La brassière Uprise Crossback de BROOKS : une brassière polyvalente !

La brassière Uprise Crossback de BROOKS : une brassière polyvalente !

Après avoir proposé en Octobre 2015 un test comparatif de sous-vêtements « hauts » féminins, nous proposons aujourd’hui un nouvel article dédié à la brassière Uprise Crossback de la marque Brooks.

Ce test a été réalisé par moi-même Gaëlle, 1m65, 55kgs, coureuse débutante et adepte de fitness.

Commençons par le côté esthétique, qui est pour nous, les femmes, indispensable. Cette brassière présente un look plutôt moderne et sexy avec une gamme de couleurs actuelles ! Sa découpe et sa forme permettent de porter la brassière sous un vêtement moulant ou plus large mais il est aussi possible de la porter seule : grâce aux bonnets préformés, cette brassière dessine une jolie poitrine.

IMG_8766Ensuite, passons à l’essayage. Pour ma part, j’avoue ne pas être une habituée des brassières car l’enfilage a toujours été un peu compliqué… Pour ce modèle de Brooks, il n’est finalement pas si fastidieux et la bande de tour de poitrine « s’élargit » légèrement au passage des épaules pour venir se poser sous la poitrine et proposer un maintien très satisfaisant ! A mon sens, cette brassière est idéale pour les petites poitrines.
Concernant le choix de la taille, j’ai choisi un « S » pour un 85B ou 90A et il ne fallait pas plus grand ou plus petit ! La brassière s’ajuste aisément au corps. Néanmoins, les bretelles ne sont pas réglables donc l’essayage est indispensable même s’il semblerait que la marque « taille » parfaitement juste !

IMG_8770

Durant l’exercice, grâce à ses bretelles croisées dans le dos et la bande située sous la poitrine, cette brassière assure un maintien tout à fait correct sans comprimer les seins et réduire la respiration. Néanmoins, sur une séance de hiit cardio (exercices de fitness à haute intensité), le maintien apparaît insuffisant.
Sa matière (85% polyester DriLayer® Horsepower / 15% élasthanne) est très douce, agréable au toucher et au contact de la peau. Le petit bémol : certaines coutures apparentes peuvent devenir gênantes sur un exercice long.
Avec ses bretelles croisées à l’arrière en powermesh, elle assure une bonne ventilation et la respiration de la peau. Mais si l’effort est long ou si vous transpirez beaucoup, vous risquez de ressentir à la fin de l’effort une sensation de froid localisée aux seins à cause des « coques » qui sont un peu épaisses. Enfin, mouillée, la brassière peut coller à la peau et être un peu difficile à retirer.

IMG_8772

En résumé, cette brassière doit se trouver dans les armoires de toutes les coureuses à petites poitrines pour les entrainements courts en running ou pour les séances de fitness « calmes » (renforcement musculaire par exemple ou zumba). De plus, grâce à son look plutôt tendance et sexy, elle peut aussi être utilisée pour les sorties plus « tranquilles ». Son prix (39,95€) apparaît correct pour ce produit qui offre un bon rapport qualité/prix.

[youtube width=”525″ height=”444″]https://www.youtube.com/watch?v=mvVNakWQ8zY[/youtube]

Test et rédaction : Gaëlle



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *