Millet Light Rush : La chaussure à la semelle Michelin qui mérite une place de choix

Millet Light Rush : La chaussure à la semelle Michelin qui mérite une place de choix

Depuis plus de 60 ans, Millet propose aux amoureux de montagne des produits innovants et performants. Pionnier dans la conception de sac à dos, Millet a su au fil des années se diversifier et élargir un domaine de compétence déjà plébiscité par les pratiquants.

C’est donc tout naturellement, que l’on retrouve la marque française sur le secteur du trail running avec une collection juste incroyable.

Forte de son expérience, mais aussi de part la création de la Team Matrix, Millet frappe à mon sens un grand coup dans ce marché très concurrentiel.

Sa notoriété n’est plus à faire mais assez parlé, voici un premier test pour vous mettre l’eau à la bouche et pour savoir si ces Light Rush sont à la hauteur de la réputation de la marque.

Présentation

Cette première chaussure typée Trail de Millet est conçue pour la performance. Avec seulement 260 grammes, une semelle Michelin, un tissu exclusif Matrix et un laçage rapide, la Light Rush a de quoi satisfaire tout type de sportif. En tout cas pour ma part j’en suis ravi.

Un tissu innovant et performant pour une durée dans le temps.

Comme je vous l’ai déjà soufflé en amont, l’une des grandes innovations de cette chaussure réside dans son tissu appelé Matrix. Je parle bien de tissu et non de mesh car à la différence de ce dernier, le tissu est très résistant.

Le textile MATRYX est un tissage de fils nylon et kevlar. Il apporte tenue de pied, respirabilité et haute résistance à l’abrasion. Le gainage PU hydrophobe du fil améliore l’évacuation d’humidité et accélère le séchage.

La maille est également renforcée à l’avant par un pare pierre (type rubber) renforcée sur la partie externe mais également à l’intérieur de cette dernière.

Une collaboration avec un des géants du pneumatique

Beaucoup de chaussures outdoor s’associent à des manufacturiers de pneus comme continental pour Adidas par exemple mais aussi Michelin qui avait déjà eu une association avec la marque nippone Mizuno.

C’est donc ce dernier que Millet a décidé d’incorporer sur la Light Rush.

L’avantage de cette semelle, c’est qu’elle reprend ce qui se fait sur les pneus de VTT de la même enseigne en faisant légèrement déborder les crampons de la semelle dans le but de garantir une meilleure accroche et une reprise de vélocité à l’impulsion.

Ses crampons multidirectionnels sont censés évacuer les excédents de boue mais dans la réalité c’est assez perfectible. C’est un point sur lequel je reviendrai plus tard.

C’est donc tout un savoir faire que Millet à voulu intégrer pour ce premier modèle de chaussures trail.

La semelle intermédiaire est en mousse EVA. Elle est à la fois amortissante et confortable. Dotée d’un drop de 6mm (17mm à l’arrière et 11mm à l’avant) elle fait partie des chaussures dynamiques et polyvalentes pour tous types de coureurs.

Laçage type Quick Lace (laçage rapide)

Un laçage pas nouveau sur des chaussures de trail mais qui est simple et efficace. Millet à également intégré un lien élastique sur l’avant pied afin de maintenir ce dernier en place. Il y a également la possibilité de couper l’extrémité pour les passer dans les passants restant au niveau de la cheville dans le but d’obtenir un maintien plus précis.

Il est à noter que dans sa catégorie “chaussures de trail”, la marque Millet propose uniquement ce modèle et n’en déplaise à certains, je trouve qu’il est prudent de leur part de proposer un modèle qui à mon sens se révèle aussi bon sur du court que du long. Pour de l’ultra pourquoi pas mais peut être pas pour mon profil de course.

Le Test terrain

Il y a des tests où malheureusement nous ne pouvons exploiter tous les types de terrains et toutes les conditions climatiques.

J’ai eu la chance en cette période, de pouvoir à peu près tout essayer sur les quelques 120 km de test que j’ai pu faire avec les Light Rush.

Des terrains rocailleux et secs dans les Monts Roig près de Salou (Espagne), aux terrains gras de la campagne Lot et Garonnaise, en passant par des terrains mixtes et sablonneux de la forêt des Landes de Gascogne. J’ai pris un grand plaisir à courir avec.

Je vais commencer par vous donner mon ressenti sur ce qui est à mon avis le cœur de cible de cette chaussure, à savoir les terrains secs et techniques.

La chaussure propose un amorti efficace et non prononcé laissant toute la volonté au coureur de dynamiser sa foulée ou non.

La semelle Michelin accroche bien voire même très bien et je n’ai pas eu d’inconfort au niveau des appuis et de la stabilité. Les crampons aux orientations diverses rassurent.

En ce qui concerne la matière Matrix,  j’avais la crainte qu’elle ne soit trop rigide et pas assez souple et à ma grande surprise pas de problèmes d’adaptation et pas d’échauffement au niveau des pieds. Bizarrement ce n’est que lorsque j’ai couru sous une pluie battante et un terrain gras que j’ai eu un léger échauffement ; sans doute dû à des pieds trempés.

Pour parler un peu plus de ce tissu Matrix et pour la petite histoire, je me suis retrouvé perdu dans des chemins épineux lors de mon périple espagnol. J’avais peur de retrouver une semelle esquintée et une chaussure trouée. Rien du tout, si le lacet Quick lace a eu un un petit accro, le reste de la chaussure n’a pas bougé. Je n’ose pas imaginer si ma chaussure avait été en mesh dans quel état je l’aurait trouvée.

Bref, en ce qui concerne les terrains techniques secs et rocailleux, j’ai trouvé la Light Rush très intéressante.

Si la semelle Michelin garde toutes ses promesses sur terrains secs, je l’ai trouvée un peu juste sur terrains très gras. La chaussures glisse lorsque les chemins en sous bois sont boueux. A sa décharge je n’ai pas encore trouvé la paire de “pompe” s’adaptant aux terrains les plus glissants.

Par contre, pour ce qui est des parcours humides, pas de soucis particuliers. J’ai gardé une vigilance mais je n’ai pas déchaussé.

Conclusion

Millet, acteur majeur de l’équipement de montagne et outdoor frappe un grand coup avec cette chaussure de trail Light Rush.

Destinée à tous types de coureurs et à des distances allant de 10 à 50 km (avis perso), je suis agréablement surpris par les innovation qu’elle comporte et par son comportement.

Le tissu exclusif Millet “Matrix” et l’un des atouts majeur et un critère de choix pour les trails les plus exigent pour les chaussures.

Le drop de 6mm est un compromis intéressant dans la recherche de stabilité et de confort pour les attaques talon. Complété par un bloc EVA, l’amorti et le dynamisme sont le maitre mot de cette dernière.

Je n’ai pas trouvé grand axe d’amélioration à apporter à cette dernière et je la recommande également pour son rapport qualité/durabilité/prix.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

Disponible sur le site de Millet

 

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Juin 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *