Advertisement

Sac Nathan Vapor Wrap, un bijou d’efficacité ?

Nathan

Sac Vapor Wrap Nathan

Sac Vapor Wrap Nathan

.

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de la marque Nathan sport avec le test de la veste Endurance, cette société ultra présente sur le marché américain, est désormais très implantée sur le marché français…

.

et notamment dans le monde du Trail avec des partenariats avec certains Team élite (Team Trail Terre de Running, Team Adidas, Team Brooks…). Le sac que je vais vous faire découvrir aujourd’hui est le sac Vapor Wrap. Les passionnés de nouveaux matériels l’on peut être aperçu durant le dernier UTMB, où des prototypes étaient en cours de test. 

Diffusé en France depuis avril 2013, le nombres de sacs disponibles est limité et bien sur Trail Session à eu le privilège de l’essayer. Si je devais donner une définition de ce produit, cela serait: “la parfaite alternative à la veste S-Lab de Salomon”. Vous voulez vous démarquer et acheter un sac d’hydratation de très haute qualité sans tomber dans l’archétype du Traileur de base, alors vous risquez de vous laisser séduire.

Le premier point fort réside dans le fait que ce sac soit une veste qui ne fait plus qu’un avec votre corps lorsque vous l’enfilez, le taillant est très bien fait, sur l’avant un système de blocage de la veste en se fait par un dispositif en V, qui contrairement au Salomon est réglable et déclipsable. On peut cependant se poser la question de l’aspect réglable, alors que le sac est disponible en deux tailles S/M et L/XL. Ce même système coulisse et se clippe sur une réglette incorporée aux bretelles, cependant un petit reproche, concernant les clips, à la longue, ils peuvent venir frotter et vous blesser légèrement, mais bon cela dépend vraiment de votre corpulence et on ne peut pas en dégager une généralité.

.

Sac Vapor Wrap Nathan

Sac Vapor Wrap Nathan

.

Parlons maintenant de sa contenance, le Vapor Wrap a été développé pour une seule raison, séduire les coureurs pour les courses d’Ultras. Avec un volume de 8,19 L, il permet d’emmener l’ensemble du matériel obligatoire sans pour autant avoir un sac gonflé comme un parachute, mais cela permet également d’emmener un peu de matériel de rechange. Pour ranger tout cela, vous trouverez 2 poches, la première avec un accès frontal, permet d’avoir le petit matériel à disposition comme la frontale, couverture de survie ou autre… L’autre poche, contrairement au sac Salomon est très accessible, situé sur toute la latéralité du sac, vous voyez en un clin d’oeil tout le contenu, pas besoin de jouer à David Hasseloff pour deviner ce que vous avez dans la poche. Pour moi la principale caractéristique d’un sac est d’être commode à utiliser ! Sur la partie extérieure, vous trouverez également un élastique dont le rappel vous permettra de compresser au maximum le sac. Cependant Nathan, n’en a pas fini avec la technicité : le matériau utilisé pour la conception de sac est une sorte d’élastomère, en fait lorsque vous regardez votre sac vide, vous avez l’impression qu’il fait à peine 4L, mais une fois rempli, le résultat est totalement bluffant, tout s’étire, sans pour autant perdre la notion principale de confort. Je terminerai sur le dos du sac avec un aspect sécuritaire, deux longues bandes verticales réfléchissantes sont placées sur les cotés.

Le réglage général est également totalement nouveau chez Nathan. On a voulu que cette veste colle corps comme je le disait en introduction, pour cela elle intègre un rappel de charge assez novateur, des sangles viennent soutenir la charge de la poche principale au niveau des épaules, puis elle passe dans la doublure des bretelles pour se retrouver tout en bas de ces dernières. Ainsi il suffit de tirer vers vous pour tout maintenir, sans forcément vous contorsionner dans tous les sens pour aller chercher les sangles dans votre dos. J’ai emmené ce sac sur plusieurs Trail, je dois avouer que le maintien est optimal, j’avais déjà apprécié Nathan pour ce coté là, mais cela ne fait que conforter mon sentiment.

.

Nathan Vapor Wrap.

La poche est eau, élément premier d’un sac hydratation quand même est un système éprouvé, pas de nouveauté de ce coté la. C’est une poche 2l qui s’ouvre par le haut, son système de verrouillage par réglette est facile d’utilisation, cela permet également de bien nettoyer la poche si vous utilisez des produits énergétiques. La poche vient dans un premier temps se glisser dans une poche isotherme puis on vient la mettre entre la paroie dorsale et la grande poche, ainsi on évite que tout ballotte dans tous les sens. Mon point noir ici est essentiellement le tube de la poche qui est solidaire de la poche dans sa traverse basse, ainsi dès que vous voulez tout nettoyer , vous êtes obligé de tout sortir, sachant également que le tuyau passe dans des passants, c’est juste très long de tout sortir, pourquoi ne pas avoir utilisé un tuyau clippable avec clapet anti retour à la poche à eau ? J’espère que dans les évolutions, Nathan apportera ce genre de petits détails qui sont importants sur un produit haut de gamme. Cependant mon mécontentement et à balancer avec deux nouvelles petites trouvailles qui font la particularité de ce sac. La première concerne deux sangles de rappel spécifiques pour pouvoir remonter le poids de l’eau pour ne pas faire un effet de ballast sur le bas du dos, très astucieux, il faut cependant se rappeler de le faire en course et ça on y est pas particulièrement habitué.

Place au détail qui fait la différence, en tant que Traileur vous avez tous “péter un câble” avec la pipette qui bouge dans tous les sens, un coups trop basse, un coups trop haute et elle vient vous taper au visage, on sait rarement comment la coincer. Ici, un petit aimant est situé sur une des sangles puis un clip intégrant un autre aimant vient se mettre sur le tuyau de la poche à eau, ainsi à vous de tester la longueur idéale, puis il suffit de jeter le tuyau et la force de l’aimant fait le reste, ça se clippe tout seul, j’ai vraiment ADORE ce détail, pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt !!

Concernant l’hydratation, vous pouvez également faire un complément avec 2 bouteilles de 500ml ou plus qui viendront se loger dans des porte-gourdes sur le bas des bretelles, des élastiques complémentaires permettront de venir verrouiller l’ensemble.

Ce sac n’est pas en reste par rapport aux poches de rangements, deux très larges poches avec le matériau extensible sont situées sur les flancs, j’ai énormément aimé le coté pratique de pouvoir les ouvrir sans forcément se contorsionner comme sur les sacs concurrents. Ainsi vous pourrez mettre, gels, barres… Sur les bretelles, vous trouverez encore une poche extensible, puis une petite poche permettant de loger soit des médicaments ou de l’argent et pour finir une poche détachable, attention à cette dernière, si vous y mettez un peu trop de poids, le bruit du scratch plus le ballottement, ça devient juste insupportable, mais qui dit amovible, dit supprimable. Pour finir deux derniers éléments indispensable aux Traileurs, le sifflet intégré ainsi que des élastiques permettant de placer ses bâtons dans le dos, d’ailleurs ces derniers sont assez séduisants, il y a une sorte de crochet qui permet de verrouiller le système relativement aisément.

Vous l’avez compris, Nathan n’est pas le premier venu dans le monde des sacs d’hydratation, fort de son expérience, ils frappent un grand coup avec ce sac Vapor Wrap, j’ai été particulièrement séduit par la qualité des matériaux utilisés, par la solidité globale de l’ensemble, par ces petits dispositifs qui rendent votre course facile et confortable.

Par contre, je ne me sens pas du tout confortable avec le prix de ce sac, il est annoncé à 175€, Salomon surfe sur son emblème Kilian Jornet qui fait vendre des centaines de sacs, mais là j’ai beau être amoureux de beau matériel, je trouve ça très cher sachant que sa capacité globale n’est que de 8l et que son poids général est un poil trop lourd…

Disponible ici.

Prix: 175€

.

TS MAG

Bertrand Laffont, Trail Session Magazine, 2013.

Auteurs

  • 👨 Cédric Masip - 38 ans 👫 Marié - 1 enfant 👶 👨‍💻 Fondateur et Rédacteur en chef 🇫🇷 Saint-Macaire - Gironde [33]🍷 🔜 @parismarathon 🔒 42.195km [RP] 2h46’52 🏃🏻‍♂️ Runner et Cyclist 🚴‍♂️ ✨ Ma Philosophie ✨ "Courir sur le chemin de la vie, le plus loin possible, le plus longtemps possible. Emprunter tous les sentiers, même les impasses, le plus important est de s’y (re)trouver".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *