Hierro V5 de New Balance : des chaussures chics et (sans) chocs

 

Avis à nos amis traileurs, New Balance est de retour avec une nouvelle version de la Hierro. En gardant uniquement le meilleur des modèles précédents, New Balance nous propose ici une chaussure de trail plus aboutie que jamais : la Fresh Foam Hierro v5.

Une chaussure haute en couleur

Pour ce 5e opus, la firme américaine nous présente une chaussure vintage au look ravageur. Il faut dire que la marque a tapé dans le mille, avec ce feu d’artifice de couleurs (noir, bleu, blanc, rouge et jaune).

New Balance a délaissé le côté flashy des versions ultérieures pour un style plus travaillé. La Fresh Foam Hierro v5 a vraiment fière l’allure. Elle saura, à n’en pas douter, se démarquer de la concurrence sur les étals.

Si visuellement la Hierro V5 est séduisante, on distingue également au premier coup d’œil une autre particularité. En effet, on retrouve sur l’arrière de la chaussure une extension de la semelle Vibram Megagrip®.

Réel intérêt ou lubie esthétique, on vous dit tout sur la Fresh Foam Hierro V5.




Vibram, une semelle indéboulonnable

Comme on pouvait s’y attendre, la dernière version de la chaussure trail de New Balance est donc équipée de la semelle Vibram Megagrip®. Ayant d’ores et déjà fait ses preuves sur les anciens modèles, le retour de la semelle Vibram sonnait comme une évidence.

Ses excellentes propriétés d’adhérence combinées à une durabilité élevée font de la semelle Vibram Megagrip® une valeur sûre. En effet, grâce à son pouvoir de traction multidirectionnel, la semelle Vibram stabilise les foulées et offre une excellente accroche.

Les changements de direction et les relances deviennent ainsi plus aisés et ce sur tous types de terrains. De plus, l’importante surface de contact au sol garantit une adhérence optimale, notamment sur des terrains humides.

Courir sur un nuage avec la Hierro V5

La Hierro V5 est une chaussure de trail idéale pour réaliser de longues distances. New Balance a, en effet, misé sur le tout confort, afin de limiter la fatigue engendrée par l’accumulation de kilomètres.

Pour se faire, la marque a opté pour une semelle intermédiaire composée de la mousse Fresh Foam X. Elaborée à partir d’un seul bloc, cette mousse épaisse offre un amorti moelleux et absorbe parfaitement les chocs.

New Balance nous informe également que « les parties externes de la semelle sont gravées au laser pour gagner en légèreté et en dynamisme ». Certes, j’apprécie le côté esthétique avec la formation d’alvéoles, cependant les gains sont minimes, tant la chaussure reste lourde (340g annoncé par la marque).




Un pied protégé

Sur l’avant de la chaussure, on retrouve l’incontournable Toe protect. De nos jours en trail, ceci est évidemment un indispensable, pour protéger nos orteils.

En revanche, New Balance a choisi de ne pas surcharger sa chaussure avec d’autres éléments de protection sur les côtés. Un soin particulier a, cependant, été apporté au niveau du talon afin de bien le maintenir.

Sur la tige, l’empeigne a été retravaillée pour permettre d’accentuer la circulation de l’air et éviter l’infiltration d’éléments indésirables dans la chaussure.

En pratique, on retrouve en fait une superposition de couches. La première est en contact direct avec le pied pour un effet chausson. On vient ajouter à cela une deuxième couche pour un effet second peau.

Cette association permet d’accroître la résistance à l’abrasion, tout en gardant ce côté respirant grâce à de nombreuses perforations.

Les petits plus de la Fresh Foam Hierro V5

New Balance ne néglige pas les détails. Le laçage a été également bien pensé, puisque la Hierro V5 dispose du système ghillie. On privilégie ici l’enfilage des lacets plats dans des passants plutôt que dans des œillets traditionnels.

Ceci a pour but d’éviter de créer des zones de pression indésirable.

Sur le dessus de la chaussure on retrouve deux languettes superposées. Au début, j’ai pensé qu’il s’agissait d’un rangement pour les lacets, une sorte de « sac à lacets » revisitée.

Cependant, la finesse de la languette supérieur a mis à mal ma théorie, en ne dissimulant que partiellement les lacets. Après réflexion, je n’ai pas trouvé de réel intérêt. De plus, cela peut générer des contraintes pour le serrage des chaussures, je pense notamment aux personnes ayant des pieds fins.

Une autre languette, quant à elle bien utile, se trouve à l’arrière du pied, afin de faciliter l’enfilage ou le retrait de la chaussure.




Mon Avis

À la découverte de la chaussure, j’ai été immédiatement conquis par le visuel. À tel point qu’au début, je n’osais pas les sortir par mauvais temps de peur de les salir.

Ensuite, j’ai constaté quelques changements par rapport à la version précédente. En effet, le chausson élastique (guêtre) a été délaissé par revenir à quelque chose de plus classique.

Personnellement cela ne m’a pas dérangé, outre mesure, puisque mon pied a parfaitement trouvé sa place dans le nouveau chaussant. Le maintien en course est conforme de ce que l’on peut attendre d’une chaussure de trail.

L’extension de la semelle Vibram à l’arrière de la chaussure, quant à elle, m’a vraiment intriguée. Je dois dire que j’ai du mal à trancher sur sa réelle utilité ou non. J’y vois, certes, un avantage en descente puisque l’attaque talon se fait en douceur. Le large déroulé du pied atténue les chocs.

De plus, ça offre une protection supplémentaire à la semelle intermédiaire, qui devrait s’user moins vite. En revanche, on rajoute du poids à une chaussure déjà lourde, en rajoutant encore du volume. Ici, New Balance a privilégié le confort en détriment d’une chaussure rapide.

Fresh Foam Hierro V5 : une chaussure tout terrain

Avec son drop de 8mm et sa semelle Oversize, cette chaussure offre un confort maximal. A défaut d’être légères, les Hierro V5 procurent des sensations de course agréables avec un bon dynamisme.

La semelle assure un bon grip et l’amorti permet de vraiment s’inscrire dans la durée : on a ici une chaussure passe-partout.

Du débutant souhaitant découvrir l’univers du trail aux coureurs confirmés s’élançant sur un ultra, cette chaussure a tous les atouts pour convaincre. On la retrouvera aussi bien sur les terrains d’entraînement qu’en compétition.

Bien entendu les gabarits les plus légers à la recherche de vitesse opteront sûrement pour un autre modèle. Mais ça n’enlève rien aux qualités intrinsèques de cette chaussure.

Si le film Forrest Gump devait être retourné aujourd’hui, il aurait à coup sûr les Hierro V5 aux pieds. NB confirme son savoir-faire et, à part réduire le grammage, on se demande bien ce qu’ils vont pouvoir nous inventer sur une prochaine version.

 

 

Disponible chez i-Run.fr

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Juin 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Coureur, passionné de montagne, je suis toujours à la recherche d'un nouveau défi. La course à pied me permet à travers mes nombreux déplacements professionnels de découvrir toujours plus de villes et paysages. Arpentant aussi bien le bitume que les sentiers escarpés, j'aime sortir de ma zone de confort et m'essayer à toutes sortes de disciplines (marathon, trail, ultra-trail, randonnée, ascension).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *