Jackal - La Sportiva
 
 
 

Hydro Flask et paille Lifestraw : l’hydratation à la perfection !

Hydro Flask et paille Lifestraw : l’hydratation à la perfection !

 

Découvrez le retour test de la bouteille Trail Series de Hydro Flask et de la paille filtrante Lifestraw ! Aujourd’hui nous partons en randonnée, mais nous n’allons pas parler chaussures, textiles ou sacs à dos. Je vais vous présenter deux accessoires, différents mais très utiles, avec un but commun : votre hydratation. De la bouteille Hydro Flask qui conserve votre boisson à température optimale, à la paille Lifestraw qui vous permet de boire dans tous les points d’eau que vous croisez… Voici mon retour sur ces deux produits étonnants mais très intéressants ! 



Vidéo de présentation Hydro Flask et paille Lifestraw



Bouteille Trail Series de Hydro Flask

Bouteille Trail Series de Hydro Flask

Hydro Flask : en randonnée… jamais sans mon café ! 

Brièvement, je commence par vous résumer toutes les caractéristiques du produit. Ainsi, vous trouvez en un clin d’oeil la petite info technique dont vous avez besoin 🙂 

Bouteille Trail Series, bouche standard. 

Prix : 44,95 euros

Contenance : 621 mL (21 oz) 

Poids : 283 grammes

Hauteur : 25 cm

Isolation thermique à double paroi TempShield : conservation au frais 24h, chaud 12h. 

Garantie à vie contre les défauts de fabrication 

Bouchon Flex Cap isotherme 

3 coloris différents

Compatible avec les filtres à eau (comme la paille Lifestraw dont on parlera juste après !)



Hydro Flask

Mon retour test Hydro Flask

Hydro Flask est une marque américaine, née en Oregon. Aujourd’hui, c’est le leader des produits isothermes de haute performance : gourdes, contenants alimentaires et sacs isothermes.

La firme crée des produits destinés à la vie quotidienne, mais aussi à vos voyages, randos, treks, etc. Quelle est la différence avec de « simples » thermos ? C’est ce que je vais vous expliquer avec ce test de la bouteille Trail Series. 

Bouteille Trail Series de Hydro Flask

Confort d’usage de la bouteille Hydro Flask

La bouteille pèse officiellement 272 grammes. En réalité, je suis à 285 grammes sur ma balance de cuisine. L’écart est faible, en tout cas c’est donc du très léger ! Cette bouteille trouvera ainsi facilement sa place dans le paquetage de votre prochain trek. C’est le premier point positif très important, cette bouteille est légère et a donc toute sa place dans le sac à dos ! 

Ensuite, la bouteille est fine, avec une forme allongée qui permet sans souci de la glisser dans les poches latérales du sac (voir photo). Le bouchon comporte une poignée flexible, pour récupérer et manier facilement la bouteille. Il s’agit d’un bouchon Flex Cap isotherme, parfaitement étanche. 

Hydro Flask



bouchon isotherme de la bouteille Trail Series de Hydro Flask

Bouchon isotherme de la bouteille Trail Series de Hydro Flask – Bouchon Flex Cap Isotherme

Enfin, la bouteille est faite avec des parois en acier inoxydable 18/8. C’est cet alliage qui donne de la légèreté, mais qui offre aussi une bonne résistance aux chocs ! Je lui ai déjà fait subir quelques malencontreuses chutes, la bouteille s’en est bien sortie, rien à déclarer 😉 

Le produit est donc parfaitement adapté à la rando, il est léger, résistant, avec un design ergonomique. Le confort d’usage est excellent ! 

Pour le détail, la bouteille est compatible avec un filtre à eau, comme la paille filtrante Lifestraw par exemple.



Quelle quantité de liquide pour cette bouteille Hydro Flask ?

Je possède le format 621 mL (21oz). Personnellement, je trouve ce format très adapté. La bouteille existe aussi en 710 mL ou 946 mL, pour une augmentation de respectivement 10 et 40 grammes (+ le liquide que vous mettrez à l’intérieur). A vous de voir selon votre soif et votre envie d’avoir votre café à portée de main 🙂 Pour ma part, j’ai apprécié le format, qui offre un bon compromis entre quantité de liquide et légèreté.  

Est ce que la bouteille Hydro Flask fonctionne ?

Voici donc THE question, celle qui fait passer un produit de génial à inutile, ou inversement ! Avec l’isolation thermique à double paroi TempShield, Hydro Flask annonce une conservation au frais pendant 24h et au chaud pendant 12h. Voilà la théorie ! Et la pratique ? 

Ayant testé cette bouteille en plein hiver, je ne pourrai malheureusement pas vous confirmer ou infirmer la conservation du frais… Pour le chaud par contre, c’était parfait pour tester 🙂 

Bouteille Trail Series de Hydro Flask

J’ai commencé par un test tout simple : j’ai mis mon café bouillant dans la gourde, et je l’ai posé dehors au matin. Je l’ai laissé immobile toute la journée, il faisait 7-8 degrés ce jour là. 10 heures après, le café était encore chaud et agréable… assez bluffant ! 

Une fois ce premier test effectué, j’ai poussé un peu plus loin ! Trek de deux jours en Février en Auvergne, une bonne partie dans la neige, environ 5 degrés la journée. Je remplis de café bouillant en partant à 9h le matin, la boisson était encore très chaude à 17h ! Je l’ai fini au repas du soir vers 20h. Pourtant la bouteille était restée sur mon sac toute la journée, dans le filet extérieur, donc clairement exposée au froid ! 

Puis j’ai entamé la phase 3, le test ultime 😉 Vague de froid en France, parfait pour partir en raquettes. Direction le Plateau de Retord dans l’Ain pour aller se régaler dans la poudreuse ! Le thermomètre de la voiture affiche -16 degrés au départ (oui oui vraiment !). Dans ces conditions, le cacao (faut bien tester différentes boissons !) est resté chaud pendant 8 heures ! 

Bref, j’étais sceptique sur les heures de conservation annoncées… et bien j’ai été bluffé ! Pas de publicité mensongère, la conservation du chaud tient parfaitement les 11-12 heures. Un peu moins quand il fait vraiment très froid, mais au moins 8-9 heures quand même, ce qui est déjà impressionnant ! 



Style et design des bouteilles Hydro Flask

Coloris vert d’eau pour cette bouteille, c’est très joli, discret et ça passe partout, donc c‘est parfait, je n’en demande pas plus !

Bouteille Trail Series de Hydro Flask

Vous trouverez 3 coloris différents disponibles, tous assez soft ! 

Tarif de la bouteille Hydro Flask : 44,95 euros

C’est assez cher certes, mais c’est un produit très réussi, conçu avec une belle technicité. Donc si vous êtes accrocs au café ET à la randonnée, vous allez vraiment kiffer ! 

Conclusion sur la bouteille Hydro Flask

D’apparence basique, j’étais un peu sceptique sur cette « gourde » à 45 euros ! En fait, il s’agit là d’un vrai accessoire de randonnée qui me suivra dorénavant partout dans mes treks ! 

Pour résumer, cette bouteille a des superbes capacités de conservation du chaud (et probablement du froid !), digne des meilleurs thermos, tout en offrant un confort parfaitement adapté à la rando. C’est toute la technicité et la réussite de ce produit ! Léger mais efficace, une combinaison qui semble simple mais qui demande un gros travail de recherche et de production (d’où le prix qui peut sembler élevé, mais qui ne l’est pas tant que ça en réalité…). 

Hydro Flask

Bref, je ne connaissais pas trop Hydro Flask, et bien je valide complètement ! Et je pourrais bien retourner me servir chez eux dans les prochains mois 🙂 Des produits jolis, bien finis, adaptés et efficaces, c’est top, une belle découverte pour ma part ! 



Paille filtrante Lifestraw : pour boire partout, en toutes conditions !

On poursuit ce test avec le deuxième accessoire, la paille filtrante de Lifestraw. 

paille filtrante Lifestraw

Paille filtrante Lifestraw

Qu’est ce que c’est ? 

La paille consiste en un simple tube en plastique. Ultra léger, 80 grammes, avec un encombrement de 22cm de long. Bref, aucun souci pour trouver une place dans le sac de rando ! Très pratique et peu encombrante.

Le but de cette paille, vous l’avez compris, est donc de filtrer l’eau. Ainsi, elle vous accompagne en rando et vous permet de boire dans les rivières, lacs ou toutes autres sources d’eau que vous croiserez. L’eau devient potable en traversant le filtre interne. Une solution hyper simple et pratique pour boire sereinement et instantanément. 

Comment fonctionne la paille ? 

A l’intérieur du tube plastique, on trouve de longues tiges entremêlées qui permettent de retenir les parasites, et ainsi de filtrer l’eau. En pratique, l’utilisation est infantile ! On débouche en haut et en bas, on met la paille dans l’eau pendant 20 secondes… et on boit 🙂

paille filtrante Lifestraw

Après avoir bu, pensez à souffler fort dans la paille pour évacuer au maximum l’eau. Puis refermez bien les bouchons. Si l’eau stagne, le filtre peut s’altérer plus rapidement. Sur le papier, la paille est faite pour purifier 4 000 litres minimum ! Un peu de marge, donc, mais faites-y attention.



Il est également recommandé de ne pas la faire tomber, ou de ne pas trop l’exposer aux météos extrêmes. Une chute pourrait endommager le filtre et rendre la paille inutilisable. Quand le filtre sera « mort », il va s’obstruer et l’eau ne circulera plus dans le tube. Il sera alors temps pour vous de le remplacer 🙂

 paille filtrante Lifestraw

Combien coûte la paille ?

26,95 euros. Un tarif très accessible… pour un accessoire très intéressant ! 

Est-ce que ça marche ?

LA grande question ! Je me suis lancé pour vous ahaha ! En crash test, j’ai bu dans une rivière proche de chez moi, et aussi dans un petit lac d’altitude lors d’une rando… L’eau n’a aucun arrière goût désagréable, et surtout, aucun symptôme à déclarer 😉 

De ma propre expérience, je dirais donc que c’est efficace ! Sur le papier, la paille est efficace contre 99,9% des bactéries et parasites. Cela semble donc assez sérieux, j’imagine que ce genre de produit n’est pas commercialisé sans avoir été testé de nombreuses fois auparavant. 

Mon chien semble bien perplexe ^^

Effectivement, après vérification, la paille a validé le protocole de nombreuses agences de contrôle avant sa commercialisation.  

Attention quand même, ne prenez aucun risque ! N’utilisez surtout pas le filtre avec de l’eau de mer, ou de l’eau contaminée par des produits chimiques. Respectez bien les consignes d’utilisation, on ne rigole pas avec ce genre d’outil !



Pourquoi c’est très pratique ? 

Très léger et peu encombrant, la paille peut vous dépanner en toutes circonstances, à condition d’avoir une source d’eau à proximité bien-sûr.

Aucun temps d’attente (comme c’est le cas avec une pastille Micropur par exemple), le filtre marche en instantané, donc c’est top ! Pour des treks longs, sur plusieurs jours, où l’on ne peut pas toujours prévoir l’eau à disposition, c’est un allié non négligeable ! 

paille filtrante Lifestraw

Le petit cordon vous permet de tenir la paille autour de votre cou, ainsi on évite l’accident bête (mais vite arrivé) et on ne laisse pas tomber le filtre dans la rivière ^^ 

Ce coloris vert kaki est nouveau. Ainsi, la paille est discrète et parfaitement adaptée à la rando. L’ancien coloris était bleu ciel, le rendu faisait un peu plus « matériel médical » je trouve ^^

Une solution pratique, économique, mais pas non plus parfaite !

Avant de posséder la paille Lifestraw, j’utilisais une flasque avec bouchon filtre pour enlever les impuretés physiques (terre, caillou) et des pastilles Micropur pour enlever les parasites. Une bonne combinaison pour purifier l’eau. Avec la paille, je fais du 2 en 1, c’est très pratique. Et aussi moins cher ! Cela permet également de ne pas utiliser de voie « médicamenteuse », et enlève le temps d’attente (de 30 min à 2h) que l’on peut avoir avec la pastille purifiante. Donc plutôt intéressant ! 

MAIS il faut boire en instantané, vous ne pouvez pas stocker d’eau dans la paille. Cela peut être embêtant si vous ne croisez qu’une seule source d’eau dans la journée par exemple. 

Néanmoins, la solution est assez simple : prenez une gourde (avec un goulot assez large), remplissez la dans la rivière. Plus tard, vous pourrez boire directement dans la gourde avec la paille. 

Autre point, ce n’est pas toujours bien ergonomique de se coucher par terre pour boire dans la rivière, surtout si le sol est trempé ou boueux . Là encore, on peut utiliser une gourde intermédiaire pour régler simplement ce petit détail. 

paille filtrante Lifestraw

Position pas toujours ergonomique !

Donc je dirai que la paille est une bonne solution de dépannage ! Pour du trek avec bivouac, la solution filtre flasque + pastille est peut être plus pratique pour transporter à la journée de l’eau, cuisiner avec, l’utiliser pour rincer un fruit par exemple, etc.

Mais pour boire directement à un instant T, la paille est plus adaptée, plus naturelle et surtout moins cher, c’est une très bonne solution économique ! 



Lifestraw pour une action humanitaire : l’eau potable pour tous ! 

Lifestraw ne se concentre pas que sur nos besoins de randonnée/trekking ! Mais aussi sur les besoins en eau potable de populations en difficulté.

C’est très important, et il s’agit d’une part majeure du travail de Lifestraw. Ainsi, pour tout achats effectués, une partie est reversée pour délivrer des purificateurs à des écoles dans des pays en voie de développement.

Il me semblait important de vous évoquer ceci, cette belle action mérite d’être soulignée !

paille filtrante Lifestraw

Conclusion sur la paille Lifestraw 

Un produit intéressant, qui coche beaucoup de qualités : simple, léger et discret, peu cher, et efficace !

Malgré quelques adaptations nécessaires, comme porter une gourde à goulot large avec vous pour conserver l’eau et vous faciliter la vie, cette paille remplit parfaitement son rôle.

Elle ne prend pas de place dans le sac et permet de dépanner à tout moment. C’est un accessoire qu’il me semble important de posséder, surtout à ce prix très accessible 🙂 

 

15% de réduction avec le Code IRUN15

 

©Trail Session Magazine, Mars 2021

Auteurs

  • Corentin Crouzet, 26 ans, masseur kinésithérapeute du sport sur Saint Etienne. Passionné de montagne, de voyage, de course à pied (entre 10 et 25 km de préférence), trekking, cyclisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *