cette donnée durant la journée.

– Altitude :

L’AlpinerX dispose également d’un altimètre barométrique étalonnable.

Vous l’aurez compris, il y a plusieurs fonctions et pour passer de l’une à l’autre il faut cliquer sur le bouton poussoir. Autant vous dire que cela devient vite un problème lorsqu’on saute celui qu’on voulait afficher car seul le bouton unique vous permettra de refaire un tour des options. Idem si vous voulez revenir sur la fonction horaire. Il faudra faire le tour.

Ce léger inconvénient peut être géré grâce à l’application qui vous permettra d’activer l’affichage d’une fonction ou non. Exemple : si vous voulez que votre montre ne dispose que de la fonction compte à rebours et indice UV il vous suffit d’aller dans l’application et de sélectionner ces dernières.

Pas mal, non ?

Vous pouvez également changer l’ordre des fonctions via l’application.

Connectée, vous avez dit ?

Vous l’aurez compris, l’utilisation de cette montre nécessite en grande partie une connexion avec un smartphone. Il faut voir cette montre comme une évolution d’une montre à quartz et pas comme une montre GPS classique.

Son point fort est, au risque de me répéter, son application mobile. L’application est intuitive grâce à une connexion Bluetooth BLE. La communication et le transfert des données entre la montre et l’appli sont très rapides. Changez des options et la montre les sauvegarde instantanément. C’est impressionnant de réactivité.

En 2 mois de test, déjà 3 mises à jour de la montre m’ont été proposées. Certes pour des améliorations mineures, mais c’est rassurant de savoir que l’équipe en charge du développement travaille pour toujours améliorer son produit.

Version bracelet Nato

Mon avis

Il est clair que cette montre ne s’adresse pas à n’importe qui et que si je n’avais pas eu la chance d’être chez Trail Session je n’aurai jamais eu à la porter.

Cependant, en qualité d’amoureux de belles montres, cette Alpina AlpinerX a beaucoup de qualités pour en séduire plus d’un. Tout d’abord, son esthétique et ses différentes versions font qu’il y aura un modèle qui vous plaira forcément. Aussi, et pour l’avoir portée tous les jours depuis 2 mois, son poids minime et ses différentes fonctions font de cette dernière une alliée pour affronter les grands espaces.

Et avec une autonomie de 2 ans c’est juste extra bien qu’il faille son smartphone pour l’exploiter. On ne peut pas tout avoir.

Petit bonus, je l’ai portée avec un bracelet Nato et je la trouve tout aussi jolie.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

Disponible au prix de 895€ sur le site de Alpina

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Mai 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *