Advertisement


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content


Masque de protection : Salomon et Thuasne au banc d’essai

Masque de protection : Salomon et Thuasne au banc d’essai

 

Ces derniers mois plusieurs marques de sports comme Décathlon, Salomon ou encore Thuasne Sport proposent à la vente leur masque de protection (anti-covid) spécialement conçus pour la pratique sportive.

Cette « innovation » à fait grand bruit, bien au-delà du milieu sportif ; alors qu’il y a un peu plus d’un an, les français se questionnaient sur l’efficacité du port du masque de protection.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

L’idée de porter un masque pour le sport répond à une réelle problématique sanitaire. Entre les fermetures de salles de sports et les annulations d’évènements sportifs en tous genres, les masques de sports pourraient trouver un public certain. Néanmoins, on est en droit de se poser tout de même quelques questions :

  • Sont-ils efficaces ?
  • Qu’offrent-il de plus que le masque classique (FFP2 ou FFP3)
  • Est-ce qu’ils ne gênent pas dans la pratique du sport ?

Nos deux rédacteurs Thibaud et Loïc ont testé durant plusieurs mois les masques Salomon et Thuasne Sport et vous livrent leur avis sur le sujet.

Vous pouvez également retrouver le test du masque Asics Runners Face.

Masque de protection : présentation vidéo

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

Masque de protection Thuasne Activ Sécurity Sport par Loïc

Avant de commencer à vous expliquer ce produit, il me semble important de vous expliquer dans quelles conditions j’ai reçu ce dernier. Lorsqu’on m’ a proposé ce test, j’étais plutôt fermé à l’idée de porter un masque pour le sport en extérieur.

Pour ce qui est du sport en intérieur, mon raisonnement était tout autre. Je voyais l’arrivée de ce type de masque comme une aubaine pour les salles de sport.

Je pensais que cette innovation aurait pu donner raison aux gérants de salles de sport de réouvrir ces dernières aux clients détenteurs d’un masque dédié au sport. Il n’en a pas été.

masque de protection

En intérieur

Dans cette configuration, j’aurais trouvé très opportun de permettre à tous une reprise d’activité physique.

Activité qui permet de maintenir un capital santé acceptable, mais peut également permettre à certaines personnes d’évacuer un stress, un mal être face à cette morosité ambiante.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

Premières impressions

Lorsque je reçois le masque Thuasne Active Sécurity Sport, je ne suis pas surpris. Je connais cette marque et je l’apprécie pour sa qualité de fabrication. J’ai donc entre les mains un produit bien fini construit avec un tissu tricoté.

Ce dernier est doux et hypoallergénique. C’est tout de même autre chose qu’un masque FFP1 classique. Il est accompagné d’une barrette nasale pour optimiser l’herméticité du masque et apporter plus de confort.

Cette dernière s’intègre parfaitement dans la doublure du masque dans sa partie haute (couleur orange).

Cette barrette permet aux porteurs de lunettes un meilleur confort à l’ usage.

Confort

Le confort du touché se ressent une fois le masque sur le visage. Le tissu est réellement à la hauteur de mes attentes. Les sangles de maintien qui passent derrière les oreilles sont fines, mais ne lacèrent pas.

Tout du moins au début. Après plusieurs heures, j’avoue que je supportais moins bien le masque car j’avais mal aux oreilles.

Masque de protection

Avec 96 % de capacité de filtration, le masque Activ’ Security Sport répond aux exigences de l’ANSM (catégorie 1) et de l’Afnor (SPEC S76-001). Ses composants sont certifiés Reach ou Oeko-Tex®.

Sa construction symétrique des tissus permet d’avoir un pouvoir filtrant identique dans les deux sens : l’utilisateur se protège et protège les autres.

masque de protection

Vue d’ensemble

Ce masque est donc dans la totale légalité et il vous protègera autant que les masques FFP1 jetables. À ce sujet ce dernier est lavable 50 fois (site officiel).

Sur certains sites j’ai pu lire 100. Ce nombre de lavages reste pour moi un peu insignifiant car il faut prendre en compte les conditions de lavage, mais également noter sur un carnet le nombre de fois ou il passe à la machine.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

En pratique

Je vais être honnête, j’ai très peu utilisé ce masque pour le sport. Mais vous verrez en conclusion que je le trouve très utile.

J’ai bien entendu essayé de courir sur tapis, puis en extérieur pour voir la sensation que cela procure. C’est très bizarre. J’ai eu la sensation de ne pas être trop limité par ce dernier sur le plan respiratoire, mais on ressent tout de même qu’il y a quelque chose qui empêche la respiration.

masque de protection

Sur le tapis

Ma principale utilisation a été dans le cadre de mon activité professionnelle (pompier professionnel). Dans une utilisation active donc de celui ci.

Je l’ai trouvé génial. Il tient moins chaud et tient mieux en place qu’un masque classique. J’ai remarqué moins d’humidité avec ce masque. J’ai pu effectuer des journées d’entrainement professionnel avec bien moins de contraintes qu’un autre masque. Aussi, il se range facilement dans la poche et se ressort sans déformation.

Seul bémol, c’est que j’ai très vite perdu la bandelette nasale, mais j’ai tout de même pu utiliser le masque sans problème. Je trouve dommage qu’il ne soit pas livré avec une deuxième bandelette, ou bien qu’on ne puisse pas en acheter une séparément.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

L’avis de Loïc sur le masque de protection Thuasne Sports

Bon allez j’avoue. Il ne me quitte plus. Il est certain que je ne le mettrai pas pour courir. J’accepterai dans une salle de sport pour du renforcement mais pas pour courir. J’aime trop respirer le grand air.

Après ce test, je trouve que ce type de produit a tout à fait sa place et son public. Je suis un des leurs. Ne serait-ce que dans mon activité professionnelle, ce masque est très utile. Malgré le fait qu’il ne soit plus obligatoire en extérieur, le masque reste tout de même d’actualité lors de regroupement de personnes et à l’intérieur.

J’ai remarqué qu’avec ce masque (avec ou sans bandelette) la formation de buée sur les lunettes est quasi inexistante. C’est très agréable.

Même si je ne suis pas convaincu par le port du masque en extérieur je trouve que ce masque est tellement plus agréable à porter que je le recommande pour toutes les situations qui exigent le port de ce dernier. Il est très discret en plus d’être efficace.

masque de protection

Dans le train

J’ai pu voir sur le site officiel une évolution des sangles de maintien qui ne passe plus derrière les oreilles mais derrière la tête. Je préfère amplement ce système. Le première est un peu gênant au bout de quelques heures.

Où se procurer ce masque de protection Thuasne Sports ?

Sur le site officiel, vous trouverez une version améliorée de ce masque. Il est disponible dans de nombreux points de ventes aux alentours des 8 euros.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

Masque de protection SALOMON testé par Thibaud

En partenariat avec des entreprises françaises de design et de textiles, SALOMON nous propose un masque sportif au design résolument tourné vers l’innovation.

Au premier abord, ce masque ressemble à tant d’autres, cependant, il est bourré de technologie.

Le Design

  • Qu’offrent-il de plus qu’il masque classique (FFP2 ou FFP3)

La grande différence avec un masque classique est l’intégration d’une grille ultra légère qui permet de générer une cage de respiration.

Cette cage permet d’éviter que le tissu filtrant ne se plaque sur le visage pour une meilleure respirabilité lors de l’effort.

Ce masque SALOMON est conçue avec un tissu ultra léger à séchage rapide. Son réglage se fait simplement grâce à ces attaches réglables qui se mettent derrière les oreilles.

Une fois sur le visage, ce masque se plaque bien contre la peau sauf au niveau de sa « grille ».

  • Sont-ils efficaces ?

N’étant pas médecin, biologiste ou spécialiste textile des micro-particules (je ne pense pas que ce job existe, il faudrait l’inventer :))… je préfère vous mettre un extrait du site de SALOMON sur ce sujet :

« Les tests ont démontré que ce masque filtre au moins 90% des particules de 3 µm, conformément aux exigences de la note interministérielle du 29 mars 2020, mise à jour le 28 janvier 2021 (pour la France), et de la norme CWA 17553:2020 (pour l’Europe). »

Dommage que ce masque ne soit proposé qu’en noir. Déjà que porter un masque pour le sport c’est pas fun, j’aurais aimé un peu plus d’audace dans les coloris.

Un masque bicolore ou un peu flashy afin d’apporter un peu de gaieté et de fun dans ce contexte sanitaire qui peut être pesant par moment.

Les caractéristiques techniques

  • Filtration supérieure à 90 % des particules de 3 µm (0,003mm)
  • 2 tailles disponible
  • Masque réutilisable 50 fois, lavage à 40 °C
  • Cordon élastique et réglable
  • Pince nez pliable
  • Tissu polyester permettant un séchage rapide

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

Essai du masque de protection SALOMON

Conditions de l’essai

Pour planter le décor, cet essai de masque a été effectué principalement en course à pied dans le cadre de ma préparation à l’EcoTrail Paris qui se déroulera le 4 juillet 2021.

Je l’ai mis lors de sortie longue et lors de sortie courte plus intense. J’ai sporadiquement essayé ce masque en training extérieur lors de séance de renforcement.  J’ai aussi fait mes courses au supermarché et je me suis promené avec.

Cela me permet d’avoir une vue globale sur l’efficacité de ce masque afin de te fournir le retour le plus détaillé et objectif possible.

Un confort a toute épreuve

Premier constat, ce masque est hyper confortable. Ses cordons réglables permettent d’ajuster au millimètre près son masque, pas comme certain FFP2 qui peuvent te faire un garrot aux oreilles tellement les cordons sont mal adaptés.

Une respirabilité au rendez-vous pour ce masque de protection

Deuxième constat, sa respirabilité est nettement meilleure qu’un masque FFP2. Tu peux passer des heures à marcher, te balader ou faire tes courses sans ressentir aucune gêne.

C’est également le cas sur des sorties de récupération ou sans intensité (dans la zone aérobie), ou lors de training non intense.

En revanche, ça commence à se corser lors d’entrainement intensif.

Lorsque que le besoin d’oxygène est important avec la bouche grand ouverte, quelques minutes après être rentré dans la zone anaérobique l’intérieur du masque, « sa cage », s’humidifie comme tout les masques.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

Le point positif est que le masque ne colle pas au nez ou à la bouche comme pourrait le faire un FFP2 humide.

Revenons à notre zone anaérobique : ton besoin en oxygène augment énormément.  Ton rythme cardiaque s’accélère. Ton corps te demande de faire rentrer plus d’oxygène dans tes poumons. Ta respiration s’accélère.

Sauf que ton besoin en oxygène n’est pas totalement comblé par cette barrière qu’est le masque, le cercle vicieux est en route, reste qu’une solution… retirer le masque afin de réponse aux besoins de son corps.

C’est à ce moment précis que j’ai entrevu la limite du port du masque pour le sport.

Ce masque, même avec une respirabilité incomparable, reste un masque. Il obstrue l’arrivée d’air dans les poumons et empêche sa sortie.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

L’avis de Thibaud au sujet du masque de protection Salomon

Ce masque est une belle avancée technologique et vient répondre à un vrai besoin. Nous avons tous envie de voir les salles de sport ouvertes sans restrictions, les compétitions amateurs en tout genre reprendre.

S’il faut passer par le port d’un masque de sport pour que ce soit le cas, je prendrais le masque SALOMON.

Bien évidement, ce masque reste un masque. Impossible de le comparer au temps d’avant, où le port d’un masque de sport ne te serait même pas venu à  l’esprit. Cependant, ce masque vient répondre à un besoin, et un marché potentiel.

Pour un entrainement à intensité basse, tu ne ressentiras pas vraiment de gène à porter ce masque. Il sera ton compagnon idéal pour tes trainings extérieurs comme intérieurs.

En revanche pour un entrainement à haute intensité, passé 10min, tu auras qu’une seule envie. Retirer le masque. Ce n’est pas tant la faute du masque qu’à nos limites physiologiques.

Nous ne sommes pas nés avec un masque devant la bouche, ce dernier restera toujours un obstacle à l’arrivé d’oxygène.

I-Run.fr et TrailSession vous présentent les Ventes Privilèges

Où se procurer ce masque de protection Salomon ?

Merci à SALOMON de nous proposer un tel masque et de l’avoir fait en collaboration avec des sociétés Françaises de design et de textile. Tu peux retrouver ce masque pour 18€, prix que je trouve raisonnable pour un masque réutilisable et ultra respirable.

masque de protection

Chez notre partenaire i-Run.fr

 

Partenaire numéro 1

i-Run.fr

©Trail Session Magazine – Juin 2021

Auteurs

  • Thibaud BESSON, 30 ans, vis en région parisienne. Je travaille dans l'industrie aéronautique mais ma passion c'est le sport. Membre de l'équipe depuis 2020, je touche à tous les sports, aussi bien le vélo que j'ai pratiqué en club pendant 15ans, que la randonnée, l'escalade, le trail, & le running ou les sports collectifs. Partager avec vous les produits que j'ai la chance de tester est un réel plaisir. J'espère que vous aussi vous prenez du plaisir en lisant mes articles.

  • Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *