BV Sport


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors


La Sportiva Akasha II [ Test 2022 ] : le Trail Running en stabilité

La Sportiva Akasha II [ Test 2022 ] : le Trail Running en stabilité

 

La Sportiva Akasha II : pour pratiquer le Trail Running stabilité, légèreté et confort

Chez TRAIL SESSION, on aime à dire que quand La Sportiva sort une nouveau modèle, le mariage se fait assez vite avec son utilisateur ou son utilisatrice.

Autant il existe pléthore de modèles chez la marque Italienne, autant chaque sortie est marquante. Avec la chaussure Sportiva Akasha II, on ne déroge pas à la règle. Une chaussure qui navigue habillement entre design et technicité.

Une chaussure aussi belle dans son design que solide techniquement. Laissons maintenant Anastasia et Sébastien nous donner leur point de vue sur cette petite pépite montagnarde !

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Test terrain de la Sportiva Akasha II par Sébastien

La Sportiva Akasha II

Vidéo de présentation

La Sportiva Akasha II : séduisante et taillée dans une roche de confort

La claque visuelle toujours au rendez-vous

La Sportiva Akasha II

Autant vous dire que chez La Sportiva, on peut se perdre dans tous les modèles. La marque italienne sort beaucoup de modèles. Certains plus techniques que d’autres.

Certains taillés pour le plus long format que d’autres. En revanche, un duo commun prédomine pour la plupart du temps : le confort et le design.

Avec la Akasha II, une nouvelle fois, on est bluffé par le design très travaillé de la chaussure. Un coloris vraiment sympa et pas si sobre que ça.

La Sportiva Akasha II

Aussi bien visuellement que techniquement, la claque est totale. La Akasha II séduit autant par un design que son confort. Bien que connue et faisant parti de l’ADN de la marque Italienne, la claque visuelle est toujours présente à chaque nouvelle sortie.

Avec la Akasha II, on a là un modèle transpirant la fraicheur. Si je ne perds pas de temps sur le design à part dire que le modèle est « viril », je vais quand même m’attarder sur le confort.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Un confort naturel mais pas moins dynamique

La Sportiva Akasha II

Dotée d’une semelle intermédiaire en mousse EVA injectée (du classique chez La Sportiva), on a vraiment un modèle très souple et confortable.

L’empeigne en AirMesh perforé laisse l’air circuler librement et maintient ainsi les pieds dans les meilleures dispositions possibles.

La Sportiva Akasha II

La semelle intérieure Hybrid Moutain Running permet d’offrir à son utilisateur une respirabilité vraiment tout confort. Le côté « anti-bactérien » de la chaussure est évidemment top.

Le chaussant accueille confortablement votre cheville pour accroître votre stabilité sur les sentiers exigeants.

Comme sur pas mal d’autres modèles de la marque, j’aime beaucoup la coupe des plus confortables avec un confort allant de l’empeigne à la semelle.

Je passe rapidement sur le drop de 6 mm qui me correspond vraiment bien et répond bien niveau foulée.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Ajouté à cela un poids de 321 gr, on a un modèle alliant légèreté et confort.

Un modèle vraiment technique qui s’exprime vraiment au mieux sur les sentiers montagnards. Malgré cela, la souplesse est présente autant sur un terrain technique que vallonné.

Pour en finir avec le côté « confort », à noter que le mouvement du pied est vraiment naturel. Présenté par la marque Italienne comme le « Trail Rocker », on ressent une fluidité dans la foulée.

La Sportiva Akasha II

Une semelle polyvalente et stable tout terrain

Chez La Sportiva, il y a quand même certains atouts qui font plaisir à revoir au fil des modèles. On va dire des « valeur sûres ». Des atouts qui pour ma part ont fait leur preuve sur les sentiers montagnards et vallonnés sur lesquels j’ai pu me confronter.

La Sportiva Akasha II

Parmi ces atouts, la semelle extérieure à crampons FriXion Red, associée au procédé Impact Brake System, offre une accroche top.

J’ai pu aller faire chauffer de la gomme en haute montagne sur Andorre (notamment) et le plaisir de se sentir maintenu sur les coteaux est génial.

La Sportiva Akasha II

La traction est là et bien présente. Aussi bien en montée que descente. Malgré les terrains très secs en ce moment, quel plaisir d’avoir ce maintien.

Évidemment c’est subjectif (quoi que je commence à bien éprouver ce critère au fil des tests que j’ai la chance de faire pour la marque italienne) mais ce système permet vraiment d’avoir une adhérence au plus proche du terrain.

Les crampons s’expriment au mieux sur les terrains techniques. Même si manquant d’une véritable technicité sur les sentiers proches de chez moi, ceux trouvés sur Andorre m’auront permis de valider le duo « accroche/stabilité ».

À voir la durabilité des crampons sur le long terme bien sûr.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Le couteau suisse de la protection en montagne !

Quand on prévoit de faire des sorties montagnardes, évidemment on est plutôt attentif à la protection de ses pieds mais pas que…

Sur la Akasha II, on a là des renforts au talon et au niveau des orteils qui protègent d’éventuelles déconvenues liées aux environnements rocheux.

La Sportiva Akasha II

Au global le pare-pierres semble bien costaud et joue parfaitement son rôle. Ajouté à cela le revêtement anti-abrasion qui évite les déchirures.

La doublure en cuir synthétique semble préserver des frottements et irritations. A voir avec le temps.

Si je dis « semble » c’est parce que finalement je n’ai pas eu vraiment l’occasion de tester cet atout sur un terrain ultra technique. Enfin, à part à Andorre mais pas non plus pendant 10h.

Du coup, j’ai hâte de mettre à mal cet atout en montagne sur une très longue distance. La chaussure est bâtie pour ça !

Avis global de Sébastien au sujet de la Sportiva Akasha II

Pour résumer, la Akasha II s’exprime et s’exprimera à son maximum en montagne. Une chaussure vraiment faite pour du terrain technique et de la longue distance. Tout s’y prête ! Que ce soit sur la technicité du modèle que son confort.

De la semelle au mesh, la Akasha II répond présent pour une utilisation « entrainement ou course ». Si le confort est vraiment présent, la souplesse est plutôt très agréable ! On est vraiment sur un modèle technique avec un grand « T ».

Quand on voit tous les atouts niveau protection, on ne peut qu’être rassurer quand on se projette sur une course longue pouvant avoir des conditions climatiques compliquées.

Une Akasha II qui s’exprimera au mieux sur terrains techniques mais qui trouve bien entendu son intérêt sur les terrains moins compliqués.

La présence de la semelle extérieure à crampons Frixion Red associée au procédé Impact Brake System est une nouvelle fois un beau mariage fait pour réussir.

Que ce soit par terrain sec ou terrain boueux, l’adhérence et l’accroche sont là. Bon évidemment, en ce moment j’ai plutôt testé le côté « terrain sec ».

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Test terrain de la Sportiva Akasha II par Anastasia

La Sportiva Akasha II

Test terrain d’Anastasia sur les sentiers ukrainiens en bords de mer noire à Odessa

Vidéo de présentation

La Sportiva Akasha II

Esthétiquement sublime et aboutie

Présentation et test terrain

Comme vous le savez, La Sportiva tire ses origines de la performance en montagne. L’Akasha a été étroitement conçue avec l’athlète de marque transalpine : Anton Krupicka.

Elle a été retravaillée avec ce dernier pour les excursions de forme libre et minimaliste en montagne, mais également pour les ultras et le trail running.

L’Akasha a acquis la réputation d’allier protection et performance.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Cette version mise à jour reprend des éléments sous le pied de la version précédente avec une nouvelle tige conçue pour une durabilité et une respirabilité accrues.

Elle est est l’une des chaussures les plus rembourrées de la gamme La Sportiva. Cette dernière est destinée aux longues courses ou aux courses d’ultra-distance sur terrain accidenté.

Krupicka appelle l’Akasha sa chaussure « go-to » en raison de sa polyvalence globale et sa stabilité. Il l’a portée lors de son retour très médiatisé à la course sur la Leadville 100 en  2021.

La Sportiva Akasha II

Une tige revisitée et aérée ET un pare-pierres tout bien utile !

Principale mise à jour de la Akasha II : la tige pour une ventilation extrême

La mise à jour majeure de l’Akasha II concerne la conception de la tige. En effet, elle offre un maillage modifié pour une combinaison de durabilité et de respirabilité.

Sa conception utilise une seule couche en maille sur l’avant-pied, qui se poursuit de la languette et s’étend de chaque côté du médio-pied.

Et elle va également vers les soufflets de languette élastiques qui entourent le pied comme une sangle.

À l’arrière de la chaussure, le col du talon s’étend vers l’avant avec un système de laçage composé de superpositions en TPU. Cela permet la circulation de l’air pour une meilleure respirabilité.

Le résultat global est une quantité impressionnante de ventilation compte tenu de l’accent mis sur la protection, la durabilité et le maintien du pied.

Étant donné qu’elle utilise plusieurs couches (languette/goussets sous l’exo-squelette en TPU), ce ne sera jamais l’étuve pour vos pieds.

La Sportiva Akasha II

La languette est élastique et j’ai ajusté le laçage pour un avant-pied moins à l’étroit

Une languette élastique pour un confort accru

Des éléments de protection supplémentaires dans la tige sont visibles dans l’embout rigide en TPU. En effet, une fine bande de matériau semblable à du daim relie l’embout à la sangle du milieu du pied.

Le contrefort du talon est ferme le long, il comprend une encoche qui se compose uniquement de tissu en maille ; cela créée un talon confortable et réduit l’irritation potentielle du tendon d’Achille.

La Sportiva Akasha II

Talon vu de l’arrière

Talon ferme et chaussant souple bien qu’un peu étroit

Je trouve la coupe globale plutôt ajustée, en particulier sur l’avant-pied (toe-box). Même si lors d’une session, j’ai dû desserrer le laçage pour fournir un peu plus d’espace à mes orteils, l’avant-pied reste confortable.

Après avoir relacé les chaussures en commençant par les deuxièmes boucles de lacet et en contournant les boucles les plus basses, tout est rentré dans l’ordre.

Cela a permis une plus grande expansion de la zone des orteils sans sacrifier l’ajustement.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Bien que le laçage modifié ait amélioré le confort, je me suis toujours tout de même retrouvée à vouloir plus d’espace.

Mais il faut aussi dire que la majeure partie du temps je cours avec des modèles route de Altra qui comportent une toe-box particulièrement large.

En supposant que l’ajustement fonctionne pour vous, le matériau et la qualité de construction de la tige restent impressionnants. Cette Akasha II est clairement un atout confort passés les 2h de course sur terrains techniques.

La Sportiva Akasha II

Semelle intermédiaire inchangée et Trail Rocker pour une stabilité impressionnante

Une semelle intermédiaire et extérieure inchangées

Les fans de l’Akasha seront ravis de savoir que la semelle intermédiaire et la semelle extérieure restent fondamentalement inchangées.

Le composé de la semelle intermédiaire est en MEMlex EVA à double injection, ce qui offre un coussin et une protection sous le pied.

Le facteur confort est augmenté avec une couche EVA de 3 mm sous une semelle intérieure Ortholite. Cela donne une sensation de douceur pour le pied tandis que le MEMlex offre une forte réactivité.

Il y a également une combinaison intéressante avec le système STB d’inserts en TPU au travers de la tige et de la semelle intermédiaire. Cela permet de maintenir le pied stable pour plus de contrôle sur les terrains techniques.

Cette configuration rend l’Akasha II très polyvalente. Elle est dotée d’un amorti suffisant pour faire beaucoup de kilomètres. Elle a également un bon retour d’énergie pour des efforts plus rapides et une stabilité solide sur les terrains irréguliers.

On sacrifie la sensation au sol, mais avec l’avantage c’est de pouvoir dérouler sur les sentiers sans la moindre appréhension. J’ai eu un minimum d’inconfort quand j’ai évité les dangers de racines voire des petites pierres qui roulent sous le pied.

La transition du talon vers la pointe est très agréable de par la géométrie Trail Rocker légèrement incurvée. Cela aide la chaussure à dérouler vers l’avant lors de l’impact au sol.

La Sportiva Akasha II

Semelle extérieure avec crampons en caoutchouc en forme de flèche de 4.5 mm

Semelle extérieure FriXion XT 2 : accroche et stabilité en toute circonstances

La semelle extérieure est en FriXion XT 2.0 entièrement en caoutchouc avec de nombreux crampons en forme de flèche de 4,5 mm.

La traction fournie par la semelle extérieure est suffisante pour être en confiance sur terrains boueux, mais également grimper les sentiers secs escarpés, ou même descendre des routes de gravier.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Malgré son aspect agressif, la semelle extérieure entièrement en caoutchouc passe partout, accroche indéniablement, et cet hiver j’irai courir dans la neige avec cette dernière.

Le caoutchouc de cette semelle extérieure ne montre aucun signe d’usure, mais je n’ai parcouru que 90km de test terrain avec. Trop prématuré pour affirmer la durabilité, bien que je sois très optimiste sur ce point.

La Sportiva Akasha II

FriXion XT 2.0 et Impact Brake System

Avis global d’Anastasia au sujet de la Sportiva Akasha II

J’ai réalisé ce protocole test de moins de 90km ici en Ukraine à Odessa, en bords de mer noire. Je n’étais donc pas en montagne avec aux pieds, même si ici certains terrains vallonnés avec des singles en forêt offrent des sentiers techniques pour tester.

En fait, j’ai été en possession de la Akasha originale, et j’ai fait de nombreux trails dans les Pyrénées avec ce modèle, mais également de longues randonnées.

Je sais que c’est une valeur sûre, et clairement l’amélioration apportée est considérable au niveau de la respirabilité sur toute la tige. Pour la stabilité, c’est clairement son point fort.

La Sportiva Akasha II

La tige est l’amélioration majeure apportée sur ce modèle Akasha

Je l’ai un peu portée dans les chemins boueux au Printemps, mais ici la météo est relativement sèche. Dans tous les cas, même si ici nous connaissons la guerre, nous envisageons d’aller faire du trail dans les Carpates, ou même en Turquie…

L’Akasha II a été conçue pour les coureurs en montagne exigeants et avisés. Pour piloter cette chaussure, il faut être un minimum avisé. Je ne suis pas sûre qu’elle correspondra aux débutants auxquels je recommanderais plus une Jackal ou Karakal.

Au niveau de la taille, je vous recommande de prendre une demie pointure au-dessus de votre taille habituelle chez les autres marques. C’est un avis qui reste subjectif, mais j’ai testé un 40, et un 40.5 aurait peut-être mieux fait l’affaire.

Je recommande dans tous les cas ce modèle Akasha II car c’est une valeur sûre pour qui considèrera qu’il a le profil de la porter et de la piloter !

La Sportiva Akasha II

Testée, approuvée et recommandée par Anastasia ✅

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Où se procurer la Sportiva Akasha II  ?

La Sportiva Akasha II

Modèles homme et femme Chez notre partenaire i-Run.fr

 

 

Partenaire numéro 1

i-Run.fr partenaire officiel de Trail Session

 

Trail Session Ukraine

©Trail Session Magazine – Août 2022

Auteurs

  • Sébastien Rémond, 41ans, marié 2 enfants. Côté "On" Responsable d'agence pour une filiale du groupe AIRBUS et côté "Off" passionné de running depuis plus de 10ans. Une envie perpétuelle de (se) découvrir, de s'amuser et surtout vivre ses rêves et les dépasser !

  • Je suis Anastasiia, l'épouse de Cédric et la Maman de notre fils Léo. Je suis née en 1992 en Ukraine, j'ai 29 ans, je suis originaire du Dombass. Je me suis mis à la course à pied avant la naissance de Léo (Mars 2018). J'ai réalisé mon premier Trail de 20km en Juillet 2017, et j'ai terminé mon premier Marathon à Paris en 3h50 en 2019. Je rêve de faire des Ultras, et je suis photographe à mon compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.