Mizuno Wave Shadow 3 : la performance en ligne de mire !

Mizuno Wave Shadow 3 : la performance en ligne de mire !

Pas la peine de présenter la marque MIZUNO, d’autant que TRAIL SESSION MAGAZINE a régulièrement la chance de tester des produits autant sur la gamme Trail que Route.

Passons donc directement au retour de cette petite bombe dynamique qui aura su accompagner avec succès Cédric et Sébastien sur leurs préparations respectives aux Semi-Marathon d’Odessa et Marathon de Bordeaux.

Si MIZUNO sort régulièrement des modèles pour toutes les foulées et tous les profils, c’est on va dire, logiquement, que ce nouveau modèle « WAVE SHADOW 3 », plein de belles promesses sur le papier, aura su nous séduire sur ce double testing. Du dynamisme, de la stabilité et du confort comme gages de réussite pour performer sur route !

 

 

Sébastien lors de la présentation presse de la nouvelle collection 🙂

Points clés de la chaussure Mizuno Wave Shadow 3

  • Semelle intermédiaire Wave et U4iC : amorti et retour d’énergie

  • Tige AirMesh : respirabilité

  • Intercool : aération

  • SmoothRide : foulée naturelle

  • Dynamotion FIit : maintien

  • Renfort au talon : stabilité

  • Semelle extérieure X10 : adhérence

  • Drop : 8 mm

  • Poids constaté : 251g

Technologies

  • Wave: Seule technologie à combiner deux qualités indispensables à une chaussure de running performante : Amorti et Stabilité. La plaque Wave garantit une meilleure répartition de l’onde de choc au moment de l’impact au sol, assurant ainsi un excellent amorti. Les différences de nivellement et d’amplitude des plaques Wave au niveau intérieur et extérieur du pied permettent de garantir la stabilité de la chaussure. En jouant sur ces différences d’amplitude, Mizuno est capable de s’adapter à toutes les foulées et tous les poids des coureurs pour offrir un maximum de performance.

  • SmoothRide: Technologie unique qui réduit les phases d’accélération et de décélération de la foulée, atténue les vibrations et augmente la flexibilité de la chaussure pour offrir une course toujours plus fluide.

  • X-10: Durabilité et Traction. X10 est un caoutchouc en carbone  qui augmente la résistance à l’abrasion de la semelle extérieure. Il est positionné dans la région où l’abrasion est la plus importante.

  • Airmesh: Nylon aéré placé sur la tige de la chaussure, permettant au pied de mieux respirer et offrant à la chaussure une excellente respirabilité.

  • Dynamotion Fit chaussure: Technologie qui permet à la tige de la chaussure de suivre le mouvement du pied, ce qui diminue les tensions et les distorsions subies par la chaussure et empêche le déplacement de la languette. Technologie unique qui offre un excellent maintien et un très grand confort.

  • Mizuno Intercool: Système de ventilation positionné au niveau des points de flexion naturels et de la semelle intermédiaire. Les canaux de ventilation disposés sur toute la longueur de la semelle permettent de réduire les sensations chaleur et d’humidité.

  • U4iC: Semelle intermédiaire ultra confortable offrant un excellent amorti. Elle est 30% plus légère que l’Ap+ mais conserve les mêmes performances.

Le retour test vidéo de nos confrères espagnols

Un design qui ne passe pas inaperçu

Avant de passer au côté technique, évidemment quelques mots obligatoires sur le design de la chaussure qui passe clairement tout, sauf inaperçu.

Bon évidemment pour celles et ceux qui sont adeptes des quelques modèles discrets de la marque Nippone, soyez prêt(e)s à évoluer car la WAVE SHADOW 3 en impose par un coloris vraiment flashy tant pour le modèle femme que celui homme que nous avons eu l’opportunité de tester.

Aussi bien Cédric que Sébastien sont d’accord sur le constat d’avoir aux pieds un modèle qui a la mérite d’être vu quand on le porte. Après qu’on on aime ou qu’on n’aime pas les deux acolytes ont surkiffé ! Les goûts et les couleurs ça reste bien subjectif !

La performance au bout du compte !

Dotés d’esprits compétiteurs, à la recherche d’une chaussure pour faire trembler le bitume, la WAVE SHADOW 3 a permis à Cédric et Sébastien de réaliser tant des séances longues de qualité à toute vitesse que parfois des séance plus courtes et explosives.

Le dynamisme de ces chaussures est juste déconcertant au vu du côté tout de même massif du modèle. Cett chaussure surprend dès le premier chaussage et les premières minutes de run.

Justement… Dotée d’un chaussant ajustable vraiment parfait, la SHADOW 3 est un véritable chausson de course à pied, nous avons eu la sensation d’avoir la “recette technologique” parfaite entre confort, stabilité et dynamisme.

Passons sur la technologie WAVE bien connue, et qui combine une nouvelle dois les 2 qualités indispensables à une chaussure de running performante : Amorti et Stabilité.

Et parlons un peu plus de la semelle U4ic qui offre en pratique à la nouvelle plaque WAVE un amorti vraiment souple plus qu’appréciable quand on se lance sur des entraînements soutenus demandant de longues sorties (pas de réelle sensation de douleur due à la répétition des chocs par exemple).

Cédric n’était pas le plus fan de Mizuno de par la rigidité du médio-pied, qu’il avait pu constater sur des modèles d’il y a 6-7 ans, là clairement il a été bluffé et séduit par ce modèle qui ne le quitte plus. C’est bien souple et confortable, une véritable invitation au dépassement de soi par toutes circonstances ! (entraînements rapides ou compétitions)

Aussi bien Cédric que Sébastien ont eu l’impression d’avoir un dynamisme évident de la foulée, vraisemblablement dû au retour d’énergie de la chaussure (caractéristique intrinsèque à la WAVE SHADOW 3). Cédric a une attaque plutôt avant-pied et part sur le médio lorsqu’il fatigue (logique), et même “cuit” la chaussure est restée sa fidèle alliée.

La légèreté du modèle (251g pour rappel) offre le sentiment de se sentir porté et n’entraîne aucune sensation de lourdeur en fin de séance d’entraînement. C’est surprenant car au prime abord la chaussure ne semble des plus légères, plutôt massives… mais dès qu’on attaque avec on s’envole, sans aucune exagération.

Aucune sensation de manque d’équilibre. Cela a été pour ma part (Sébastien), particulièrement frappant pendant mon Marathon de Bordeaux où certaines irrégularités de terrain n’auront aucunement entravé mon rythme (et surement joué un rôle dans ce temps de 3h22 que je ne pensais pas faire en cette fin de saison sans réelle préparation).

Quant à moi (Cédric) je me suis entraîné en bord de Mer Noire en Ukraine à Odessa (2 mois de protocole test et un peu plus de 300km) sur des routes pavées… et elles étaient une valeur sûre pour mes chevilles. Elles auront été mes alliées sur ma fin de préparation marathon et plus de 8 semaines à les porter avec l’assurance de performer et m’offrir des séances qualitatives.

Compte Strava de Cédric

Que dire également de la tige permettant de très bien envelopper le pied ,et qui, via le procédé AirMesh permet de conserver une respirabilité tout du long. Ce ne sera jamais l’étuve pour vos pieds en toutes circonstances météorologiques (chaud, froid, pluie, sec).

Au travers du système Intercool, la ventilation reste optimale et joue également beaucoup dans la durabilité du confort. Le drop de 8mm (qui conviendra ou pas : la notion de « drop » est très subjective et dépendante de chaque coureur) offre vraiment la possibilité de relancer encore et encore tout en confort et stabilité.

Cédric aurait préféré un Drop de 6mm maximum, mais au final ce Drop de 8mm ne l’a pas dérangé, au même titre que la chaussures lui paraissait massive et lourde, et que ce ne fut pas le cas.

Il a ainsi pu faire tomber deux a prioris et pas des moindres : une rigidité du médio qui n’est pas, et un drop de 8mm qui n’est pas plus gênant que cela. C’est sûr que cette chaussures ne conviendra pas aux adeptes de minimalisme et de Drops inférieurs ou égaux à 4.

Si pour une chaussure sur route je suis pour ma part (Sébastien) moins regardant sur l’aspect semelle (à contrario d’un choix que je ferais pour un usage « trail » évidemment), néanmoins l’intégration sur la WAVE SHADOW 3, d’une semelle extérieure X10 permet une adhérence plutôt irréprochable que ce soit sur terrains sec ou mouillé.

Clairement sereins sur cet aspect adhérence. La présence d’encoches dites « zig zag » est plutôt bien pensée. L’avant-pied de la semelle extérieur offre une propulsion à la pointe.

Pour moi (Cédric) qui cours essentiellement sur l’avant-pied et réalise des séance longues (exemple 29km en 1h59min soit 4min au kilo)… je relance sans arrêt, notamment dans les virages qu’il fasse beau ou pleuve. Par temps de pluie, ZERO glissade, cette chaussure est l’assurance d’un marathon en moins de 3h en toute sérénité. Pour réaliser un chrono de moins de 2h50 elles passeront encore. Je les recommande pour les coureurs marathoniens avec objectif entre 2h45 et 3h30. C’est dire qu’elle peut toucher une large palette de runners.

Conclusion

Plutôt faite pour un profil dit « performeur », la WAVE SHADOW 3 se veut donc plutôt « dynamique » tout en étant assez massive, même si relativement légère sur la balance.

Si la souplesse n’est pas LE point fort du modèle, quoique dans le cas de Cédric ce modèle lui a fait revoir ses aprioris… la stabilité (via le maintien, notamment grâce à la technologie Dynamotion Fit) et le dynamisme ont été suffisamment bien travaillés pour faire de cette SHADOW 3 une valeur sûre.

En somme un véritable chausson dynamique au service de la performance et du confort. De plus son prix reste plutôt plutôt abordable pour une chaussure aussi typée « race ». Elle devrait se faire une belle place parmi ses comparses. Nos deux récateurs vous les recommandent, c’est une Belle Surprise pour Cédric et un Coup de Coeur pour Sébastien <3

La Toussuire – 3 aout 2019

 

Test réalisé par Sébastien REMOND

&

Cédric MASIP

 

Disponible sur le site i-Run.fr au prix de 104€ (130€ hors Running Weeks)

Guide des tailles Mizuno / Chaussures homme / Route




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Novembre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Auteurs

  • Sébastien Rémond, 39ans, marié 2 enfants. Côté "On" Responsable d'agence pour une filiale du groupe AIRBUS et côté "Off" passionné de running depuis plus de 10ans. Une envie perpétuelle de (se) découvrir, de s'amuser et surtout vivre ses rêves et les dépasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *