OFF
ON
Boxed
Dossier pluie : “Par toutatis” voilà le test tout chaud de la veste Incendo d’Arc’Teryx!

Dossier pluie : “Par toutatis” voilà le test tout chaud de la veste Incendo d’Arc’Teryx!

Pour être pourtant un habitué des sports en extérieur, j’avoue être très mal équipé en veste et autres vêtements imperméables. Je les trouve toujours très inconfortables, très bruyants avec leurs frottements, souvent très moches et disons-le avec des performances imperméables qui atteignent en général rapidement leurs limites. Et puis comment ne pas penser à ce bon vieux K-way qui, à lui seul, cumule toutes ces caractéristiques…

Incendo-Hoody-Riptide
Alors quand on m’a proposé de tester une nouvelle veste imperméable, je suis resté perplexe. Moi qui préfère finir un entrainement trempé jusqu’aux os en le commençant directement dans l’humidité plutôt que de sentir cette dernière arriver au contact de la peau une fois bien chaud, pourtant « encombrer » d’un équipement ne faisant que la ralentir.

Le premier contact que j’ai eu avec la veste Incendo de ARC’TERYX, outre le visuel avec sa couleur très actuelle, a été tactile. Deux choses me frappent alors, la qualité et la légèreté. Premièrement la qualité, au premier toucher on se rend compte immédiatement que ce produit est haut de gamme, la texture du tissus donne immédiatement envie de l’essayer, il n’a pas ce côté plastique que l’on peut retrouver sur d’autres produits. Mais ce qui frappe encore plus, c’est la légèreté de cette veste. 130g !!! (Je l’ai même pesé, ne croyant pas la fiche technique!!!) Cet aspect m’a amené plusieurs réflexions.

Porter cette veste doit être un confort en plein exercice, après un premier essayage on se rend vite compte que c’est une réalité. Sa coupe ajustée (et j’ai envie de dire ajustable avec l’élastique positionné en bas de la veste) se marie à merveille avec son poids.

Mais des questions me laissent un peu dubitatif. Comment un tissu si fin peut il être imperméable et enfin la question de la robustesse de la veste peut également se poser à la vue d’un aspect si minimaliste (un descriptif n’a jamais été aussi juste avec « veste minimaliste »). Il faudra attendre le test grandeur nature pour y répondre.

Incendo-Hoody-Riptide-Hem-Adjuster

Deux points sont encore à noter après cette première « prise en main » : le fait que la marque ait décidé de garder un concept de rangement de la veste dans sa propre poche. Même si la mode de la banane est passée, le rappel au k-way de notre enfance est indéniable, et je vous rassure, ce rangement est toujours aussi peu aisé. Deuxième chose qui n’est peut être du qu’à de mauvaises habitudes de ma part : la fermeture est inversée ! (enfin pour moi…) ; la partie mobile de la fermeture éclaire se trouve à droite, les gauchers seront ravis !

IMG_0943

Me voici donc parti pour le test, un temps de fin d’automne m’attend, 12/13°, un peu de vent (je cours près de la Garonne), et pas mal d’humidité.

Premier petit écueil, sur le site de la marque, on nous la présente notamment avec l’atout de pouvoir mettre son lecteur mp3 dans la poche qui possède un trou fait pour le câble des écouteurs, malheureusement la prise de mon casque ne passe pas, le trou est trop petit et pas élastique… Peu importe on fera sans musique !

Incendo-Hoody-Riptide-Security-Pocket-And-Media-Port

Des les premières foulées, mes impressions du départ sont confirmées, un confort de mouvement est indéniable. La légèreté de la veste et sa matière évitent tout frottement superflu et relativement gênant, aussi bien au niveau de l’amplitude qu’au niveau acoustique.

Après plusieurs tests de la capuche, j’en conclu deux choses. Cette dernière protège bien, tant du vent que de la pluie fine. Cependant, il est impossible de l’utiliser sans remonter la fermeture de la veste jusqu’en haut car elle ne tient pas en place avec le rythme de course. Je me dit alors que finalement il est dommage qu’elle ne soit pas amovible, mais on aurait perdu alors probablement le côté minimaliste de ce produit, ce qui fait tout son charme.

Incendo-Hoody-Riptide-Hood-Side-View

Le côté coupe vent de la veste est quand à lui une réussite. Pour être passé sur des ponts plein vent, je n’ai pas senti l’habituel coup de froid que l’on peut ressentir sur ces passages.

Pour ce qui est de l’imperméabilité, sous pluie fine, elle est réelle. Le tissu de cette veste est déperlant et cela fonctionne très bien. J’ai tout de même le regret à ce jour de ne pas avoir pu encore la tester lors de pluies plus fortes.

Incendo-Hoody-Riptide-Reflective-Blades

La « respirabilité » de la veste est à mon sens mitigée et inégale. Je la trouve bien plus efficace sur le corps qu’au niveau des manches. Cela est certainement dû à la présence d’aération sur les flans uniquement (pas d’aération sur les manches plus exposées par nature aux intempéries).

Incendo-Hoody-Riptide-Articulation

            (Enfin, peut être que le prix pourra en freiner quelques uns au vu de l’usage qui lui convient.)

Les + :

  • Légèreté
  • Matière
  • efficacité

Les – :

  • (Le prix)
Article disponible sur le site Arc’Teryx
Article test rédigé par Renaud
Trail Session Magazine, Novembre 2015


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *