OneSkin.fr | La boutique qui prend soin de vous !

 
Micronutrition ERGYSPORT : la performance au bout de l’effort !

Micronutrition ERGYSPORT : la performance au bout de l’effort !

Si TRAIL SESSION MAGAZINE vous fait régulièrement des retours de micro-nutrition, c’est en revanche la 1ère fois que la marque ERGYSPORT est mise en avant ! Mais avant de rentrer dans le testing, juste quelques mots sur la marque et la micro nutrition pour vous planter un peu le décor.

D’abord la marque ERGYSPORT, qui est une marque du laboratoire Nutergia (Laboratoire qui existe depuis 1989, spécialisé dans la micronutrition et compléments alimentaires) en 2006, et focalisée sur la nutrition sportive, avec toute une gamme de produits conçus pour répondre précisément aux besoins du sportif, en respectant l’équilibre de l’organisme et en soutenant le sportif dans toutes ses phases de préparation, d’endurance et de récupération.

Juste 2-3 mots explicatifs sur la micro-nutrition : toutes les marques de micro nutrition sont évidemment sur le même principe (et à peu près au même coût) à savoir que les besoins nutritionnels d’un sportif lambda sont clairement différents de ceux de la population générale (jusque-là on est d’accord je pense).

Et oui car s’il est facile de déceler (et donc d’adapter) un excès ou une insuffisance en macronutriments (perte ou gain de poids par exemple), il est de fait beaucoup plus compliqué de déceler les apports nécessaires en micronutriments (enfin excepté par les manifestations telles que crampes ou douleurs articulaires).

Macroscopiquement lors d’un effort léger, les glucides doivent fournir l’apport minimal de 55% de l’apport énergétique total (AET) ou 5 g/kg de poids corporel.

Dans certaines conditions, les besoins augmentent : climats extrêmes, altitude, stress de la compétition, régime végétarien… Il est donc nécessaire d’adapter sa diététique en prenant en compte tous les paramètres de l’exercice.

Maintenant que j’ai planté le décor, je vous embarque dans ce test que j’ai voulu le plus concret possible pour ne pas vous perdre dans une succession de termes techniques (enfin le moins possible car certains sont nécessaires à la bonne compréhension). Car finalement quand on commence à parler de micro nutrition sportive, c’est plutôt vague (enfin pour moi en tout cas) et ça peut forcer à un certain scepticisme. Bref du pratico-pratique c’est plus parlant !

De la micro-nutrition au cœur de ma préparation TDS 2019 !

J’avais déjà parlé de mon scepticisme sur cet aspect de la préparation et mon questionnement quant à sa réelle valeur ajoutée et cela peu importe la marque de produits.

Me voilà donc parti à essayer de vous prouver (et me prouver) que la régulation en micronutriments est indispensable pour performer ou tout du moins aller au bout de ses objectifs (en l’occurrence TDS pour ma part avec toutes les courses qui se sont accolées à cette préparation) du fait qu’ils soient rapidement éliminés au cours de l’effort !

Pour ça, j’ai vraiment utilisé toute la panoplie de produits qu’ERGYSPORT m’a mise à disposition.

Honnêtement malgré ma méfiance de base (qui est et restera dès qu’on parle de micro-nutrition sportive), je ne peux qu’avoir un réel coup de cœur pour toute cette gamme, tant les effets sont directs et surtout (enfin pour mon cas) sans aucun effet secondaire type maux de ventre, indigestion (et que je pouvais de fait reprocher à d’autres marques concurrentes).

Déjà j’avoue être séduit par toute la démarche d’ERGYSPORT, qui rend les choses claires en proposant un accompagnement sur TOUTES les étapes d’un projet sportif, à savoir préparation, pratique et récupération ! Les 3 étant importantes et à bien prendre en compte (ce que je ne savais pas forcément assez avant de tester toute cette gamme).

Le but étant de le faire de façon quantifiée car évidemment comme vous le savez le mieux étant l’ennemi du bien, l’utilisation de produits de ce type, demande évidemment des précautions notamment en terme de dosage ! (= rester dans les limites des doses produites naturellement par l’organisme).

Comme l’exemple donné de la marque par exemple : « une collation composée d’eau, de protéines et de glucides prise dans les 30 minutes suivant la séance d’effort compense l’essentiel des pertes minérales ».

Comme je vous l’ai dit, j’ai testé tout ce pack dans le cadre de ma préparation TDS 2019 qui m’a demandé d’avoir un entraînement assez poussé et de caler des courses formats XXL (du genre Maxi Race XXL, PENYAGOLOSA, CELESTRAIL..). J’ajoute aussi que c’est la 1ère fois que je prends le risque de baser tout un entraînement sur une gamme de produits que je ne connais pas donc autant vous dire que la marge d’erreur était faible pour ne pas me retrouver OUT le jour J !

Allez here we go !

1 – La préparation (ou comment adapter mon corps à l’effort)

D’abord j’ai souhaité adapter mon corps à l’effort au vu de mon programme et donc tester les produits ad’hoc côté ERGYSPORT (et évidemment en espérer retirer des bénéfices) donc de facto tout ce qui est sels minéraux, vitamines… (le tout en respectant les doses comme je l’ai dit en préambule).

Bilan, que ce soit DIGEST + (pour info le petit nouveau de la famille), OLIGOMAX ou STIM, c’est vraiment une complémentarité sur toute la ligne.

Une place dans l’organisme pour chaque produit ! Car quand on part sur un entraînement de 27 semaines avec de grosses sorties hebdomadaires, le besoin devient par exemple accru en oligoéléments pour suivre l’effort car l’élimination de ceux présents dans l’organisme est assez rapide… en clair besoin de réguler le taux pour maintenir la patate sur le long terme !

  • OLIGOMAX est vraiment là pour compléter tous les besoins en oligoéléments comme manganèse, cuivre, zinc… chacun de ces oligoéléments ayant un rôle. Par exemple le cuivre, zinc pour le maintien d’une glycémie normale. Il faut en prendre 1 à 2 bouchons (20ml) pur ou dilué dans l’eau à distance des repas, avec un goût qui est à l’arrivée plutôt sympa. Les effets pour moi étant d’avoir une diminution de la fatigue sur le reste de la journée. Après étant assez fragile de l’estomac j’ai vraiment suivi les recommandations de le prendre à distance des repas pour ne pas être embêté (du coup je ne saurai trop dire l’effet secondaire dans le cas contraire).

  • STIM, la parfaite barrière contre le stress oxydatif ! Bon en clair barrière contre les mauvaises cellules sur le long terme et plus globalement les phénomènes inflammatoires (tendinites par exemple, courbatures…)! Là-dessus c’est vraiment gros shoot (dans le bon sens évidemment) d’un condensé de toutes les vitamines : C, B2, B3, B5, B6, B9, D….. Autant vous dire la garantie d’avoir un corps au top sur toute la phase prépa sans trop de carences! Pour ma part dose prise de 2 gélules par jour avant effort (donc le matin avec une prise facile, sans goût puisque gélule donc au top).

  • DIGEST + (petit nouveau), véritable pare balle contre les maux de ventre suite à effort intense et permettant de protéger l’intestin! Ça j’ai adoré car effet placebo (il y en a toujours un peu..) ou pas, avec ce mélange de nutriments (glutamines par exemple) et de plantes, je n’ai eu aucun maux de ventre durant mes séances d’entraînement. Je ne rentrerai pas dans les éléments qui font partis de ce nouveau produit mais l’effet a été là ! J’ai pris pour ma part 2 gélules par jour (toujours à distance des repas me concernant) matin et soir (comme conseillé par la marque ERGYSPORT).    

2 – La performance : le jour J évidemment mais dans mon cas sur les courses préparatoires qui auront été nombreuses et pour le moins bien bosselées 😉

Bon là évidemment on rigole plus car il fallait avoir la garantie de garder les stocks pleins en matière de nutriments le jour des différentes « compétitions » préparatoires donc : glucides, maltodextrines, glutamine, vitamine B (dont B1 et B6 pour fonctionnement musculaire et réduction fatigue).

Le but étant évidemment de ne pas avoir d’hypoglycémie pendant mon effort, de fatigue après 20h de run (enfin à relativiser car aucun produit sur le marché n’a la recette magique pour faire disparaitre totalement la fatigue). Force est de constater que ça c’est plutôt bien vérifié pendant mes longs runs (enfin sauf sur les fois où j’ai sauté le tour de prendre ma dose…).

Grand big up sur la boisson EFFORT qui est vraiment indispensable (because hydratation le nerf de la « guerre ») en course puisque réunissant tous les ingrédients permettant de garder les batteries au maximum pendant l’effort (Maltodextrine pour libérer l’énergie pendant l’effort, Antioxydants, BCAA, Magnésium, Vitamines…) avec des goûts super variés comme Menthe, Orange, Pêche (franchement j’ai vraiment tout aimé.. bon peut être préférence pour la pêche! Mais quoi qu’il en soit bonne digestibilité, goût agréable et quand c’est frais = super désaltérant !), avec en plus un dosage via stick donc facilement transportable (dans le cas d’un ultra trail) pour en avoir suffisamment pendant l’effort.

Les barres EFFORT et les NATURAL BOOST ont vraiment bon goût (bon gros coup de cœur pour le NATURAL BOOST sur sa texture « compote » que j’adore).

Ces 2 produits que j’ai pris toutes les 30 minutes (en alternant et en faisant en sorte de prendre le NATURAL BOOST quelques minutes avant une grosse montée de façon à avoir un « ++ » dans l’organisme) sont complémentaires avec encore une fois une digestion vraiment top, une texture agréable (enfin sauf quand il fait super chaud mais bon là toutes les barres ont le même « comportement »).

On a encore une fois une synergie de nutriments (glucides, maltodextrines…) qui permet de libérer progressivement l’énergie et d’éviter les hypoglycémies en cours d’effort. Que ce soit pendant la MAXI RACE XXL autant que sur la CELESTRAIL (bon sur cette dernière on mettra de côté la 1ère nuit ou je n’ai rien pu manger), ces barres m’ont vraiment servi dans les moments où j’étais dans le dur physiquement (= bobo au pied) pour ne pas flancher en plus niveau fatigue (même si pas de miracle non plus au bout de 20h à galérer sur un parcours aussi technique..).

3 – La récupération : aspect que je mets parfois de côté mais que dans le cadre de ce retour je me suis forcé à bien suivre après chaque course pour régénérer mon corps au mieux !

Alors là autant dire que je partais dans l’inconnu car jusqu’à ce testing, je ne prenais JAMAIS de produits de récupération donc là je partais vraiment d’une page blanche. Vu toutes les grosses courses qui auront ponctué mon entraînement je pense que la prise de cette gamme était vraiment ad’hoc! En gros la gamme REGEN et FLEX est un concentré d’acides aminés, de maltodextrine, de fructose, de minéraux et de vitamines, pour vous permettre de récupérer et d’enchainer les séances (la gamme FLEX ayant plutôt pour but de renforcer les articulations via un bon petit boost en vitamine C).

Bon dans mon cas, ça colle plus que pile poil on va dire. Niveau goût c’est assez bon sans être non plus la boisson qu’on prendra matin, midi et soir, en revanche sur les effets c’est plus intéressant.

Ok pas de miracle sur la disparition totale des courbatures, par contre sur la récupération de la forme, là c’est vraiment pas mal avec en plus une très bonne digestion (et pourtant autant dire qu’on est plutôt fragile niveau estomac après un effort de très longue durée).

Bref moi je partais d’une feuille blanche sur le sujet donc je manque de comparatif avec d’autres marques, après à voir sur le long terme et surtout si j’ai les mêmes effets après chaque bloc aussi important d’entraînement !

Conclusion

Clairement la gamme ERGYSPORT possède un produit réfléchi pour chaque étape sportive. Une gamme conçue pour répondre précisément aux besoins nutritionnels du sportif, en respectant réellement l’équilibre, en enlevant tous les effets secondaires pouvant être un peu indésirables (enfin chez moi) et en permettant d’aller au bout de son programme sportif.

Alors que j’avais des doutes sur les bénéfices de la micro-nutrition et même si je conserverai ma méfiance sur les impacts au long terme sur l’organisme, je ne peux que m’incliner devant toute cette gamme qui de façon factuelle m’aura permis de supporter toute la dose d’entraînement et de courses que j’ai dû faire dans le cadre de ma TDS 2019 !

Si l’entraînement physique en tant que tel est indispensable, je dois bien avouer que l’aspect micro-nutrition est complémentaire et obligatoire pour combler les manques nutritionnels.

Gros coup de <3 comme je l’ai dit sur la gamme Récupération ou un mix entre « effet concret avec un soupçon d’effet placebo (enfin je pense) » m’aura permis de tenir le choc sur tout mon entraînement.

Test réalisé par Sébastien REMOND

 

Gamme disponible sur le site ergysport.com

ou en magasins : https://www.ergysport.com/nos-points-de-ventes/

 

 




Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo IRUN15

Tests réalisés en partenariat avec Crosscall

©Trail Session Magazine, Août 2019

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Recevez notre Newsletter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *