Advertisement

Casio Protrek smart WSD F-21 : Le modèle sport et connecté avec cartographie intégrée

Casio Protrek smart WSD F-21 : Le modèle sport et connecté avec cartographie intégrée

Casio avait, à mon sens, fait un grand pas dans le domaine des montres de sport connectées avec sa WSD F-30 qui, en plus d’afficher une cartographie intégrée, propose l’application de suivi d’itinéraires avec téléchargement de cartes off-line, View Ranger.

Si les aventuriers outdoors trouvaient un ensemble de fonctionnalités nécessaires avec cette dernière, les amateurs de sports d’endurance étaient un peu sur leur faim de n’avoir la possibilité d’analyser leur fréquence cardiaque et d’avoir un outils dédié à leur pratique par exemple.

C’est chose faite avec cette nouvelle WSD F-21 HR.

Loïc notre rédacteur/testeur vous la présente et vous invite également à vous remémorer sa grande soeur avec l’article sur la WSD F-30  

Présentation de la montre

Pour ce compte rendu test je vais essayer d’axer mon article sur les éléments cibles de cette montre que sont l’enregistrement et la visualisation de séances de sports avec tout un tas d’outils très intéressants que l’on retrouve sur un secteur très concurrentiel.

Pour beaucoup d’autres paramètres et de configuration, vous trouverez des informations sur mes autres articles à ce sujet. Ce sont des montres connectées et il y a tout un tas de fonctionnalités. Elles sont très similaires dans une utilisation quotidienne notamment pour la lecture des notifications, la navigation et l’ interface générale également n’a guère changé.

Si elle ressemble de près à la WSD F-30, la F21 à quelques différences appréciables et d’autres un peu moins. Je vais essayer de vous les énumérer afin que vous puissiez vous faire une idée du produit qui sera peut-être sous votre sapin.



L’écran

La montre est dotée d’un grand écran de 1,32 pouce, lisible et simple à utiliser grâce à son fonctionnement tactile.
Comme sa grande sœur, il est toujours possible de passer d’un l’écran LCD couleur, à l’écran LCD monochrome en fonction de la situation pour économiser votre batterie ou profiter d’une lisibilité optimale.

La navigation est toujours aussi fluide et facile. La personnalisation des boutons “raccourci” est également possible sur ce modèle.

Comme toutes les montres de la gamme on est sur un écran tactile capacitif, c’est-à-dire qu’il possède un revêtement anti-salissure.

La comparaison s’arrête là, car la première différence apparaît maintenant. En effet, la F-21 dispose d’ un écran double couche de 1,32 pouce – TFT couleur (320 × 300 pixels) et LCD monochrome.

Un écran donc plus gros que la F-30 mais en TFT contre OLED pour cette dernière. Sincèrement à l’oeil ça ne se voit pas beaucoup et je suis pas assez puriste pour faire la différence. Ce que j’apprécie c’est que cette légère augmentation de l’écran est adaptée pour la lecture de cartes et pour celle des données de courses.

Bracelet

C’est tout bête, mais c’est peut-être ce que j’ai préféré sur cette évolution, car le bracelet n’est peut être pas à la hauteur de la souplesse d’une Polar ou d’une Suunto mais il est beaucoup plus adapté que celui de la F-30 pour une pratique sportive.

Il est agréable et moins rigide et avec un poids total de 81g ( la plus légère des trois montres Casio Protrek smart), ce qui est tout à fait acceptable.



Capteurs

Pour rappel, on trouve donc plusieurs capteurs sur cette montre comme un capteur optique (fréquence cardiaque), un capteur de boussole (magnétique), un capteur de pression (pression atmosphérique, altitude), un accéléromètre, et un gyromètre.

À la seule différence de la F-30 ou de la F-20, La F-21 HR  dispose donc, en plus, d’ un capteur optique (de fréquence cardiaque).

Casio précise que ce capteur n’a de vocation que la lecture de la fréquence cardiaque lors de la pratique d’une activité sportive et non à des fins médicales. Pour comparaison avec le capteur de la Polar Vantage V,  je n’ai que 4 a 5 points de différences entre les modèles au repos.

GPS

Toujours compatible GPS, GLONASS et Michibiki c’est sur l’autonomie de la montre dans cette utilisation qu’il faudra y voir un léger, mais important, changement.

Voici un récapitulatif des différents modes :

  • Sans utiliser le GPS / Environ 1,5 jour,
  • En utilisant le GPS (Priorité à l’autonomie de la batterie) / Jusqu’à 20 heures*5*6,
  • Fonction horaire et capteurs uniquement / Environ 1 mois

Le système Wear IOS qui est intégré sur la montre est, à mon sens, pas des plus faciles à comprendre notamment sur le changement de mode. Ce serait top de pouvoir passer au moins ces trois modes avec des touches de raccourcis par exemple. Là, il faut aller dans les paramètres et bidouiller un peu.

C’est un élément que j’avais écrit sur le test de la WSD F-30, la montre est victime de sa grande plage d’utilisation et demande un peu d’aisance à la manipulation de l’écran tactile et/ou de l’outil connecté.

Néanmoins, et parce que cet article peut vous servir aussi pour apprivoiser cette montre, voici quelques astuces pour gagner en batterie :

・Définissez le réglage “Écran actif” en permanence sur “DÉSACTIVÉ”.
 Réglages > Écran > Écran actif en permanence > DÉSACTIVÉ
・Définissez le réglage “Sauvegarde quotidienne info localisation” sur “DÉSACTIVÉ”.



Location Memory > Réglages > Sauvegarde quotidienne info localisation > DÉSACTIVÉ
・Sélectionnez 2 couches pour le réglage Cadrans.
Le réglage par défaut des Cadrans est “Fréquence cardiaque”.
Appuyez longuement sur l’écran > Faites glisser votre doigt vers la droite. > Appuyez sur 2 couches.
・Définissez le réglage Wi-Fi sur DÉSACTIVÉ.
 Réglages > Connectivité > Wi-Fi > Wi-Fi > DÉSACTIVÉ
・Sélectionnez “Priorité batterie” pour le réglage “Recherche route” (Activité).
Notez que le réglage par défaut est “Priorité précision”, et non “Priorité batterie”.
Avec le réglage “Priorité batterie”, la consommation de la batterie est réduite, mais la précision des mesures l’est également.
Location Memory (bouton MAP supérieur) > Faites glisser l’écran vers le haut pour afficher les Réglages. > Recherche route (Activité) > Priorité batterie
・L’éclairage fréquent de l’écran est causé par les vibrations lorsque vous faites du cyclisme ou pratiquez d’autres activités, ce qui diminue l’autonomie de la batterie. Pour éviter cela, désactivez le réglage Incliner pour activer.Réglages > Gestes > Incliner pour activer > DÉSACTIVÉ

Fonction Sports

Oui, sincèrement, je dois dire que Casio a fait des efforts et comblera le sportif qui recherche à la fois une cartographie, un capteur cardiaque optique et pour qui le fait d’avoir une montre assez imposante ne lui pose pas de problème.

L’ensemble des données sont là et les écrans sont personnalisables. Je dois saluer le travail fait par Casio sur ce point. Si vous choisissez l’activité “course”, par exemple, vous pouvez configurer jusqu’à quatre écrans plus la cartographie. 

Vous pouvez choisir  les éléments qui s’affichent pendant les mesures (dans la partie supérieure, centrale ou inférieure) pour qu’ils correspondent  à votre activité. Faites glisser votre doigt  pour passer entre les différents écrans et accéder instantanément aux informations que vous  souhaitez connaître  pendant votre course.

Vous pouvez également faire défiler les pages via les boutons de la montre et élément important : la possibilité de zoomer/dézoomer sur la  carte. 

Vous avez également la possibilité de définir un point d’itinéraire qui générera une trace en azimut à suivre.

Attention car, si effectivement cette Casio propose la personnalisation de 4 cadrans, je trouve dommage de ne pas pouvoir afficher plus de trois données. Une quatrième n’aurait pas était de trop car j’aime avoir ma FC, ma vitesse instantanée, ma vitesse moyenne et la distance par exemple. Ici, ce n’est donc pas possible et il faut changer la page pour accéder à ce types de données.

7 profils sont disponibles dont :

  • Course
  • Course de pleine nature
  • Randonnée
  • Pêche
  • Cyclisme
  • Pagaie
  • neige

Sur ces différents profils il est donc possible de configurer les vues suivantes :

  • Fréquence cardiaque + zone
  • Fréquence cardiaque
  • Graphique de fréquence cardiaque
  • Distance
  • Allure
  • Allure moyenne
  • Allure maximale
  • Vitesse
  • Vitesse moyenne
  • Vitesse maximale
  • Graphique de vitesse
  • Foulée
  • Baromètre
  • Graphique de baromètre
  • Graphique d’altitude

Il y a donc pas mal de données exploitables mais à noter que seul les profils course et course de pleine nature sont personnalisables avec ces éléments. Pour les autres, vous pourrez définir des alertes, par exemple, comme des alertes d’altitude etc.



Exploitation des données

Après avoir effectué une séance vous retrouverez cette dernière directement sur la montre avec un résumé très basique. Le parcours effectué est également visualisable directement sur le cadran. Ensuite, pour des données un peu plus détaillées il faudra explorer, soit manuellement soit réglages automatiques, votre séance et la retrouver dans Google agenda et/ou avec un fichier KML généré sur Google drive.

L’exploitation de ces données satisfera bon nombre de pratiquants amateurs mais, même si je ne suis pas un professionnel, cela reste tout de même très basique. Pas de graphique, ni de statut de récupération par exemple. Il est bien entendu possible d’enregistrer des laps mais pas de programmer une séance.

Pour les utilisateur de Strava il faudra donc importer manuellement les séances pour profiter pleinement de ce réseaux social plébiscité par nombre de sportifs ou faire votre séance avec l’application Strava disponible sur le Playstore et compatible avec la montre.

Estimation de la V02 max

La montre Casio F-21 HR dispose d’une estimation de la VO2 max, mais qu’est ce que c’est ?

La VO2 max signifie une consommation d’oxygène maximale. Il s’agit d’un indicateur important de la forme cardiovasculaire dans le cadre d’un entraînement intensif.
Le corps humain consomme plus d’oxygène lorsqu’il suit un entraînement intensif. Une personne capable d’absorber plus d’oxygène dans le sang au cours d’une unité de temps est présumée plus apte à suivre un entraînement à haute intensité. VO2 max représente la quantité maximale estimée d’oxygène pouvant être consommée par une personne. Elle est exprimée en millilitres (kg*minutes).
Pendant un effort de longue durée, comme un marathon, une personne dont la valeur VO2 max est plus élevée aura tendance à être plus performante.

Grâce à cette estimation la montre peut déterminer les temps de course prévus. La Casio WSD F-21 détermine donc votre temps de marathon prévu en fonction de votre VO2 max (consommation d’oxygène maximale).

Cependant, notez qu’un temps de marathon prévu est basé sur l’hypothèse que le coureur est suffisamment entraîné.
Cela ne signifie pas nécessairement que vous serez en mesure de terminer un marathon dans les délais prévus. Votre temps de marathon sera plus long si vous ne vous préparez pas avec un entraînement quotidien.

Conclusion

Je dois souligner un net effort de la part des développeurs pour cette première montre connectée tournée vers le sport de la marque Casio.

On retrouve bien entendu tout un ensemble d’éléments pour réaliser une séance d’entraînement. Cependant, et cela m’appartient, je pense que le système “Wear os” est victime de son interface.

En effet, si l’ensemble est joli, harmonieux et bourré de fonctionnalités (application météo, cartographie, boussole, altimètre, notifications etc) cette montre n’est pas dans la même catégorie que les Polar, Suunto ou encore Garmin. Il manque une application ou une plateforme de traitement des données digne de ce nom.

Une montre très complète qui trouvera très certainement sa place chez les baroudeurs/trekkeurs qui s’autorisent quelques séances de course à pied ou bien de vélo.

Je l’emporte avec moi sur mes randonnées où l’application “View Ranger” est, pour moi, très intéressante mais, pour ce qui est des séances de course à pied je n’ai pas franchi le cap.

En ce qui concerne la partie connectée et personnalisation elle est excellente et propose tout ce que j’attends de ce type de produit. La possibilité de répondre à un appel, répondre à un message, lire entièrement ses mails et j’en passe. C’est une montre très complète.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

 

Disponible sur i-Run.fr




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Décembre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Auteurs

  • Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *