I-Run.fr


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

  • tiktok

Saucony Peregrine 13 [ Review ] : toujours aussi performantes

Saucony Peregrine 13 [ Review ] : toujours aussi performantes

 

Saucony Peregrine 13 : toujours aussi performantes ET incontournables !

Découvrez les nouvelles Saucony Peregrine 13 ! L’incontournable modèle trail running de la marque américaine revient dans sa treizième version.

Adoptées par de nombreux coureurs, les Peregrine sont parfaitement implantées et reconnues comme des chaussures fiables et performantes. Qu’en est-il pour cette version numéro 13 ?

Personnellement, j’en suis à ma cinquième paire de Peregrine, je peux donc affirmer sans crainte que je connais bien ce modèle… et que je l’apprécie fortement !

Vous pouvez d’ailleurs retrouver sur ce lien mon test des Peregrine 12, ou encore ici le test de la version ST pour le modèle 11.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Vidéo de présentation des Saucony Peregrine 13


pub

Fiche d’identité des Saucony Peregrine 13

Saucony Peregrine 13

>> Poids : 260 grammes annoncés (je les pèse à 284 grammes en pointure 44) <<

>> Drop 4 mm (épaisseur 28mm arrière vs 24mm avant) <<

>> 3 coloris disponibles : bleu uni, jaune/orange, blanc/jaune (le modèle que je vous présente) <<

>> 150 euros <<

>> Crampons 5 mm <<

>> Amorti en mousse PWRRUN <<

>> Semelle extérieure caoutchouc PWRTRAC <<

>> Pare pierres sur le devant <<

TOP4RUNNING

Mon test terrain des Saucony Peregrine 13

Points forts majeurs : poids, dynamisme, confort, design.

Point faible : pas grand chose à dire… Le tarif de 150 euros, encore et toujours. 

Saucony Peregrine 13

Terrain de jeu

Ces chaussures se destinent à la pratique du trail running, vous l’aviez compris ! Quel genre ?

Au vu de la légèreté, du profil dynamique et de l’amorti modéré, je dirai plutôt des distances courtes, en dessous de 50 km. On est face à une paire conçue pour aller vite !

Saucony Peregrine 13

Quant au terrain de prédilection, les Saucony Peregrine 13 sont assez polyvalentes. Leurs crampons ne sont pas énormes (5 mm) mais font très bien le travail, de quoi vous assurer une belle adhésion sur tous types de terrains. 

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Poids et drop des Saucony Peregrine 13 

Concernant le drop, RAS on reste sur un 4 mm classique. A noter tout de même que la semelle est un peu plus épaisse que sur l’ancien modèle.

Ici, on mesure une épaisseur de 28 mm à l’arrière et 24 mm à l’avant. Ce drop de 4 mm est utilisé sur de nombreuses Saucony, et les Peregrine ont donc logiquement gardé cette hauteur. 

Saucony Peregrine 13

Drop de 4 mm, et semelle légèrement plus épaisse

Pour ce qui est du poids, le modèle 13 est, semble-t-il, plus léger que les Peregrine 12. C’est une très bonne chose, il est rare de voir un modèle qui perd du poids au fil des versions, donc bravo Saucony !

L’évolution est tournée vers des modèles plus légers, orientés vers la performance, c’est un choix très appréciable. Aux antipodes de certaines marques, qui font de plus en plus lourd… avec de gros amortis et des paires orientées « ultra ».

Peregrine 13 VS 12, je vais souvent les comparer pendant ce test

Un bémol néanmoins, cette évolution est notée sur le papier, mais rien de bien concret pour moi en pointure 44… Je pèse 284 grammes sur ma balance de cuisine, soit… exactement le même poids que le modèle 12.

Néanmoins, ces Peregrine 13 sont assurément plus dynamiques, donc à poids égal c’est déjà une belle évolution ! Il aurait été dommage de rajouter des grammes sur cette paire. 


pub

Flexibilité et souplesse

Comme vous pouvez le voir sur cette photo, les Peregrine montrent une grande flexibilité, pour répondre parfaitement aux mouvements de votre pied.

J’aime beaucoup ce point, on se sent proche du sol, c’est le pied qui oriente la foulée, et pas la chaussure ! Pas de contrainte, le pied est libre et la chaussure s’y adapte.

Alors que la semelle est un peu plus épaisse que celle du modèle précédent, la flexibilité n’est pas perturbée. Au contraire même, ce point a été amélioré et la chaussure se tord facilement pour suivre les mouvements du pied.

Saucony Peregrine 13

Flexibilité totale !

Avec le drop de 4 mm, le poids relativement léger et une telle flexibilité, les Peregrine 13 sont des chaussures plutôt minimalistes… et c’est une très bonne chose ! 

Confort des Saucony Peregrine 13 : encore une paire de pantoufles by Saucony ! 

Si vous avez déjà couru en Saucony, alors vous savez que le confort est toujours au rendez vous sur ces chaussures ! Pas manqué, les Peregrine 13 sont, une fois de plus, de vraies pantoufles.

L’avant pied est assez large pour que les métatarses ne soient pas bloqués. Le mesh est très léger, aéré, donc aucune sensation de compression.

Les parties en mousse autour du tendon d’achille et des malléoles ont été épaissi pour encore plus de confort (sans augmenter le poids total, je vous le rappelle !).

Saucony Peregrine 13

Saucony Peregrine 13 VS 12 : parties en mousse légèrement épaissies sur le modèle 13, pour plus de confort

Et la souplesse globale est au rendez vous, comme je vous l’ai expliqué juste avant. 

L’amorti est par contre assez réduit. Si vous êtes habitué à des grosses semelles, cela peut être perturbant. Néanmoins, ce point permet d’augmenter fortement le dynamisme par rapport à sa prédécesseure.

Donc pour moi cela va dans le bon sens, à peine moins de confort… pour plus de performance ! Cependant, sur du trail long (je dirai au delà de 50 km), peut être que l’amorti sera insuffisant…

TOP4RUNNING

Dynamisme des Saucony Peregrine 13 : ça galope ! 

Un profil dynamique, véloce, orienté vers l’avant… Les Saucony Peregrine 13 sont des chaussures pour courir vite ! L’amorti est assez réduit, cela permet de ne pas perdre en rendement.

On sent bien le sol défiler sous nos pieds. Les chaussures encaissent l’impact sans perdre en efficacité, et vous propulsent à l’avant. 

Saucony Peregrine 13

Pour les connaisseurs de Saucony, on reste sur un amorti classique avec la mousse PWRRUN : un parfait mélange de confort et propulsion !  

Accroche : la polyvalence au rendez vous !

Sur ce point, le modèle est globalement le même que pour les Peregrine 12. A savoir une semelle extérieure caoutchouc PWRTRAC, sur laquelle viennent se greffer des crampons de 5 mm.

Pas très impressionnant sur le papier, et pourtant, ces crampons sont d’une efficacité redoutable ! Bon, peut être que sur un sol très sec, friable, on atteindra la limite d’adhésion de ces chaussures.

Mais pour le reste, vous pouvez y aller les yeux fermés : sol meuble, humide, roches, etc. Les Saucony Peregrine 13 répondront à toutes ces contraintes sans difficulté. 

Saucony Peregrine 13

Des crampons qui font le job !

Résistance des Saucony Peregrine 13 : amélioration !

La résistance des Saucony est souvent un point faible. Si les chaussures de la marque américaine sont bien souvent incroyables, elles sont aussi assez fragiles.

Notamment sur le mesh, léger et aéré, qui craquent souvent sous les contraintes des métatarses. Les Peregrine 12 ne faisaient d’ailleurs pas exception à ce phénomène…

et c’est toujours dans cette zone de jonction mesh-semelle que les premières  craquelures apparaissent. 

Saucony Peregrine 13

La jonction mesh – semelle, le point faible des Saucony.

Sur les Saucony Peregrine 13, le mesh semble encore plus léger et aéré ! De quoi être inquiet ? Pas vraiment !

La matière du mesh est différente, les fibres sont certes plus aérées, mais elles semblent plus élastiques, plus caoutchouteuses… et donc bien plus solides !

Seul le temps et les kilomètres nous diront si cela se confirme, mais j’ai plutôt un bon ressenti vis à vis de cette paire.

Saucony Peregrine 13

Mesh qui semble plus élastique, plus solide

Saucony Peregrine 13

Saucony Peregrine 13

Différence de mesh entre les deux versions

Notons la présence d’un pare pierres conséquent pour renforcer encore la solidité et la protection du mesh des Peregrine 13.

Saucony Peregrine 13

Pare pierres pour plus de solidité

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Prix des Saucony Peregrine 13 

La paire est disponible au prix de 150 euros. Je trouve cela cher, décidément je ne me ferai jamais à l’inflation 😉 

Saucony Peregrine 13

Néanmoins, ce tarif est « classique ». Et après tout, puisque les Saucony Peregrine 13 sont des chaussures de grande qualité, autant mettre ce budget dans cette paire plutôt qu’une autre !

Puisque de toute façon, j’ai l’impression que les paires en dessous de ce tarif n’existent presque plus…

Design et esthétisme

Elles sont carrément sympas ! J’aime beaucoup ce design, assez original, une association de couleurs qui se remarquent et passent très bien.

La semelle extérieure en couleur treillis est un peu moins classe, mais elle se voit assez peu… En tout cas, j’apprécie beaucoup l’association blanc – jaune. 

Saucony Peregrine 13

Saucony Peregrine 13

Belle association de couleur blanc – jaune. J’aime moins le treillis des crampons

On peut cependant craindre que le blanc ne le reste pas longtemps. Sur une sortie boueuse, cela risque de vite tâcher, en effet. Mais la matière du mesh est différente et donne l’impression d’être plus facilement « nettoyable ». 


pub

Mon avis global au sujet des Saucony Peregrine 13

Une très belle chaussure ! Toutes les versions des Peregrine m’ont donné satisfaction jusqu’à maintenant… celle ci ne déroge pas à la règle.

Elle me semble même encore mieux que les autres, avec une chaussure tournée vers la vitesse, au profil plus dynamique.

Le confort est toujours irréprochable, l’accroche permet une grande polyvalence, et la solidité semble renforcée. Bref, c’est un modèle fiable sur lequel vous pouvez vous jeter les yeux fermés, vous ne serez pas déçu !

Saucony Peregrine 13

Testées, validées, approuvées, et recommandées par Corentin ✅

TOP4RUNNING

Où se procurer les Saucony Peregrine 13 ? 

Saucony Peregrine 13

1 – 142,50€ chez Top4Running – 5% supplémentaires avec code TRAILSESSION

Saucony Peregrine 13

2 – 150€ chez Alltricks

Saucony Peregrine 13

3 – 150€ chez i-Run.fr

 

Partenaire numéro 1

i-Run.fr – Partenaire n°1 Affiliation

 

TOP4RUNNING

Top4Running – Partenaire Affiliation – Code TRAILSESSION pour 5% supplémentaires

 

Alltricks

Alltricks – Partenaire Affiliation Cycles & Running

 

Trail Session Ukraine

©Trail Session Magazine – Avril 2023

Author

Corentin Crouzet, 26 ans, masseur kinésithérapeute du sport sur Saint Etienne. Passionné de montagne, de voyage, de course à pied (entre 10 et 25 km de préférence), trekking, cyclisme.

4 comments

  • On peut tout à fait faire un ultra avec, chacun son ressenti, les limiter à 50km je pense que c’est vraiment les sous estimer.

    Reply
    • Effectivement, je pense aussi.
      Mais je laisse l’avis de mon rédacteur / pigiste s’exprimer, d’autant qu’il est kiné du sport / formé clinique du coureur, pas à sa 1ère paire de Saucony, et pas sa 1ère Peregrine.
      Mais oui je pense qu’elles peuvent aller sur Ultra, tout dépendra du profil du coureur, son poids, taille, …
      Par exemple je ne les ai jamais portées mais je sais de part plein d’avis qu’elles sont excellentes, et je les ai conseillées à un coureur de mon club qui prépare un 75km et me demandait conseils.
      Il court en Saucony Endorphin sur route, je l’ai orienté au vu de son profil sur les Peregrine 13 😉
      Cédric
      Rédacteur en chef

      Reply
  • Bonjour j’ai déjà « usé » 2 paires de Peregrine 12 cette année à cause de la fragilité au niveau du mesh et pourtant je dépasse rarement les 120 km/mois. Depuis votre essai d’avril, avez vous pu confirmer l’amélioration de la solidité du modèle 13. Merci

    Reply
    • Bonjour ! Merci pour votre commentaire. C’est étonnant, je cours encore régulièrement avec mes Peregrine 12, elles tiennent toujours bien le coup malgré plusieurs centaines de bornes au compteur. Mais je vous rejoins sur le fait que le mesh donne une impression de fragilité. Les 13 sont assurément plus solides, rien qu’au toucher vous le verrez, le mesh est composé d’une maille plus résistante, ça fait moins « tissu ». Concrètement, je ne leur ai pas mis assez de kilomètres pour vous dire exactement (je préfère poncer mes 12 avant ^^), mais j’ai confiance dans le fait qu’elles soient plus résistantes.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ekosport


Ekosport