Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content


Nikwax Basewash & Basefresh : Prenez soin de vos vêtements !

Nikwax Basewash & Basefresh : Prenez soin de vos vêtements !

 

Le magazine Trail Session innove pour les tests de produits ! Aujourd’hui, je vous présente les produits d’entretien Basewash et Basefresh, de la marque Nikwax. Cette nouveauté est tout à fait cohérente avec notre démarche de test : vous montrer qu’un textile ou qu’une paire de chaussures valent le coup d’être achetés, c’est bien… Faire tenir vos produits dans le temps avec cette lessive, c’est mieux !



Présentation Vidéo de Nikwax Basewash & Basefresh



Présentation de la marque Nikwax

La petite histoire

Je vais vous parler de Nick Brown. Il créa en 1977 une cire imperméabilisante non assouplissante pour chaussures en cuir. Celle-ci va donner naissance par la suite à toute une gamme de produits d’entretien Nikwax. La marque teste ses produits d’entretien en conditions extrêmes pour avoir le résultat de lavage le plus performant possible.

Engagement vert pour la sécurité des consommateurs et de l’environnement

Pour moi, c’est le point LE PLUS IMPORTANT quand je teste un produit. Je regarde avant tout les ingrédients qui le composent. Tous les produits sont fabriqués au Royaume-Uni. L’utilisation de produits chimiques y est strictement réglementée.

Voici une liste d’exclusion de certains ingrédients chimiques qui ont été prouvés nocifs pour la santé : organofluorés et perforés (PFOA, ça vous parle le scandale du Teflon… ?), phosphates, solvants d’hydrocarbures aromatiques (cancérigènes), gaz d’hydrocarbures (gaz à effet de serre +++).  Rassurez-vous, aucun de ces dangers n’entrent dans les formules des produits Nikwax. Je trouve très important de décortiquer la notice avant d’acheter un produit. 

La marque Nikwax essaie chaque année de baisser ses émissions de CO2, consommation d’eau, tente d’augmenter ses ressources en énergies renouvelables et d’avoir une supériorité de déchets recyclables vs non recyclables.

Nikwax travaille avec World Land Trust. C’est une association qui achète des terres sur des zones d’importance écologique pour gérer ces réserves durablement avec des partenaires locaux. 

Sur leur site, vous pourrez encore lire beaucoup d’autres actions humanitaires ! Je pense qu’on peut vraiment leur attribuer le qualificatif de marque ECORESPONSABLE ! 

Nikwax fluorocarbon free

Comment ça marche ? 

La plupart des équipements imperméables disposent d’un revêtement extérieur appelé finition déperlante longue durée (DWL). Cela élimine la vapeur d’eau et évite à l’eau de pénétrer dans le tissu. Avec le temps, la saleté et les huiles corporelles peuvent altérer le traitement DWL. C’est là que les produits Nikwax entrent en jeu ! 

J’ai déjà acheté auparavant la lessive Techwash et traitement imperméabilisant TX. DIRECT WASH-IN. J’en suis ravie pour mes produits troisième couche tels que la veste peak 4F ou le pantalon Bornand de Cimalp. 

Or aujourd’hui, j’ai reçu la lessive Basewash et l’additif de lavage Basefresh. Tout de suite je me dis, c’est cool mais y a-t-il vraiment un intérêt ? Je vais tenter de vous expliquer. 



Lessive Basewash et l’additif de lavage Basefresh

Pour quels produits ?

Ces deux produits sont préconisés pour laver vos sous-vêtements techniques. Ceux-ci régulent la température corporelle et éliminent la transpiration. Ils sont respirants et sèchent vite.

En utilisant ces lessives, vous perdurerez les propriétés et empêcherez les mauvaises odeurs ! Ils peuvent aussi être utilisés sur des vêtements classiques de sport synthétiques (course à pied, fitness, cyclisme, sport d’équipe)

Lessive Basewash

Elle va permettre le lavage de la saleté, transpiration et odeurs incrustées. L’évacuation de l’humidité sera accentuée et donc le séchage plus rapide.

Vous déposerez un bouchon plein de lessive dans le compartiment habituel de votre machine à laver. Si vous faites un lavage à la main, mettez les affaires dans l’eau tiède, un bouchon de lessive également puis rincez 3 fois à l’eau claire.

Existe également en gel nettoyant de voyage.

Nikwax lessive Basewash

Traiter avec Basefresh

Cet additif de lavage désodorise et empêche la formation d’odeurs corporelles. Il optimise l’efficacité de refroidissement des vêtements.

Il faut mettre un bouchon plein dans le compartiment « adoucissant » de votre machine à laver.

Vous pourrez aussi l’utiliser pour éliminer des tâches vraiment tenaces comme l’huile de chaîne. Vous savez quand vous revenez de votre sortie vélo ? 😉

Nikwax Basefresh

Test des produits Basewash et Basefresh de Nikwax

Nikwax

Mode de lavage « maison »

Je suis assez minimaliste dans mon mode de vie. Lorsque je fais une machine « de sport », je sépare uniquement les produits imperméables qui seront lavés à part avec TechWash. Je mélange les produits en laine Merino qui sont lavés avec le reste des produits synthétiques d’habitude car j’en ai peu. De plus, je lave toujours avec un programme à 30° et essorage maximal à 800 tours/min.

J’utilisais une lessive « maison » faite d’eau, de savon de Marseille en paillettes et bicarbonate de soude. Je ne met aucune huiles essentielles car elle peuvent être nocives pour les fausses septiques. Alors oui, notre linge n’a pas d’odeur quand il sort de la machine mais c’est une question d’habitude je pense. Si le linge est vraiment sale ou taché je rajoute sur le moment dans le compartiment de la machine du percarbonate de soude.

Pour le séchage, nous n’avons pas de sèche linge (assez agressif pour les produits techniques). Je fais cette petite routine depuis un peu plus d’un an. Je n’ai peut-être pas assez de recul mais je ne trouve pas que nos produits soient abîmés pour l’instant.



Conditions du test 

En priorité je dépose dans la machine nos sous-vêtements de sports mais bon en une semaine ça ne fait pas beaucoup. Ce serait un peu dérangeant de faire tourner une machine presque à vide. Je décide de compléter la machine avec d’autres textiles synthétiques près du corps (certains vraiment tachés donc nous verrons l’efficacité du produit !!).

Nikwax avant

Avant lavage avec Nikwax Basewash

Je remplis un bouchon de chaque produit (Basewash et Basefresh) et j’utilise le même programme habituel : 30° 800trs/min (environ 1h).

NikwaxNikwax

 

Lorsque la machine se termine, il est vrai que le linge a une bonne odeur, j’en avais perdu l’habitude !

Nikwax

Puis, je mets à sécher le linge sur l’étendoir. Une fois les vêtements secs, j’inspecte le linge : il sent toujours bon 😀

Je remarque que les taches sont bien parties et aucune « trace » de lessive n’est resté sur le linge.

Nikwax après

Aucune trace ! 😀

Après plusieurs lavages, j’ai toujours eu ce bon retour ! Les vêtements, une fois portés, sont très agréables. Donc il n’y a pas de mauvaise sensation ou odeur dans la journée.

Nikwax

Validé !

Mon avis sur les produits Nikwax

Est-ce que j’aurais acheté ces deux produits Basewash et Basefresh de moi-même ? Pas sûr, je ne vois pas forcément l’intérêt d’utiliser des produits aussi spécifiques pour du textile synthétique.

Par contre je ne peux qu’approuver le fait de ne plus utiliser de lessive industrielle qui peut en effet altérer vos vêtements ! Je pense que les produits Basewash et Basefresh sont la bonne alternative à une lessive classique si vous ne voulez pas passer le cap de la lessive « maison » (vous savez ce que vous mettez dans, 100% naturelle, aucun additif, sans parler du côté économique !) 

J’ai acheté auparavant comme je le disais plus haut les lessives TechWash et imperméabilisant TX Direct Wash-in. Ici, je recommande leur utilisation à 200% car les textiles dont je dispose sont bien trop techniques pour ma petite lessive « maison ».

 

En feuilletant le guide de leurs produits, je note aussi que la lessive WoolWash  peut avoir un intérêt supplémentaire en complément de Basefresh pour les textiles en laine Merino. 



Gamme des produits d’entretien de la marque Nikwax

Nikwax facilite le choix de son produit dans le catalogue en fonction de la couleur : 

  • Vert pour nettoyer : le risque de laver avec une lessive classique est d’abîmer le traitement déperlant longue durée (DWL)
  • Violet pour imperméabiliser : il faut toujours nettoyer au préalable son équipement avant de l’imperméabiliser. L’effet imperméabilisant persiste après plusieurs lavages

Vêtements imperméables : lessive tech Wash + imperméabilisant TX Direct 

Sous vêtements laine : lessive Woolwash + Basefresh

Sous vêtements synthétiques : lessive Basewash + Basefresh

Chaussures tissu et cuir : Footwear Cleaning Gel + imperméabilisant Fabric & Leather Proof

Chaussures de course : Footwear Cleaning Gel + Sandal & Sports Shoe Wash

Je vous donne rendez-vous sur leur site pour avoir encore plus de produits détaillés (polaire, sofshell, gants, sacs de couchage et tentes…etc). Vous aurez du choix spécifique !



Conclusion

La marque Nikwax diversifie ses produits et je soutiens leur engagement écologique. Cependant certains de leurs produits sont beaucoup plus utiles que d’autres pour mon utilisation personnelle. Bien-sûr tout le monde ne verra pas la même utilité dans les mêmes produits.

Concernant les produits que j’ai testés, je conseille donc Basewash et Basefresh en remplacement d’une lessive industrielle qui risquerait d’abîmer vos vêtements sportifs ! Si vous utilisez déjà une lessive non agressive, je ne pense pas qu’il soit utile de laver des vêtements synthétiques avec des produits spécifiques. Cependant en priorité si vous possédez des vêtements techniques imperméables il est primordial de bien les entretenir pour qu’ils conservent leurs propriétés. Donc oui à 100% pour les produits TechWash et TX Direct in et oui à 60% pour Basewah et Basefresh.

Où trouver Basewash et Basefresh de Nikwax ?

Sur leur site, vous ne pouvez pas acheter un produit directement mais vous trouverez une rubrique « revendeurs » qui vous guidera pour trouver un magasin près de chez vous !

Sur les autres sites marchands, vous pourrez retrouvez Basewash à un prix d’environ 9€ et Basefresh à environ 6,50€.

 

15% de réduction avec le Code IRUN15

 

©Trail Session Magazine, Mars 2021

Auteurs

  • Noëllie Rousset, 27 ans, kiné diplômée depuis 5 ans dans la Loire, à côté de Saint Etienne et formée en micro-nutrition. Passionnée de voyages, je parcours les sentiers sur des courses de montagne, ou sur les routes pour grimper les cols à vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *