Advertisement

Inov-8 X-talon G-235 : Une semelle graphène durable et ambitieuse

Inov-8 X-talon G-235 : Une semelle graphène durable et ambitieuse

Voilà un petit moment que l’on ne vous avait pas présenté une chaussure de la marque Inov-8 et pourtant, il y a bien des modèles où vous pourrez y trouver votre chaussure référence.

Notre rédacteur Loïc, a testé pour la première fois cette marque avec la X-talon G235 et ce début d’année y fut propice avec des conditions climatiques humides et des chemins détrempés. Vous l’aurez compris, cette chaussure est une all-road, prête à défier les chemins les moins agréables.

pub

Pourquoi X-talon G235 ?

  • Derrière le chiffre 235, se cache tout simplement le poids de la chaussure. Sur toutes les chaussures vous aurez donc, après le modèle, indiqué le poids de la chaussure.

  • Le G signifie que cette X talon appartient à la gamme G-séries.

Premières impressions

Il faut dire qu’à première vue elles en jettent. De couleur orange fluo surmontées de gros crampons bien dessinés, la prise en main donne de suite le ton.

C’est une chaussure qui n’a pas peur de se salir et il ne faudra pas avoir de compassion car c’est dans les surfaces boueuses et bien grasses que j’en ai tiré le meilleur.

Première sensations mitigées

La première sensation visuelle passée, je m’empresse de les enfiler et j’avoue être resté un peu sur ma faim.

Malgré un bon maintien, l’ X-talon 235 moule bien, voire trop bien le cou de pied. En effet, la tige, pourtant décrite comme flexible, n’est pas très souple au départ et lorsque le pied est en mouvement la sensation n’est pas très agréable. Ça fait un peu effet “carton”.

pub

Peu importe, je me dis qu’il faut que je les mette aux pieds et que je continue de les “faire” pour savoir si je vais trouver de bonnes sensations. La très bonne surprise reste tout de même un poids minimaliste (235 g), une souplesse d’ensemble et une languette fine bien ajustée.

La languette en forme de “M” est excellemment bien positionnée et agréable.

Cette chaussure transpire la polyvalence et comblera les amoureux de trail, de courses à obstacles et de courses d’orientation j’en suis certain.

pub

Dans le détail

Chacune des chaussures de la série G a été méticuleusement conçue pour répondre aux besoins des athlètes. Elles comprennent des semelles extérieures en caoutchouc améliorées au graphène qui offrent la meilleure adhérence au monde d’après Inov-8.

Le graphène a été testé scientifiquement pour être 50% plus résistant et 50% plus élastique et 50% plus facile a porter.

200 fois plus résistant que l’acier, le graphène est un matériau lauréat du prix Nobel qui, depuis son arrivée, a totalement modifié le panorama de la technologie de haut niveau.

En collaborant avec des experts en graphène de l’Université de Manchester, Inov-8 a été en mesure de l’injecter dans les semelles extérieures en caoutchouc de ses chaussures, ce qui offre une combinaison, novatrice et sans compromis, d’adhérence incroyable et de durabilité accrue.

pub

Caractéristiques techniques

Drop : 6mm
Hauteur de la chaussure : 13 mm à l’arrière / 7 mm à l’avant
Semelle : caoutchouc en graphène avec des crampons de 8 mm
Semelle intermédiaire: la technologie POWERFLOW+ offre une absorption des chocs supérieure de 10% et un retour d’énergie supérieur de 25%. Le META-PLATE flexible ajoute une protection sous le pied.
Tige : Nylon balistique résistant et sans couture avec une protection en caoutchouc imprimée.

En course

J’ai eu la chance d’avoir pu faire une grande partie de ce test en plein air, avant le confinement et heureusement. Préparant le marathon de Paris il a fallu que je cours sur piste, et par chez moi la piste est en herbe.

Nickel pour voir ce qu’elles ont à offrir.

C’est maintenant que je dis que c’est une bombe ? Non franchement sur terrain gras j’ai rarement trouvé une chaussure aussi efficiente. Les crampons de 8mm en graphène accrochent bien.

Elle débourre bien et sa tige ne garde pas l’humidité par temps de pluie, ce qui n’alourdit pas la chaussure. Un régal.

Comme évoqué plus haut, j’ai trouvé un certain inconfort au niveau du cou de pied. Cette raideur s’est estompée et j’ai remarqué une amélioration à la fin du test car la technologie métaflex permet un déroulé naturel du pied, et ça j’adore.

Pour vous faire une idée de la flexibilité de cette X -talon regardez ce que ça donne en photos

pub

Il est souvent difficile d’allier accroche et confort sur terrains secs ou rocailleux. Et pourtant, cette Inov-8 se débrouille bien sur des surfaces plus dures. Je ne ferai clairement pas d’ultra avec (et ce n’est pas sa fonction première), mais je l’amènerai volontiers sur des trails au format court et KV bien entendu.

La semelle en graphène et les gros crampons jouent le rôle d’un léger amortisseur car elle ne tape pas trop sur du bitume. Je ne dis pas qu’on ne sent pas les gros crampons mais cela n’est pas désagréable en soi.

Avec de tels composés techniques et technologiques je suppose qu’elle doit durer dans le temps. Elle me semble costaud. J’ai effectué tout juste une centaine de kilomètres avec (confinement oblige ) mais je n’ai pas noté de signes de déformation de la chaussure.

Ah si, j’ai eu le malheur de les laisser dehors une semaine, lors des beaux jours et malheureusement elles ont légèrement décoloré au soleil.

Conclusion

Passé le léger inconfort du début du test sur la pliure au niveau du cou de pied, j’ai très vite apprécié courir avec ces X-talon 235.

À la recherche de chaussures avec un indice minimaliste faible pour continuer ma démarche de courir le plus naturellement possible, je suis convaincu qu’elles sauront être un compagnon idéal pour des trails de courte distance, KV ou, comme en ce début d’année, pour mes séances sur piste.

Sa semelle extérieure en graphène est LE plus indéniable. La comparaison avec une semelle en Vibram va certainement vous titiller l’esprit mais si, d’un point de vue de la durabilité je pense qu’elle le vaut largement, pour l’accroche il est difficile de les départager car je n’ai pas testé une semelle Vibram avec un tel cramponnage.

Elle conviendra donc parfaitement aux coureurs qui recherchent une chaussure minimaliste avec une grosse accroche bien efficace en descente ou terrain gras et qui n’auront pas de surprise d ‘usure prématurée. Du moins c’est ce que je pense.

C’est une première pour moi avec Inov-8 et ça a aiguisé ma curiosité.

 

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

 

 

Disponibles chez Alltricks

 

pub
>> BOUTIQUE ALLTRICKS <<

 

>> INSCRIPTIONS UTCAM06 2020 <<


pub
>> BOUTIQUE WIGGLE <<

 

©Trail Session Magazine, Avril 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *