Chullanka
 

Saucony Endorphin Shift : la chaussure rebondissante !

 

Aujourd’hui, il faut se démarquer des autres marques et toujours proposer l’innovation dans ses produits. C’est au tour de Saucony avec la Shift dans sa gamme Endorphin. Trail Session m’a donc confié l’agréable tâche de vous présenter la nouvelle Saucony Endorphin Shift.



Présentation de la nouvelle Saucony Endorphin Shift

Je vais vous parler du nouveau projet de la marque Saucony. Les ingénieurs ont conçu avec l’aide et le retour professionnel de plusieurs athlètes une nouvelle gamme basée sur trois chaussures.

L’idée de la marque est l’alternance de chaussures en fonction de la sortie effectuée.

Les différents modèles de la gamme Endophin

Le premier modèle est l’Endorphin Shift : modèle conçu pour une pratique au quotidien (type footing).

Leur modèle intermédiaire est l’Endorphin Speed qui est prévue pour les entraînements spécifiques (type fractionné). Un prochain article sera publié prochainement par un de nos rédacteurs Trail Session pour présenter également ce produit.

Enfin, leur modèle le plus élaboré est l’Endorphin Pro réservé pour le jour des compétitions.



Les technologies

La technologie SPEEDROLL représente l’inclinaison prononcée de l’avant pied de la chaussure. Elle va permettre une propulsion vers l’avant du pied plus facile. Vous allez ressentir une sorte d’élan à chaque foulée. C’est vraiment le point numéro un qui m’a impressionnée quand j’ai enfilé mon pied. Même sans courir,  on dirait que le déroulé du pied se fait tout seul sans effort !

Un retour d’énergie et un rebond agréable assurent la douceur de votre foulée grâce à la technologie PWRRUN présente dans la semelle intermédiaire. Lorsqu’on touche la semelle (au niveau du turquoise) on dirait vraiment qu’elle est faite en « mousse ». Elle permet d’amortir les impacts.

La technologie FORMFIT de la semelle, entre votre pied et la chaussure, permet une meilleure adaptation à votre morphologie et donc un confort et maintien optimaux.

Mon test de la chaussure Saucony Endorphin Shift

Poids de la chaussure

Je pèse 261g pour une pointure 39 contre 192g annoncé par Saucony… Une grosse différence… Par ailleurs pour certains coureurs (moi-même entre autres) la recherche de légèreté d’une chaussure est le critère numéro un !

Alors, on peut être un peu déçu à la réception. Enfin, les chiffres importent peu finalement ! Ce sont les sensations qui priment et ma première impression une fois la paire enfilée, c’est qu’elles ne me paraissent pas si lourdes que ça…

C’est parti pour une sortie tranquille près de chez moi au cas où… Finalement, la première impression se confirme. Le poids ne se fait pas ressentir sûrement dû à sa technologie SPEEDROLL qui lui confère un sacré dynamisme !



Drop et type de chaussure 

Son drop est de 4mm, ce qui est faible et donc un point positif. Comme je vous le disais plus haut c’est une chaussure conçue plutôt pour des sorties tranquilles (footing ou récupération).

Si vous aviez dans l’intention de diminuer le drop de vos chaussures pour vous permettre d’avoir une meilleur foulée sur l’avant pied il faut le faire progressivement.

Sinon, vous risquez des blessures en étant trop rapide dans votre changement. C’est pourquoi je trouve qu’en optant pour ces chaussures, vous aurez une bonne adaptation. Vos sorties seront peu intenses et votre foulée pourra se modifier plus doucement.

Après plusieurs accélérations pendant mes sorties, la chaussure répond plutôt bien. Je l’ai donc utilisée en séance d’entraînement fractionné sans avoir aucun soucis.

Le dynamisme de la Shift me permet de l’utiliser de manière plus polyvalente que Saucony le préconise.



Flexibilité de la Saucony Endorphin Shift

L’Endorphin Shift offre peu de degré de mouvement au niveau de la semelle. Je ne suis pas adepte de cette rigidité. J’aurai aimé plus de souplesse.

D’autant plus qu’on parle d’une chaussure faite pour des sorties plutôt longues sur un rythme tranquille. Il est donc important pour moi d’avoir de la flexibilité pour une meilleure adaptation du pied sur le terrain et donc enchaîner les kilomètres plus facilement.

Confort et résistance combinés

Sa tige en mesh et sa semelle permettent à l’Endorphine Shift une respirabilité et un amorti maximaux. Lorsque je cours, je me sens stable dans la chaussure.

Cette sensation, associée au dynamisme Speedroll de la Shift, me permettent d’avoir une foulée assez fluide.

Je pense que la chaussure est assez durable dans le temps. Il y a un renfort plastique au niveau du talon. Le problème chez Saucony n’est pas dans la semelle mais dans le tissu qui commence souvent à craquer au niveau des orteils sur les deux côtés. A voir avec les kilomètres… ?



Après plusieurs sorties, j’ai ressenti une légère sensation désagréable sous les métatarses du pied. Je pense que l’avant pied de la chaussure est assez étroit. De ce fait, cela comprime un peu les orteils si on a le pied un peu plus large.

Design

Vous les trouverez dans deux coloris différents.

  • Blanc, turquoise, corail lacets jaunes fluo : C’est un modèle qui ne passe pas inaperçu c’est sûr ! Petit bémol cependant pour le renfort de la semelle arrière en plastique transparent que je ne trouve pas particulièrement esthétique.
  • Noir et blanc

Les goûts et les couleurs ne se discutent pas… Chacun les siens. Alors, c’est une bonne chose que Saucony ait choisi un modèle extravagant et un modèle plus passe partout !

Prix de la Saucony Endorphin Shift

116€ chez i-Run contre 150€ chez Saucony. Le tarif de la marque est assez élevé mais c’est le prix de la nouveauté je suppose…



Mon avis au sujet de la Saucony Endorphin Shift

Les plus

  • Sa propulsion !!! J’insiste, c’est mon premier ressenti positif sur la chaussure. Vous pouvez l’utiliser en sortie récupération ou bien comme moi en entraînement vu son dynamisme. Cela vous évitera d’acheter tout de suite les trois modèles de la gamme Endorphin.
  • Sa résistance 

Les moins

  • Prix élevé pour une chaussure pas forcément meilleure qu’une autre pour des sorties. Clairement, Saucony veut qu’on achète les trois modèles pour avoir une gamme complète adaptée à chacune de nos sorties spécifiques. Cependant vu le prix de la chaussure, tout le monde ne peut pas se permettre d’avoir trois paires de chaussures de route !
  • Chaussure un peu étroite sur l’avant pied

Où se procurer la nouvelle Saucony Endorphin Shift ?

Disponible chez i-Run.fr (Clic Photo !)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Novembre 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Noëllie Rousset, 27 ans, kiné diplômée depuis 5 ans dans la Loire, à côté de Saint Etienne et formée en micro-nutrition. Passionnée de voyages, je parcours les sentiers sur des courses de montagne, ou sur les routes pour grimper les cols à vélo !

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *