Avec le Xtrainerz : on court, on nage et on monte le son

 

Le Xtrainerz vient compléter la gamme de casques à conduction osseuse de la marque Aftershokz. Écouter vos artistes préférés pendant votre activité physique est source de motivation pour vous. Vous montez votre rythme cardiaque au son des vibes des tubes du moment. La marque Aftershokz pousse l’expérience acoustique encore plus loin en vous accompagnant même lors de vos séances de natation. Décryptage, on vous en dit plus.

La marque Aftershokz est une référence aujourd’hui dans le milieu des casques à conduction osseuse. En effet, même si la marque n’est pas à l’origine de cette technologie, elle a su la faire évoluer pour la proposer au plus grand nombre. Elle a ainsi déposé plus de 30 brevets internationaux, qui ont été de nombreuses fois récompensés.




Quels sont les avantages des casques à conduction osseuse ?

La réponse est simple, les casques à conduction osseuse vous permettent d’écouter vos sons en restant connecté à votre environnement. Vos oreilles restent libres pour plus de sécurité et de confort. Cela vous permet de capter les bruits autour de vous afin de rester attentif à votre entourage.

Pour comprendre comment cela fonctionne, je vous renvoie à l’article de Loïc qui vous explique ce qu’est la conduction osseuse ou ostéophonie.

Le Xtrainerz pour les sportifs tous terrains

Le Xtrainerz se différencie des autres casques de la marque. En effet, si vous cherchez un casque connecté pour écouter vos musiques en Bluetooth via Spotify ou Deezer, passez votre chemin. D’autres casques de la marque répondront à vos besoins. Ici avec le Xtrainerz, on transfère directement ses morceaux de musique sur la mémoire interne du casque (4GO). Mais pourquoi ce choix me direz-vous à l’heure du tout connecté ?

Le Xtrainerz est conçu pour accompagner les sportifs sur tous les terrains. On peut ainsi courir, rouler et surtout nager avec. Dès lors, on comprend mieux l’utilisation d’une mémoire interne pour pouvoir vous suivre partout, et notamment en milieu aquatique. Entrons dans le vif du sujet, parlons de la découverte du produit.




Un packaging soigné

Chez Aftershokz, ils savent mettre leurs produits en valeur. Le design est élégant, les détails sont soignés. À l’ouverture de la boîte, le charme opère instantanément. On est mis en confiance et on se dit que si le produit est à la hauteur de l’écrin, on est littéralement en face d’un produit d’exception.

Dans le contenu de la boîte, on retrouve :

  • Casque d’écoute Xtrainerz MP3
  • Socle de chargement USB
  • Bouchons d’oreilles de natation
  • Étui de transport en caoutchouc et silicone
  • Manuel de l’utilisateur
  • Carte de Garantie

Si côté packaging et visuel c’est un sans-faute. Qu’en est-il réellement du produit ?

Caractéristiques du Xtrainerz

Le Xtrainerz offre des caractéristiques alléchantes sur le papier.

L’appareil dispose comme évoqué précédemment d’une mémoire interne de 4 GO, ce qui permet de transférer environ 1200 chansons sur le casque. Le Xtrainerz supporte de nombreux profils sonores, tels que le MP3, le WMA, le FLAC, le WAV ou encore le AAC. Cette large palette vous permettra de trouver facilement des sons compatibles.




Concernant la batterie au lithium (183 mA h), elle assure, d’après la marque, une durée d’écoute pouvant aller jusqu’à 8 heures avant rechargement. Ce laps de temps permet de vous accompagner dans toutes vos activités au long cours. Si on devait monter sur le ring avec le Xtrainerz, on serait à coup sûr dans la catégorie poids plumes. Ses 1,06 OZ (30g) se font littéralement oublier une fois sur la tête.

En ce qui concerne l’utilisation du casque, la norme IP68 garantit le fonctionnement de l’appareil dans l’eau. En effet, cet indice de protection certifie que le Xtrainerz résiste à une immersion prolongée. Il est, cependant, bon de préciser que le casque n’est pas fait pour plonger dans les profondeurs.

Fonctionnement

On retrouve sur la broche de droite du Xtrainerz 4 boutons, qui permettent d’utiliser aisément l’appareil.

  • Le bouton “o” correspond au bouton Power. Autrement dit, il permet d’allumer et d’éteindre l’appareil par une pression prolongée. Une pression plus courte permet, quant à elle, de mettre en pause ou de reprendre la lecture de la musique.
  • Les boutons “+” et “-” permettent de régler le volume sonore. On peut également grâce à eux changer de piste (passer ou revenir en arrière).
  • Le bouton “>” situé sur le côté permet de changer les modes de lecture (normal, répétition ou aléatoire). Une pression plus longue permet la bascule entre le mode dit classique et le mode natation.

Mon avis

La prise en main est simple. La notice d’utilisation nous guide pas à pas, afin de connecter l’appareil à notre PC. Il suffit ensuite de transférer sa playlist préférée sur le Xtrainerz. Une fois ces opérations effectuées, le casque est prêt à l’emploi.

La pose du casque sur la tête se fait naturellement. La liberté de mouvement est totale, le Xtrainerz reste parfaitement en place grâce à son arceau qui fait le tour. Nul doute que la bonne tenue de l’appareil alliée à sa légèreté vous assurera un confort indéniable, lors de l’utilisation. Fini les écouteurs qui tombent, ou autres casques qui bougent dans tous les sens. Le Xtrainerz s’accroche telle une sangsue pour vous faire vibrer au son de ses beats.

En ce qui concerne la navigation, celle-ci est relativement intuitive. Étant donné que chaque bouton correspond à une action simple, on évite ainsi des manipulations ou des combinaisons de touches alambiquées. Je dois dire que personnellement une fois le casque allumé, j’avais tendance à me laisser porter par la musique et à ne plus le toucher.




Les promesses sonores sont-elles au rendez-vous ?

Assurément, en un mot, je dirai que l’utilisation de la conduction osseuse est bluffante. En effet, on entend parfaitement sa musique tout en restant connecté à son environnement. Dans un milieu urbain ou périurbain, pouvoir anticiper un éventuel danger est primordial. Grâce au Xtrainerz, on peut s’entraîner ou juste s’aérer en musique en toute quiétude. Pouvoir entendre les véhicules ou vélos qui nous doublent sans être surpris quand on court sont des conditions sine qua non à une pratique sécuritaire de la course à pied.

Si j’ai aimé courir avec le Xtrainerz, alors que dire de la partie natation. Une fois dans l’eau, j’ai été littéralement scotché par la qualité sonore du casque, le son se diffuse parfaitement. J’ai réellement pris plaisir à enchaîner les longueurs avec le Xtrainerz. Il faut dire que les minutes s’écoulent plus vite en musique lorsqu’on nage.

Pour une expérience acoustique optimale, je recommande d’utiliser les bouchons d’oreilles fournis afin de rester dans sa bulle et de ne pas être distrait par le bruit environnant une fois la tête hors de l’eau.

Des choses à redire sur le Xtrainerz ?

De toute évidence, le casque Xtrainerz m’a convaincu. Je mentionnerai cependant personnellement quelques points d’amélioration possibles pour un produit vraiment sur mesure.

En effet, j’aurais aimé que la marque Aftershokz propose un profil en français sur le casque. En ce qui concerne le choix de la langue, seuls l’anglais, le chinois, le coréen et le japonais sont disponibles. Certes, cela ne m’a pas dérangé outre mesure dans l’utilisation, même avec mon anglais au ras des pâquerettes, mais quand même. Le français est chauvin, c’est connu.

Ensuite, je dois dire que le fait de charger la musique de mon pc sur le Xtrainerz m’a fait revenir quelques années en arrière. Ceci est compréhensible avec l’utilisation en milieu aquatique, cependant à l’heure actuelle on télécharge (légal) de moins en moins de musique préférant les plateformes de distribution numérique. Alors, pourquoi ne pas, à l’avenir, opter pour une connexion Bluetooth associée à une mémoire interne ? De plus, cela éviterait l’utilisation d’un boîtier dédié pour la charge et le transfert de fichiers, en proposant un port micro USB (n’existant pas actuellement).

Enfin, le casque Xtrainerz est conçu essentiellement pour une pratique dynamique. Effectivement, si vous voulez vous allonger dans votre canapé en écoutant de la musique, l’arceau à l’arrière de la nuque aura tendance à occasionner une gêne.

 Conclusion

En guise de conclusion, je dois dire que j’ai été séduit par le Xtrainerz. Idéal pour la pratique de la natation, il m’a également accompagné lors de mes runs ou autres activités physiques. Personnellement, avant de tester le Xtrainerz, je mettais rarement de casques ou écouteurs pour écouter de la musique, lors de mes séances de sport.

Ayant des conduits auditifs assez étroits et une audition altérée, j’avais du mal à trouver des appareils adaptés. Ces derniers avaient toujours tendance à bouger et l’écoute prolongée à un volume sonore élevé était désagréable à la longue. Or ici, avec le Xtrainerz d’Aftershokz, j’ai retrouvé le plaisir de faire du sport en musique.

De plus, le fait de n’avoir que le casque à prendre sans le téléphone permet de profiter d’un moment de déconnexion totale lors de son activité physique.

Pour toutes ces raisons, je vous recommande sans hésiter cet appareil. L’essayer c’est l’adopter.



Où se le procurer ?

Casque MP3 Aftershokz Xtrainerz disponible sur www.i-Run.fr 

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Août 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Coureur, passionné de montagne, je suis toujours à la recherche d'un nouveau défi. La course à pied me permet à travers mes nombreux déplacements professionnels de découvrir toujours plus de villes et paysages. Arpentant aussi bien le bitume que les sentiers escarpés, j'aime sortir de ma zone de confort et m'essayer à toutes sortes de disciplines (marathon, trail, ultra-trail, randonnée, ascension).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *