I-Run.fr


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

  • tiktok

Altra Lone Peak 7 [ Review ] : un prix gonflé et un mesh revisité

Altra Lone Peak 7 [ Review ] : un prix gonflé et un mesh revisité

 

Altra Lone Peak 7 : un prix gonflé et un mesh revisité pour un best seller du spécialiste du zero drop

La chaussure emblématique de la marque Altra revient dans une 7ème version avec un processus de fabrication innovant.

Depuis déjà plusieurs années, nous avons la chance de pouvoir tester cette marque bien connue des coureurs qui recherchent des sensations de course minimaliste et « naturelle ».

Avant de commencer cette présentation, je remarque qu’il y a de moins en moins de version avec décimale. Je m’explique.

Fin connaisseur de la marque, Altra avait pour habitude de passer d’une version 3 à une version 3,5 avant de passer au modèle 4 par exemple.

Une version à décimale correspondait à des correctifs mineurs tandis qu’un chiffre rond signifie qu’Altra a fait des changements majeurs sur la chaussure.

J’en conclus une chose, la marque Américaine a changé de stratégie et propose maintenant des nouveaux modèles avec une réelle réflexion sur l’amélioration de celle-ci.

Est-ce que c’est pour cette raison que cette Lone Peak 7 atteint dorénavant les 160 euros ou la conséquence de l’inflation sur les matières premières ? C’est un autre débat mais de facto, ça pose question.

Dans cet article, je vous présente cette nouveauté 2023 déjà en vente chez nos partenaires.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Présentation Vidéo de l’Altra Lone Peak 7

Présentation et test terrain de l’Altra Lone Peak 7

Comme expliqué en introduction, la Lone Peak 7 offre quelques changements par rapport à la version précédente. D’ailleurs, si vous souhaitez vous replonger dans le test de la Lone Peak 6, voici le lien.

Altra Lone Peak 7

Ce modèle se destine donc au trail moyenne et longue distance. Il va de soit que c’est un modèle à drop zéro comme tous les modèles de la marque et que le débat est toujours aussi intéressant entre les pro drop réduit et les autres, surtout sur de la longue distance.

Je me souviens avoir discuté avec des coureurs sur l’endurance des Templiers au sujet de mon choix de chaussure sur la distance supérieure à 100 km. J‘avais choisi le modèle Lone Peak et certains coureurs étaient surpris.

Pour ceux qui ne connaissent pas la particularité de courir avec un drop aussi réduit, il faut savoir que cela a une incidence sur votre posture et la sollicitation de vos muscles du mollet et le tendon d’Achille.

Une légère appréhension et une adaptation sont souvent conseillées, car passer d’un drop de 8mm à un drop 0 mm peut donner quelques douleurs bénignes voir plus importantes si on va trop vite dans la transition.

J’ai personnellement fait ce changement en commençant pas courir aux sensations et en m’arrêtant dès que je ressentais une douleur inhabituelle. Puis, j’ai augmenté mes sorties jusqu’à réaliser des trails jusqu’à 120km sans soucis.

pub

Altra Lone Peak 7 – une tige revisitée

C’est LA principale évolution. Et c’est ce qui saute aux yeux lorsque j’ai découvert pour la première fois cette Lone Peak 7.

La tige (mesh) est sans couture et c’est assez rare pour le souligner. Bien sûr, il existe déjà des chaussures de running dotées de cette particularité, mais dans les faits, très peu dans le domaine du trail.

La question qu’on pourrait se poser serait quel en est l’intérêt ? Mis à part le côté esthétique, je n’en vois pas vraiment au final. Tout du moins dans les sensations de course. La marque annonce plus de résistance et de légèreté.

Sur le premier point, je ne peux que rejoindre ces derniers car les deux dernières générations de Lone Peak (5et 6) avaient tendance à avoir des éléments de la tige qui se décollent.

En témoigne le modèle 5 que j’ai amené lors de mon dernier MDS et qui a quelque peu souffert.

Pour ce qui est de la légèreté, c’est un autre débat. En effet, cette Lone Peak 7 est sur le papier plus lourde que la version précédente. J’ai donc voulu vérifier cet élément et voici ce que je trouve : 293 G en taille 43. C’est donc raisonnable. 

Accroche

Pas de grosses nouveautés sur la semelle extérieure, mais de bonnes choses tout de même. La Lone Peak 7 est toujours dotée d’une semelle avec technologie Max Trac.

Et non, toujours pas de Vibram sur ce best seller. J’avoue que le jour où Altra dotera cette chaussure de ce qui se fait de mieux en la matière, il y aura comme un séisme.

Altra Lone Peak 7

Je n’y crois pas trop car comme je l’ai déjà évoqué à plusieurs reprises, les chaussures qui sont dotées de semelle Vibram sont souvent à des prix plus élevés. Je pense, bien entendu, à l’Altra mont Blanc qui est le modèle haut de gamme.

En parlant du prix, c’est là aussi une sacrée surprise. Mais pas celle qui fait plaisir. La Lone Peak affiche 160 euros alors que je me souviens qu’elle était, il y a quelques années, à 130 euros.

Honnêtement, ça commence à faire cher tout ça. Je ne connais pas les raisons de cette inflation, si ce n’est la conjoncture actuelle, mais restez bien jusqu’à la fin de cet article car j’ai trouvé des offres intéressantes.

Altra Lone Peak 7

J’ai beaucoup parlé de la marque Vibram mais je ne dénigre pas la semelle propriétaire d’Altra qui se nomme Max Trac. D’autant plus que les dessins ont été revus.

Les crampons sont moyennement proéminents et plus agressifs. Leur forme en flèche avec une orientation inversée à l’arrière permet une accroche sur terrains caillouteux et sableux.

Aussi sur la partie interne de l’avant et externe du talon ont été rajouté des crampons escaliers. C’est une nouveauté sur cette LP7.

Amorti et sensation de course

Pas de changement à ce niveau. La semelle intermédiaire est toujours en EGO. C’est une mousse à haute densité qui permet une utilisation sur la durée et qui s’affaisse moins vite qu’une mousse en EVA classique.

Pour rappel, il s’agit d’une mousse aux propriétés amortissantes sans avoir cette sensation d’enfoncement.

Altra prétend qu’avec cette nouvelle semelle, la durée de vie est allongée. J’ai déjà eu du mal à venir à bout de mes anciennes paires donc je suis encore loin du compte avec cette 7ème version.

Son épaisseur est toujours de 25 mm ce qui, à mon sens, est le juste milieu entre protection et sensation. Sensation de pouvoir sentir le sol et le terrain sans toutefois que ce soit désagréable.

Comme toutes les chaussures de la gamme trail, cette LP7 ne déroge pas à la règle. Elle dispose d’un scratch pour les guêtres propriétaires et sur l’avant un pare-pierre. Je le trouve suffisant et il se fond dans l’esthétique générale.

TOP4RUNNING

Mon tips bonus 

Pour comprendre les différents modèles de la marque Altra, et si je prends en compte le rapport distance / amorti / sensation de course/ performance voici une liste de ce que l’on trouve et que je privilégierai :

Trail

  1. Entre 10 et 30 km – Supérior
  2. Entre 30 et 50 km – Timp / Lone Peak 
  3. Entre 50 et 100 km – Lone Peak / Mont Blanc
  4. Ultra-Trail – Mont Blanc / Olympus

Route

  1. 10 à semi – Vanish / Escalante
  2. Semi à Marathon – Escalante / Rivera
  3. Marathon et plus  – Torin

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Détails techniques

Altra Lone Peak 7

  • Semelle intermédiaire avec la mousse Altra EGO : amorti et retour d’énergie
  • Souplesse, légèreté et 0 drop : sensations naturelles et fluidité
  • Empeigne respirante
  • Renforts sur l’empeigne : robustesse
  • Plaque de protection StoneGuard
  • Semelle extérieure MaxTrac avec crampons : adhérence, accroche et traction
  • Semelle intérieure amovible
  • Drop : 0 mm
  • Poids constaté : 285g dans la taille 43 testée

pub

Mon avis global

Une fois n’est pas coutume, je trouve cette Lone Peak 7 à mon goût. Même si l’esthétique vintage de celle-ci m’a quelque peu surpris au départ.

Je trouve que c’est un pari osé de marier le jaune et le rouge. Au final, ça passe bien et je ne peux pas reprocher à Altra d’oser sur ce sujet. Quel chemin parcouru depuis toute ces années ! Bravo à eux !

Altra Lone Peak 7

Les habitués de la Lone Peak ne verront pas énormément de différences même si j’ai une légère impression de maintien amélioré et d’une accroche plus prononcée. Le Toe Box, c’est-à-dire l’avant pied est toujours aussi large et suffisant comme les premiers modèles l’étaient et qui ont fait la renommée de la marque.

Elle sera une alliée idéale pour de multiples pratiques outdoor. Elle est aussi confortable sur course qu’à l’entrainement mais peut également convenir pour des marcheurs pressés d’atteindre les sommets.

Je suis souvent avec de vieilles Lone Peak aux pieds dans mon quotidien. Plus elle vieillissent plus, je me sens bien dedans.

Altra Lone Peak 7

Testée et validée par Loïc ✅

TOP4RUNNING

Où se procurer l’Altra Lone Peak 7 ?

Altra Lone Peak 7

1 – Sur le Site de i-Run.fr

Altra Lone Peak 7

2 – Sur le Site de Top4Running (5% supplémentaires avec le code TRAILSESSION)

Altra Lone Peak 7

3 – Sur le Site de Alltricks

 

Partenaire numéro 1

i-Run.fr – Partenaire n°1 Affiliation

 

TOP4RUNNING

Top4Running – Partenaire Affiliation – Code TRAILSESSION pour 5% supplémentaires

 

Alltricks

Alltricks – Partenaire Affiliation Cycles & Running

 

Trail Session Ukraine

©Trail Session Magazine – Avril 2023

Author

Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

4 comments

    • Bonjour, que vous répondre : mis à part que vous avez raison.
      J’ai une équipe de relecture composée de 3 relecteurs, avant que je ne finalise les articles et les publie.
      Dans le cas de ce test, mon équipe n’a pas été bonne, et moi non plus.
      J’ai une aversion totale pour les fautes, et effectivement « ça pique les yeux ».
      Je viens de partager en interne, et l’article va être relu.
      Je suis sincèrement désolé.
      Cédric Masip
      Rédacteur en chef

      Reply
  • Votre tip bonus qui réparti les différents modèles de la marque en fonction des distances parcourues sur route ou trail est intéressant, mais j’ai l’impression que vous avez omis certains détails importants.

    D’abord même si la marque met en avant sa toe box large, certains modèles sont plus larges que d’autres.
    Pour les modèles que j’utilise, la Rivera et la Torin me semblent convenir pour les mêmes distances, mais elles diffèrent fortement sur la toe box, la Rivera étant plus étroite.

    Ensuite, votre répartition semble corréler la distance avec le poids de la chaussure. Mais les derniers modèles route sortis sont plus lourds et ne me semblent pas correspondre à la hiérarchie des anciens. J’ai l’impression qu’il y a maintenant la vanish pour les sorties courtes et toutes les autres pour les sorties longues ou comme modèles polyvalents.

    En tout cas, merci pour votre article bien étayé.

    Reply
    • Oui c’est très juste, mais nous nous répartissons les modèles en tests avec Loïc, et nous avons deux approches différentes du test produits, à chaque lecteur d’apprécier comme vous le faites.
      J’ai testé les dernières Provision, les dernières Torin viennent d’arriver, les Rivera également.
      Mais oui tout à fait raccord avec ce que vous mentionnez.
      Il faudrait que nous classifions mieux les modèles, je le fais systématiquement, nous sommes une équipe plutôt complémentaire.
      Cédric
      Rédacteur en chef

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Coros Pace 3

⌚️ COROS PACE 3 EDITION ELIUD KIPCHOGE - 269€ CHEZ ALLTRICKS 🔥


pub