Hoka One One Arahi 3 : Ou comment planer sur route !

Hoka One One Arahi 3 : Ou comment planer sur route !

Allez soyons franc, quand en 2009 la marque française (américaine depuis) HOKA ONE ONE, débarque dans le monde de la course à pied, on a tous été un peu dubitatifs sur ces chaussures aux semelles XXL et concept plutôt novateur.

Car clairement quand HOKA ONE ONE est créée en 2009, sa semelle va vraiment à l’encontre du marché qui préfère alors les chaussures plutôt minimalistes, sauf en ce qui concerne le drop qui est faible (moins de 6mm).

C’est dire à tel point cet « ovni » de chaussure a fait couler beaucoup d’encre et entraîné beaucoup de questions. Car cette semelle si imposante, et censée procurer un amorti important tout en restant léger, reste le principal point de distinction stylistique par rapport aux concurrents historiques que sont Asics, Nike ou Mizuno dans le domaine de la course sur route.

Avec la forme incurvée de ses chaussures, ainsi que l’usage de couleurs criardes, Hoka sait se distinguer. Bref, quoi que l’on puisse en dire, depuis des années la marque surprend autant qu’elle peut séduire par tous ses modèles (que personnellement je ne connais qu’au travers d’une utilisation plutôt trail par l’intermédiaire de la SpeedGoat : donc autant vous dire que sur une utilisation route, je n’avais encore jamais essayé ; et  j’étais plus qu’intéressé pour vérifier si j’allais pouvoir y retrouver le quatuor « Légèreté, stabilité, amorti et dynamisme »).

Trail Session va maintenant vous présenter ce modèle de la marque HOKA ONE ONE plutôt haut en couleurs, la ARAHI 3 !

Points clés de la chaussure Hoka One One Arahi 3

  • Foulée universelle à pronatrice

  • Mesh ventilé : respirabilité

  • Renforts au médio-pied : maintien et ajustement

  • J-Frame : contrôle de la pronation et stabilité

  • Profil incurvé de la chaussure : fluidité de la foulée

  • Semelle interne Ortholite : amorti et confort

  • Caoutchouc semelle extérieure : durabilité

  • Drop : 5 mm

  • Poids : 258g en taille 42

  • Coloris : bleu ciel, bleu marine, vert et blanc

T’as le look coco !

Bon là-dessus pas de mystère, j’aime quand ça claque niveau couleurs et là autant dire que la ARAHI 3 m’en a mis plein les yeux niveau couleurs et design !

Quand j’ai ouvert la boite, j’ai clairement directement retrouvé la marque de fabrique de HOKA ONE ONE, à savoir couleurs qui claquent et semelle surdimensionnée (mais trompeuse car au final un poids de 265g en taille 43 1/3…).

Et comme souvent avec les modèles de la marque, on est surpris (en l’occurrence moi le 1er sur ce test de l’ARAHI 3) par la différence qui existe entre la vision d’une chaussure quand même imposante, et au final le poids vraiment light une fois le modèle pris en main.

Mais bon à la limite, si je mets de côté le poids, le côté surdimensionné de la chaussure ne m’a pas interpellé plus que ça puisque propre à la marque (je trouve même qu’au travers de ce modèle, HOKA ONE ONE tend à s’améliorer en baissant un peu son curseur de « maximalisme »).

Avec l’ARAHI 3, la marque a bien travaillé le design avec une chaussure joliment profilée.

Bon c’est bien d’avoir le look mais niveau confort, comment c’est ?

Et bien que du bonheur une fois le modèle chaussé ! Un chausson et du bonheur pour les pieds. La chaussure épouse parfaitement ce dernier et on sent dès les premiers pas, le moelleux du modèle (on part plutôt serein quand on se sent comme ça dans une chaussure pour route.).

Très honnêtement les nombreuses sorties avec ce modèle m’auront clairement convaincu sur le confort de ce dernier (pour information sorties allant de 10 à 20km sur route avec quelques passages sur terrain plus souple)…

Et l’empeigne dans tout ça ? Et bien plutôt pas mal avec un empeigne en mesh ventilé offrant une très bonne respirabilité (et honnêtement plutôt appréciable maintenant que les températures se sont réchauffées).

Bon même si personnellement ayant eu quelques mauvaises expériences sur la durabilité du mesh sur des modèles de chaussures de marques concurrentes, je reste quand même toujours très prudent sur sa tenue dans le temps mais là sur les quelques 150km que j’ai pu faire avec les ARAHI 3, le mesh n’a clairement pas bougé (malgré quelques mises en situations pour le faire travailler).

Niveau ajustement et maintien, les renforts présents sur le médio-pied jouent pleinement leur rôle, et c’est encore un bon point pour le modèle !

Maintien idéal et ajustement parfait ! Ah et juste un petit détail, sur l’ARAHI 3 le laçage est simple et précis ! (à voir quand même la tenue sur une sortie de 4h que je n’ai pu faire mais que je compte faire prochainement sur le marathon de Bordeaux en utilisant ce modèle).

Stabilité et dynamisme

Je ne parlerai pas ou peu de l’amorti car évidemment il est au rendez-vous, mais pas surprenant quand tout le monde sait que c’est la marque de fabrique de HOKA ONE ONE, et donc le contraire m’aurait clairement gêné !

Non franchement mon intérêt et esprit de technicien (passionné mais amateur je préfère préciser…) s’est plutôt focalisé sur la stabilité et le dynamisme du modèle, car quand on prend une chaussure pour la route, on est évidemment très attentif à tout ce qui est relance si on parle de dynamisme et stabilité quand on se réceptionne.

Sur la stabilité, la marque nous sort le grand jeu avec une sensation de stabilité hors pair ! (en grande partie due à la semelle en forme de J : la J-Frame).

Le résultat est là : à chaque réception, sur chaque impulsion, on reste parfaitement en ligne, aidé en outre par le maintien réel et pas trop oppressant du mesh 3D.

La foulée est guidée de façon à suive un mouvement plus naturel tout en souplesse. Niveau dynamisme, on est également bien servi ! Le profil incurvé de la semelle augmente la fluidité de vos mouvements et permet de réduire la fatigue (en tout cas pas ou peu de sensation de lourdeur) !

La foulée se fait naturellement par ce profil incurvé. Avec le drop réduit de 5mm, on a tendance à privilégier une attaque de l’avant-pied, particulièrement quand la vitesse augmente, avec une bonne dose de dynamisme à ­revendre ; même si on atteint les limites de l’ARAHI 3 sur le fractionné court, exercice dans lequel elle n’est pas forcément très à l’aise (en tous cas je me suis senti moins à l’aise qu’avec un modèle Mizuno dont je connais bien les caractéristiques niveau dynamisme).

Sur de franches attaques du talon, le profil incurvé de la semelle permet de dérouler le pied sans le moindre problème. Bref vous l’aurez compris, l’ARAHI 3 vous assure un dynamisme hors pair associant agilité et maintien.

Conclusion

La chaussure Hoka One One ARAHI 3 est clairement idéale pour les sorties de course à pied sur routes et chemins propres des runneurs à la foulée universelle à pronatrice (avec l’intégration de la technologie J-Frame) en recherche de confort et de stabilité.

Tout en s’inscrivant dans la tradition stylistique de la marque, la ARAHI 3 se distingue par une stabilité assez bluffante qui pouvait faire défaut ou peur sur de précédents modèles (en gros qui proposaient souvent des hauteurs de semelles assez considérables malgré des drops réduits).

Le prix, il est vrai, “élevé” pour un modèle route (130€), est à mettre en face de ses atouts techniques. L’ARAHI 3 est un modèle de chaussures que je préconise pour les coureurs légers à la recherche de confort pour faire de longues distances, ou jusqu’au semi-marathon pour les runners plus costauds (et perso je me place entre les 2…).

Test réalisé par Sébastien REMOND

Disponible sur le site i-Run.fr au prix de 130€

Guide des tailles Hoka One One / Chaussures homme

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

14657787_10154616273784894_1849556386_n

Trail Session Magazine, Février 2019

Inscrivez-vous à notre Newsletter !

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *