L’ascension du Kilimanjaro : réalisez vos rêves !

L’ascension du Kilimanjaro : réalisez vos rêves !

 

L’ascension du Kilimanjaro est un rêve pour beaucoup d’entre nous, amoureux de la montagne. Ce sommet mythique se trouve en Afrique, en Tanzanie exactement. Avec ses neiges éternelles, il est assurément un objectif pour des centaines de voyageurs. Si le nombre de « finishers » chaque année est élevé, il ne s’agit pas pour autant d’une promenade de santé !



Et pour cause, le sommet se trouve quand même à 5895m. C’est haut… et l’oxygène se fait rare à cette altitude. Pour maximiser les chances, il est clairement conseillé d’avoir un équipement adapté, et une équipe qui tient la route à vos cotés.

Nos rédacteurs Corentin et Noëllie ont réalisé ce rêve pour leur voyage de noces. Aujourd’hui, ils vous expliquent les tenants et aboutissants d’un tel périple. En espérant que ces quelques conseils pourront vous permettre à votre tour d’atteindre un jour le toit de l’Afrique !

Ascension du Kilimanjaro

Yes we did !

Le Kilimanjaro

Cette mythique montagne se situe donc en Tanzanie, proche de la frontière kényane. A 5 895 m d’altitude, se situe le sommet, le fameux Uhuru Peak. Le Mont Meru (2ème sommet du pays à 4 565 m) est juste à côté et vous aurez le plaisir de l’admirer durant votre ascension.

Mont Meru

Coucher de soleil sur le Mont Meru, visible pendant l’ascension.

En cette période difficile de Covid 19, la Tanzanie est une destination parfaite pour tout ceux qui souhaitent continuer à voyager malgré tout. Le virus n’est pas présent là bas, et tous les tanzaniens n’attendent qu’une chose : que les touristes reviennent !

En octobre, nous n’avons pas eu besoin de test PCR pour nous rendre en Tanzanie, nous en avons simplement passé un au retour, à l’aéroport à Paris.

Comment on se rend là bas ?

L’avion est évidemment la solution la plus évidente. Il existe un petit aéroport au pied du Kilimanjaro, le plus simple est d’atterrir ici. A partir de là, vous pourrez rejoindre Arusha ou Moshi, les deux grosses villes aux alentours, points de départ de la plupart des expéditions.

L’avion peut aussi vous mener dans la capitale tanzanienne, Dar Es Salam, d’où vous pourrez rejoindre Arusha en bus (un peu plus compliqué quand même, même si le bus en Tanzanie est une expérience plutôt amusante au final !).

Comment planifier l’ascension du Kilimanjaro ?

Le fonctionnement pour le trek du Kilimanjaro est un peu étrange. Du moins assez différent de ce que l’on peut faire habituellement en France. Là bas, vous êtes quasi obligé de travailler avec une agence qui vous guidera jusqu’au sommet. Pas possible de faire le trek en solo…

Et les agences, ce n’est pas ce qui manque ! Vous aurez le choix, avec toutes les offres possibles et imaginables. Vous pouvez réserver avant de venir, afin de planifier vos vacances comme vous l’entendez et organiser le trek à votre convenance. Si vous êtes plus flexibles, vous pouvez booker sur place.

Cette solution vous permettra de négocier un peu mieux votre tarif. Sur place, vous trouverez des agences locales avec des tarifs souvent plus avantageux. Parler anglais sera nécessaire pour collaborer avec ces agences par contre. Si vous passez par des agences françaises, tout sera bien planifié et vous n’aurez rien à organiser ou négocier sur place.

Vous aurez une équipe francophone, mais le prix peut être sensiblement plus élevé. Et soyons honnête, l’ascension du Kilimanjaro coûte cher, voire très cher.

Ascension du Kilimanjaro

Les guides ont plein de choses à vous apprendre sur leur pays !

Nous avons fait le choix de contacter plein d’agences afin d’obtenir plein de tarifs différents. A partir de là, nous avons sélectionné quelques agences qui rentraient dans notre budget. Nous avons cherché des avis sur internet et c’est comme ceci que nous avons décidé. Si vous avez le temps pour préparer votre voyage, je vous conseille cette méthode.

Contactez plusieurs agences, cela vous donnera une idée des tarifs appliqués et vous aurez les cartes en mains pour négocier ce que vous voulez. En Tanzanie, les prix ne sont pas fixes, donc n’hésitez pas ! Par exemple, nous avons négocié avec la compagnie une nuit en hôtel avant et après le trek, c’était très pratique.

Combien ça coûte cette ascension du Kilimanjaro ?

Ne tournons pas autour du pot et parlons des choses qui fâchent. Pour un trek privé, nous avons payé 1 350 euros chacun. Souvent les prix sont en dollars US (donc environ 1550 – 1600 $ dans notre cas).

Le tarif pourra beaucoup varier, selon votre voie d’accès (on en reparlera), et le nombre de jours que vous choisissez. Le poids de vos affaires personnelles pourra aussi faire augmenter le tarif.

Attention ! En Tanzanie, les pourboires sont obligatoires pour l’équipe de guides et porteurs qui vous accompagnent. C’est un gros budget supplémentaire à prendre en compte dans votre planification. A deux, nous avons donné 500 $ de pourboire. Le prix initial est élevé, le gouvernement en prend une grosse part en taxe d’entrée dans le parc. L’agence prend ensuite sa part du gâteau, et il ne reste plus grand-chose pour vos guides et porteurs, qui font quand même une bonne partie du boulot. Vos pourboires sont alors très importants pour eux…

Donc budget total de 3000 – 3100 euros pour deux. Ca pique ! Vraiment, c’est très cher pour un trek de 6 jours. Comme souvent, les rêves ont une face cachée à laquelle on ne pense pas toujours…

Ascension du Kilimandjaro

Ca coûte cher… mais ça en vaut la peine !

Comment cela fonctionne avec la compagnie ?

Notre choix de compagnie s’est porté sur Kilimanjaro Heroes. Basée à Moshi, cette compagnie a été crée par un tanzanien. Les guides sont exclusivement anglophones, donc regardez une autre compagnie si vous ne parlez pas anglais.

Ascension du Kilimandjaro

Avec notre guide et assistant guide. Les porteurs sont devant avec le cuisinier

Une fois le voyage planifié, l’agence vous confie à son équipe, chargée de vous emmener en bonnes conditions jusqu’au sommet. Et là tenez vous bien, pour deux personnes nous avions une équipe de 8 avec nous ! Un guide, un assistant guide, un cuisiner, et 5 porteurs. C’est beaucoup…

Ils s’occupent de tout pour vous, font les repas, montent les tentes, portent vos sacs… vous n’avez qu’à marcher ! Ce n’est pas vraiment la conception que nous avons de la montagne, on préfère avoir un peu plus d’autonomie… Mais c’est comme cela que ça se passe en Tanzanie, cela permet de donner du travail aux locaux alors il ne faut pas trop se poser de questions.

Même si c’est perturbant de voir un gars porter 20 kg sur lui pour vous….

A la journée, vous ne porterez donc qu’un petit sac (genre 20 ou 30L de contenance) dans lequel vous glisserez une veste, casquettes, quelques ravitos et l’appareil photo par exemple.

Ascension du Kilimandjaro

Les porteurs avancent plus vite pour rejoindre le camp avant vous

Durant le trek, le guide et assistant guide restent avec vous. Ils gèrent votre avancée. Nos deux guides avec Kilimanjaro Heroes Adventure étaient extraordinaires !

Vraiment, ils nous ont appris énormément de choses sur l’environnement, la culture et l’histoire tanzanienne. Les porteurs, eux, avancent plus vite que vous pour tout installer au campement. Ainsi, quand vous arrivez au camp, tout est prêt !

Quel confort ?

Vous dormez sous tente, avec des matelas fournis par l’agence. Il n’y a que votre duvet que vous devez prendre. Il doit être bien chaud, parce que les nuits sont très froides !

Ascension Kilimandjaro

Camping Kilimanjaro : les tentes pour la nuit

Au campement, pas de douche ni électricité, ni réseau téléphonique. Vous aurez droit à des bassines d’eau chaude pour vous nettoyer rapidement. De toute façon, vu la fraicheur vous n’aurez pas envie de faire bien plus ! Des toilettes sèches en dur sont présents régulièrement sur la voie d’ascension.

Pour les repas, vous allez manger comme des rois ! C’est assez impressionnant ce que les cuisiniers arrivent à vous préparer malgré les conditions. Clairement, nous avons beaucoup plus mangé que nos besoins ^^ Petit dej, déjeuner et dîner très complets, adaptés à vos envies (possibilité de faire du végétarien par exemple, dites le bien dès que vous réservez votre trek).

Ascension du Kilimandjaro

La tente pour les repas, un vrai hôtel !

Quelle est la météo ?

Nous avons réalise le trek en Octobre. La journée, il fait plutôt bon quand le soleil est là. Les deux premiers jours, nous avons ainsi pu randonner en short et T Shirt. Dès que le soleil n’est plus là, il fait très froid !

L’équipement est super important, on vous détaillera tout ce que nous avions amené. Les nuits sont donc très fraiches. Nous avons eu peu de pluie, juste quelques gouttes un jour, rien de méchant.

Nous avons été assez chanceux d’après les guides, il est au courant d’avoir quelques orages à cette période. Mais dans l’ensemble, Octobre est un bon moment pour faire ce trek.

Ascension du Kilimanjaro

Les premiers jours, c’est short T Shirt !

Les bonnes périodes pour l’ascension du Kilimanjaro sont les mois de Janvier et Février puis Juin, Juillet, Aout, Septembre et Octobre. De Novembre à Décembre, c’est la petite saison des pluies, donc déconseillée. De Mars à Mai, c’est la grosse saison des pluies, donc très très déconseillée.

Pour finir avec la météo, le plus difficile fut le dernier jour d’ascension, pour atteindre le sommet. Vous partez de 4 700m d’altitude à 1h du matin, je n’ai jamais eu autant froid de toute ma vie ! On en reparlera de ce dernier jour…

Ascension du Kilimanjaro

Passé 4000m, il commence à faire froid, fini le short !

Combien de jours ? Quelle voie choisir pour l’ascension du Kilimanjaro ?

Nous avons choisi la voie Machame, en 6 jours : 5 pour monter, 1 pour redescendre. Pourquoi cette voie ? Nous avions lu que c’était la voie avec le plus de chance de réussite, simplement ! Parce que cette voie monte et descend plusieurs fois, ce qui aide à l’acclimatation. C’est vrai entre 3 500 et 4 500m, vous faites pas mal de « Up and Down ». Mais dans tous les cas, il faut affronter cette terrible montée finale, de 4 700m (camp de base) à 5 895m.

Sinon, il existe plusieurs autres voies : Lemosho, Rongai, Shira, Marangu, Western Breach. Dans la durée, vous en aurez pour 5 à 8 jours selon la voie, et vos envies. A vous de choisir !

Ascension du Kilimandjaro

Chaque soir, vous dormez dans un camp.

Pour la Machame par exemple, elle est réalisable en 7 jours si vous souhaitez un jour d’acclimatation en plus. Honnêtement, cela ne nous semble pas très bénéfique, puisque vous resterez assez « bas » sur votre jour d’acclimatation (autour de 4 000m). Donc ce ne sera pas d’une grande aide pour le sommet je pense…

Est-ce que l’ascension du Kilimanjaro est difficile ?

Jusqu’au 4ème jour, je vous aurais dit : trop facile ! La randonnée ne présente aucune difficulté technique. Pas d’escalade, pas de passages dans des cailloux, c’est vraiment simple si vous êtes habitué à la rando et au trail.

Ascension du Kilimandjaro

Arrivée au camp : jusqu’à 4600m, tout allait bien ^^

La seule difficulté de ce trek est votre capacité à supporter l’altitude. Et c’est une grosse difficulté ! Parce qu’à partir de 4 000m, ça peut commencer à taper sévère. Pour nous deux, c’est vraiment l’ascension finale qui a été très difficile. De 4 700 à 5 895m, cette ascension du Kilimanjaro se fait de nuit, pour atteindre le sommet au lever du soleil.

Cela rajoute une difficulté à l’altitude puisque, on vous l’a dit, les nuits sont très froides. Vous avancez donc à la frontale, dans les pas de votre guide, à la vitesse d’un escargot ^^ Et oui, à cette altitude, chaque effort est difficile, donc la vitesse de marche est vraiment très très faible. Nous avons fait les 5 km d’ascension (du camp de base au sommet) en 7h de marche ! Pas de pause pendant cette ascension, ou alors très courte, pour ne pas se refroidir.

Nono est tombée dans les pommes à 4 900m à cause du froid. Après coup, il semble que la superposition de deux paires de gants trop serrées lui ait coupé la circulation et ait augmenté cette sensation de grand froid.

Pour ma part, j’ai commencé à être malade à 5 000m. Le fameux mal des montagnes ! La suite a donc été un long calvaire jusqu’au sommet… Epuisement, difficulté respiratoire, vomissements, etc. Bref, le tableau n’est pas très beau !

Bon, on ne veut pas vous faire peur hein ! Après tout, on est quand même arrivés au sommet, donc vous y arriverez aussi 🙂 La plupart des randonneurs qui s’engagent sur ce trek arrivent à atteindre le sommet, soyez rassurés. Mais disons que l’état dans lequel on arrive n’est pas toujours beau à voir ^^ Pour résumer, le trek est facile, mais le dernier jour peut être très difficile, selon votre adaptation à l’altitude.

Ascension du Kilimandjaro

Chemin magnifique, mais pas très technique

Petits conseils pour gérer au mieux l’adaptation à l’altitude : marchez doucement, buvez et mangez régulièrement, et habillez vous bien. L’équipement est vraiment important. Malgré cela, personne n’est à l’abri de mal réagir, c’est le charme et toute la difficulté de la montagne !

Le sommet est-il beaucoup enneigé ?

Le sommet est un glacier, avec donc une épaisse couche de glace présente toute l’année. Néanmoins, il est assez aisé de marcher sur cette glace. Et cette partie de marche sur glace est assez courte, les 500 derniers mètres environ. Pas besoin de crampons, de piolets ou de maîtrise en alpinisme. D’ailleurs, nous sommes passés sans souci en baskets de trail !

Ascension du Kilimanjaro

On était là haut !

Conclusion

L’ascension du Kilimanjaro est une aventure époustouflante, un véritable rêve éveillé ! Tout n’est pas rose évidemment, le tarif est élevé pour tenter votre chance. Et la difficulté pour s’adapter en altitude peut vite transformer l’ascension en calvaire. Mais accrochez vous, suivez les conseils de vos guides et une fois en haut vous serez au paradis 🙂

Afin de partir dans les meilleures conditions possibles, le choix des vêtements est très important. Nous avons collaboré avec Cimalp pour ce trek, voici les tests de leurs produits trekking, en couches chaudes et en textiles imperméables. Dans un prochain article, nous allons vous décrire tout ce que nous avions dans la valise ! Bon trek à vous, et Hakuna Matata ! (« Aucun souci », en swahili, la langue tanzanienne)

 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Février 2021

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Corentin Crouzet, 26 ans, masseur kinésithérapeute du sport sur Saint Etienne. Passionné de montagne, de voyage, de course à pied (entre 10 et 25 km de préférence), trekking, cyclisme.

  • Noëllie Rousset, 27 ans, kiné diplômée depuis 5 ans dans la Loire, à côté de Saint Etienne et formée en micro-nutrition. Passionnée de voyages, je parcours les sentiers sur des courses de montagne, ou sur les routes pour grimper les cols à vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *