[COVID19] Under Amour se lance dans la fabrication de masques

[COVID19] Under Amour se lance dans la fabrication de masques

Under Armour nous prouve encore une fois que sous l’armure se cache un grand cœur en s’investissant dans la fabrication de masques sans couture pour lutter contre le COVID-19.

Pourquoi la fabrication de masques ?

C’est dans cette lutte mondiale que l’équipementier américain s’est engagé en mettant à l’œuvre son savoir faire technique, ses machines mais surtout ses bonnes âmes pour accélérer la production de masques et autres moyens de protection du virus.



Pour soutenir qui, où et comment ?

Pour soutenir les 28 000 prestataires et personnels de santé de l’University of Maryland Medical System (UMMS), Under Armour a commencé à fabriquer et à assembler des masques et des sacs banane équipés, et étudie également la possibilité de fabriquer des blouses pour le système médical de l’Etat.

La marque va également commencer à fournir des masques à LifeBridge, une organisation de santé régionale à Baltimore.

De plus, Under Armour est actuellement en train de discuter des besoins avec Johns Hopkins Medicine, MedStar et d’autres institutions médicales locales.

“Lorsque les fournisseurs médicaux ont demandé plus de masques, de blouses et de kits de fournitures, nous sommes tout simplement allés au travail,” a déclaré Randy Harward, vice-président de Advanced Material and Manufacturing Innovation à Under Armour.

“Plus de 50 collaborateurs Under Armour, allant des spécialistes matériaux aux designers de chaussures et de vêtements des laboratoires de Baltimore et de Portland se sont rapidement réunis à la recherche de solutions. »

Fabrication de masques chez Under Armour

L’équipe a mis l’accent sur la la fabrication de masques de protection qui pourraient être produits très rapidement, en grande quantité, et pourraient fournir une barrière supplémentaire contre le virus pour protéger les professionnels de santé.



Harward a introduit ce défi à l’équipe après avoir entendu une interview d’un docteur italien qui signalait que si plus de masques étaient disponibles dans le pays – même de simples masques pour le visage – la propagation du virus aurait pu être significativement réduite.

Fabrication de masques chez Under Armour

L’équipe a opté pour un masque d’une seule pièce qui ne nécessite pas de couture. Des plis de style origami façonnent le tissu respirant et résistant à l’humidié.

“J’appelle ça la magie du conflit,” a déclaré Harward à propos du processus de conception du masque. “Il s’agissait d’une situation sous pression dans laquelle un groupe de personnes ont débattu de la meilleure solution.

Ce fut un travail sans pause pendant une semaine jusqu’à ce que nous arrivions enfin au moment où nous en sommes aujourd’hui ».

Fabrication de masques chez Under Armour

La fabication de masques : comme cela se passe ?

La production de masques se déroule actuellement au Lighthouse, le centre d’innovation de UA à Baltimore. Harward et son équipe utilisent le knife cutter du laboratoire – l’une des machines de découpe de tissu les plus efficaces et les plus rapides au monde – pour tailler près de 100 pièces de tissu à la fois.

Les découpes du masque seront ensuite transmises à un groupe de coéquipiers volontaires d’Under Armour et aux hôpitaux pour pliage et distribution.

Avec cette combinaison de main-d’oeuvre, Harward prédit que l’équipe pourrait générer jusqu’à 100 000 masques par semaine.

Fabrication de masques chez Under Armour

“Chez Under Armour, nous connaissons la valeur de faire partie d’une équipe. Cet état d’esprit est plus important que jamais maintenant que nous nous réunissons pour combattre le COVID-19.

Je suis incroyablement fier de la réflexion et du travail acharné de tous nos coéquipiers Under Armour alors que nous travaillons avec les professionnels de santé pour renforcer notre communauté — le travail d’équipe s’avère être la clé.” Patrik Frisk, Chief Executive Officer à Under Armour

Fabrication de masques chez Under Armour

Under Armour a déjà livré 1 300 masques de protection à UMMS et prévoit de fabriquer et de distribuer plus de 500 000 masques en tissu et d’assembler 50 000 sacs banane spécialement équipés avec des fournitures indispensables pour les kits de préparation personnelle.

La marque explore également la fabrication de blouses dans sa Lighthouse.



Ces fournitures permettront à l’UMMS de distribuer des équipements de protection aux cliniciens, et des masques au staff et visiteurs.

Cette initiative illustre l’engagement du système et d’Under Armour pour la santé et le bien être des communautés locales.

Fabrication de masques chez Under Armour

“Nous sommes incroyablement reconnaissants de l’investissement d’Under Armour pour nos travailleurs de santé, patients, et chaque Marylander qui s’efforce de prévenir la propagation du coronavirus.

Leur volonté et leur capacité à orienter immédiatement leur objectif de fabrication de masques pour répondre à nos besoins en équipement de protection individuelle sauveront des vies.

Under Armour est un modèle en termes de responsabilité d’entreprise, leur partenariat est essentiel au succès du Maryland en cette période critique.” – Mohan Suntha, MD, MBA, President et Chief Executive Officer de University of Maryland Medical System

Fabrication de masques chez Under Armour

L’étape suivante ?

L’équipe Under Armour explore également maintenant la possibilité d’imprimer des masques 3-D N95 et N80 pour les professionnels de santé.

Au-delà de cet effort, Under Armour a apporté son soutien à divers groupes, dont Feeding America et Good Sports Inc.

Fabrication de masques chez Under Armour



CONCLUSION

Encore une belle initiative d’une grande marque de sport qui nous montre encore une fois que le monde du sport sait s’adapter et se mettre au service des bonnes causes.

Bravo UNDER ARMOUR pour ces armures contre le COVID-19 que vous fabriquez.

Seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin.

 

>> SOURCE COMMUNIQUE DE PRESSE <<

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Avril 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Cindie Bourillon, presque 32 ans mais toujours très jeune dans ma tête. Orthophoniste dans la vraie vie. Je run pour le fun et pour suivre les folies de mon chéri tout en continuant de profiter de la vie et des desserts ! Chez moi c'est plutôt bitume jusqu'au semi-marathon quand une mouche me pique. Je ne cours pas avec mes jambes pour les performances mais avec mon coeur pour partager des émotions intenses et faire de belles rencontres. Ma devise "SEUL ON VA PLUS VITE, ENSEMBLE ON VA PLUS LOIN"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *