Maillot Gore R5 Infinium Soft Lined : La perfection technique made in Gore  !

Maillot Gore R5 Infinium Soft Lined : La perfection technique made in Gore  !

« Il n’y a pas de mauvais temps… que des mauvais vêtements !  ». J’aime beaucoup ce proverbe suédois qui colle bien à la période actuelle : le froid, le vent, la pluie, bientôt la neige… une raison pour ne pas faire de sport ? Bien sur que non ! Avec un peu (voir beaucoup) de courage, et du bon matériel, rien ne peut vous arrêter !

Depuis de nombreuses années, la marque Gore Wear fait partie de ces alliés incontournables pour affronter les éléments et vous offrir du confort, même en conditions extrêmes. Est-ce que la veste Infinium fait partie de cette catégorie  ? Réponse immédiate  !

Descriptif Gore : Cette couche intermédiaire est la plus légère qui soit pour rester à l’abri des éléments, lorsque les conditions sont loin d’être idéales. Grâce à sa déperlance constante, l’eau peut glisser en surface et les empiècements respirants évacuent la transpiration. 

  • Dénomination exacte (et un peu barbare) : GORE® R5 Partial GORE-TEX INFINIUM™ Soft Lined Maillot à manches longues 
  • Prix  : 200 euros 
  • Coloris  : black/yellow, existe aussi en noir complet ou en noir/bleu (voir photos). 
  • Taille  : disponible du S au XXL. Gore suggère de prendre la taille supérieure si vous êtes « entre deux tailles ». Par exemple, j’ai pris du S (je fais 1m82 pour 63 kg), le M aurait été plus adapté.  

Le test

Première prise en main, et déjà je suis assez surpris par une chose  : le poids ultra léger. Pour une veste imperméable, aussi technique, ça ne pèse vraiment pas lourd  !

Gore annonce 475 grammes sur son site, moi je trouve 300 grammes sur ma balance de cuisine… bizarre, en tout cas je peux vous l’affirmer, c’est très léger et peu encombrant

Une répartition intelligente des matières 

Deuxième point assez surprenant : l’aspect général du produit, qui n’est pas uniforme, loin de là. En fait, le textile est composé d’un mélange de matières, placés à différents endroits de façon stratégique.

Et après quelques heures de pratique et d’entrainement, on comprend qu’il s’agit vraiment du point clé de ce produit, ce qui en fait toute sa complexité  !

En réalité, ce n’est pas une simple deuxième couche, ni une veste imperméable, ni même un coupe vent… c’est un mélange des trois  ! Gore est habitué des vêtements très technique, et celui là ne déroge pas à la règle, c’est un produit très travaillé. 

Je vais essayer de faire simple pour vous détailler cela et vous expliquer en quoi cette veste est parfaitement adaptée à votre pratique sportive  : 

La matière déperlante (celle qui fait un aspect cuir brillant, on en reparlera) est majoritaire, et elle se situe en toute logique sur les zones qui seront exposées aux précipitations, c’est à dire les épaules, la partie supérieure des bras, le haut du dos et toute la partie avant, de part et d’autre de la fermeture centrale.

Là où une veste imperméable classique sera couverte partout du même textile protecteur (imperméable certes, mais peu respirant, peu étirable pour vos mouvements, …), ce produit Gore est recouvert uniquement sur les zones exposées. C’est très intéressant, cela permet de profiter au maximum de l’imperméabilité tout en diminuant les « points faibles » d’une telle matière.

Au final, il ne pleuvra pas sous vos aisselles (à moins que vous courriez sur les mains  ?), donc pas besoin d’avoir de l’imperméable à cet endroit. Par contre, vous transpirez beaucoup dans cette zone, donc il est plus intéressant d’avoir un tissu respirant…c’est toute la stratégie mise en place avec ce produit  !  

Sous les bras justement, vous trouverez une matière beaucoup plus extensible, ce qui vous offre une grande liberté de mouvement et ne vous contraint pas dans vos activités. Cette matière stretch, mais également très respirante, se situe donc sous les bras (partie inférieure), autour des avant bras, le long des flancs, et sur la majeure partie de votre dos… là où l’on transpire le plus finalement.  

déperlant sur le haut et les épaules, respirant et stretch en bas et sur les bras

Pour finir, on retrouve, là encore à des endroits bien stratégiques, des zones de tissus extensibles jaune fluo, qui vous rendent plus visible de loin et dans l’obscurité.

Ces éléments réfléchissants sont incorporés sur les cotés et sur les avant bras, afin que vous soyez visibles de partout  ! 

Le confort

Pour ce qui est de l’intérieur de la veste, on trouve une doublure douce qui vous assure le confort et la respirabilité. Pour une veste imperméable, le confort est saisissant, il n’y a pas du tout cet effet « plastique » qui peut être désagréable sur la peau.

A noter que les coutures intérieures sont très fines et doublées, pour limiter les possibilités d’irritation. Autre détail, la doublure est épaisse sur la partie qui entoure votre cou, afin de tenir au chaud cette zone sensible.  

doublure fine et douce, la veste est très confortable  !  

Imperméabilité

Attention, ce n’est pas une veste purement imperméable, qui vous tiendra au sec pendant des heures de randonnée sous la pluie… Non, ce produit est avant tout destiné à un effort court (enfin quelques heures quand même hein, ça laisse de la marge  !), sous une pluie fine, voir modérée. Le produit ne vous tiendra pas au sec sous des seaux d’eau  !  

Néanmoins, la matière déperlante assure un glissement de l’eau le long de la veste et vous protège sans problème des petites averses automnales et hivernales. 

Testing en haute condition d’humidité 😉 

Isolation

La veste ne tient pas réellement chaud, ce n’est pas une polaire (même si elle a un confort intérieur quasi similaire  !) et encore moins une doudoune.

Elle est destinée aux températures fraiches… à condition que vous fassiez une activité physique  ! Clairement, ce n’est pas le point fort de cette veste, et d’ailleurs c’est normal puisqu’elle n’est pas destinée à cela.

Donc s’il fait très froid rajoutez une couche, mais ne comptez pas que sur cette veste.   

Soyez actif pour ne pas avoir froid, ce n’est pas une doudoune ! 

Respirabilité

Grâce à la répartition des matières que l’on a vu précédemment, ajoutée au poids très léger, la veste offre une grande respirabilité. C’est un gros point fort, la veste n’est pas étouffante et vous n’êtes pas mouillé par votre propre transpiration après 20 min de course  ! 

Les détails qui comptent

Chez Gore on fait les choses bien jusqu’au bout, dans les moindres détails.  

les coutures internes sont soudées au niveau des épaules et du dos pour ne pas vous créer d’inconfort lors du port d’un sac à dos

– vous trouvez une petite poche zippée dissimulée à l’arrière (elle est tellement dissimulée que je ne l’ai découvert qu’après 3 sorties !). 

–  une petite bande de tissu est rajoutée à l’intérieur pour couvrir la fermeture éclaire, de telle sorte que le zip n’est jamais en contact avec votre peau ou votre T Shirt, pour limiter les irritations. 

– présence d’un petit cordon circulaire pour resserrer la taille et ainsi empêcher l’air froid de rentrer.  

Ce sont des petits détails, mais ils montrent la qualité et le travail fait autour de ce produit.  

Polyvalence

Conçue pour le running, cette veste est aussi parfaitement utilisable en VTT, ou encore en ski de fond. Egalement en randonnée, mais attention quand même au froid sur les temps plus passifs  !  

Conçue pour le running, mais utilisable en ski de fond ou en VTT. 

Esthétisme

La classe à Dallas  ! J’aime beaucoup cette veste, comme toujours avec Gore c’est très soft, c’est pensé pour être efficace, pas pour faire le beau. Donc du noir impeccable, et des touches de jaune fluo qui ne sont pas là pour faire joli mais simplement pour vous rendre visible.  

Cependant, on est sur un produit qui ne ressemble pas vraiment à ce qu’on voit d’habitude, notamment à cause de la matière déperlante qui ressemble à du cuir, avec un aspect brillant.

Au final, ça donne plutôt un style « veste de moto »  ! Rock and roll et cuir moustache, à vous de voir si ça vous dérange, mais ça serait franchement dommage de se priver d’une telle qualité de produit pour cela  ! 

Effet “cuir” un peu brillant

Prix

Gore c’est la qualité, des produits travaillés en laboratoire, du tissu technique… c’est très qualitatif, donc forcément… c’est cher  ! 200 euros au compteur, ça pique un peu ! 

Mais au vu de la qualité du produit, ce n’est pas si aberrant que ça. C’est un investissement, mais avec une veste comme celle-ci vous ne vous trompez pas et vous pouvez l’utiliser pendant des années  !  

Conclusion

J’ai beau cherché, je ne trouve pas grand-chose à redire à ce produit. Honnêtement, on frôle la perfection… et c’est normal vous me direz, à 200 euros la veste ! La qualité est là, le vêtement est bien pensé et parfaitement adapté à votre pratique.

Bref, c’est un investissement certes, mais qui en vaut vraiment la peine si vous êtes dehors quelque soit la saison. Pour résumer, vous vous trouvez avec un textile conçu pour être à la fois imperméable et coupe vent tout en conservant un grand confort et une grande légèreté, une belle prouesse  !  

Avec un tel produit vous ne prenez aucun risque, c’est efficace et vous l’aurez pour plusieurs années. Quasi indispensable si vous ne voulez plus être embêté pour courir sous la pluie, skier ou rouler dans des conditions difficiles. Et puis souvenez vous, il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements…

 

Test réalisé par Corentin Crouzet pour Trail Session Magazine

 

Disponible sur i-Run.fr

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Novembre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *