Brooks Adrenaline ASR 11 : Confortable et Durable !

brooks

Si vous avez eu la chance de croiser au détour d’un rayon la Brooks Adrenaline ASR 11, vous avez sans doute, vous aussi, été séduit… Un look “typé course” et un coloris sympa mais pas trop flashy, voici ce qui a attiré notre œil de passionné.

brooks1

L’Adrenaline ASR 11 : un look mais pas que…

Brooks a sans doute énormément travaillé sa version 11 de l’Adrenaline ASR. Que ce soit sa semelle extérieure (très résistante, accrocheuse et stable), son chausson (confortable et aux proportions bien dosées), sa semelle intermédiaire (qui propose un amorti ADN qui s’adapte à la foulée de chaque trailer), jusqu’à sa robustesse (les matériaux utilisés sont de qualité et cela se voit).

En statique, la chaussure se veut rassurante et agréable à porter. Son poids n’apparaît ni comme un point fort ni comme un point faible mais confère toute de même une sensation de dynamisme et de flexibilité.

Données techniques

  • Foulée : Universel/Pronateur
  • Poids de la chaussure : 315 gr
  • Profil du coureur : tout poids
  • Type d’utilisation : Trail
  • Surfaces : chemins, sentiers, forêts, montagnes, pierriers, pavés, rochers, pistes, sous-bois/feuilles.

Le test

brooks7Dès les premières foulées, ce fut une évidence : cette Brooks Adrenaline ASR 11 est une “passe-partout”. Très agile quel que soit le milieu (montagne, plaine, petit chemin boueux…), elle reste efficace face aux éléments.

Stabilité :  Un des gros point fort de la chaussure. L’Adrenaline ASR 11 ne manque ni d’accroche, ni d’équilibre. La semelle extérieure est bien pensée, les crampons espacés comme il se doit et les contours de celle-ci très “agressifs”. A l’exception de quelques glissades maîtrisées sur roches mouillées (ce qui ne peut être évité), c’est un “perfect” de ce côté-là ! Elle est passée partout sans déraper…

Amorti/Dynamisme : Portées sur de longues sorties (5 à 6 heures parfois), l’amorti n’a jamais défaillit. Dans la lignée des versions précédentes, Brooks a su doter cette Adrenaline de sa technologie ADN (capsule gel qui s’adapte à chaque coureur en se diffusant en fonction de la vitesse, la foulée, le poids du trailer et le terrain) qui permet à la chaussure d’enchaîner les kilomètres tout en restant dynamique et confortable.

Résistance : De ce point de vue, l’Adrenaline ASR 11 est encore une sacrée réussite. Sortie après sortie, elle a su se montrer des plus tenaces. Aucune usure relevée après 300 km effectués. Une semelle qui semble pouvoir encaisser les changements de terrain et convenir à tous types de course.

Les gros points forts de cette chaussure :

– Son Mesh traité DWR hydrophobe et déperlant. Le sable et la neige ne pénètrent pas la

membrane (et ça sur un trail hivernal, ce n’est pas négligeable !).
–  Sa semelle extérieure plus agressive combinant des crampons extérieurs très accrocheurs et des crampons centraux polyvalents (grip et une traction optimum). Une semelle performante sur de nombreux terrains.
– Sa semelle intermédiaire MoGo (souple, dynamique,durable et amortissante) et son amorti ADN (structure moléculaire qui s’éclate instantanément à l’impact) encapsulé au niveau du talon et sous l’avant pied.
 

brooks3

..

Son point faible :
– On aurait aimé trouver une poche à lacets dans la languette…
 

Son prix : 135 €

http://www.brooksrunning.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *