Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content


Gore Wear : Veste Gore Phantom C3 la plus polyvalente

Gore Wear : Veste Gore Phantom C3 la plus polyvalente

 

La marque Gore Wear n’est plus à présenter et s’ impose de plus en plus dans les sports d’endurance. Le cyclisme ne déroge pas à la règle et c’est fort d’une collaboration avec l’ancien cycliste pro Fabien Cancellera que la gamme « bike » se développe.
Avec cette Veste Gore Wear Phantom C3, Gore propose un produit innovant et protecteur pour une utilisation par quasiment tous les temps.



Pour vos sorties sur route, ou même « vélotaf », cette dernière est d’une polyvalence non négligeable. Un must have je dirais même.

Présentation vidéo de la veste Gore Wear Phantom C3

Présentation générale veste Gore Wear Phantom C3

Comme évoqué en préambule, cette veste est aussi bien à l’aise pour du bikepacking, « vélo taf » mais aussi pour les entraînements « route » par temps frais.

Une sortie peut démarrer à la fraîche et se terminer sous des températures plus clémentes. C’est pour cette raison que les ingénieurs de la marque Américaine ont développé cette Phantom. Cette dernière s’adapte aux différentes conditions. Je vous explique comment.

Polyvalente

Avec la veste Phantom, vous pouvez retirer les manches si le temps se réchauffe ou les remettre s’il se rafraîchit. Totalement multi-saisons, cette veste peut s’utiliser toute l’année sous des températures très variées en modulant les couches initiales ou en portant un maillot près du corps.

Hormis l’été bien entendu, où même en mode gilet cette dernière sera un peu trop isolante.

Gore Wear Phantom C3

Veste Gore Phantom C3 – sans manche

Les manches sont amovibles par le biais de zip intégrés. Ces derniers ne sont pas gênants lors de séances manches baissées. Facilement accessibles sous les aisselles, elles s’enlèvent sans trop de difficulté sur le vélo. Pour ce qui est de les remettre il faudra bien entendu descendre de selle.

Le système est bien conçu et ne se voit pas trop en fonction hivernale.

Une fois la veste transformée en gilet, cette dernière dispose de mancherons supplémentaires ce qui a été ma grande surprise. Les mancherons sont agréables et viennent prolonger le gilet comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus.

Gore Phantom C3 avec coupe ajustée

La coupe a été spécialement pensée pour le vélo, avec un dos allongé permettant de protéger les reins. À l’arrière, un empiècement extensible optimise l’ajustement de l’ensemble, tandis que des éléments réfléchissant viennent œuvrer dans le sens de la sécurité.

Gore Wear Phantom C3

Veste Gore Phantom C3 – visibilité accrue

Sa coupe près du corps est agréable. Elle ne remonte pas grâce à un élastique au maintien efficace accentué par une matière agrippante disposée le long de cet empiècement.

Comme vous pouvez le remarquer, cette Phantom dispose de trois poches arrières avec une grande capacité de rangement. Les deux poches latérales légèrement en biais permettent un accès facile à vos affaires ou encas.

Sécurité

Doté de multiples bandes réfléchissantes et d’une couleur dominante « flashy », cette veste est un atout pour être vu.

Les bandes réfléchissantes sur l’arrière sont discrètes mais efficaces. Elles sont très utiles par temps de pluie ou bien à la tombée de la nuit, pour être repéré par les automobilistes.

Les vestes Gore Phantom Gore-Tex Infinium sont proposées en 4 versions différentes pour les hommes et 3 versions pour les femmes (3 coloris) .

Couleur version homme

Membrane Windstopper

Gore Wear Phantom C3

La membrane Gore Windstopper se rend indispensable lorsque les conditions climatiques se dégradent. Cette technologie propose une protection totale contre le vent et durablement déperlante. J’ai bien dit « déperlante » et non étanche donc.

Ces protections contre les éléments ne sont pas au détriment de la respiration. Des éléments micro perforés permettent une ventilation suffisante.

L’avis général de Loïc sur la veste Gore Wear Phantom C3

Le principal atout de cette veste est qu’elle peut s’utiliser par tous les temps et sur des saisons différentes.

Il est toujours difficile de choisir une veste qui combine protection thermique, sécurité, performance et polyvalence. Cette veste Phantom en Windstopper Soft Shell a toutes les qualités requises pour satisfaire le plus grand nombre.

Comme d’habitude avec la marque Gore, j’ai retrouvé une finition soignée et des matériaux de qualité. Utilisée lors d’une dizaine de sorties, elle ne montre aucun signe d’usure.

J’ai eu la chance de pouvoir tester cette veste sur une période allant du début de l’automne à cet hiver.

En pratique

Gore Wear Phantom C3

Le moins qu’on puisse dire c’est que j’ai eu la chance, ou la malchance, de rouler par tous types de temps même ceux qui te donnent envie de te faire un Netflix et une tasse de thé avec maman.

En octobre, j’ai effectué mes premières sorties nocturnes pour aller bosser. Les 5 / 10 degrés m’ont rendu l’expérience intéressante. En effet, je suis parti bien trop couvert et finalement une première couche plus la veste Phantom suffisait amplement.

Ces derniers temps, j’ai roulé entre les grosses averses et avec des températures négatives. Et en toute honnêteté en rajoutant une couche supplémentaire comparé à mes sorties automnales, j’ai apprécié la protection thermique de la membrane Gore Windstopper.

La veste est chaude mais également très agréable. La coupe ajustée et la taille générale sont quasiment un sens faute. Quasiment car j’aurais rajouté 3 / 4 centimètres de plus au niveau des manches.

Le col montre bien haut sans causer de frottement désagréable et en offrant une bonne protection.

Proposée en solde en ce moment à 140 euros je pense que c’est une très bonne affaire. D’autant plus que c’est une veste polyvalente et aussi à l’aise en cyclisme sur route qu’en gravel ou pourquoi pas en VTT.

Où se procurer cette veste Gore Wear Phantom C3 ?

Chez i-Run.fr (clic photo)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Janvier 2021

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *