TR3 Aero Trisuit Compressport : test d’une trifonction, une première pour moi, et une première réussie !

TR3 Aero Trisuit Compressport : test d’une trifonction, une première pour moi, et une première réussie !

C’est bien la première fois que je teste une trifonction et je ne suis pas déçu de ce premier produit. Mes attentes dans ce domaine ne sont pas forcément les mêmes que pour les produits que j’ai l’habitude de tester dans mon domaine de prédilection, à savoir le trail/running.

Néanmoins je pratique les trois sports que compose le triathlon à savoir : la natation, le vélo et le running. J’envisage donc de m’y mettre et c’est pour cela que ce test tombe à point nommé.

J’avais déjà testé la gamme cycle de Compressport et malgré une usure tout de même précoce du produit j’avais trouvé une peau de chamois très confortable et un haut léger et aéré.

Ici la peau de chamois est forcément plus discrète et fine, mais tout de même j’ai dans l’ensemble été agréablement surpris par “le comportement” de cette trifonction.

Descriptif technique

Voici un aperçu de ce que j’ai trouvé sur internet comme avancées techniques sur ce modèle. Rien n’a été laissé au hasard et Compressport s’est donné les moyens de séduire un public averti et dans ce domaine, à savoir les triathlètes, qui ont la réputation d’être très méticuleux.

MAINTIEN POSTURAL

Grâce aux fibres 3D, à la bande posturale dans le dos, le long de la colonne vertébrale, la TR3 AERO TRISUIT procure un véritable soutien postural gainant important lorsque la fatigue s’installe.

Les épaules sont en arrière, la cage thoracique ouverte, pour alimenter en oxygène vos muscles en plein effort, vous respirez à plein poumon !

 

COMPRESSION MULTI GRADUELLE ET THERMORÉGULATION

Le tissage circulaire sans couture permet une excellente répartition des pressions pour une compression harmonieuse, agréable et précisément ciblée sur les zones stratégiques. Cela permet de retarder la fatigue, limiter les crampes, la casse musculaire et les blessures.

Le short est conçu à partir de fibres suisses qui apportent finesse, thermorégulation et force (la fibre suisse garantie une qualité irréprochable en termes de solidité, élasticité, finesse et une régularité de fabrication parfaite).

PUISSANCE DE PÉDALAGE

Les grips en silicone situés sous le pad à l’extérieur permettent de ne pas glisser sur la selle, même mouillé.

Idéal pour conserver votre puissance de pédalage jusqu’au dernier kilomètre.

RESPIRABILITÉ

Le haut est composé de zones de transparence en mesh ultra-léger insérées aux parties du corps qui ont le plus besoin de respirer, d’évacuer la chaleur et transpiration.

Le tissage 3D apporte thermorégulation et permet ainsi au corps de rester à une température constante.

SENSATION SECONDE PEAU

Conçue en microfibres et sans couture, la TR3 AERO TRISUIT est extrêmement douce et agréable. Elle ne provoque aucun frottement ou irritation. Agréable à porter, une sensation seconde peau

Ultra-fit, la finition des emmanchures a été pensée pour une adaptation parfaite autour des bras grâce à une bande fine en élastique plat.

PRATICITÉ

La TR3 AERO TRISUIT dispose de 2 poches latérales et d’une grande poche à l’arrière en mesh extensible pour stocker gels, barres… L’accès aux poches est facile et direct pour éviter toute contorsion inutile et dangereuse. Vous économisez votre énergie et restez concentré sur votre foulée!

La TR3 AERO TRISUIT bénéficie d’une protection solaire entre 20 et 50+ UPF selon les zones. La protection a été privilégiée sur les zones directement exposées au soleil.

TEST DE LA TR3 AERO TRISUIT MAN BLACK

Premières impressions

Comme je vous l’évoquais plus haut, dès le déballage on remarque que le cuissard est tissé comme leur cuissard Pro Racing Trail et le TR3 Brutal.

Pour rappel, ce tissage offre une grande élasticité et un confort de très bon niveau. La comparaison s’arrête là car ensuite on retrouve une peau de chamois plus fine et perforée afin de permettre à l’eau de s’évacuer.

Autre détail qui a son importance, c’est l’incorporation de pastilles en silicone au niveau de l’entre jambe pour permettre une accroche plus prononcée après la natation. Et ça, je dis bien joué Compressport car c’est bien cool !

J’ai reçu cette combinaison fin juin et j’ai donc profité des mois de juillet et août pour faire de la nage en eau libre dans un lac proche de chez moi.

La mise en place de la trifonction se fait bien, et une fois positionnée elle est très agréable à porter. Pour être honnête, je voyais beaucoup de triathlètes courir avec leur tenue de super héros sur des trails ou même sur marathon en me demandant, mais pourquoi ? La peau de chamois doit les gêner au niveau des “parties”…

Alors pour débuter mon test, je suis allé courir pour répondre à cette interrogation. Et bien, un préjugé de plus que Compressport me permet de gommer, car on est “vachement bien” avec cette tenue pour courir.

Je préfère tout de même le bon vieux short d’athlé, mais c’est vraiment une belle surprise que cette trifonction m’offre.
On ne sent pas le pad, et son enveloppement compressif permet un maintien postural intéressant.

En natation je n’ai pas assez d’expérience pour vous dire si elle est mieux qu’une autre, mais tout comme sur la partie course à pied elle est agréable et l’ajustement limite les frottements dans l’eau.

J’ai pas gagné 20 secondes au 100 mètres mais que ce soit en eau libre avec ou sans combinaison ça passe bien. Aucun frottement n’est venu perturber ma séance.

C’est sur la partie vélo que j’ai préféré l’utiliser. Les pastilles en silicone tout d’abord, qui maintiennent parfaitement le “facteur sur le vélo” et tout comme en nage la combinaison avec son anatomie proche du corps donne un aérodynamisme et une ventilation appréciables.

De plus, les poches latérales et la grande poche dorsale permettent l’emport d’encas ou de manchettes par exemple. C’est pour moi LE détail qui fait le +++ de cette trifonction.

Comme vous pouvez le voir sur ces photos, la trifonction dispose de deux petites poches latérales et une grande poche dorsale. Leur accès est aisé et elles se font très utiles pour la partie cycle et running.

Conclusion

C’est une première pour moi mais une première réussie car ça me motive à pratiquer les trois sports en compétition maintenant. En tout cas, à présent je suis bien équipé et je n’ai plus d’excuses 😉

C’est un produit bien fini et très agréable à porter. J’attends de voir dans le temps si cette dernière ne se désagrège pas aussi rapidement que le textile cycle de la même marque que j’avais pu tester il y a deux ans.

Test réalisé par Loïc pour Trail Session Magazine

 

Disponible au Prix de 180€ sur le site de Compressport

 

Disponible sur i-Run.fr

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Septembre 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *