LaSportiva


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content


Panoplie hivernale Odlo homme & femme : protectrice et confortable

Panoplie hivernale Odlo homme & femme : protectrice et confortable

 

Et hop une nouvelle opportunité de mettre en avant la marque Odlo. Après le récent double test de la Veste Zeroweight Pro Warm, cette fois-ci c’est une panoplie hivernale « Midlayer et Collant » en version Homme et Femme que nous allons vous présenter.

Autant dire, vu la période, une panoplie hivernale Odlo autant protectrice que confortable! Un savoir-faire technique de la marque norvégienne collant pile poil à la saison. Une nouvelle preuve que l’on peut pratiquer nos sports favoris l’hiver sans avoir peur d’avoir froid.



Au travers de ce double test de Nadia et Sébastien, vous allez découvrir une panoplie hivernale Odlo qui tient parfaitement son rôle. Une nouvelle fois la démonstration de toute la technicité de la marque !

Panoplie hivernale Odlo : Midlayer Zeroweight Ceramiwarm/Collant Zeroweight Warm, un ensemble aussi ajusté que protecteur

(Par Sébastien)

Panoplie hivernale Odlo

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm/Collant Zeroweight Warm

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm

Un ajustement comme une 2ème peau protectrice

Panoplie hivernale Odlo

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm – ajustement au top

Pour le récent test sur la veste Zeroweight Pro Warm, j’avais mis en avant mon manque de retour sur la marque Odlo. Ce coup-ci je peux directement en faire un retour en parfaite connaissance de cause. Si cette 2ème couche attire l’œil par un design séduisant, l’ajustement quand on l’enfile l’est tout autant.

Une matière aussi légère, à la hauteur d’un ajustement très dynamique. Un ajustement vous laissant parfaitement libre de vos moindres mouvements.

Vraiment un coup de cœur technique pour le produit car je l’ai notamment utilisé quand je suis parti au Luxembourg en Décembre ou les températures étaient vraiment basses.

Panoplie hivernale Odlo

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm

Comme je viens de le dire une coupe ajustée qui protège vraiment du froid grâce à la technique phare de la marque : Ceramiwarm. Pour aller droit à l’essentiel, cette technologie permet de générer jusqu’à 3°C de plus que les matières conventionnelles.

Au final j’ai trouvé que cette 2ème couche jouait parfaitement son rôle niveau isolation et permettait surtout d’évacuer au mieux l’humidité pour avoir une bonne régulation de la température corporelle.

Une technicité comme un prolongement de la protection

Si je ne trouve absolument rien à redire sur le confort de cette Midlayer Zeroweight Ceramiwarm, que dire de la technicité du produit.

Que ce soit au niveau du col zippé pour mieux ventiler, que la présence de la poche vraiment ultra pratique pour y insérer quelques petits objets avant de partir faire une sortie, on a vraiment un condensé de bonnes idées.

Panoplie hivernale Odlo

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm – poche bien pratique

Et bien sûr je ne parle pas du « classique » à savoir les détails réfléchissants qui permettent d’ajouter l’aspect sécurité quand on part courir le matin comme c’est beaucoup mon cas en ce moment.

Panoplie hivernale Odlo

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm – éléments réfléchissants

Avec cette Midlayer Zeroweight Ceramiwarm, on a vraiment un haut hautement protecteur qui ne souffre que de peu de critiques possibles.

Peut-être l’absence de passage d’un prolongement au niveau des manches pour y passer un pouce et accroître le côté protection anti-froid.

Et encore que sur ce dernier point, ce n’est pas vraiment une critique car la présence de ce prolongement sur certains textiles peut aussi être galère pour avoir une vue sur sa montre.

Panoplie hivernale Odlo

Midlayer Zeroweight Ceramiwarm – un haut protecteur

Me concernant j’ai en tout cas adoré porter cette Midlayer pendant mes runs très matinaux et projette déjà d’intégrer à mon matériel sur des Trails très longue distance.

Etant frileux de nature et encore plus avec la fatigue, c’est un atout au top pour moi. Je me répète et vais me répéter mais vraiment la panoplie hivernale Odlo est autant protectrice que confortable.

Collant Zeroweight Warm

Ajustement et confort

Comme je l’ai dit sur la Midlayer Zeroweight Ceramiwarm, la matière stretch de ce collant Zeroweight Warm épouse idéalement notre corps.

La garantie véritable d’avoir une liberté de mouvement exceptionnelle. Dès le 1er essai de ce collant, j’ai adoré le côté super confortable du produit. Une facilité à enfiler comme j’ai rarement vu.

Et quand je dis ça j’intègre du coup de facto, la facilité à le retirer. Quoique l’ajout d’une petite fermeture éclair au niveau des chevilles aurait peut-être été pas mal quand même.

La coupe super ajustée au niveau des genoux, coupe préformée permet d’accroitre la liberté de mouvement. La présence à la taille d’un cordon de serrage permet un ajustement supplémentaire.

Panoplie hivernale Odlo

collant Zeroweight Warm – ajustement au plus proche du corps

Coupe-vent et protectionS comme un duo logique

Tout comme je me suis fait la remarque sur la Midlayer, j’ai également adoré le côté coupe-vent, déperlant et ultra respirant du modèle.

Comme je l’ai dit et le redis, j’ai principalement testé cette panoplie le matin très tôt et donc par des températures plutôt fraîches, aussi j’ai pu vérifier et valider le côté très protecteur de cet ensemble.

Qu’il pleuve ou qu’il vente, le maintien de la peau au sec aura été absolu. Absolu tout en me maintenant au chaud. Et comme la Midlayer, ce collant m’aura véritablement conquis sur cet aspect-là !

Bon vous me direz qu’étant la fonction 1ère du collant, je n’avais pas de doute sur le côté « protection » du produit. En plus ayant déjà testé la veste il y a quelques semaines, j’avais déjà une 1ère idée de la technicité de la marque Odlo.

Je passe rapidement sur les détails réfléchissants pour passer à un atout simple mais efficace que j’ai apprécié. La présence de 2 poches dont une zippée pour y insérer mes petits objets pour plus de confort !

Sur cette partie technique, une dédicace aussi pour le côté « senteur » du collant. Souvent ma femme me fait la remarque que mes vêtements sentent assez fort après un long run.

Logique vous me direz mais sur ce collant je n’ai pas forcément eu une remarque aussi intense ! Je ne rentrerai pas dans le détail technique mais merci à la technologie ZeroScent. Une technologie empêchant le développement d’odeur assez déplaisantes après un long run.

Mon avis sur cette panoplie hivernale Odlo Homme

Clairement cette panoplie « Midlayer Zeroweight Ceramiwarm/Collant Zeroweight Warm » est une parfaite réussite pour la marque Odlo. Une nouvelle fois une preuve que la période hivernale est le terrain de jeu idéal pour la marque.

La gamme Warm nous offre 2 vêtements capables de rester isolé parfaitement du froid (plutôt pas mal en ce moment). Clairement une panoplie hivernale Odlo autant protectrice que confortable

En plus de la barrière « anti-froid » des 2 produits, les propriétés « coupe-vent » sont également bien présentes. Pour avoir tester ces 2 produits tôt le matin, je n’ai pu que constater l’intérêt certain de cet atout.

Une conservation au mieux de la chaleur émise tout en gardant un bien-être tout au long de l’entraînement !

Dernier coup de cœur également sur la matière stretch des 2 produits qui permettent d’épouser au mieux les courbes.

Où se procurer cette panoplie hivernale Odlo « Midlayer Zeroweight Ceramiwarm/Collant Zeroweight Warm » ?

Sur Odlo.fr (clic photo)

Disponible sur Odlo.fr (clic photo)

Sur i-Run.fr (clic photo)

Disponible sur i-Run.fr (clic photo)

Panoplie hivernale Odlo : Midlayer Zeroweight Ceramiwarm/Collant Zeroweight Warm Femme

(Par Nadia)

Suite à la description et au ressenti de mon cher collègue Sébastien. Je pourrais m’arrêter là et dire que j’ai eu également le même ressenti lors de ces tests avec la panoplie Odlo Zeroweight Warm mais j’aimerais tout de même faire porter quelques précisions et mon avis personnel sur la même panoplie version femme.

Comment dire ? Je suis une fan de la marque depuis des années et je savais sans inquiétude que je pouvais être certaine que je trouverais la qualité technique et le confort tellement recherchés par nous, les coureuses.

Cependant, j’aimerais tout de même apporter quelques points d’amélioration car autant j’ai été convaincue, les yeux fermés par le midlayer ou sweat à capuche, autant j’ai ressenti une petite déception sur le collant. C’est d’ailleurs la première fois que je suis presque déçue par un leggings. Alors, il faut que je vous présente la  panoplie hivernale Odlo autant protectrice que confortable.

Sweat à capuche Zeroweight Ceramiwarm pour femme

J’ai pu tester le sweat à capuche sur mes différentes séances et à différents endroits. Que ce soit à la campagne, en ville ou en bord de mer, c’est souvent avec un bon vent ou des basses températures que j’ai pu m’équiper de ce sweat à capuche Zeroweight Warm.

Alors, on ne peut pas appeler cela un vrai sweat à capuche en coton comme on aurait l’habitude de porter. Ce sweat à capuche ou communément appelé « Midlayer » s’apparente plutôt à un mix entre t-shirt manches longues et veste.

sweat à capuche Odlo zeroweight2

Un look bien sympathique

J’ai opté pour un coloris sobre, noir. Classique mais en même temps, ça passe avec tout. J’aime beaucoup son style ajusté même si j’ai pris un peu plus large pour être à l’aise. Et la capuche est vraiment bien réussie, elle est désignée de façon stylée.

Une tenue protectrice et confortable

Elle est totalement légère et cela se voit dès l’ouverture : je me suis demandé si ce sweat à capuche pouvait vraiment se porter lors de basses températures. Et pourtant, elle tient sa promesse de barrière isolante. Et si en plus, on ajoute la veste jaune récemment testée, c’est encore mieux.

La technologie CeramiWarm spécifique à Odlo est belle et bien présente. Sebastien en a déjà parlé ci-dessus et je ne vais pas me tarder dessus. Une petite panoplie hivernale Odlo autant protectrice que confortable est vraiment ce que je cherchais pour cette hiver.

Alors, pour la frileuse que je suis, ce pull est juste parfait pour moi. Je la porte même en lifestyle quand je sais que je vais avoir très froid et que je n’ai pas envie de me geler, même dans les cours de récréation. Et en noir, avec un petite veste sans manche, ça passe crème comme diraient mes élèves. Il faisait chaud et j’avais commencé à le porter avec un t-shirt avec cette peur d’avoir froid et honnêtement, je suis vite passée à ne porter que ma brassière dessous..

J’avais prévu de partir aux sports d’hiver et il était clair que ce midlayer allait m’accompagner dans mes descentes. Mais les conditions sanitaires en ont décidé autrement et ce n’est pas grave. J’ai prévu de les remplacer par de belles randonnées et j’ai bien l’intention de le porter à ces moments-là.

Panoplie hivernale Odlo

La capuche peut vraiment être utile.

Évacuation de l’humidité excellente

Justement, avec un t-shirt, je trouvais que j’avais chaud et même si le dos était légèrement humide, je ne ressentais pas cela très longtemps. Avec la technologie Odlo température Warm, vous êtes au sec le plus souvent. Et au chaud bien sûr.

Même si la plupart des gens disent qu’on transpire moins en hiver, on transpire tout de même et c’est désagréable de ressentir un dos trempé. Surtout quand on s’arrête. Néanmoins, je n’ai pas trop ressenti cette sensation de dos trempé et pourtant, j’ai eu des séances plus ou moins intenses.

Les petits +++ du midlayer Zéroweight Warm Odlo

L’essentiel de ce midlayer est dans la chaleur et dans l’évacuation de la transpiration. Mais les petits plus sont bien utiles et surtout les détails réfléchissants pour permettre d’être mieux vu par les voitures.

Il possède aussi une petite poche pratique que je n’avais pas vue au premier abord. On ne pourra pas mettre son iPhone mais des clés, un masque et un mouchoir peuvent tenir. Il ne me manquait juste que des mitaines intégrées ou au moins un passe-pouce pour mes mains. J’oubliais tellement souvent mes gants.

J’ai adoré ce sweat à capuche ZeroWeight Warm Odlo que j’ai porté souvent pendant mes séances surtout pendant les vacances de décembre en Normandie. Le temps ne jouait pas en ma faveur et les coups de vent en bord de plage étaient bien intenses. La protection de ce midlayer Odlo Zeroweight Warm a été mise à rude épreuve et a passé mes tests avec brio. Je l’ai trouvé bien confortable et ce fut une excellente barrière isolante.

Panoplie hivernale Odlo

Panoplie hivernale Odlo : le legging pantalon Zeroweight Warm Odlo

Alors, effectivement, c’est un pantalon. Mais moi, je l’ai testé comme un collant. Je m’attendais à voir un legging bien ajusté de la taille aux chevilles et je pense que ma déception vient de la coupe ou de ma taille, 1m60.

Effectivement, je fais un 38-40 et souvent j’hésite à prendre un S en me disant que ce serait trop serré. J’ai pris un M et au niveau des fesses et des cuisses, pas de souci. Il épouse bien mes formes et ça va bien surtout grâce au tissu bien stretch.

C’est plutôt au niveau des genoux et des mollets que ça fait bizarre. Ça baille beaucoup pour moi et finalement, cela donne l’impression que ça nage un peu. Avec mon 1,60 m, le bas de pantalon est trop long et j’étais obligée de faire un ourlet pour que cela puisse tenir. C’est dommage. À moins de s’appeler Claudia Shiffer et de faire 1,80 m minimum, il faudra plutôt aller vers les corsaires.

C’est la seule déception de ce pantalon.

Panoplie hivernale Odlo

Excellente conservation de la chaleur

Évidemment, en faisant partie de la gamme Warm, il offre toujours une belle isolation. Il est véritablement coupe-vent et vous protège du froid. C’est le genre de pantalon legging que j’aurais adoré avoir pendant un fameux Ecotrail qui aurait pu être titré « La débâcle » tellement il faisait froid. Tout le monde avait été surpris par la vague de froid non prévue et beaucoup d’ athlètes ont dû abandonner.

Bref. C’était bien agréable de courir avec les matins gelés : la technologie Warm Odlo permet de garder la chaleur émise avec une excellente isolation du froid. Et quand il pleut, c’est encore mieux. La déperlance se fait facilement et j’avais l’impression de passer entre les gouttes.

Panoplie hivernale Odlo

Liberté de mouvements 

Que ce soit pour aller courir ou faire une randonnée en région parisienne dans mon cas, j’ai pu bouger, sauter, courir comme une gazelle ou presque, en étant libre de mes mouvements. Les jambes ne se sentent pas engoncées et peuvent bouger grâce à la matière bien stretch.

De plus, au niveau de la taille, un cordon de serrage permet d’ajuster si besoin et éviter que le legging ZeroWeight Warm Odlo ne descende. On ne rigole pas, c’est un plus. Même si j’ai pris M et que que ça tient au niveau des cuisses, ma taille est plus fine et j’ai eu besoin de ce cordon. Une fois attaché, c’est bon, j’ai pu courir en toute liberté.

Du confort aussi 

Malgré le problème de taille (je suis trop petite et le legging est long au niveau des jambes), ce fut un plaisir de le porter. Une fois enfilé, j’ai remarqué la douceur. Ça fait du bien. Les zones de ventilation qui se trouvent sur le legging ZeroWeight Warm Odlo permettent de se sentir bien lorsque l’on court. Pas de transpiration constatée au niveau des cuisses.

Panoplie hivernale Odlo

Côté pratique

Deux poches dont une zippée seront bien utiles. J’ai même envie de dire que c’est la base sur un collant. Personnellement, j’ai besoin d’avoir des poches ne serait-ce que pour mettre mon masque quand je cours. Période Covid oblige.

Pourvu des détails réfléchissants, le legging ZeroWeight Warm Odlo vous permettra d’être vue lors des runs matinaux, presqu’au lever du lever. Je confirme l’importance de la visibilité de la coureuse surtout quand la panoplie Odlo est complètement noire. Je vous conseille tout de même de porter une lampe torche ventrale ou frontale pour être encore mieux vue.

Panoplie hivernale Odlo

Dommage pour la taille. Il est trop long pour les petites.

Et les odeurs ? 

Sébastien parlait des éventuelles odeurs. Je confirme que les femmes transpirent aussi et sentent. À l’exception de notre très chère collègue Candie qui, elle, est une licorne à paillettes.  Et ce qui me plaisait aussi dans ce legging ZeroWeight Warm Odlo était la technologie anti-odeur durable ZEROSCENT. Ça ne veut pas dire que tu peux porter ton legging pendant une semaine sans le laver. La technologie Zeroscent réduit les odeurs corporelles nous promet Odlo. Ça veut dire que les odeurs ne vont pas pénétrer dans le textile. C’est bon aussi pour notre confort et pour celui des autres aussi.

En conclusion , ce fut un grand coup de cœur pour le sweat à capuche ZeroWeight Warm Odlo et une petite déception à cause de la taille, enfin de ma taille,  pour le pantalon. Il a quand même rempli son boulot de maintenir la chaleur et de se protéger du froid. Et je vais quand garder cette Une panoplie hivernale Odlo aussi protectrice que confortable pour mes séances dans le froid, bien emmitouflée dans mon sweat à capuche et ma veste Odlo Zeroweight Warm.

Où se procurer cette panoplie hivernale Odlo « Midlayer Zeroweight Ceramiwarm/Collant Zeroweight Warm » Femme ?

Pantalon legging Odlo Warm

Sur Odlo.fr (clic photo)

Sweat à capuche Odlo Zeroweight Warm

Disponible sur Odlo.fr (clic photo)

Sur i-Run.fr (clic photo)

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Février 2021

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Sébastien Rémond, 39ans, marié 2 enfants. Côté "On" Responsable d'agence pour une filiale du groupe AIRBUS et côté "Off" passionné de running depuis plus de 10ans. Une envie perpétuelle de (se) découvrir, de s'amuser et surtout vivre ses rêves et les dépasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *