Chullanka
 

Hoka Clifton Edge : quand l’innovation va plus loin

 

On ne peut que remercier la marque HOKA de nous avoir permis de tester des modèles aussi divers que variés cet été. Après la Clifton 7 testée le 20 juillet, la Torrent 2 testée le 17 août c’est maintenant au tour de la Hoka Clifton Edge de passer au « grill » d’un retour test des plus surprenants. Dernière nouveauté de la marque Hoka One One, elle vient compléter la gamme Clifton. Modèle déjà connu pour ses promesses d’amorti, de confort et de légèreté. Avec évidemment, le gros plus qui devrait autant surprendre que dérouter : une toute nouvelle géométrie de semelle pour plus de dynamisme.



Hoka Clifton Edge : un « héritier » d’un concept des plus novateurs !

Allez, petit retour en arrière il y a quelques mois où la marque Hoka faisait un joli coup marketing. Le lancement d’un produit vraiment déconcertant au premier abord : la Hoka Ten Nine. Une chaussure avec un talon proéminent.

Coup de pub pour les uns, bluff marketing pour les autres, bref au final une population de runners très divisée. MAIS c’était sans compter sur le talent de la marque qui, quoi que l’on puisse en dire, sait décidément nous surprendre.

Au final, un super coup de communication pour annoncer un nouveau concept que l’on retrouve aujourd’hui sur la Hoka Clifton Edge.

Un vrai bon dans le futur pour un concept qui continuera sûrement à diviser tant que les retours n’auront pas été suffisants. A suivre…

Hoka Clifton Edge : un design autant déroutant que dynamitant !

N’ayant pas testé la Clifton 7, je ne pourrai pas en faire un comparatif objectif, mais globalement je retrouve les mêmes avantages qu’Anastasia a bien mis en avant, il y a quelques semaines.

Je passerai donc un peu là-dessus pour aller directement à mon ressenti personnel d’avoir entre mes mains un modèle au look si surprenant.

Soyons francs quand j’ai reçu la chaussure, même si je suis fan de la marque, j’ai plutôt été surpris par son look. Ok je suis fan du tape-à-l’œil et des modèles un peu en marge du classique mais là, ce choix de prolongement de semelle est osé.

Personnellement, j’admire l’audace de Hoka qui surprend encore et encore. Qui se souvient des premiers modèles qui avaient surpris par leur design ?…. Et pourtant, la population de fans est maintenant bien présente.

Donc oui, niveau visuel là franchement, c’est le top. Mais au-delà de cette remarque sur la semelle, c’est plutôt l’intérêt que j’avais du mal à voir en les découvrant pour la 1ère fois.



Comme tous les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je voulais voir comment je pourrais être convaincu par le côté technique.

De tous les modèles que j’ai eu la chance de tester au travers de TRAIL SESSION MAGAZINE, j’ai toujours adoré le confort. Encore une fois avec la Clifton Edge, le confort est, et reste, des plus présents !

La claque visuelle est là et le confort aussi donc j’avais hâte de passer à l’étape « pratique sur route ».

Le mesh m’a bien plu sur cette Clifton Edge. Un mesh technique (“new” comme sur la Clifton 7) offrant une très bonne ventilation. Vues les températures du moment, la respirabilité offerte par le mesh m’a clairement séduit. A voir la résistance sur la durée mais pour le moment RAS !

Juste avant ça, dire que malgré un poids (242gr) des plus raisonnables avec les « ajouts » sur la chaussure (= allongement semelle), j’ai quand même du mal à imaginer une telle chaussure pour performer, mais bon on tirera les conclusions après le test. Déjà le drop de 5mm du modèle me colle parfaitement bien.



Un test terrain surprenant mais concluant !

Une Hoka Clifton Edge à la semelle extérieure UNIQUE

Si la semelle extérieure révolutionnaire épouse bien le pied, j’ai surtout vraiment adoré le côté maintien du pied.

Dans le détail ça donne une semelle en 3 parties. Une semelle conçue avec une toute nouvelle mousse EVA (selon Hoka : la plus légère).

N’ayant pas testé la Clifton 7, j’ai malgré tout le même ressenti qu’Anastasia donc en pratique une foulée dynamique et confortable. La mousse semble vraiment légère et permet une élasticité au top quand on commence à accélérer un peu.

Et je ne parle pas de l’accroche qui semble s’en trouver améliorée. Bon en ce moment, le terrain est plutôt sec mais j’ai beaucoup apprécié l’accroche de la semelle sur des terrains très secs.

Une extension convaincante, une géométrie séduisante

Avec une géométrie cintrée, la semelle étendue (trop ?) à l’arrière absorbe les chocs lors de l’impact au sol. Personnellement, même si la différence n’est pas ultra frappante, j’ai beaucoup apprécié le fait d’avoir un appui stable.

La sensation est surprenante de stabilité et d’amorti. Je n’ai pas forcément pour habitude de dérouler mon pied après impact. Là, c’est vraiment une chaussure pour celles et ceux qui le font.

Et pour les autres (=à l’attaque avant pied), et bien la réception sera quoi qu’il en soit agréable. Une efficacité au top même si ça reste surprenant dans le design.



Le profil de semelle incurvé sous les métas (comme la Clifton 7) permet d’être réactif dans les relances. Evidemment, à voir l’usure de la semelle sur les terrains un peu techniques mais bon pour le moment sur les 150km que j’ai faits, aucun souci.

Bon au final, vous l’aurez compris si le modèle est, et reste, surprenant visuellement, le ressenti est vraiment agréable. Je comprends doucement mais sûrement toute cette technicité que je valide.

Une tenue de route vraiment géniale

La coque talonnière permet vraiment d’avoir une meilleure tenue du pied. Une plus grande liberté au niveau du tendon et pas ou peu de frottements. Vu l’état fragile de mon tendon en ce moment, j’ai vraiment apprécié cette tenue.

L’empeigne de la Clifton Edge présente des finitions en TPU pour un soutien optimal de l’avant pied. Comme je viens de vous le dire, ayant une cheville un peu douloureuse en ce moment (et depuis un moment), le col rembourré du chaussant est bien pensé.

Au menu des détails, un gros « +++ » pour le système de languette située au niveau du talon d’Achille. Ce système facilite grandement l’enfilage quelle que soit la situation.

Egalement le système de lacet avec un système « chaussette » qui m’aura bien plu. Encore une fois du simple et de l’efficace.

Mon avis sur la Hoka Clifton Edge

Quoi que l’on puisse en dire la Clifton Edge va surprendre. Comme les premiers modèles de la marque Hoka, il y aura des fans dès les premières foulées. D’autres plus longs à motiver. Bref me concernant si le design osé m’a séduit, la technicité qui s’en suit m’a convaincu. Une chaussure qui ne laisse pas indifférent.

Une chaussure très confortable, très légère, en bref rassurante. Je dois quand même dire que l’allongement de la semelle ne m’a pas amélioré concrètement les performances mais ma foulée était plus agréable. Du coup peut être pas une chaussure pour performer (selon moi) mais pour enfiler les kilomètres, ça oui !

Moi je dis bravo à la marque qui ose encore et encore. Vu le succès des premiers modèles, il est fort probable que le succès sera au rendez-vous. Une marque peu frileuse qui aime oser et on aime ça !



Où se procurer la Hoka Clifton Edge ?

Clifton Edge disponible sur i-Run.fr (Clic Photo !)

Bénéficiez de 15% de Réduction Immédiate avec le Code Promo TRAILSESSION

 

©Trail Session Magazine, Septembre 2020

 

14938123_1454470054566419_4212488447338767112_n

Auteurs

  • Sébastien Rémond, 39ans, marié 2 enfants. Côté "On" Responsable d'agence pour une filiale du groupe AIRBUS et côté "Off" passionné de running depuis plus de 10ans. Une envie perpétuelle de (se) découvrir, de s'amuser et surtout vivre ses rêves et les dépasser !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *