OFF
ON
Boxed
Polar Vantage V : A ce jour très “timide”, mais tellement attrayante… en attendant de nouvelles mises à jour…

Polar Vantage V : A ce jour très “timide”, mais tellement attrayante… en attendant de nouvelles mises à jour…

Pourquoi ce titre ? Tout simplement parce que je pense que, comme beaucoup d’aficionados de la marque Finlandaise, vous étiez nombreux à attendre avec impatience la digne héritière de la Polar V800. Non pas que cette dernière soit devenue obsolète, mais juste parce que cela faisait près de 5 ans que Polar n’avait pas sorti de nouveauté.

Vous avez sûrement lu beaucoup d’articles sur cette Vantage car elle est sortie depuis quelques mois déjà, mais je vais essayer d’y apporter ma touche en vous apportant des éléments techniques et pratiques pour savoir si OUI ou NON il faut à tout prix renouveler sa Polar.

Pour information j’ai une petite collection de Polar et j’avoue que la V800 était ma préférée. Tant par le design que par les options qu’elle présente.

PRÉSENTATION

Pour quelle pratique ?

La Polar Vantage V est la montre haut de gamme de chez Polar. À l’instar de sa petite soeur la Vantage M, elle offre une autonomie folle de 40H (contre 30h pour la version M).

Digne héritière de la V800 elle se destine aux sportifs de haut niveau et pour tous ceux qui s’entraînent comme des pros. Conçue pour les épreuves d’endurance elle répondra aux athlètes pratiquant par exemple le triathlon ou l’ultra trail.

Design et ergonomie

L’annonce de la sortie de la Vantage m’a tenu en haleine pendant plusieurs semaines. Je m’imaginais un design innovant, précurseur mais aussi aux antipodes de la concurrence. Quand on regarde en arrière les anciens modèles, on peut dire que la marque leader du marché du cardiofréquencemètre détonnait. Et là,  à ma grande surprise Polar nous propose une montre ronde.

Je vous avoue avoir été déçu de voir que cette nouveauté tant attendue, arbore un design circulaire au même titre qu’une Garmin ou une Suunto (cet déception reste bien entendu subjective).

Déception passée, je me suis un peu plus penché sur les matériaux utilisés et la dimension proposée, pour au final (avec une utilisation quotidienne) trouver cette Vantage V élégante et passe partout. Cette dernière se destine aussi bien aux hommes qu’aux femmes avec une dimension de 46mm de diamètre et 13mm d’épaisseur.

Dotée d’un boîtier en acier inoxydable, d’un verre en Gorilla glass, d’un écran couleur de 30mm (résolution de 240×240 pixels), la Polar Vantage V est sobre, et donc utilisable en sport comme au quotidien.

Pour comparer un peu avec la concurrence voici un exemple de ce qu’on trouve :

Forerunner 935 : 47×47 x 14mm
Suunto Spartan Sport Wrist HR : 50×50 x 17mm
Forerunner 735XT : 44×44 x 12mm
Suunto 9 Baro : 50×50 x 16,5mm

La grosse plus value de cette Vantage c’est la souplesse et la finesse de son bracelet.

Par rapport à la V800 il est plus agréable et s’apparente un peu à celui que l’on retrouve sur la Polar M430. Le maintien du bracelet à été revu avec un deux boucles de maintien cranté, dont un qui ne bouge pas.

Ces derniers sont très efficaces. Un bracelet très agréable donc, notamment pour une analyse de sommeil via l’outil polar sleep plus.

Capteur optique 

Polar à toujours eu comme fer de lance une analyse de l’activité cardiaque précise. De ce côté là, la Vantage possède (sans surprise) un capteur optique intégré. À noter que ce dernier n’est pas protubérant comme certains modèles de la concurrence.

Le capteur optique de la Polar Vantage est bluffant de technologies, pour ne pas dire qu’il est le plus avancé du marché. Pourquoi ? Tout simplement car il possède plus de LED ( 5 vertes et 4 rouges), plus de photocathodes ( 4 ), 1 accéléromètre 3D et 4 électrodes pour mesurer le contact avec la peau.

Un capteur optique donc plus performant notamment lors d’activités en extérieur, mais qui pour ma part ne m’a pas convaincu de laisser ma ceinture H10 au placard. En revanche, j’ai noté une nette amélioration des données par rapport au capteur de la M430, mais ma ceinture H10 reste le capteur de données cardiaques la plus fiable et viable.

Pour les puristes, la montre possède possède un algorithme capable de corriger les données de FC pendant l’enregistrement. En gros le capteur va analyser et évaluer par bloc d’une minute vos données cardiaques et à l’issue supprimera tous les points qui semblent hors de la courbe naturelle.

Toute cette innovation se nomme Précision Prime, et c’est compatible avec le profil Natation. Je n’ai malheureusement pas pu tester cette fonction pendant la Natation.

À ce sujet, les montres Vantage ne sont plus compatibles avec la norme de transmission GymLink utilisée notamment par la V800 pour utiliser les données des ceintures cardiaques H7 ou H10. Désormais, c’est le capteur optique de la montre qui est le seul moyen d’avoir les données de fréquence cardiaque dans l’eau. Des comparatifs sont disponibles plus bas dans cet article.

Fonction tactile

La Polar Vantage V (uniquement) possède un écran tactile. Mais contrairement à beaucoup de montres dotées de cette technologie vous aurez besoin des boutons physiques pour naviguer dans certains menus.

L’utilisation de ces deux modes de navigation est top. Pourquoi ? Tout simplement parce que le tactile n’est pas disponible lorsque vous démarrerez une activité sportive et il faudra utiliser les boutons classiques pour démarrer l’activité ou changer les vues.

À contrario, la navigation dans les menus de la montre et la sélection des différents “widgets” pourra se faire soit en tactile soit avec les boutons physiques. Super pratique donc lorsque vous portez des gants par exemple 😉

Widget

QUEZACO ? Les widgets ce sont les différentes présentations que vous offre la montre sur son écran principal. En ce qui concerne les vues, la Vantage vous offre seulement deux vues : une analogique, et une numérique (accompagnées par la date du jour pour les deux modes).

Pour cette dernière il est regrettable de ne pas avoir les secondes. Aussi il est également dommage qu’elle ne reprenne pas ce que proposait la V800, à savoir l’affichage du nom et prénom. Ce que je trouvais sympa… Là encore cela reste subjectif, mais c’était une option qui personnalisait sa montre… Peut-être de retour avec des mises à jours à venir ?

Pour habiller ces deux affichages (analogique et numérique ), les widgets à votre disposition seront les suivants :

  • Dernière session d’entrainement : donne accès au journal d’entrainement pour consulter les statistiques des séances de sport

  • FC : mesure de la FC en direct et statistiques de la journée

  • Statut d’entrainement : statut de charge cardiaque, charge d’entrainement

  • Activité quotidienne : nombre de pas, durée active, calories

FONCTIONS

La Polar Vantage V possède de nombreuses fonctions pour améliorer l’analyse de l’activité quotidienne et sportive du sportif.

Par rapport à la V800, la Vantage est nettement au dessus avec des fonctions pointues voire même complexes pour les personnes allergiques aux courbes d’analyse.

L’ensemble des données est accessible directement sur la montre ou sur l’application mobile Polar Flow. Pour une analyse encore plus fine, la plateforme Polar Flow sur l’ordinateur reste pour moi la grosse plus value de passer ou de rester chez Polar 😉

Je vais vous présenter l’ensemble des fonctions d’analyse que présente cette Polar à savoir :

  • Suivi d’activité

  • Polar Sleep Plus

  • Le suivi de la fréquence cardique

  • Training Load Pro

  • Recovery pro

Suivi d’activité

Tout comme la v800, la Vantage via un accéléromètre intègre un tracker d’activité qui va principalement compter le nombre de pas au quotidien ainsi qu’estimer le nombre de calories brûlées au cours de la journée. On retrouve ces informations dans le widget de suivi d’activité :

Polar Sleep Plus

Gadget pour certains, réel intérêt pour d’autres, la fonction d’analyse du sommeil fait son apparition après la m600 et la m430.

Portez la Vantage durant la nuit, et cette dernière enregistrera vos données. De plus, si le suivi H24 de la fréquence cardiaque est activé, ces données seront également exploitées.

Le suivi de la fréquence cardiaque

Il est possible de configurer le suivi de la fréquence cardiaque en continu aussi bien sur la Vantage V que sur la Vantage M. Cette fonction est désactivée par défaut mais il est possible de l’activer via le menu « Réglages – Paramètres généraux – Suivi FC en continu ». La montre enregistre alors en continu les données de fréquence cardiaque, et les affiche également sur le widget dédié.

Training Load Pro

Disponible sur la Vantage V et la Vantage M, Training Load Pro donne une estimation de la charge d’entrainement. Cette dernière est calculée via 3 indicateurs :

  • Charge cardiaque
  • Charge musculaire (la charge musculaire n’est calculée qu’à partir des profils qui mesurent une puissance comme la course à pied à partir des capteurs internes ou avec un capteur de puissance externe, le vélo si un capteur de puissance est couplé)
  • Perception

Les 2 premiers sont calculés automatiquement par le logiciel interne de la montre mais le 3ème indicateur est renseigné manuellement après chaque séance. Cette information vous sera demandée sur l’application mobile après synchronisation de la séance.

Training Load Pro indique le niveau de charge de votre entraînement sur vos systèmes cardiovasculaire et musculo-squelettique (sollicitation cardiaque et musculaire), et tient également compte de la tension que vous ressentez (charge perçue).

L’analyse de ces données est complexe et très bien détaillée sur la plateforme Polar Flow. La charge peut se situer dans les zones suivantes :

  • Excessif : charge trop élevée.
  • Productif : bonne gestion de la charge
  • Maintien : charge suffisante pour garder le niveau, mais insuffisante pour progresser.
  • Désentrainement : charge insuffisante pour maintenir le niveau.

Fatigue : indique la charge d’entrainement des 7 derniers jours.
Tolérance : indique la charge moyenne quotidienne sur les 28 derniers jours. Permet donc de juger à plus long terme la charge d’entrainement.

Recovery Pro

La montre GPS multisports Polar Vantage V évite le surentraînement et les blessures grâce à une solution unique de suivi de la récupération. Celle-ci mesure réellement le degré de récupération de votre corps et vous offre un compte rendu et des conseils de récupération.

Recovery Pro est constitué de 4 indicateurs :

  • Test orthostatique

  • Courbatures

  • Fatigue ressentie

  • Qualité perçue du sommeil

Le test orthostatique s’effectue idéalement juste après le réveil et nécessite le couplage pendant  2 minutes  une ceinture cardio H10 ou H7.

Pour des données plus justes il faut en faire trois par semaine. Personnellement je ne pense pas à le faire, je trouve cela contraignant car il faut mettre la ceinture, s’allonger environ deux minutes, puis se relever deux minutes. Pour les têtes en l’air, la montre propose, via les notifications, un rappel programmable pour effectuer le test.

Une fois ce test effectué, la montre envoie une notification pour vous inviter à saisir les 3 indicateurs complémentaires de sensations (courbatures musculaires, état de fatigue et qualité du sommeil).

MODE SPORTS

Pour ceux qui possèdent déjà une Polar, vous ne serez pas trop dépaysés pour l’utilisation et la personnalisation des profils sportifs.

Contrairement à ce que j’ai pu exprimer de positif sur les nouvelles fonctions de la Polar Vantage V par rapport à la V800, je dois dire que cette dernière n’a rien à envier à sa remplaçante.

Si la Polar Vantage V possède l’ensemble des mesures utiles pour l’entrainement et/ou la compétition, à savoir un altimètre barométrique, un GPS précis, un capteur de FC, le retour au point de départ ; elle ne possède pas l’ensemble des fonctionnalités que propose la V800.

Profils Sportifs

Tout d’abord en ce qui concerne la personnalisation des profils sportifs, j’ai trouvé très dommage que sur le changement des vues d’entrainement ce soit en anglais.

 

Maigre consolation, cette même personnalisation est en français en utilisant l’application mobile.

Comme la V800 il est possible d’afficher entre 1 et 4 données par page. L’affichage des 4 données se fera pas l’une en dessous de l’autre, comme sur la V800, ce qui au départ n’est pas facile à lire.

À force de l’utiliser vous vous y ferez, et l’affichage couleur rend l’exercice confortable.

Les champs de données disponibles varient en fonction des profils sportifs. Mais on retrouve pour la plupart des activités les champs suivants :

  • Durée (totale, tour manuel en cours, tour automatique en cours, heure de la journée)
  • Distance (totale, distance du tour manuel en cours, distance du tour automatique en cours)
  • Vitesse / allure (instantanée, moyenne, maximum, max du tour auto en cours, max du tour manuel en cours, moyenne du tour auto en cours, moyenne du tour manuel)
  • Mesures corporelles (FC instantanée, FC moyenne, FC max, FC moyenne tour manuel ou auto, FC max tour manuel ou auto, calories, FC avec jauge de zone)
  • Cadence (cadence instantanée, moyenne, max)
  • Puissance (puissance instantanée, moyenne, max, moyenne tour auto ou manuel, max tour auto ou manuel)
  • Environnement (altitude, D+, D-)

Il est aussi possible d’ajouter des pages pré-configurées (Nouveauté Polar Vantage), dans l’ordre ci-dessous : Retour au départ, Heure du jour, Fréquence cardiaque, Vitesse, Altitude, Puissance, Compte à rebours Chrono intervalle.

Ces vues s’affichent en vue unique et prennent tout l’écran :

Mesure de la puissance en course à pied

Bien connu dans l’entrainement du cycliste, la puissance de la course à pied fait son arrivée, et Polar est le premier à l’intégrer sur une montre sans capteur annexe.

Personnellement je n’ai pas pris en compte ce type de données pour l’analyse de mes séances, mais un jour qui sait… cette donnée sera démocratisée et sera prise en compte au même titre que la FC et/ou la vitesse.

La Vantage M quant à elle ne propose pas cette donnée car la montre n’est pas équipée d’un capteur barométrique d’altitude, requis pour mesurer précisément les variations d’altitude.

Vous comprendrez donc que cette donnée nécessite d’avoir le GPS et donc impossible à avoir sur un tapis de course par exemple.

Les laps

Je vais venir sur le point qui m’a le plus dérangé. Lors de mon entraînement pour le marathon de Paris, j’ai dû utiliser la fonction laps via une programmation, ou tout simplement par l’utilisation des boutons physiques.

En mode programmation, lorsque le tour suivant est lancé, la Polar V800 propose un résumé sur 2 pages du lap parcouru et donc on avait une idée de la vitesse moyenne, la distance du lap, la FC etc…

Sur la Vantage on retrouve seulement une page de résumé qui nous indique la durée du tour et la durée totale de la séance. Bref vous l’aurez compris ce n’est pas très pratique pour savoir si on a fait un lap dans les temps :-/

Aussi, par défaut, lorsqu’on programme une séance de fractionné, la Polar V800 propose une vue avec les laps précédents, le lap en cours, la durée du lap, la distance du lap, la vitesse au lap. Ici, la Vantage ne le propose pas par défaut et il faudra anticiper en créant les vues dans les paramètres des profils sportifs.

Autres options qu’il est dommage de ne pas retrouver sur la Vantage par rapport à la V800 : c’est lorsqu’on pratique une activité sportive et que l’on appuie longtemps sur le bouton en haut a gauche. Ce bouton nous permet d’avoir un accès rapide avec plusieurs réglages comme : verrouiller les boutons, allumer le rétroéclairage, intensité frappe propre au sport, rechercher capteur, calibrer altitude, compte à rebours, timer intervalle, localisation actuelle, activer guide de localisation.

À titre de comparaison, sur la Vantage si on fait la même manip on verrouille seulement les boutons.

Pour continuer dans les réglages rapides, lorsque sur la V800 on appuie sur pause lors d’une activité et qu’on active les options de réglages comme indiqué sur le paragraphe précédent, cette dernière nous donne la possibilité de régler les items suivants : verrouiller les boutons, sons d’entr., retour vibrations, régalages FC, enregistrement GPS (précision), intensité frappe au sport, calibrer l’altitude, régalage vitesse (mn/km ou km/h), réglage pause automatique.

À titre de comparaison sur la Vantage si on fait la même manip on peut régler seulement : chrono intervalle, compte à rebours, retour au point de départ.

Je pense que vous l’aurez compris, la Polar Vantage n’offre pas autant de possibilités de réglages une fois la séance commencée. Il faudra donc bien régler votre montre avant de vous élancer.

Autonomie

L’autonomie est la très bonne surprise de la Vantage V, mais en même temps c’est un peu ce que l’on attendait de la part de Polar, puisque la V800 propose une autonomie plutôt limitée.

Donnée pour 40 heures, elle permet une utilisation dans la plupart des activités sportives même les plus longues. Pas de configuration du mode GPS,  la Vantage V relève 1 point toutes les secondes, l’enregistrement des données d’altitude se fait quant à elle toutes les 5s.

Les deux Vantage sont équipées de la même puce GPS, c’est aussi la même que celle qui équipe la Suunto 9. Cette puce est  produite par Sony qui a comme principale caractéristique une consommation d’énergie minimale.

MON AVIS

La Polar Vantage V se caractérise par un design épuré, sobre et unisexe. J’ai beaucoup apprécié cet aspect visuel malgré une réticence à porter une montre ronde au départ. Son bracelet souple et confortable à fini par me convaincre définitivement. C’est léger et on ne sent pas la montre au poignet.

Toutefois, sur un aspect plus sportif, la Polar Vantage V me laisse un peu sur ma faim avec un manque cruel de données lorsqu’on fait des laps mais également une personnalisation épurée voire inexistante lorsque l’activité à démarré. Si je m’arrêtait à ces deux points, la Polar V800 fait beaucoup mieux et plus simplement.

L’autonomie importante de la Vantage V a fini par me convaincre, et connaissant très bien la marque Polar, nul doute que le produit va évoluer et va rattraper le retard pris sur sa dauphine via les mises à jours 😉

Pour les personnes qui souhaitent utiliser les segments Strava, Polar ne l’a pas intégré dans cette montre. C’est à noter… Mais là aussi, peut-être que la marque y remédiera dans les mises à jour à venir…

Un produit qui demande donc à évoluer et à proposer au minimum ce que fait (très bien) la V800.

À la question : faut il passer de la V800 à la Vantage V ? Je serais tenté de dire que pour ceux dont les distances de courses ne dépassent pas les 10 heures de courses il n’y a pas d’urgence. Tout simplement car pour toutes les raisons évoquées plus haut, la Vantage n’offre pas, à mon sens, l’ensemble des fonctionnalité de training que propose la V800.

En revanche si vous êtes à la recherche de plus de données techniques sur la charge d’entrainement afin d’optimiser votre récupération, et donc votre performance, alors allez-y, d’autant qu’elle évoluera dans tous les cas au fil des mises à jour.

La sortie de la version marathon en vert est juste sublime et peut me faire patienter des mises à jour à venir.

En tout cas, elle m’a accompagné dans ma préparation et lors du marathon de Paris, où j’y ai réalisé mon RP donc je lui dis merci 😉

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

Polar Vantage V HR sur i-Run.fr

Polar Vantage V sur i-Run.fr




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Avril 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

2 comments

  • Bonjour, est-ce qu’elle peut enregistrer ne sortie natation en mer, même avec un GPS c’est pas sûr qu’elle relève la position en temps réel!?

    Reply
    • Bonjour Itier.

      Vous pouvez bien entendu enregistrer votre séance de nage en mer.Pour cela il faudra choisir le mode “natation en eau libre” dont l’enregistrement se fera via GPS. Malgrès quelques amélioration il ne faut pas s’attendre à un enregistrement de même qualité qu’un sport en extérieur.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *