Nathan VaporAiress 2 W et VaporAir 2 M 7 litres pour un confort optimal : évadez-vous !

Nathan VaporAiress 2 W et VaporAir 2 M 7 litres pour un confort optimal : évadez-vous !

La marque de bagagerie Nathan fait de plus en plus parler d’elle grâce à des produits robustes et confortables.
La collaboration entre Nathan et des athlètes comme Rob Krar et Zac Miller est perceptible dans la qualité des produits de la firme Américaine.

Loïc et Émilie, nos chanceux testeurs, ont pu profiter d’un début d’été chaud voir même historique en terme de température pour tester le sac VaporAir 7L.

Décryptage

Ce sac, ou plutôt ce gilet d’hydratation vient se placer dans sa capacité de portage entre les sacs VaporKrar 12L et VaporKrar 4L ou même le VaporZach 2,5L.

VaporAir 7L modèle femme

VaporAir 7L modèle homme

Il est donc un choix judicieux pour le sportif qui recherche un sac adapté à des courses courtes comme la distance marathon voire ultra selon l’encombrement et la compression de votre matériel obligatoire.

Loïc : “Je ne m’interdis pas de courir un 100 bornes avec 7 Litres de capacité de stockage car je possède des vêtements compressibles.”

Hydratation

L’aspect important si vous voulez allonger la distance c’est l’import d’eau. Le sac VaporAir 7L est livré avec une poche à eau de 2 litres.

Cette poche à eau est pratique dans le sens où elle s’ouvre en totalité pour un remplissage et un nettoyage aisé.

La tubulure qui amène le liquide jusqu’à la pipette est démontable tout en possédant un système anti-fuite, ce qui permet en cas de déconnection de cette dernière, de ne pas vider la poche à eau.

Émilie : “Je vous l’ai déjà annoncé, sur ce modèle, le fabricant fournit la poche à eau de 2 litres et son tube d’hydratation qui bénéficie à l’avant d’un système d’accroche pour un réglage de la longueur personnalisé.”

Un système d’aimant viens en effet compléter un système d’hydratation efficient et optimisé. Ce système vous permet facilement de dégager et raccrocher le tuyau. Simple, efficace et zéro-ballottement assuré !

La petite astuce pour assurer un ballotement minime de la poche à eau c’est de retourner la poche à eau et aspirer le vide d’air pour qu’il ne reste dans la poche que le liquide.

Si avec deux litres d’eau vous n’en avez pas assez, la capacité de transport de liquide peut être augmentée d’ 1.3 litres si vous investissez dans 2 bidons supplémentaires de 650 ml. Autant dire qu’avec 3.3 litres vous disposez d’une bonne réserve !

Confortable et ajustable

La force des produits Nathan réside dans leur confort et leur ajustement au plus près du corps. Pour cela le sac dispose de plusieurs options de réglages comme la technologie “CinchFit”.

Nos deux testeurs ont été unanimes.

Ce sac épouse précisément la forme du porteur en proposant des réglages très précis et des sangles de poitrine montées sur glissières pour un ajustement vertical.

Si ces premières caractéristiques techniques sont convaincantes, le confort reste avant tout l’atout majeur de ce gilet. En effet, à ce niveau, plusieurs points convergent vers le … parfait !

Dispo en deux tailles, XS/M et L/XXXL il y en aura pour tout les gabarits.

Doté d’un dos en mesh aéré il assure une circulation parfaite de l’air sur toute la partie dorsale pendant l’effort. De plus, son coté « matelas aéré », une sorte de gros nid d’abeille, permet d’amortir le poids du sac sur toute la largeur de l’épaule.

J’ai constaté dans la pratique, que les 5 cm de lanière sur l’épaule c’est juste parfait aussi !

La technologie principale made in Nathan qu’ on évoquait plus haut (CinchFit) permet un réglage précis.

Deux points d’accroches sur le torse : idéal pour épouser parfaitement vos formes ! Vous règlerez l’ajustement qui vous convient à la taille et à la poitrine séparément et garderez la possibilité de modifier très facilement d’une seule main au fil de votre run si nécessaire.

Le système de serrage réglable CinchFit est adapté et peut être personnalisé pour toutes les morphologies.

Avec ce système, le sac confère aucune pliure ni frottements. Pour un bon réglage il est préférable de commencer par ce système, et ensuite compléter avec les sangles de poitrine.

Nathan a habilement intégré cette technologie dans deux poches zippées qui peuvent également servir de poches de rangement. Malin donc 😉

Système de réglage CinchFit

Système de réglage CinchFit

Le confort, pour moi c’est aussi que chaque chose ait sa place, et de me rassurer pendant la course d’une simple tâtonnement que « non je n’ai pas oublié de prendre la compote », « si si, j’ai bien rangé ma clé de voiture ici et elle ne peut pas tomber »…

Vous voyez de quoi je parle ? Ces petits coups de cardio que l’on se fait sur les premiers kilomètres à continuer de checker dans notre tête toute la liste du matériel obligatoire et celle de tout ce qui nous est AB-SO-LU-MENT nécessaire à nous pour partir sereine ! Bon et bien là encore, désolée de me répéter, mais j’ai trouvé la conception du Vapor Airess 7l parfaite !

Rangements

Sur sa partie avant, le sac VaporAir dispose d’un nombre suffisant de compartiment car il faudra compter pas moins de 6 poches.

Deux d’entres elles peuvent recevoir des bidons ou selon votre choix bidon / veste de pluie, ceux là se ferment avec un scratch central.

Deux autres, qui sont réglables au moyen d’un élastique, seront plus propices aux barres céréales et autres compotes.

Enfin, deux poches zippées à l’intérieur desquelles vous trouverez un élastique, un petit recoin idéal pour y accrocher les clés de voiture par exemple, ou mettre en sécurité un téléphone, une CB, etc…

Sur sa partie arrière, le sac dispose de trois poches distinctes + une qu’Émilie à fortement apprécié.

Un compartiment pour la poche à eau bien-sûr, qui se fixe au sommet du sac par une bande scratch.

Perso, je trouve cela bien plus facile à manipuler qu’une accroche plastique toute petite sur laquelle on peut parfois avoir du mal à appuyer quand on a les doigts congelés !

Ensuite, dans sa partie principale le sac dispose de deux autres poches de rangement (1 grande et 1 plus petite). Il est à noter qu’il n’existe pas de fermeture pour ces dernières.

Pour trouver une fermeture il faudra regarder du coté de la poche zippée à l’arrière de grande contenance.

Et enfin comme nous vous le disions, une dernière poche ou plutôt compartiment, qui se trouve sur la partie basse du sac.

Pour moi, le must du must, c’est le rangement rapide d’un coup de main à hauteur des reins, idéal pour la veste de pluie qu’on remet et enlève régulièrement ! Les côtés sont resserrés par des élastiques, les seuls non réglables.

La multidude des options de rangement font de ce sac un atout majeur d’autant plus qu’il est doté de 7 litres. C’est plutôt rare de voir autant d’options de portage pour un sac d’une contenance aussi petite.

Vous aurez donc tout le loisir de ranger dans le compartiment principal votre tenue de rechange… même si elle compte toutes les pièces qui vont du bonnet aux chaussettes en passant par le garde manger, ou une batterie externe par exemple.

À ce sujet, j’ai profité de ranger ma batterie externe dans le compartiment externe, et j’ai passé le câble de mon téléphone dans le passant prévu pour le tuyau d’hydratation au niveau des épaules.

Cela m’a permis d’avoir à proximité mon smartphone pour prendre quelques photos.

Pour compléter le chapitre du portage il est à noter que le sac dispose d’un système d’accroche “porte bâtons” permettant une attache rapide, même si vos doigts sont légèrement engourdis en plein hiver !

Attachés avec les élastiques de chaque côté, vous les logerez et délogerez très facilement !

NOTRE AVIS 

Le Vapor Airess 7 litres offre donc tout le confort d’un gilet et la capacité d’un sac de grande contenance. Les bandes élastiques de finition assurent un maintien parfait du gilet et réduisent ainsi la taille du sac si vous n’occupez pas tout l’espace.

En clair, il sera près du corps tout en vous laissant respirer pendant votre session : c’est pas un peu le concentré de tout ce qu’on cherche ça ? « tout prêt du corps, mais laisse-moi respirer ! »… Oups je m’égare, mais on s’comprend non ?

Pour ma part, ce sac est un sac à la fois compact mais avec des options de rangements très bien étudiées et en quantité suffisante.

Son confort est un atout fort même si je dois regretter une rigidité dans les liens de serrages poitrine. En effet je trouve dommage de ne pas avoir prévu un élastique pouvant accompagner les mouvements du thorax comme le font certains sacs.

J’avais parlé sur un autre test du poids et du séchage lorsqu’on porte un sac et que les conditions météo se dégradent. Il est à noter que ce dernier utilise des matériaux tellement agréables, tellement doux et non irritants que du coup il se gorge vite d’eau et met un peu de temps à l’évacuer.

Sinon mis à part ça c’est un produit de très grande qualité. C’est indéniable, Nathan fabrique des produits costauds pour des courses qui ne le sont pas moins.

Je testerai bien un 12L maintenant pour voir 😉

Test réalisé par Emilie et Loïc pour Trail Session Magazine

 

Sac Vapor Airess 2 – actuellement disponible au prix de 128 €uros sur le site de notre partenaire i-Run.fr

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Juillet 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *