Veste Zeroweight Pro Warm : protection et légèreté

Veste Zeroweight Pro Warm : protection et légèreté

 

Pas la peine de présenter la marque Odlo tant elle a été mise en avant au cours de nombreux tests ces derniers mois. Le dernier ayant été fait sur l’ensemble Cuissard/Maillot par Jérémy. Cette fois-ci c’est la Veste Zeroweight Pro Warm en version Homme et Femme que nous allons vous présenter. Une veste qui trouve toute sa place en ce début d’année.

La marque Norvégienne Odlo est bien connue pour nous permettre de pratiquer nos sports favoris l’hiver sans avoir peur d’avoir froid. Au travers de ce double test de Nadia et Sébastien, vous allez découvrir une veste qui tient parfaitement son rôle et démontre une nouvelle fois toute la technicité de la marque !

Veste Zeroweight Pro Warm en version Homme

(Par Sébastien)

Veste Zeroweight Pro Warm

Veste Zeroweight Pro Warm

Un style pas si classique que ça…

Soyons honnête, Odlo fait partie de ces marques qui font rarement la une des magazines. Pour ma part je n’ai encore jamais testé de textile de cette marque.

Même avant d’avoir la chance de rejoindre l’équipe de TRAIL SESSION, ce n’était pas forcément une marque vers laquelle j’allais. Marque que je trouvais de style trop « classique ».

Pourtant du peu que j’ai pu porter (principalement protection pour la tête et les mains) je n’ai pour ainsi dire jamais été déçu.

Veste Zeroweight Pro Warm

Veste Zeroweight Pro Warm

Partant de cette page blanche et de quelques préjugés sur le style un peu “classique” (de mon point de vu), j’ai malgré tout foncé sur ce test. Au final vous allez le voir au travers de ce test, c’est un gros coup de cœur me concernant sur l’aspect technique.

Coup de cœur tout en conservant une certaine distance sur le style. Quoique même sur le style j’avoue trouver le design de la veste plutôt sexy et la couleur flashouille comme je l’aime.

Une coupe dynamique

Veste Zeroweight Pro Warm

Veste Zeroweight Pro Warm

Avec la veste Zeroweight Pro Warm, on a vraiment une veste offrant une coupe des plus dynamiques. Une matière stretch donc la possibilité d’avoir une amplitude de mouvement maximale avec quelques atouts maîtres dont je vais parler maintenant.

Veste Zeroweight Pro Warm

Une coupe ajustée au plus près…

En plus d’offrir une coupe dynamique, la veste présente des coutures plates. Du coup limitation des frottements (plutôt sympa..) et des potentielles irritations qui ne feraient pas bon ménage avec le froid.

Veste Zeroweight Pro Warm

Coutures plates

Une polyvalence technique comme un coup de cœur obligatoire

Veste Zeroweight Pro Warm

Veste Zeroweight Pro Warm

Quelles que soient les conditions météo cette veste saura être votre parfait compagnon. Comme je vous l’ai dit je n’avais encore jamais porté de textile Odlo mais là j’ai vraiment pu en vérifier l’efficacité !

Veste Zeroweight Pro Warm

Des extensions bien pratiques…

Déjà la présence d’une extension pour les mains pour être protégé au mieux quand il fait un peu froid et donc avoir une isolation au top. Tout en ayant la possibilité de voir l’affichage de la montre bien sûr.

Ajouté à cela, la présence de 2 poches zippées latérales ainsi que d’éléments réfléchissants essentiels pour aller courir en toute sécurité. Bref au final une efficacité maximum.

Aussi légère sur soi qu’efficace contre le vent et le froid

Sur le papier on a une veste ultra légère et coupe-vent. Dans la pratique je peux vous dire que c’est le cas. Grâce au tissu softshell Logic à trois couches, on a une exposition minimisée aux éléments extérieurs. La veste Zeroweight Pro Warm agit vraiment comme une membrane respirante.

Sur le côté coupe-vent, c’est vraiment le top. La technologie Windproof ajoutée à la base thermique de la veste, en fait un parfait candidat pour aller grimper quelques montagnes.

Pour vous dire un peu l’efficacité, moi qui suis très frileux je n’ai porté qu’une simple sous couche sous la veste. Et ça malgré des températures avoisinant les 0°C (quand je l’ai utilisé au Luxembourg en Décembre).

Clairement un atout appréciable qui fait tout le charme de la Zeroweight Pro Warm.

Sur le côté « barrière thermique », c’est vraiment intéressant car on a là un exemple parfait de textile protégeant contre les températures basses. Protection malgré des zones d’aération un peu partout (notamment le mesh dans le dos).

J’imagine que tout a été pensé pour être efficace et ça permet même quand les températures sont douces de pouvoir porter la veste.

Toujours sur le côté « barrière thermique », la veste Zeroweight Pro Warm offre aussi un système de serrage à la base pour optimiser au mieux l’isolation.

Une veste qui frôle le parfait mais…

Et oui une veste Zeroweight Pro Warm qui frôle clairement la note maximale. Bon pour un tel prix, on aurait pu attendre d’avoir une capuche.

Au passage, je le rappelle la veste ne possède pas de membrane complètement imperméable. Peut être aussi une poche intérieure (mais bon soyons indulgent car je fais la remarque sur beaucoup de vestes).

Veste Zeroweight Pro Warm

Veste Zeroweight Pro Warm – côté verso

Mon avis sur la Veste Zeroweight Pro Warm

Si la marque Odlo ne m’était pas vraiment familière, là j’ai trouvé un modèle frôlant le top niveau technicité. Alors évidemment il y a quelques failles (selon moi) comme l’absence de capuche et l’absence d’une poche intérieure. Pour le reste on a une veste jouant à la perfection son double rôle de protection thermique et coupe-vent.

Pas de fausse note à signaler, juste du régal à porter. Bien entendu pas pour toutes les bourses je pense mais un produit de qualité pour vous accompagner l’hiver. Une nouvelle preuve de l’efficacité de la marque Norvégienne qui saura vous convaincre.

Où se procurer la Veste Zeroweight Pro Warm en version Homme ?

Sur i-Run.fr (clic photo)

Sur Oldo.fr (clic photo)

Veste Zeroweight Warm Hybrid en version Femme

(Par Nadia)

On peut maintenant dire que le froid s’est bien installé depuis décembre et cela ne m’empêche aucunement d’aller courir. En plus, je suis très matinale et les températures sont plutôt plus que rafraîchissantes.

L’essentiel est d’être bien couverte et de partir sur la route. J’ai mes exigences techniques quand je cours. À force de tester différentes marques, je reconnais les produits qui correspondent le mieux aux coureuses pour courir dans le froid.

C’est ailleurs dans ce cadre que j’ai pu tester la veste Odlo Zeroweight Warm Hybrid. Ce n’est pas la même veste que celle que Sébastien a testé mais elle existe aussi en version masculine.

Présentation de la veste Zeroweight Warm Hybride Odlo

Sébastien a testé la veste Zeroweight Pro Warm et la mienne est légèrement plus modeste mais elle fait son travail aussi.

Une veste légère et pratique pour les températures plus légères qui vous accompagnera pendant la période hivernale et même printanière. C’est une veste que j’ai adoré porter ces derniers temps. Elle est agréable à porter, légère et en plus elle me garde au chaud.

ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Point de vue esthétique

Une veste bien cintrée qui donnera un côté féminin à vos runs. Pour la couleur, je l’ai en jaune mais elle n’est pas fluo non plus. Elle existe en noir.

Évidemment, j’aurais aimé qu’elle existe en d’autres coloris mais attendons la nouvelle collection pour changer. Elle se porte très bien pour la course à pied ou même après un cours de yoga.

J’ai bien tenté le « casual wear » mais il faut savoir oser porter du jaune un peu fluo dans la vie de tous les jours.

Point de vue technique

Odlo est une marque que j’affectionne depuis mes débuts en ski, il y a une vingtaine d’années. Je suis une grande grande frileuse et j’avoue que je me suis offert des vêtements techniques pour garder la chaleur. Ce sont des vêtements que je garde encore d’ailleurs et que j’utilise chaque année. Odlo

  • Windproof pour une protection efficace contre le vent quelle que soit la force du vent.
  • Temperature Control System – Warm pour une très bonne isolation thermique avec une bonne respirabilité.
ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Deux matières pour protéger du froid.

Mon avis sur la veste Zeroweight Warm Hybrid

Cette veste faisait partie d’une tenue reçue en test contenant aussi un collant Odlo Zeroweight Warm spécial hiver et un haut manches longues. J’en parlerai dans un article spécifique sur le site.

La première chose que je remarque est tout de même la légèreté et la douceur. C’est déjà un bon point. La matière est principalement en polyester 93% et le reste en élasthanne. Ce sont des matières que l’on retrouve dans de nombreux produits techniques.

De la douceur certes et du confort aussi

C’est le genre de veste très agréable à porter. Que l’on soit en débardeur ou en t-shirt, la veste Zeroweight Warm Hybrib ne gratte pas sur la peau et ne fait pas non plus de rougeur. Il me suffisait de la porter pour ressentir le confort surtout qu’elle est complètement stretch.

En général, je fais une taille entre S et M, et pour les vestes, j’ai tendance à choisir un M pour pouvoir porter des t-shirts si besoin. Et ce, sans me sentir serrée quand je cours. Donc, pour ne pas changer, j’ai pris une taille M pour être à l’aise et ma foi, elle me va parfaitement.

La taille M n’est pas trop grande et les manches arrivent bien au poignet. Qu’est-ce que c’est désagréable de retourner ses manches ou alors de sentir les bâillements de la veste ! Avec la veste Zeroweight Warm hybrid, c’est limite comme une seconde peau tellement je l’ai trouvée agréable.

ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Une matière respirante aussi

Durant mes différentes séances de renforcement musculaire, de course à pied et même de yoga, j’ai remarqué aussi une bonne liberté de mouvements. Je peux bouger, sauter et courir aussi sans me sentir oppressée.

Avec une évacuation de la transpiration efficace

« La veste Zeroweight Warm Hybrid D’Odlo est confectionnée dans un jacquard en jersey sans couture selon une technologie anatomique, afin d’offrir une excellente évacuation de l’humidité. » La promesse semble très belle et elle l’est. Quand on court avec des bonnes sensations, on n’a pas spécialement envie de se sentir trempée au niveau du dos.

Avec un t-shirt technique manches courtes et la veste, je n’ai pas ressenti cette humidité éventuelle sur la veste. Je l’ai sentie au niveau du t-shirt technique mais pas de la veste. Eh oui, même quand il fait froid, je transpire aussi. Néanmoins, l’évacuation de l’humidité se fait rapidement même quand on s’arrête et quand les gouttes de transpiration ruissellent sur le visage et sur le dos.

ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Protection du vent assurée

Pour avoir couru par tous les temps avec cette veste, je peux vous assurer qu’elle tient sa promesse de vous protéger du vent. Surtout quand il vient de face. Si on regarde bien le tissu sur le devant et à l’arrière, on peut remarquer une différence. Sur le devant, le tissu est légèrement plus rigide et propose un effet protecteur.

Et même quand je ne portais qu’un seul t-shirt, j’étais tout simplement bien. Je n’ai pas ressenti le froid qui pénétrait à ce niveau-là et ce même avec la légèreté de la veste Zeroweight Warm Hybrib. La technologie Windproof spécifique à Odlo est efficace.

La chaleur avant tout

Ces derniers temps ne nous ont pas gâtés en termes de pluie, de vent et de froid. Pour la parisienne que je suis, on a même eu droit à quelques flocons de neige. Ce fut de courte durée et surtout bien rageant quand on sait que cette année, pas de ski pour les avances.

D’ailleurs, très souvent, j’utilise mes vêtements techniques spécial hiver pour partir au ski. Je n’achète plus de t-shirts manches longues spécial ski. Je prends ceux de running. Et j’avais bien l’intention de prendre cette veste car je l’imaginais très bien aussi sous une combinaison prête à dévaler les pentes.

ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Deux matières pour protéger du froid.

Eh bien, ce furent les pentes du parc de St Cloud ou de Montmartre que j’ai dévalées. C’est une veste qui vous garde au chaud grâce à sa technologie Temperature Control System.

Les seules fois où j’ai eu froid étaient lorsque j’avais la bonne idée d’oublier mes gants. Je n’avais plus qu’à les rentrer dans les manches. J’aurais d’ailleurs adoré avoir des moufles intégrées.

C’est ce qu’il manque sur cette veste : tout est bien protégé du vent et du froid et sur les mains, rien du tout. Bon, je sais que je n’oublierais plus mes gants, si je les retrouve d’ailleurs.

Le col montant se ferme jusqu’au menton pour bien maintenir la chaleur lors de nos séances. Jusqu’ici rien à dire. Mais lorsque je porte un t-shirt avec une capuche, tout de suite, ça coince un peu au niveau du cou. Dans ce cas, optez surtout pour un Buff.

ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Des vraies poches

Des détails pratiques 

Enfin, une veste de running avec deux vraies poches. Tu peux mettre ce que tu veux. Mais quand j’ai mis, mon iPhone dans la poche, ce n’est pas très agréable de courir avec.

Ça sautille bien et ça cogne contre la cuisse. Tant pis, ce ne sera pas pour mon téléphone. En revanche, la carte de bus, les mouchoirs, les masques ou petites choses pourront avoir leur place. J’aurais aimé avoir une poche avec un zip derrière en plus.

Quelques petits détails réfléchissants aideront à vous faire voir quand la nuit tombe. Néanmoins, j’aurais préféré de plus grands détails réfléchissants mais c’est déjà mieux que rien.

ODLO ZEROWEIGHT WARM HYBRIB

Protection du cou assurée

Des points d’amélioration

Même si j’ai vraiment apprécié cette veste, j’avais envie de préciser les points particuliers. J’aurais aimé avoir ces points en plus pour être totalement satisfaite.

  • Une petite capuche serait tellement chouette pour couvrir la tête quand on sent le froid sur les oreilles. Même si on porte un bandeau sur les oreilles, le petit coup de froid au niveau de la nuque ou de la tête pourrait vite arriver.
  • Les moufles intégrées seraient un grand plus surtout quand on oublie les siens.
  • Une ouverture sur les poignets pour regarder sa montre de temps à autre.
  • Une poche rangement lorsque l’on souhaite retirer sa veste et la ranger.
  • Ce n’est pas une veste de pluie mais j’aurais bien aimé le côté imperméable pour les pluies fines. Mais dans ce cas-là autant acheter la version féminine de la veste testée par Sébastien.

Pour le lavage, pensez à séparer le blanc et les couleurs. La veste est devenue un peu jaunâtre à cause d’une lessive. J’ai pu rattraper un peu mais la couleur n’est pas celle d’origine. C’est dommage pour moi.

Une veste qui restera dans mon dressing de coureuse version hiver : elle me protège du vent, conserve la chaleur et reste bien pratique. C’est une veste discrète mais qui mérite d’être mise en avant.

Où se procurer la Veste Zeroweight Warm Hybrid en version Femme ?

Sur i-Run.fr (clic photo)

Sur Odlo.fr (clic photo)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Janvier 2021

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

 

Auteurs

  • Sébastien Rémond, 39ans, marié 2 enfants. Côté "On" Responsable d'agence pour une filiale du groupe AIRBUS et côté "Off" passionné de running depuis plus de 10ans. Une envie perpétuelle de (se) découvrir, de s'amuser et surtout vivre ses rêves et les dépasser !

  • Bonjour ! Je me présente Nadia du blog NadiaRunsParis.com, je suis maman, prof, parisienne, curieuse et hyperactive. J'adore cuisiner et voyager. Justement, j'allie ces deux passions avec la course à pied que je pratique depuis 8 ans. Par ailleurs, je pratique la méditation et le yoga et je l'enseigne aux enfants et aux adolescents avec grand plaisir. La course à pied est vitale pour moi, c'est qui me motive et me donne envie de bouger, de me dépasser et découvrir de beaux endroits en même temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *