OFF
ON
Boxed
Casio Protrek Smart WSD-F30 : Montre multi-cartes (sans mauvais jeux de mots)

Casio Protrek Smart WSD-F30 : Montre multi-cartes (sans mauvais jeux de mots)

Après avoir sorti les séries WSD – F10 et WSD -F20, Casio, la marque incontournable de montres outdoor sort son nouvel opus, la F30.

Annoncée dès septembre 2018 lors du salon IFA, c’est bien en ce début de mois de Janvier 2019 que Casio a commercialisé cette dernière. Il semblerait qu’une, voire plusieurs attentes des consommateurs étaient attendues après la F-20… Alors qu’en est-il de cette Casio Protrek Smart WSD-F30 ?

PRISE EN MAIN

Généralités

À l’instar des montres de la série G-Shock, cette Protrek Smart WSD-F30 est une gamme destinée aux activités Outdoor et répond tout de même à la norme MIL-STD-810G de durabilité établie par le département américain de la défense. 
CASIO a confirmé qu’elle fonctionne correctement dans des environnements très variés, répondant aux besoins d’utilisation en extérieur les plus extrêmes.

À quoi cela correspond ?

Tout simplement que Casio, ou plutôt la société National Technical Systems a testé neuf éléments selon la norme militaire MIL-STD-810G :

• Choc
• Vibrations
• Humidité
• Transport basse pression
• Fonctionnement à basse pression
• Transport à haute température
• Transport à basse température
• Chocs thermiques
• Accumulation de glace

Attention cependant Casio stipule que :

“Les fonctions de cette montre ont été vérifiées dans des conditions de test, et son fonctionnement n’est pas garanti pour une utilisation réelle dans ces conditions. Non garanti contre les dommages ou les accidents”.

Je vous dis cela car ce qui m’attire sur les Protrek, c’est une réelle robustesse, mais attention à ne pas les prendre non plus pour des G-Shock 😉

Caractéristiques techniques

Remplaçante de la WSD-F20, cette nouvelle montre arbore un léger lifting. Ces quelques mensurations revues à la baisse, se retrouvent dans un certain confort et une praticité au quotidien. Il est seulement dommage de ne pas avoir revu le bracelet qui certes ne change pas des autres Protrek et lui donne un côté rude, mais il n’est pas des plus souples non plus.

La WSD-F30 est légèrement plus petite que la WSD-F20 : 54mm de diamètre (contre 58mm), avec une épaisseur de 15mm pour un poids de seulement 83g, ce qui en fait une des plus légères dans son domaine.

 

Le bracelet est facilement démontable grâce à deux attaches rapides. Système que l’on retrouve également sur des montres comme la Polar Vantage M notamment. Pour ma part, ayant un poignet fin, la montre se fait tout de même oublier, et il est vrai qu’une taille de bracelet plus petite ne m’aurait pas gêné.

Caractéristiques principales

Écran OLED

Un des points forts de cette nouvelle Protrek Smart réside en son écran double couche de 1,2 pouce.
D’un côté on a un écran OLED couleur (390 × 390 pixels) qui est juste d’une lisibilité excellente et de l’autre un écran LCD monochrome qui permet d’optimiser la batterie, et passer d’un mode “traditionnel” à un mode “connecté”.

Écran LCD

Cette montre connectée tourne sous Wear Os by Google, ce qui correspond à l’ancien système Android Wear. Ce système d’exploitation permet à la montre de profiter de tous les avantages technologiques d’une montre connectée (via wifi et bluetooth), tout en gardant l’essence même d’une Casio Protrek, à savoir un capteur de pression (pression de l’air, altitude), un accéléromètre, un gyromètre et une boussole (magnétique).

En ce qui concerne la géolocalisation, on trouve les trois grandes technologies en la matière :

  1. GPS

  2. GLONASS

  3. MICHIBIKI ( Japonnais)

Pour l’utilisation de la fonction GPS, deux fonctions s’offrent à vous. Soit le GPS de la montre, soit le GPS de la montre + celui du téléphone.
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, cette dernière fonction vous permet d’économiser la batterie en utilisant le GPS du téléphone, étant donné que la liaison Bluetooth consomme moins que la puce GPS.

Fonction suivi

Et la batterie dans tout ça ?

C’est vrai que pour une montre destinées aux grand espaces, l’autonomie est un élément important. Cette nouvelle version propose trois modes de fonctionnement :

  • Mode normal (montre connectée) : Casio annonce 1,5 jours. Dans ce mode, l’écran couleur n’est pas activé en permanence. Mais l’écran n’est pas pour autant éteint comme sur bon nombre de montres connectées. C’est l’écran N&B qui est activé en permanence, affichant l’heure, la date et le pourcentage de batterie. L’écran couleur n’est activé que sur commande et pendant 10 secondes soit par un touché d’écran, soit par un basculement du poignet. L’option écran actif (plus gourmand en énergie) vous est également possible.

 

  • Mode étendu pour les sorties : Nouveauté de cette WSD-F30, ce mode permet 3 jours d’autonomie avec 8h d’enregistrement GPS par jour. L’affichage monochrome est utilisé par défaut, mais il suffit d’appuyer sur un bouton pour afficher la carte en couleurs. La gestion optimale de l’énergie en fonction des activités prévues vous permet d’économiser la batterie tout en continuant de consulter votre position sur la carte, y compris lors d’une excursion de 3 jours/2 nuits. La fréquence d’enregistrement GPS ne peut être réglée que sur 1, 6 ou 10 minutes.
    Le bluetooth et la wifi sont désactivés.

 

  • Mode appareil horaire multiple (montre en mode horaire seulement) : Seules l’heure et les données de capteur sont affichées lorsque l’écran LCD monochrome est utilisé. La sélection de ce mode réduit considérablement la consommation d’énergie et apporte une certaine sécurité dans les endroits où il est impossible de recharger la batterie. Deux types d’affichages sont disponibles pour les activités de plein air ou quotidiennes. L’affichage plein air vous donnera des informations intéressantes et qui se rapprochent des Protrek “classique” à savoir boussole, altitude et baromètre.

Le passage d’un mode à l’autre n’est pas des plus explicite au départ, et la prise en main de la montre vous demandera un peu de réflexion. Je vous l’ai dit, cette montre est complète voire un peu complexe.

En enregistrement GPS, pour une activité sportive, il y a 2 niveaux d’autonomie :

  • Priorité précision : 7-8h
  • Priorité batterie : 18h

La batterie au lithium-ion se recharge environ en 03H00, grâce à un connecteur magnétique similaire à la version précédente. Ce connecteur est assez sensible et se détache facilement. Une led rouge indique le charge et une led verte vous indique que le montre est chargée.

APPLICATIONS ET NAVIGATION

Trois boutons sur le côté vous permettent de naviguer dans les menus. Ensuite, il faudra jouer avec des glissements de doigts pour faire apparaitre ces derniers. Il faudra donc prévoir d’enlever les gants en période hivernale s’il ne sont “touchscreen”, pour profiter de toutes les fonctions. Sinon, l’ensemble est intuitif et facile d’utilisation.

Une pression sur le bouton du haut vous amènera sur la fonction cartographie de la WSD-F30.

Deux fonds de cartes sont disponibles, Mapbox et Google Map (voir photo ci-dessus). Pour chacun d’entre eux, des options de présentation sont disponibles et à l’utilisation ; j’ai préféré le premier.

Mapbox :

  • Rue (ça ressemble à ce qu’affiche un GPS de voiture)
  • Extérieur (une version avec plus d’informations pour se déplacer à pied, notamment plus de chemins et les courbes de niveau)
  • Satellite (photo aérienne)
  • Lumière (une carte qui affiche les routes sur un fond blanc)
  • Ombre (les routes sur un fond gris)

Google Maps :

  • Maps (la carte de base, équivalente à la carte Rue de Mapbox)

  • Relief (les reliefs sont mis en évidence par des ombres)

  • Satellite (photo aérienne)

On peut consulter les cartes de 3 manières :

  • Via le Wifi (online)

  • Via le Bluetooth et la connexion d’un smartphone

  • En les téléchargeant dans la mémoire de la montre

La dernière option permet de s’affranchir de connexion et de pouvoir consulter la carte à n’importe quel moment, même en cas de perte de connexion. Pour cette option il faudra télécharger les cartes correspondantes à une zone d’environ 40km de diamètre. Cet enregistrement se fait directement via les menus de la fonction cartographie.

La mémoire interne de la Casio permet l’enregistrement de 5 cartes, ce qui est suffisant pour la plupart des treks, du moment qu’ils ne traversent pas la France. Aussi, cette option permet d’économiser la batterie.

La navigation sur la carte est simple. On peut zoomer/dézoomer en pinçant ou écartant avec 2 doigts, zoomer en tapant deux fois sur l’écran ou alors en sélectionnant le mode loupe et en appuyant sur + ou – (l’option la plus simple). Ces différentes options sont réalisables avec les boutons physiques également et c’est nettement plus pratique.

Pour déplacer la carte c’est tout bête, il faut la déplacer via des glissements de doigts, tout comme on le ferait sur son smartphone.

La nouveauté de cette WSD-F30 c’est la navigation via le marquage d’un point (voir photo ci dessus). Sur le papier cette option est alléchante mais en réalité elle permet de tracer une ligne en pointillé sur la carte afin de retrouver le point que l’on aura matérialisé avant. Attention donc à générer un point au départ de votre balade (si vous souhaitez faire un retour au point de départ). Ici, contrairement à beaucoup de montre GPS, la Casio ne marque pas le début de votre activité par un point de repère et la fonction retour au point de départ n’est pas possible.

Pas de guidage précis donc il faudra s’orienter grâce la fonction “indication de la direction” et bien étudier le relief grâce tout de même à une carte lisible et fonctionnelle.

VIEW RANGER EN FER DE LANCE

L’application bien connue des amoureux de grands espaces fait son apparition sur cette nouvelle version de la Protrek Smart, et c’est une sacrée bonne nouvelle car elle vient combler quelques lacunes notamment en ce qui concerne la navigation point à point.

En terme de navigation, Casio intègre via l’application mobile View Ranger : la possibilité de suivre un tracé défini à l’avance.

C’est une des grandes nouveautés de cette nouvelles Casio, et c’est aussi ce qui en fait son atout majeur. Grâce à un écran très lisible, la lecture de cartographie est fluide et agréable.

Deux options s’offrent à vous. L’application gratuite qui vous permettra d’utiliser des cartes standards, et l’offre premium (une vingtaine d’euros par an “seulement”).

Cette dernière a plusieurs atouts comme :

– Le fonctionnement directement sur la montre sans connexion au téléphone,
– La visualisation des parcours proches de vous sur la montre,
– Le chargement de cartes pour un usage hors ligne
– L’enregistrement de parcours sans téléphone
– Compatibilité iPhone / Android Wear

Carte hors ligne (nécessite la wifi)

Cette fonctionnalité permet le téléchargement de cartes avec l’offre gratuite, et avec la possibilité d’avoir des cartes hors ligne sur la montre, incluant les cartes de rues, de terrains ou satellite pour le monde entier.

Il vous sera possible de télécharger des cartes topographiques hors ligne pour 17 pays dont Autriche, Australie, Belgique, Canada, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Grande Bretagne, Pays Bas, Nouvelle Zélande, Irlande du Nord, Norvège, République d’Irlande, Espagne, Suède, et États Unis. Certaines cartes sont vendues séparément.

En pratique

L’application est facile d’utilisation avec une navigation et une utilisation proche de l’application native qu’utilise Google Maps.
La carte est d’une lisibilité excellente y compris avec les rayons du soleil.
Une fois votre compte créé, l’application mobile et celle de la montre se synchronisent. Vous pourrez également créer des parcours sur l’ordinateur et les retrouver sur vos différents supports.

 

Guidages des parcours

Une fois votre itinéraire tracé sur l’ordinateur, vous n’aurez donc plus qu’à le suivre sur votre montre en ayant pris le soin de le télécharger.
Si vous ne maitrisez pas l’outil de traçage d’itinéraire qui est très simple, View rangers vous offre également la possibilité de découvrir des parcours proche de chez nous.

Suivi et statistiques

Comme beaucoup d’applications, ViewRanger vous permet de visualisez en direct vos statistiques, incluant la distance, la durée et l’altitude avec les dénivelés positifs et négatifs.

À la fin de votre séance on peut visualiser l’enregistrement du parcours sur la carte. Cette fonction est exclusive aux montres CASIO Pro Trek Smart.

Navigation GPS et boussole

– Visualisez votre localisation GPS sur des cartes

– Visualisez votre position actuelle sur la grille GPS.

– Consultez la boussole digitale et la direction des points de passage en suivant un parcours compatible téléchargé sur la montre.

Pas de téléphone nécessaire 

Il est là le GROS +++ de cette nouvelle Protrek… Sa compatibilité avec ViewRanger. Une fois les parcours et les cartes téléchargés, vous pourrez vous affranchir de connexion avec votre smartphone.

ViewRanger exploite le GPS intégré de la montre CASIO PRO TREK Smart.

Les montres CASIO PRO TREK Smart fonctionnent sous Wear OS by Google. L’application ViewRanger est optimisée pour la montre, et fonctionne aussi bien avec des téléphones iPhone ou Android.

EN DÉTAILS

Je vous ai parlé plus haut du fait que la Casio Protrek Smart est une montre connectée. Une pression sur le bouton du milieu vous affichera un menu complet des applications disponibles :

Cela va des contacts, chronomètre, exercice fit, lampe de poche, météo, planning, traduction… La liste est longue et non exhaustive car comme tout système Android, vous pouvez télécharger via le Play Store d’autres applications.

Bien entendu, suivant le type d’applications une connexion via votre téléphone ou une borne wifi seront requises pour une utilisation optimale.

Arrêtons-nous maintenant aux applications natives qui font la spécificité de cette montre.

L’application Moment Seller permet la configuration d’alertes personnalisables par rapport à vos objectifs, mais aussi à une activité précise.

Cette dernière permet par exemple pour le mode randonnée la configuration suivante :

  • Afficher la carte ou le graphique d’altitude tous les 200m de d+
  • Afficher l’altitude ou le graphique d’altitude tous les 1km
  • Afficher l’altitude ou le graphique d’altitude lorsqu’on s’arrête
  • Afficher le graphique de pression lorsque la pression atmosphérique chute de 1hPa
  • Afficher l’heure de coucher de Soleil 1h avant
  • Afficher une alerte « faites une pause » au bout d’un certain nombre de pas, de distance ou de dénivelé
  • Afficher une alerte « mangez et buvez » à chaque fois que vous avez consommé un certain nombre de calories

L’ensemble de ses paramètres sont rentrés par défaut et évidemment libre à vous de les configurer manuellement.

Vous pourrez ainsi configurer des alertes pour les activités suivantes:

  • Montagne Randonnée
  • Pêche
  • Cyclisme
  • Pagaie
  • Neige
  • Autres

Une fois la configuration faite, l’ensemble des alertes sont incrémentées lorsque vous allez démarrer votre activité via l’application éponyme.

Applications originales Casio

LOCATION MEMORY*4 Permet d’afficher la position actuelle, d’enregistrer les informations de localisation quotidienne, des marques, suivre votre route, etc.
ACTIVITÉ Randonnée, pêche, cyclisme, sports de pagaie, sports d’hiver
MOMENT SETTER*4 Programmation/exploits/notifications d’objectifs, etc.
OUTIL Direction, altitude et pression atmosphérique, heures de lever et de coucher du soleil, graphique de marée, graphique d’activité physique (compteur de pas/calories)*5
CASIO MOMENT LINK*6 Partage des informations de localisation, messagerie

POUR LE SPORT

Comme je vous l’ai déjà dit, cette montre n’est pas une montre de trail (à proprement parlé), et la comparer avec des marques comme Garmin, Suunto et Polar serait la mettre en situation délicate. Elle ne possède donc pas de capteur cardio optique ni même la possibilité de la connecter à une ceinture via Bluetooth.

Cette Casio Protrek s’adresse aux baroudeurs, aux travailleurs en extérieur, ou ceux dont le métier où la géolocalisation précise est nécessaire : comme les guides, pompiers (mon cas), membres du PGHM.

Dans mon domaine d’activité, cette dernière a trouvé sa place pour sa qualité de robustesse et de cartographie avec View Ranger.

Cependant nombres d’applications permettront aux adeptes des marques cités ci-dessus, d’utiliser les applications Strava, Runtastic et bien d’autres. Ces applications sont disponibles pour la plupart gratuitement sur le Google Pay.

AVIS GÉNÉRAL

Cette montre s’adresse tout d’abord à un public averti, ou tout du moins à toutes celles et ceux dont la technologie ne fait pas peur.
Elle est ULTRA complète et son large champ d’action notamment grâce à la possibilité de télécharger des applications via Google Pay en font un compagnon bien utile.

Casio a amélioré son autonomie, même si je dois dire qu’il faut “un minimum de jugeote” pour ne pas se tromper dans les configurations…

Pour autant, l’arrivée de l’application View Ranger est vraiment LA bonne surprise de cette montre. La carte se lie très bien et c’est appréciable d’avoir cette précision au poignet.

J’ai hâte de partir en rando avec prochainement.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

ACHETER

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Mars 2019

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *