LaSportiva


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content


Altra Olympus 4 : Un nom bien trouvé pour atteindre des sommets

Altra Olympus 4 : Un nom bien trouvé pour atteindre des sommets

 

Ok j’avoue le titre était facile mais franchement cette Altra Olympus 4.0 c’est l’arme ultime des distances longues, voire très longues.

Elle fait un peu office d’OVNI parmi toute la gamme trail de la marque minimaliste made in outre-Manche. De par son profil oversize, elle en jette et on distingue clairement ses points forts.

Mais dans les détails, est-ce que son aspect visuel correspond aux sensations du terrain ? C’est sur ce constat que notre rédacteur, Loïc vous livre ce compte rendu. Habitué des modèles Altra, il a été surpris par ce modèle.



Présentation de la Altra Olympus 4

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – vue générale

La Olympus 4.0 est la chaussure haut de gamme de la marque Altra. Haut de gamme en termes de tarif puisqu’elle est proposée à 170 euros, mais également par ses caractéristiques.

De sa semelle intermédiaire haute, en passant par une semelle Vibram accrocheuse, je vous en dis plus dans ce chapitre.

Semelle oversize

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – semelle en EVA A-Bound

Avec 33 mm de hauteur cette semelle intermédiaire est la plus haute de chez Altra. C’est 8mm de plus que la célèbre Lone Peak ce qui n’est pas rien.

Moelleuse, avec une différence de densité entre l’avant et l’arrière, cette dernière confère plus de stabilité sur l’arrière. Ce qui n’est pas négligeable sur des efforts longs.

Car oui, cette Olympus se destine pour des efforts longs. Si vous êtes en recherche de confort même sur courte distance elle sera également très bien. Il est vrai qu’on a souvent tendance à ranger dans des cases certains modèles.

Chaque modèle correspond à un profil de course et de coureurs. Malgré tout, il n’est pas exclu qu’il convienne à d’autres.

Pour ce modèle, si le confort est votre priorité peu importe la distance, alors ne cherchez pas ailleurs.

Semelle Vibram

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – semelle Vibram

Avec la Altra King Mt, la Olympus 4 est la deuxième paire de chaussures à disposer d’une semelle Vibram. Il n’est plus nécessaire de présenter cette marque de semelle qui a la réputation solide.

Durabilité et accroche sont les qualificatifs qui me viennent spontanément. Je n’ai jamais été déçu par Vibram.

Je me demande d’ailleurs pourquoi ne pas développer une semelle Vibram sur le modèle Lone Peak. Même si l’utilisation de la semelle extérieure propre à Altra, « Max Track », est de bonne facture, je trouve un ton au-dessus celle de cette Olympus.

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – Accroche améliorée

J’avais pu noter dans mes tests précédents, que la semelle développée par Altra était légèrement fuyante sur terrains humides. L’intégration de cette semelle extérieure est donc une plus-value non négligeable.

Une vraie Toe Box sur cette Altra Olympus 4

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – Toe box large

Pas de surprise, la caractéristique principale de la marque américaine, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un avant pied large.

La Olympus 4 ne déroge pas à la règle puisqu’elle propose une « boîte à orteils », qui ENFIN, s’apparente au modèle Lone Peak et au modèle route Escalante.

En effet, lors de mes précédents articles sur les modèles trail Timp 2 et Superior, j’avais noté un léger rétrécissement de la toe box. C’était infime, mais suffisant pour être souligné. Là, avec cette Olympus, je retrouve plus de stabilité sur l’avant pied car mes orteils ont de la place.

En parlant de stabilité, cela va vous paraître contradictoire mais la semelle haute génère pour moi un sentiment d’insécurité. Sentiment que j’avais connu avec une autre marque de chaussures « oversize ».

Je trouve que le maintien au niveau de la cheville est un peu léger. Sans doute l’effet « talon aiguille » de cette hauteur de semelle.

Le laçage de la Altra Olympus 4

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – laçage juste

S’il y a un point où j’ai souvent à redire sur les Altra c’est bien celui-ci. Un coup trop juste, un coup trop long. Là, sur ces Olympus c’est très bien en termes de longueur. Les lacets de forme plate sont agréables car il ne compriment pas le cou de pied et sont confectionnés de façon à ne pas se défaire.

Lors de ma période de test, je n’ai eu aucun problème à les relacer. Si d’habitude, je change souvent par des modèles en silicone, je pense que je vais garder ceux d’origine sur ces Olympus.

Ce nouveau système est bienvenu. Associé à une languette plus fine, il offre à cette 4ème version un maintien amélioré comparé aux modèles précédents.

Une chaussure de montagne

Si vous en doutiez, la Olympus 4 est une véritable « all road ». Avec un pare pierre et une protection en plastique reliant le mesh à la semelle sur l’avant, nul doute qu’elle sera vous protéger efficacement et durablement.

Altra Olympus 4

À l’arrière, c’est toujours le même système GaiterTrap qui est intégré. Ce dernier permet d’accrocher des guêtres pour limiter les petits cailloux ou les brindilles de rentrer dans la chaussure.

C’est une option que je n’ai jamais utilisée et dont je ne peux vous dire si cela est pratique.

Que ce soit en trail ou en randonnée, je trouve ce modèle assez complet. Il manque bien entendu une tige haute pour de la grande randonnée. Mais ce n’est pas son but premier.

L’avis de Loïc sur les Altra Olympus 4

C’est une première expérience sur ce modèle. Il me manque un ou deux modèles et j’aurai fait le tour des produits Altra.

Altra Olympus 4

Altra Olympus 4 – C-O-N-F-O-R-T-A-B-L-E

D’un point de vue général, je suis toujours emballé de découvrir de nouveaux modèles de cette marque que je conseille et plébiscite. Même si nous avons la chance de tester différentes marques, Altra reste celle que j’utilise le plus souvent.

Son confort, son drop zéro et sa boîte à orteils large me procure des sensations de course uniques. Je recherche une foulée plus naturelle et une cadence de course élevée. Et j’y arrive avec cette marque.

D’ailleurs, il n’y a aucun profil de coureur type pour tester Altra. En respectant une légère phase de transition, si vous n’avez pas l’habitude de courir avec des drops faibles, et vous voilà lancé.

Ce modèle est taillé pour le long. Malgré un poids de 312g, cela ne se ressent pas trop.

Je valide ces Altra Olympus 4 !

J’ai pu tester cette Olympus sur un peu plus de 150 km et sur des terrains variés. Sable, boue, bitume gravier et sous bois. Peu importe la situation, le moelleux de la semelle en EVA Bound n’a pas faibli.

On n’est pas sur des Lone Peak ou même des Superior et donc le dynamisme n’est pas son point fort. Néanmoins, j’ai pu faire un peu de fartlek avec.

La semelle Vibram est, comme je le disais, son point fort. Elle « débourre » bien la boue et accroche bien. À voir si dans le temps elle résiste aux terrains plus secs.

Pour finir cet article, c’est une chaussure que je vais ranger au placard, non pas que je ne la veille plus, au contraire, elle va sagement attendre le mois de juillet car elle devrait m’accompagner sur l’UTMB Val d’Aran. Chut ! Je ne lui en ai pas encore parlé, c’est une surprise !

Où se procurer la Altra Olympus 4 ?

 

Altra Olympus 4

Disponible chez i-Run.fr (Clic Photo)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Janvier 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

 

Auteurs

  • Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *