Altra Running [ Test croisé Torin & Kayenta ]  : Vers une foulée plus naturelle…

Altra Running [ Test croisé Torin & Kayenta ] : Vers une foulée plus naturelle…

Trail Session Magazine teste depuis quelques temps pas mal de modèles route et trail de la marque américaine spécialisée dans le zéro drop.

Cédric a tout d’abord été surpris et conquis par la Torin 3.5, puis l’Escalante et enfin la Kayenta avec laquelle il a couru son marathon de Paris 2019 sous 3h.

Cette fois-ci ce sont Loïc (test de la Torin 4) et Anastasia (test de la Kayenta) qui testent et découvrent : Altra Running, vers une foulée plus naturelle… 

Zero Drop Garnissage à plat. La plate-forme Zero Drop offre un amorti total et place le talon et l’avant-pied à la même distance du sol. Cet équilibre naturel permet de garder les pieds, le dos et la posture du corps dans l’axe afin de minimiser les chocs. Le tendon d’Achille et les muscles inférieurs du mollet, affaiblis par le port de chaussures de running aux talons surélévés, sont par ailleurs renforcés.

Foot-Shaped Toe Box La toe box FootShape permet aux orteils de s’étaler naturellement et confortablement, tout en laissant le pouce droit. Cela améliore la stabilité et accroît la force de propulsion des orteils, pour une optimisation des performances de course.

  • Le pouce reste droit, pour une plus grande stabilité et une force de propulsion accrue.
  • Les orteils peuvent s’étaler naturellement et confortablement.
  • Le pied compense naturellement toute pronation excessive.

InnerFlex Rainures internes incorporées dans la semelle intermédiaire. En favorisant une flexibilité multi-dimensionnelle, elles permettent aux pieds d’être plus réactifs et de gagner en vitesse et en performance. Cette technologie réduit le poids de la chaussure pour une expérience de course en tous points améliorée.

Amorti léger Pour les athlètes les plus expérimentés ou les runners qui veulent une chaussure performante, légère et rapide.

Altra Ego Matière souple et confortable, dynamique et réactive.

LE TEST ET L’AVIS DE LOÏC : TORIN 4

Cela faisait un petit moment que je voyais autour de moi un intérêt grandissant pour les chaussures de la marque Américaine Altra. Même si je n’ai pas franchi le pas au départ, je me suis finalement laissé convaincre de passer à ce fameux zéro drop.

Pourquoi j’étais frileux au départ ? C’est simplement qu’une à deux fois par an j’ai des blessures de type : périostite tibiale ou tendinopathie achilienne. J’étais convaincu qu’il fallait que je réduise l’impact au sol avec des chaussures dont la semelle comportait un amorti important (un peu comme tout le monde en fait).

Or ce que je ne prenais pas en compte c’est que la plupart de ces chaussures avaient un drop de 9mm. Après un passage chez un podologue qui m’a confectionné des semelles suite à un début de pied plat, je me suis fait la réflexion suivante : Il me met une correction sur mon pied posé au sol via une semelle que je vais contraindre en surélevant avec du drop… En gros + et + ça fait moins non ?

Puis je suis tombé sur ce qui est pour moi un livre pertinent sur le sujet, celui de Blaise Dubois : “La clinique du coureur”. Ce dernier parle de beaucoup de sujets avec des thèses scientifiques “qui me parlent” dans le ressenti de ma pratique, et me conforte à présent dans le fait de rester sur Altra et le zéro drop.

Simple effet de mode ou thèse applicable à bon nombre d’entre vous ? Je vous laisse libre penseur… Moi j’ai adoré, j’adore, et cette chaussure de route Altra Torin 4 est un modèle idéal pour amorcer la transition vers le zéro drop !

ALTRA TORIN 4

Au déballage je dois avouer que je ne suis pas parti à la renverse. Altra c’est simple, sobre et sans chichi. Donc c’est franchement pas une chaussure que je placerais parmi les plus belles de ma collection.

Les couleurs tout d’abord, de par une dominante noire et un peu de rouge, font classiques… mais aussi de par la forme de la chaussure qui est si caractéristique et unique… Cédric disait dans le test de la Torin 3.5 qu’il avait l’impression de mettre ses palmes pour le Bodyboard… Que c’était “laid” mais efficace… Question de goûts donc…

Sinon, on remarque tout de suite ce Footshape ou avant pied large, et je me demandais même si je n’allais pas nager dedans. Ce détail visuel deviendra pour moi l’atout majeur de cette chaussure, et même bien avant le zéro drop.

La chaussure est souple voire même très souple, et elle est plutôt légère avec ses 238g. Attention, une version Plush exsiste avec une semelle intermédiaire plus compensée et un poids plus élevé de près de 40 grammes.

C’est quoi le drop ?

Pour ceux qui l’ignorent, le drop correspond à la différence entre le talon et l’avant pied. Zéro drop signifie donc que la différence entre ces deux éléments est nulle.

C’est ce qu’on appelle, une chaussure minimaliste. Ou à vrai dire une chaussure dont l’indice minimaliste est de zéro.

Ce qui veut dire qu’on peut avoir une chaussure à drop zéro mais avec tout de même une semelle intermédiaire amortissante. Ce préjugé que j’avais est maintenant derrière moi. La chaussure ne tape pas et ne génère pas plus d’ondes de chocs que d’autre marques.

Aussi, j’ai pu remarquer une augmentation de ma cadence et une attaque plus médio pied. Ceci est une remarque mais n’est pas forcément un élément probant pour la majorité des personnes qui la choisiront. C’est en tout cas ce que je ressens.

Sa semelle intermédiaire Quantic apporte une souplesse dans l’amorti et absorbe quelque peu l’impact au sol.

Le but d’une chaussure minimaliste est de redonner au corps les propriétés innées de la course quelque peu perdues avec l’emploi de chaussure dites maximalistes.

Il suffit de regarder un bébé courir et de s’apercevoir qu’en plus de marcher sur l’avant pied, ce dernier dispose d’une posture tournée vers l’avant, et lorsqu’on lui met des chaussures ça devient plus compliqué.

Je ne suis pas là pour vous dire que cette chaussure est LA chaussure idéale, mais en tout cas pour ma part, elle correspond à mes attentes. Si vous êtes bien dans des chaussures traditionnelles et que vous n’êtes pas blessé alors continuez. Il fallait pour ma part que je change mes habitudes, et avec ce modèle Altra Torin 4 j’ai pu effectuer une transition sans problème.

Pour les plus réticents, vous avez toujours la possibilité de passer par le modèle Altra Paradigm qui comporte une semelle intermédiaire plus confortable mais au poids forcément plus élevé.

Ce qui diffère entre la marque Altra et certaines autres marque à indice minimaliste élevé, c’est sont Footshape large.

Ok esthétiquement c’est moyen, mais en tout cas c’est terriblement confortable et je vous assure que repasser ne serait- ce sur des chaussures de ville va vous donner l’impression que vos orteils sont en prison.

J’ai vraiment adoré cette sensation de largeur prononcée qui ne génère aucune compression, et surtout procure une bonne stabilité. Le pied se retrouve bien à plat et les orteils reprennent leur fonction de stabilisateurs naturels. Bref j’ai kiffé, voire surkiffé 😉

J’ai même acheté pour mon Ultra Trail du GRP le modèle Lone Peak pour cette technologie, et ce afin de limiter l’instabilité due aux terrains accidentés des Pyrénées.

En ce qui concerne cette Torin 4, la chaussure est donc bien stable et si j’ai un reproche à lui faire c’est le suivant : elle reste glissante sur les parties humides :-/

Aussi, cette dernière présente des lacets qui font 3km. Mieux vaut trop long que pas assez vous me direz … mais bon ça peut gêner un peu les grosses boucles qui tapent sur la chaussure.

Le maintien est précis et parfait avec l’emploi de la technologie A-Strap . Ce sont les point rouges que l’on voit sur la photo si dessous. Cette technologie est très intelligente car elle permet un maintien du coup de pied sans compression désagréable.

AVIS GÉNÉRAL

Je ne vais pas vous surprendre mais c’est clairement mon coup de coeur cette chaussure. C’est mon coup de coeur de l’année, tant pour cette Torin 4 que pour Altra. J’ai plus qu’apprécié la souplesse, le confort et l’approche d’une course qui se veut plus naturelle.

Certains diront que c’est un effet de mode ou je ne sais quoi, mais le résultat est là pour moi. Je suis bien dedans et c’est bien là le principal. Cet avant pied large n’a pas de comparable en ce moment, et l’essayer c’est l’adopter.

Sur le plan esthétique comme évoqué plus haut, c’est vrai qu’il y a bien mieux surtout lorsqu’on voit les séries limitées des modèles route (Escalante Racer) comme la version Boston, Tokyo, Berlin ou Paris comme ci-dessous.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

Disponible chez i-Run.fr

 

LE TEST ET L’AVIS D’ANASTASIA : KAYENTA

Tout comme Loïc je ne connaissais pas Altra. Il faut aussi dire que je débute la course à pied, depuis maintenant un peu plus d’un an… et que la plupart des chaussures étaient pour moi les mêmes.

Comme la plupart des novices j’avais moi aussi cette idée qu’il allait me falloir beaucoup d’amorti et une grosse semelle intermédiaire pour assurer mon confort.

Mais j’ai la chance d’avoir un époux responsable de Trail Session Magazine, et qui m’a orienté dans le choix de mes chaussures. Il m’a expliqué ce qu’est le zéro drop, le minimalisme… courir à plat et revenir à une foulée la plus naturelle possible. Et il est vrai qu’en observant notre fils Léo qui a juste commencé à marcher il y a quelques mois, tout concordait…

Bon, moi à l’ouverture de la boîte je ne me suis pas esclaffée non plus. Déjà que je ne suis pas fan du rose… Mais bon Cédric les a tordues dans tous les sens, m’a montré la souplesse du produit, sa légèreté… et ça a attisé ma curiosité d’aller les tester. La touche esthétique n’est pas leur fort mais ça va encore.

Dès que je les ai chaussées j’ai été agréablement surprise par l’espace dédié à mes petits pieds et orteils ! FA-BU-LEUX ! Et qu’est-ce que c’est léger ! Allez c’est parti pour une séance courte rapide… et d’entrée je sens qu’on va aller vite ensemble.

Cédric m’a prévenu : Elles vont t’appeler à la relance en permanence, tu vas voir tu vas avoir l’impression d’être connectée au sol ! Et il ne s’était pas trompé. Bon faut dire qu’il court avec le modèle homme, et a fait le Marathon de Paris 2019 avec ce poids plume de moins de 200g !!!

Le chausson intégré est d’un confort inégalable aux autres modèles que j’ai portés auparavant. C’est top, le pied est bien enveloppé, et le bout des pieds grâce au Footshape a de la place pour stabiliser chaque foulée. C’est super cool comme sensation.

Une découverte positive je ne vous le cache pas, et j’en ai oublié le côté esthétique. Quant à la semelle extérieure, que dire ? Et bien elle est plutôt souple et accroche bien quand il fait sec, par contre sous la pluie ce fut une autre histoire. J’ai eu droit à quelques glissades. Ce n’est donc pas un super point et il faut le savoir. Ca ne m’empêche pas de les adorer sur piste, sur mes séances rapides courtes par temps sec.

Sinon et c’est ce que je disais plus haut, grâce au Footshape le pied est en place, stabilisé, et avec cette semelle extérieure souple vous pourrez vous engager dans des séance très rapides et même des 5 et 10km pour aller chercher vos RP. Courir avec ces Kayenta, en Altra, c’est un peu comme avoir la sensation que le pied fait corps avec le sol.

Le laçage est somme toute très classique… De ce que me disait Cédric il y aurait peut-être une collaboration entre Boa Fit System (système de laçage rapide) et la Altra…

Le mesh est aéré et le pied respire donc idéalement. C’est donc parfait.

Je suis une novice dans la course à pied, mais néanmoins je ne recommande pas cette Kayenta pour toutes les distances et runneuses.

De 5 à 10km, et éventuellement un semi ça passera… Je mesure 1m66 pour 49kg, et ce modèle de moins de 200g me correspond, mais je ne suis pas sûr que ce sera le cas pour toutes.

AVIS GENERAL

Si vous voulez découvrir ce qu’est le zéro drop je vous recommande Altra. Je n’ai pas réellement effectué de transition. Je n’ai pas de semelles correctrices… et je suis ravie de ces Kayenta qui m’accompagnent depuis quelques semaines déjà dans mes séances rapides dans le cadre de ma préparation au Marathon de Kiev le 6 Octobre, objectif 3h45.

Je ne courrai pas avec c’est certain, mais elles auront été l’atout réussite de cette préparation de 14 semaines et donc aussi de protocole test effectué pour Trail Session Magazine.

Test réalisé par Anastasia pour Trail Session Magazine

 

Disponible dans ce coloris chez i-Run.fr

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Septembre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *