BV Sport


 
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors


Altra Mont Blanc [ Test & Avis ] : le nouveau modèle performance

Altra Mont Blanc [ Test & Avis ] : le nouveau modèle performance

 

Altra Mont Blanc : le nouveau modèle performance

L’Altra Mont Blanc, c’est LA grande nouveauté chaussure trail 2022 toutes marques confondues. Ce nouveau modèle s’inscrit dans la volonté de la marque américaine de proposer une chaussure de trail performante, pour les trails longues distances.

Si vous ne connaissez pas cette marque, elle est plébiscitée pour son « drop zéro » et une boite à orteil (Toe Box) assez large. Son point fort est de proposer des chaussures avec un indice minimaliste faible.

Face à une concurrence de plus en plus féroce, Altra a lancé une riposte conséquente avec les Lone Peak 6, les Paradigm 6, les Provision 5 et les Rivera 2 entre autre. Et ce n’est pas fini.

Il manquait à cette collection, une paire de chaussure qui, sur le papier, propose du confort et du dynamisme pour coureur cherchant la performance en trail. C’est maintenant chose faite avec cette Altra Mont Blanc.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

DERNIERE INFO (mise à jour article) : Altra Mont Blanc équipée du système BOA Fit System

Altra Mont Blanc et BOA Fit System Altra Mont Blanc et BOA Fit System

BOA Fit System

BOA Fit System expliqué et détaillé chez notre partenaire i-Run.fr

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Présentation vidéo de l’Altra Mont Blanc

Présentation générale

Avec un nom pareil, je crois que tout est dit. En tout cas, rien que l’évocation du nom « Mont Blanc » suffit à donner envie de crapahuter dans la montagne.

En choisissant ce nom, Altra vient clairement positionner sa nouveauté pour les friands de grands espaces et rappelle la grande course de l’ UTMB.

Altra Mont Blanc

D’un point de vue générale, cette Mont Blanc tape à l’oeil. Cette dominante corail donne un style et une tendance actuelle.

Personnellement, j’adore, et je trouve une fois de plus que le choix des matériaux et des coloris se marient bien. Altra ne cesse de progresser d’un point de vue esthétique.

Si je devais la situer par rapport aux modèles existants, je dirais qu’elle pourrait être entre la Olympus et la Lone Peak. Tout simplement car elle présente une semelle intermédiaire de 30mm, qu’elle est confortable mais également réactive.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Une chaussure performante

Au-delà de l’aspect esthétique, il y a des signes techniques qui ne trompent pas. Cette chaussure se voit dotée d’un nouveau système de laçage. Exit le traditionnel lacet plat légèrement élastique de la Lone Peak par exemple.

Altra Mont Blanc

La Mont Blanc est une chaussure travaillée, qui arbore la nouvelle semelle intermédiaire Altra Ego Max. La même que la toute nouvelle Timp 4.

C’est une mousse dense qui permet également de minimiser le poids de cette dernière. En parlant de poids, celle-ci se situe en dessous des 300 grammes pour une taille 43, environ 280 g même.

C’est très bien pour une chaussure qui se destine à des efforts longs. Je ne dis pas qu’il faut à tout prix une chaussure légère du fait qu’elle sera sans doute limitée de propriétés amortissantes ; mais une chaussure trop lourde n’est pas également adéquate.

Cette Mont Blanc est, selon moi, le bon compromis.

La Toe Box de l’Altra Mont Blanc

La Toe Box signifie la boite à orteil. C’est donc la partie qui se trouve sur l’avant pied et qui représente en quelque sorte la largeur de la chaussure.

Concrètement, vous trouverez sur tous les modèles de la marque Altra, une largeur prédominante comparée à d’autres marques.

Altra Mont Blanc

Ensuite, selon les modèles, il existe des « Toe Box » de tailles différentes. Elles sont au nombre de trois. Standard, medium et large.

Ici, sur cette Mont Blanc, le profil est standard ce qui conviendra à nombres de coureurs. Peu importe leur largeur de pied.

L’avantage de cette caractéristique propre à la marque, réside en une meilleure stabilité et un confort amélioré. Le pied n’étant pas étriqué dans la chaussure.

C’est aussi vrai sur des épreuves d’endurance avec parfois des temps de courses pouvant aller jusqu’à 24 heures et plus.

Pour ceux qui connaissent la Lone Peak, cette dernière peu sembler trop large sur l’avant pied. Le fossé entre une chaussure standard peu paraitre alors élevé, lorsqu’on arrive de chez Salomon par exemple. La Mont Blanc ne donne pas ce ressenti.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Semelle Vibram

Critère souvent déterminant pour certains coureurs, l’accroche et la durabilité d’une semelle sont très importants. C’est d’autant plus vrai lorsqu’on commence à mettre plus de 150 euros dans une paire de chaussure.

Cette Mont Blanc affiche un tarif de 190 euros et personnellement, je n’attendais pas moins qu’une bonne semelle Vibram pour valoriser le potentiel de cette dernière.

Je vous invite à lire mon article sur la Lone Peak 6 ou j’explique aussi pourquoi la semelle extérieure n’est pas une Vibram sur certains modèles. Je parle du prix notamment. Du coup, ma réflexion va dans ce sens avec cette Mont Blanc.

Altra Mont Blanc
Lors de ma phase de test, je n’ai que de bonnes appréciations à émettre sur cette semelle Vibram Litebase. Les crampons ne sont pas trop gros, ils ne se sentent pas sur sol dur et je les compare quelque peu entre la Timp et la Olympus.
Je n’ai pas testé sur sol boueux ou humide, mais lors de ma sortie en montagne et la plupart de mes entrainements en sous bois, c’est encourageant.
Caractéristiques techniques de la semelle Vibram Litebase (de la part de Vibram)

Vibram Litebase est une technologie innovante étudiée pour réduire considérablement le poids de la semelle en réduisant l’épaisseur du caoutchouc, tout en maintenant les mêmes performances.

Elle permet une réduction d’environ 40 à 50% de l’épaisseur , de 1,7 mm à 0,5 / 0,9 mm, en fonction du type de semelle, ce qui entraîne une réduction du poids de la bande de roulement de 25 à 30%.

Cette réduction de l’épaisseur n’affecte pas les performances de la semelle ni le risque de lacération.
Le résultat est une semelle très légère, avec des motifs identiques à ceux d’une semelle Vibram traditionnelle et donc avec les mêmes caractéristiques de traction, de durée et de résistance à l’usure.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Une empeigne revisitée

Le plus gros changement vient des tissus utilisés pour l’empeigne de la chaussure. Je le mets au pluriel car ils sont de plusieurs types.

En effet, au-delà de la légèreté que donne cette combinaison de matières, la toile est mélangée avec une matière type « Ripstop » proche de la cheville. Cette matière est très légère et normalement résistante.

Altra Mont Blanc

Néanmoins, les trois quarts de la chaussure sont constitués d’une matière rugueuse fine qui, en soit, est super, mais sur du long terme peu interroger.

Cette réflexion vaut bien entendu pour des terrains plus abrasifs. Ne cherchez pas de renfort en TPU ou un gros pare pierre il n’y en a pas. 

Mon avis au sujet de l’Altra Mont Blanc

Ce fut une grande surprise que de voir ce nouveau modèle arrivé. À l’instar de la Rivera première du nom qui, lors de sa sortie, me posait question sur son positionnement, cette Mont Blanc est clairement faite pour pallier à certains points pénalisants de la Olympus.

Altra Mont blanc

Je pense notamment à son poids mais également à son manque de souplesse. En découvrant l’Altra Mont Blanc pour la première fois, elle m’a tout de suite fait penser à une Hoka Speedgoat.

À la différence que ce que j’apprécie par dessus tout c’est sa stabilité. En effet, je suis un adepte absolu du drop zéro et de ce Toe Box large à l’avant.

L’amortie est moelleux mais le talon ne s’enfonce pas. Ce qui donne sincèrement une sensation de chaussure réactive.

Finalement, le seul reproche que je pourrai lui faire, et qui revient souvent chez Altra, c’est le système de laçage.

Il est vrai qu’esthétiquement ça en jette mais en pratique le lacet est un peu court ce qui m’oblige à serrer un peu plus ce qui me cause un léger inconfort.

Altra Mont Blanc

Aussi, sa forme accentue l’effet de compression contrairement au lacet de la Lone Peak qui pour le coup est bien plus agréable. La fine languette ne m’a pas causé de frottement alors qu’au départ je pensai l’inverse.

Il y a longtemps qu’une paire de chaussure ne m’avait pas autant enthousiasmée. Oui, bon sauf le prix qui pique un peu.

i-Run.fr et Trail Session vous présentent tous les bons plans sur i-Run.fr

Où se procurer l’Altra Mont Blanc ?

Altra Mont Blanc

Chez notre partenaire i-Run.fr

 

Partenaire numéro 1

i-Run.fr partenaire officiel de Trail Session

 

Trail Session

©Trail Session Magazine – Mars 2022

Auteurs

  • Loïc Roig

    Loïc Roig, 35 ans, sapeur-pompier, marié , 2 enfants. Je vis dans la sud-ouest de la France. Membre de l'équipe rédactionnelle de Trail Session depuis 2015, je me passionne de vous transmettre des compte-rendus de courses et vous renseigner sur les différents équipements que nous avons la chance de pouvoir tester. De la route aux ultras il n'y a qu'un point commun : le PLAISIR.

5 comments

  • Bonjour,
    j’ai fait l’acquisition des Mont-Blanc il y a peu et j’ai été énormément déçu.
    Le maintien n’est vraiment pas satisfaisant et requiert d’une vigilance accrue pour ne pas se tordre la cheville. La robustesse de la chaussure n’est pas au rdv, car après 5 sorties l’intérieur de la chaussure commençait à se décoller.
    Quand J’ai ramené les chaussures en magasin, le vendeur m’a dit  » c’est l’intérieur qui se décolle ? » oui, exacte » et le maintien qui n’est pas au rdv ? » oui, « nous avons beaucoup de problèmes avec ce modèle, nous vous faisons un avoir…. ».
    Bref, j’ai adoré les Superior 2.5 de chez Altra mais je suis très déçu par ce modèle et visiblement je ne suis pas le seul !
    Sportez vous bien !

    Reply
    • Bonjour,

      Merci pour ce commentaire très important et ce partage d’information.
      Nous allons prochainement tester la Altra Mont Blanc avec système de serrage BOA Fit System, je vais demander à Loïc qui a réalisé ce test de bien regarder si sur le modèle avec BOA Fit System ce serait plus robuste, et il va vous dire s’il a rencontré ce souci sur le modèle.
      Toujours est-il nous validons votre commentaire et nous le faisons remonter à la marque.

      Avec Loïc nous adorons Altra, moi sur route je cours actuellement avec des Rivera 2 et Esacalante Racer, et je vais entamer le test de la Torin 6. Pour la Rivera 2 ce n’est pas un souci de robustesse mais par exemple le fait qu’elle soit blanche la rend extrêmement salissante et je la trouve au final trop massive pour un modèle intermédiaire…
      Mais il n’empêche qu’avec Loïc nous ne nous blessons plus depuis que nous courons en Altra et donc zero drop.
      Merci encore pour ce commentaire, et sportez vous bien également !

      Cédric
      Rédacteur en chef

      Reply
  • Bonjour,

    Merci pour cette information importante. Me concernant et après l’avoir encore amenée il y a peu en Ariège, je n’ai pas noté d’usure ou d’instabilité notable. Je peux juste parler du laçage qui est pour ma part pas très efficace ni précis car c’est soit trop soit pas assez.

    Néanmoins, votre remarque est intéressante pour l’ensemble de nos lecteurs. Je compte les amener sur un ultra dans deux semaines. Je pense effectivement comme le dis Cédric que l’arrivé d’un modèle avec le système Boa n’est pas anodin.

    À suivre donc et encore merci nous apprécions les échanges même si les avis peuvent diverger.

    Sportivement

    Loïc

    Reply
  • Bonjour semelle extérieure en vibram qui c’est decolee lors de la 2eme sortie.
    Changement sous garantie j espère que les prochaines vont tenir!
    J ai eu des long peak et des superior sans la semelle en vibram et oas eu ce problème

    Reply
    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. Je n’ai toujours pas eu de soucis au niveau de la semelle extérieure. J’ai eu un désagrément dernièrement sur l’intérieur de cette Altra. Je teste actuellement la version avec système Boa qui m’a l’ai plus aboutie et gomme quelques soucis comme la stabilité et le fait que les petit cailloux qui rentrent dans la chaussure au niveau du col de la malléole.

      Bonne soirée et merci pour cet échange

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *